05/06/2014

La Suisse a choisi le drone Hermes 900 !

Hermes_900_uas.jpg

 Le système de drones de reconnaissance ADS 95 Ranger  (système israélo-suisse) engagé au sein de l’Armée suisse depuis 1995 doit être remplacé à la fin de cette décennie. Deux systèmes étaient en compétition finale, le Héron 1 d’Israel Aerospace Industries LTD et l’Hermes 900 d’Elbit Systems. Le nouveau système de drones de reconnaissance (ADS 15) coûte environ 250 millions de francs et sera vraisemblablement soumis au Parlement dans le cadre du programme d'armement 2015.

 

Une nouvelle génération de drone :

Le nouveau drone se classe dans une catégorie très supérieure à l’actuel ADS 95 « Ranger», soit la catégorie Multi-rôle, Moyenne Altitude Longue Endurance (MALE). Ce type de drone peut voler de manière autonome pendant près de 40 heures et venir se poser automatiquement sur n’importe quel aérodrome militaire.

 

Le choix :

382095647.jpg


 

Si les deux modèles de drones Héron 1 et Hermes 900 répondent parfaitement au cahier des charges  du DDPS, le choix s’est finalement porté sur l’Hermes 900 HFE, en effet, celui-ci est technologiquement doté de systèmes plus récents offrant de meilleures possibilités d’évolution.

On notera qu’il s’agit d’une nouvelle victoire de la jeune division « drone » d’Elbit Systems après ses succès en Amérique latine et au sein de l’aviation israélienne et ceci face au "Goliath" que représente  Israel Aerospace Industries (IAI) en tant que numéro un du secteur.

 

drone,armée suisse,hermes 900 hfe,drone pour la suisse,ads 95 ranger,ddps

 

L’Hermes 900 HFE :

L’Hermes 900 a été conçu comme un dérivé de la famille Hermès d’Elbit Systems, il a effectué son premier vol en décembre 2009. Il est un dérivé de la famille «Hermes» 180 & 450.  Dérivé du Hermes 450, le 900 hérite des blocs de construction fiables, de l'équipement de soutien au sol, des charges utiles et des contrôles de mission au sol, tout en élargissant l'enveloppe de vol et de l'endurance à des niveaux supérieurs. Le décollage et l’atterrissage sont entièrement automatiques.

Parmi les fonctionnalités clés offertes par ce drone, on trouve l'endurance, l'altitude de vol de 30.000 pied et une capacité de charge utile importante (jusqu'à 350 kg). Contrairement de nombreux concurrents,  l'Hermes 900 est conçu avec une baie de 2,5 mètres de long pour la  charge interne, il est capable d'accueillir jusqu'à 250 kg et permettant l'installation rapide de charge utile modulaire et le remplacement. L’avionique est innovante ainsi que ses systèmes électroniques, il dispose d’ un moteur ROTAX à faible bruit, le train d’atterrissage est escamotable.

L’Hermes 900 emploie une  station au sol pour le contrôle, la liaison de données. Basé sur l’expérience de du modèle 450, le nouvel aéronef bénéficie de la logistique et de la réduction des coûts opérationnels.


1022174879.jpg


Un ensemble de capteurs comprend la charge utile de base EO DCoMPASS, ou Stand off EO / IR / Système laser tels que les AMPS du constructeur Elop. Différentes missions de surveillance de la zone peut être réalisées en parallèle à des charges utiles EO, il s'agit notamment des systèmes radars différents, tels que le SAR / GMTI et le radar de recherche. Deux modules de mission spécifiques de détection sont mis en place pour le drone : la cartographie électro-optique et les systèmes d'enquête de numérisation de zone (LASSO) de type hyperspectrale. 

La taille du drone permet le déploiement d'autres capteurs comme par exemple la communication sécurisée SIGINT qui inclut le COMINT Skyfix / DF et Skyfix-G COMINT et les systèmes GSM.

Pour la configuration d'attaque électronique le drone comprend un système de brouillage SKYJAM pour les communications et AES 210 V/V2 ESM (ELINT) pour les systèmes électroniques.

L’Hermes 900 utilise un ensemble de données intégrées de communication par satellite permettant de lier les opérations au-delà de la ligne de mire et dans les zones montagneuses, où la ligne de visée  UAS SATCOM  est restreinte.  En outre, il peut  décoller  de terrain peu amménager à proximité du théâtre d’opération.



Performances :

Masse au décollage 1,180 kg

Charge utile maxi 350 kg

36 heures d'endurance

Plafond 9'144 m

Gamme illimitée

Utilisateurs :

L’Hermes 900  est entré en service opérationnel en 2010 au sein de l’Israel Air Force (IAF), en 2011 au Chili. Au début de 2012 il a été commandé par le Mexique et la Colombie, puis le Brésil.


1098086662.jpg


Photos : 1 L’Hermes 900 @ Elbit systems 2 & 3, 4 lors des essais à Emmen @ Pascal Kümmerling

 

 

 

 

 

Commentaires

Techniquement, le choix est excellent. Reste à le faire passer...

