10/07/2014

La flotte de F-35 clouée au sol !

F-35-front.jpg

L'armée américaine a cloué au sol jeudi dernier toute sa flotte de F-35 pour procéder à une inspection approfondie du moteur de l'avion, suite à un incendie survenu le 23 juin à bord d'un F-35A sur une base de Floride. Dans un communiqué, le Pentagone déclare qu'aucune cause précise n'a pu être décelée pour expliquer cet incendie qui s'est produit au moment où le pilote, qui n'a pas été blessé, se préparait au décollage.

Cet incident n’est autre que le dernier d’une longue série de problèmes techniques et de retards pour le Joint Strike Fighter (JSF), qui a souffert d'une série de contretemps avec un budget qui a explosé pour atteindre plus de 390 milliards de dollars, pour 2’443 avions, et quelque sept ans de retard. Ce programme d'armement est le plus coûteux jamais produit aux États-Unis.

Crédibilité à nouveau égratignée :

Le F-35 doit normalement participer aux célèbres salons aériens du Royal International Air Tattoo qui débute le 11 juillet et le Farnborough International Airshow qui débute le 19 juillet, mais le Pentagone a indiqué que la décision finale serait prise en ce début de semaine. Voilà qui n’est pas rassurant en terme d’image. Le constructeur américain Lockheed-Martin espère toutefois que l’avion puisse voler en Angleterre ces jours prochains et ceci d’autant que le Royaume-Uni et ses industriels BAE Systems et Rolls-Royce sont des partenaires de premier plan du programme.

Lockheed_Martin_F-35A.jpg


 

Photos : F-35 en vol @ USAF


Commentaires

Cet avion est un vrai gouffre financier et cumule les retards de mise en service à cause de multiples problèmes de mise au point. Les pays européens qui vont acheter cet avion vont peut être le regretter un jour car je prédis un taux d'attrition record lorsque cet avion de combat sera en service, quant au coût d'entretien... !!

Écrit par : James | 11/07/2014

Cet avion est en fait une véritable arnaque destinée à assécher les maigres budgets de défense disponibles en Europe.
Sa complexité le rend par ailleurs très vulnérable à la spirale incontrôlable des coûts,
Sa conception, de par le choix d'une version VSTOL, entraînant des contraintes sur les autres versions de l'appareil, limite ses performances intrinsèques du point de vue cinématique et opérationnel.
De plus les avions livrés avant la fin des essais en vol doivent en permanence être rétrofités pour être remis à niveau.
Il est étonnant de constater qu'après 12 années de développement largement financées, cet avion soit absent pour une présentation tant attendue au salon de Farnborough et RIAT en GB.
Ce programme pharaonique pourrait bien être le plus grand programme de désarmement des forces aériennes occidentales...
La saga n'est pas terminée.

Écrit par : Paul de Foucaud | 11/07/2014

Bonnes nouvelles commerciales pour le Rafale et le Sukhoi T-50 !

Écrit par : Eric Fletcher | 11/07/2014

@Eric vous oublier l'Eurofighter et le Gripen ! Le T-50 est plutôt réservé aux alliés russes ! Pour le reste oui une bonne nouvelle mais on connaît que trop l Influence de Lockheed Martin.

Écrit par : Martin | 11/07/2014

Malheureusement beaucoup de gouvernement Occidentaux sont "prisonniers" du F-35 à cause du syndrome de la DÉPENSE PERDUE: lorsqu'on a perdu de l'argent dans un projet, on a tendance à investir encore plus, surtout que l'Oncle Sam est derrière pour assurer une pression max. Voyons un peu ce que fait une puissance réellement concernée par une guerre permanente et qui peut se payer le F-35A. C'est Israël qui a une expertise évidente en aéronautique-> ils ont "annoncé" l'achat de 19 F-35A. DIX NEUF !

Écrit par : Toni | 11/07/2014

@Paul de Foucauld
Tout à fait d'accord avec cette analyse ; il est connu que la principale mission "officieuse" du programme F35 était de casser les reins de l'industrie aéronautique européenne dans le domaine militaire . Sur ce plan , on peut dire "Misssion acccomplie" , les gouvernements occidentaux , et européens en particulier se sont laissés embarquer avec docilité dans ce programme avant tout politique , l'appareil en question répondant peu à leurs besoins réels en termes opérationnels. On a connu cela avec le F16 , mais lui au moins était un avion réussi .
Je pense également que le F35 , s'il arrive à la mise en service officielle , sera une horreur pour les services de maintenance , et ne donnera jamais satisfaction une fois en ligne .
Quid des forces aériennes dont il aura asséché les crédits à son profit , tel un monstrueux coucou ayant pris la place des autres programmes tels l'Eurofighter , le Gripen ou même le Rafale ?

Écrit par : philbeau | 12/07/2014

Avant de jeter à la poubelle le F35 pour quelques problèmes techniques à répétition faudrait savoir que cette avion en matière de technologie surclasse tout ce qui se faite actuellement. Cela montre aussi que les concepteurs de cette avion ne néglige rien en matière de sécurité et de perfection de l'appareil. Quand cette appareil sera au point les Sukoïe et autres connerie russes Mig et consort pourront aller se cacher.

On rajoutera aussi la commande de plusieurs F35 par Israël. C'est pas dans l'habitude de l'état hébreux d'acheter n'importe quel camelote.

Quand à prétendre que le F35 a pour but de casser les reins de l'aéronautique européennes encore des clichés anti-américains que l'on nous sort également et systématiquement en matière d'économie en général.

D.J

Écrit par : D.J | 12/07/2014

Rien à voir avec cet article. Pour les passionnés de nouveautés, je vous communique ci-dessous la fiche Technique du nouveau POD de désignation "Talios" en remplacement de la "Damocles"
www.thalesgroup.com/sites/default/files/asset/document/fiches_talios-gb_sans_repere-hd_0.pdf

Écrit par : forêt10 | 13/07/2014

D.J "Quand cette appareil sera au point les Sukoïe et autres connerie russes Mig et consort pourront aller se cacher."

=> C'est ce qui a été dit également pour le F-22. Des années plus tard, l'avion n'est toujours pas considéré comme opérationnel à 100 %. Il a été acheté à doses homéopathiques par le pays qui l'a conçu (ce même pays refusant de l'exporter). Pire, il n'est même pas "combat proven" contrairement aux appareils de la classe 4/4++.

"Quand à prétendre que le F35 a pour but de casser les reins de l'aéronautique européennes encore des clichés anti-américains que l'on nous sort également et systématiquement en matière d'économie en général."

=> Ce n'est pas un cliché mais un fait. Nombre de pays européens auraient pu participer au programmes Typhoon, Rafale ou Gripen OU acheter sur étagère un de ses appareils. Ils ne l'ont pas faits et sont désormais dans la même impasse que le programme F-35. Les réductions (quasi) continue du carnet de commande de cet appareil est le signe d'un réel malaise et non d'un cliché.

My two francs Suisse.

Cordialement / Frédéric

Écrit par : sletch | 16/07/2014

Les commentaires sont fermés.