11/06/2014

USA, augmentation de la dotation aérienne !

6673882647_7411c88712_z.jpg



Washington, le duel budgétaire pour 2015 est lancé avec l’approbation par la 

 entre le Lockheed Martin F-35 et Boeing EA-18G a produit deux vainqueurs dans la version du projet de loi budgétaire 2015 des dépenses de défense adoptées le 10 Juin par la House Appropriations Committee. Ce projet de loi d’acquisition sera prochainement envoyé pour le vote à la Chambre des représentants. 

 

 

Equilibre entre Boeing & Lockheed-Martin :

 

La loi fait une part belle, aux deux principaux avionneurs américains et se compose de la manière suivante : 

 

 

Lockheed Martin F-35

 

38

Boeing EA-18G Growler

 

12

Bell Boeing V-22

 

19

Boeing AH-64E Apache

 

28

Boeing CH-47F Chinoook

 

32

Airbus UH-72A Lakota

 

55

Sikorsky U/MH-60 Black Hawk

 

124

Bell Helicopter A/UH-1 Upgrades

 

27

Northrop Grumman E-2D Advanced Hawkeye

 

5

Boeing P-8A Poseidon

 

9

Sikorsky U/MH-60 Black Hawk

 

19

General Atomics AMQ-9 Reaper

 

24

Lockheed Martin C-130J Hercules

 

14

Boeing KC-46A Pegasus

 

7

 

 Cette loi demande 17 appareils de plus que la proposition initiale de la Maison Blanche, soit : 12 EA-18G (contre 0), 3 Apache supplémentaires, 1 E-2D et 1 P-8a supplémentaires.

AIR_EA18G_and_F-18F_Underside_lg.jpg

 

Analyse : 

 

Il faut noter que la commande de F-35 pour 2015 est inférieure de quatre appareils à ce qui avait été prévu sur le calendrier de commande du Pentagone en 2012. Par contre, avec la commande de 12 EA-18G «Growler», Boeing dispose d’un tout petit sursis d’une année avec une production allongée à 2017.

Le projet ne prévoyant rien à ce stade au maintien opérationnel des derniers A-10, seul le Sénat pourrait encore sauver pour quelques années le vénérable aéronef.

A signaler la provision pour commande des 7 premiers nouveaux ravitailleurs Boeing KC-46A «Pegasus», dont on attend le premier vol en fin d’année.

 

Question hélicoptères, pas de nouvelle concernant le remplacement les OH-58 «Kiowa», mais une légère augmentation de la dotation d’AH-64E «Apache» avec 28 appareils au lieu de 25 programmés initialement.

 

Une nouvelle importante ponctue ces acquisitions, avec l’option envisagée au sein de l’US Air Force, de disposer d’une flotte mixte en matière de reconnaissance stratégique composée du vénérable Lockheed U-2 et du drone RQ-4. La raison invoquée, tient du fait que les systèmes du RQ-4 restent sensiblement inférieurs à ceux du U-2, lors de mauvaises conditions météorologiques. Il faudra donc les améliorer, avant de pouvoir retirer les U-2 du service.


 

u-2-dragon-lady.jpg


 

 

Photos : 1F-35 @ USAF 2 EA-18G Growler @ USN 3 U-2 @USAF

22:38 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : us air force, us navy, boeing, lockheed-martin |  Facebook | |

Commentaires

Les U2 sont vieux mais difficilement remplaçables !

Écrit par : Travis | 12/06/2014

La facture totale est de combien de milliards de dollars ?

Écrit par : collard | 29/06/2014

Les commentaires sont fermés.