Écrit par : Jo-ailes | 05/06/2014

Cela ne devrait pas poser de problème, le prix reste bas et la majorité de droite au Parlement pourra compter sur des voix du côtés de Vert-libéraux.

Amusant par contre le position du PS/Verts, ceux-ci favorisaient l'idée d'un drone lors de la campagne sur le Gripen, et maintenant ceux-ci s'opposent au drone ! Bonjour la cohérence !

Écrit par : PK | 06/06/2014

@PK: "Amusant par contre le position du PS/Verts, ceux-ci favorisaient l'idée d'un drone lors de la campagne sur le Gripen, et maintenant ceux-ci s'opposent au drone ! Bonjour la cohérence !"
Concernant la diminution des capacités (pour de pas dire le démentellement) de l'armée, ils sont cohérents... malheureusement.

Pourriez-vous me dire combien d'appareils et de stations de contrôle au sol seraient concerné par la commande de nos forces aériennes?
Et est-ce que ces stations seront installées dans des "containers" sur camions comme les israéliens (DGCAS), où est-ce qu'elles seront fixes au vu des dimensions helvétiques?

Merci d'avance pour ces réponses.

Écrit par : Jo-ailes | 06/06/2014

Cher Jo-ailes: la commande devrait compter 6 à 8 drones, le nombre de stations n'est pas encore disponible. Ces stations seront mobiles. Dès que je disposerais de plus amples informations, je ne manquerais pas de revenir sur le sujet.

Très bon long weekend !!

Écrit par : PK | 06/06/2014

À Jo-L,

Loin de moi l'idée de défendre "nos" Sociali'ses! Mais il est clair que, si j'ai "bien compris tout ça qu'est-ce qui disent", ils ne sont pas contre les drones en général. Ils sont contre les drones israéliens.
Ces engins qui larguent des "trucs" pas sympa sur la tête des enfants palestiniens et de leurs parents qui ne sont pas tous des terroristes!... Mais qui pourraient le devenir après de tels arrosages.
Aider des entreprises qui permettent ce genre d'"extermination larvée" en achetant leurs produits n'est pas forcément du plus bel effet pour un pays qui ce dit "neutre"... C'est une drone de neutralité!... Non?

Écrit par : Père Siffleur | 06/06/2014

Cher Père Siffleur, il ne faut pas être naïf, peut importe l'origine du drone choisi, ces chers "bisounours" n'en voudront pas! Le Prédator d'origine US parce que celui-ci est engagé en Afghanistan, les Harfang français (clone du Héron) ne sont pas bon. Quant à l'excuse palestinienne, l'Hermes 900 n'est pas armé, d'une part et d'autre part, la gauche oublie que ce même drone a permis au début de cette année la traque d'armes chimiques tombée aux mains des islamistes en Syrie.

Il y aura toujours une raison de dire "non" sachant que la gauche veut l'abolition de l'armée !!

Écrit par : PK | 06/06/2014

(mode Humour noir: ON)
1) Il faudrait exiger que les terrorites s'habillent en uniforme: ce serait plus facile de savoir s'il y a des bavures...

2) Concernant l'achat d'armement:
- Le Gripen E est un avion de papier, car il n'est pas encore en service.
- Les drones israéliens (les Rafale et les Eurofighter idem?) sont des tueurs, car ils ont déjà servi en opération... (mais comme l'a déjà dit Pascal, l'Hermes 900 n'est pas (encore?) armé)
Serait-il possible que notre armée ne se dote que d'un armement déjà en service mais n'ayant jamais servi, SVP? ^^
(mode Humour noir: OFF)

Merci Pascal pour ces renseignements.
Excellent week-end.

Écrit par : Jo-ailes | 06/06/2014

À Jo-L

Naïf ?... Peut-être... probablement ou même certainement.
Mais, j'ai encore une question naïve:
Nos grands stratèges ont-ils évalués les "outils" russes? Le Pchela-1T, par exemple?
Si non, pourquoi ne pas l'avoir fait? Si oui, pourquoi ne pas l'avoir choisi?

Il restera toujours difficile de déterminer si le choix suisse n'est que froidement technique -les drones israéliens sont ceux qui ont le plus réellement servis, donc sa fiabilité serait "prouvée"- ou également teinté de politique politicienne.
Autre question naïve:
Combien de chefs de parti, l'ambassadeur d'Israël a-t-il rencontrés?... Ainsi qu'en a rencontré l'ambassadeur de Suède afin d'essayer de vendre, sans succès (sauf auprès des dits chefs), les Gripen?

À propos Gripen, je vous retourne votre "mode humour noir", lorsque vous dites:
"Serait-il possible que notre armée ne se dote que d'un armement déjà en service mais n'ayant jamais servi?"
Le type de Gripen prévu n'a jamais été en service et n'a donc jamais servi, mais il inutile d'y revenir, l'argument a déjà servi, lui!

Armement des Hermes 900... Si ce sont les Israéliens qui le disent... ça ne peut être que vrai! (Humour par l'absurde)

Et bon week-end à vous aussi.

