22/07/2014

Remise du premier E-3F modernisé !


AWACS.jpg


Seattle, Boeing a livré le premier des quatre avions d’alerte lointaine et de contrôle E-3F «AWACS» modernisé à l’Armée de l’air française. L’avion a préalablement subi une série de test au sein de la DGA (Direction Générale de l’Armement). 

La flotte française une fois entièrement modernisée disposera d’un meilleur niveau de surveillance, des communications modernisées et une meilleure vue de la situation.

Le programme de modernisation à mi-vie  (Mid-Life Upgrade) des E-3F comprend la modernisation des systèmes de mission avec une amélioration des consoles et une augmentation de celles-ci. De plus, la charge de travail sera réduite. Une nouvelle liaison de donnée a été installée. Les E-3F français se retrouvent ainsi au standard Block40/45, soit le même que celui de l’US Air Force.

Si le premier avion AWACS a été pris en charge par les installations d’AFI KLM E&M situées à l’aéroport du Bourget (Seine-Saint-Denis), les trois autres appareils seront modernisés dans un site entièrement neuf dont dispose Air France Industries à l’aéroport de Paris-Charles De Gaulle. Une équipe dédiée de Boeing continuera d’assurer sur place les prestations de direction du programme, d’ingénierie, d’assistance technique et d’assurance de la qualité, ainsi que la fourniture des équipements matériels et logiciels, tout en collaborant avec l’équipe chargée des modifications chez AFI KLM E&M. 

 

L’ensemble de la flotte des E-3F sera modernisée d’ici le troisième trimestre de 2016.

 

 

Photo: le premier E-3F modernisé @ Vincent Giusano


18:50 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : boeing, awacs, e-3f, armée de l'air |  Facebook | |

Commentaires

Mais comment se l'Armee de l'air se prémunit-elle contre l'espionnite US ? Y a un truc? Systèmes de communications montes aux USA...

Écrit par : Al&X | 22/07/2014

Je répondrais au commentaire précédent par la question : Mais comment les US feraient pour se connecter au système ??? Les systèmes de communication comme la liaison 16 ne sont pas des communications ouvertes, se sont des échanges bien formatés dont on maitrise le contenu envoyé. De plus, tout système d'information fait l'objet d'une étude de sécurité informatique en vue d'une homologation avant d'être déclaré opérationnel.

Écrit par : Bloke | 30/07/2014

Les commentaires sont fermés.