27/06/2014

L’US Navy poursuit le développement du X-47B!

Drone-démonstrateur-X47-porte-avion-atterrisssage.jpg


 

L’US Navy pour suit son objectif de développement du drone X-47B, avec un financement additionnel de 63 millions de dollars destiné à son constructeur Northrop-Grumman.

 

Phase II :

 

Ce contrat additionnel lance la «Phase II»  du développement du programme de véhicule d'essai  X-47B (UCAS-D). Northrop-Grumman disposera désormais d’une nouvelle fenêtre  de développement qui va se poursuivre jusqu’en mars 2015. Durant cette période, l’avionneur va poursuivre l’avancée des systèmes du drone X-47B sur banc d'essai ainsi qu’en ce qui concerne l’assistance aux essais en vol sur les deux sites basés à terre et les détachements de support associés sur navires.

 

Rappel : 

 

Ce drone de combat autonome sera capable à terme d’effectuer des missions de surveillance, de tir, et d’occupation de l’espace aérien sur de très longues périodes. Un opérateur au sol a la possibilité de communiquer avec le drone en permanence afin de redéfinir par exemple sa mission en cours. L’intervention humaine sera uniquement cantonnée à l’envoi et la réception d’informations. Contrairement aux pilotes, le drone n’est pas sujet à la fatigue ou à la faim. De plus, avec sa capacité à se ravitailler en vol, il possèdera une autonomie record. L’objectif principal est l’occupation de l’espace aérien 24 Heures sur 24 quelque soit les conditions.

Destiné principalement à des missions d’observation, il est cependant capable d’effectuer des lâchés de bombe car il possède une soute d’une capacité de charge utile de 2 Tonnes.

Il sera capable de réaliser des opérations d’appontage sur porte avion. C’est une opération extrêmement délicate même pour des pilotes confirmés. D’après les concepteurs, le drone sera plus performant que les pilotes sur ce point.

Caractéristiques du X-47B :


 

X-47B ucav northrop grumman.jpg


Le drone  présente une configuration en pointe de flèche, sans queue. L'angle du bord d'attaque est de 55° et celui du bord de fuite de 35°. Le train d'atterrissage est rétractable tricycle avec une roulette de nez. La configuration comporte 6 surfaces de contrôle : 2 ailerons et 4 inlaids (des petits volets à proximité des extrémités d'ailes).

Le moteur, un Pratt & Whitney JT15D est installé sur le dos de l'avion, l'entrée d'air avec une structure en serpentin destinée à réduire la signature radar. Par contre, pour des raisons de coût, la tuyère d'éjection est simple, sans réduction de signature radar ou infrarouge.

L'avion a été construit sur la base de Mojave en matériau composite par Burt Rutan Scaled Composites, la société aéronautique de Burt Rutan. Cette société dispose de l'expérience nécessaire pour construire un avion dans ces matériaux avec un coût maitrisé.


 

ob_9e4e29_x-47b-operates-aboard-theodore-roosevelt-pic-13.jpg


Photos : drone de démonstration Northrop-Grumman X-47B aux essais sur porte-avions @ USN 


23:10 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : us navy, drone, northrop-grumman, x-47b |  Facebook | |

Commentaires

Superbe projet qui ne restera pas un simple démonstrateur comme notre Neuron.

Écrit par : Nonmaisdisdonc | 29/06/2014

C'est la moindre des choses, vu le budget dépensé comparé aux 400 MEur du programme Neuron.

Écrit par : James | 29/06/2014

Les commentaires sont fermés.