Écrit par : Père Siffleur | 06/06/2014

@ Père Siffleur, pour info, le Pchela-1T est un mini drone dont l'autonomie est de 2heures soit moins que l'actuel "Ranger" (4heures) de plus il est limité dans les moyens de détection. Bref on est dans une catégorie bien inférieur.

Les drones israéliens sont les meilleurs du moment, par ailleurs se sont les seul qui garantissent une parfaite sécurité en matière de "hacking".

Jo-ailes vous répondra certainement, mais pour ma part je vous rappelle que les standard du Rafale F3R (qui n'existe pas encore) ni le Block15 T3 de l'Eurofighter n'ont été utilisé dans un conflit!! D'ailleurs l'absurdité serait justement d'acquérir un standard d'avion ayant déjà servit, ce qui reviendrait à acheté un aéronefs au standard dépassé!!

Voyez-vous Père Siffleur , on ne s'improvise pas connaisseur de la chose aéronautique. Mais cependant vous décrivez très bien la difficulté que peut ressentir le citoyen lambda.

Écrit par : PK | 06/06/2014

Mini drone... D'accord!... Mais dan la panoplie russe il y a toute une série de drones qui sont plus performants. Certains, en "chantier", avec une masse qui ira jusqu'à 20'000 kg...
En "chantier" ce qui veut dire qu'il seront vraiment de dernière génération.

Voir: http://french.ruvr.ru/2014_06_04/De-nouveaux-drones-seront-mis-en-dotation-dans-larmee-russe-8184/

Chacun peut devenir connaisseur de la chose aéronautique s'il sait utiliser Internet... Pas à votre niveau, bien entendu!... Mais à celui de certains de vos commentateurs, certainement. Il en est toute une série qui s'improvisent spécialistes.
Il est même une politicienne qui se voulait spécialiste et désirait utiliser les drones pour traquer un ou plusieurs incendiaires qui s'attaquaient aux voitures dans les rues de Genève.

Mais, mettons l'ukase sur les UCAV! Ces drones de combat pour de drôles de combats... Donc, nous jeterons l'arme, puis, tristement, nous jeterons une larme... de spécialiste!

Écrit par : Père Siffleur | 07/06/2014

Père Siffleur, la Russie est un pays balbutiant en matière de drone, en comparaison, Israël est l'inventeur du drone dont les Forces en disposaient déjà en 1982 lors de la guerre au Liban. Choisir des drones israéliens, c'est choisir l'expérience et le recul, la qualité. Ce choix est simplement un choix de raison et d'efficacité.

Écrit par : Liv | 08/06/2014

@ Père-Siffleur :
"Aider des entreprises qui permettent ce genre d'"extermination larvée" en achetant leurs produits n'est pas forcément du plus bel effet pour un pays qui ce dit "neutre"... C'est une drone de neutralité!... Non?"
J’ai bien compris l’argument, et j’y suis également sensible. Malheureusement, en étant intransigeant sur ce sujet, cela reviendrai à ne plus commander de Pilatus (parce que certains pays les ont armés pour les utiliser contre les civils)... Et que dire de nos armes de poing ou nos FASS utilisés également par les forces de l’ordre, contre des civils ?


"Naïf ?... Peut-être... probablement ou même certainement."
Désolé, mais ce n’est pas moi qui ait utilisé le terme de "naïf"... ;o)


"Il restera toujours difficile de déterminer si le choix suisse n'est que froidement technique -les drones israéliens sont ceux qui ont le plus réellement servis, donc sa fiabilité serait "prouvée"- ou également teinté de politique politicienne."
Difficile, c’est vrai. Mais comme l’ont déjà dit Pascal et Liv, d’un point de vue technique, les drones israéliens sont au top. Que prendre d’autre ?
Les russes ? Encore loin derrière, pour l’instant.
Les chinois ? Des modèles de plus en plus nombreux et qui semblent plutôt bien fonctionner, quand au comportement de la Chine face aux droits de l’homme (si vraiment ça nous intéresse)...
Les américains ? Que dire des bavures sur des civils également en Iraq et en Afghanistan ?
Les Européens ? Pas grand-chose dans cette catégorie, et souvent des dérivés de drones israéliens (comme le WK-450 Watchkeeper britannique, par exemple)


"Armement des Hermes 900... Si ce sont les Israéliens qui le disent... ça ne peut être que vrai! (Humour par l'absurde)"
Ils utilisent des Hermes 450 armés, entre autre. L’Hermes 900 est encore récent, je n’ai pas dit qu’il ne sera jamais armé, mais il ne l’est pas encore.

Bonne journée.

J.

Écrit par : Jo-ailes | 10/06/2014

Petite question de nomenclature...

Que veut dire "HFE"? J'imaginais que c'était la désignation de la version, mais je ne trouve aucune version sur le net.
Je pencherai donc pour quelque chose comme "Hight Flight and Endurance", mais l'Hermes 900 est un drone MALE et non pas HALE...
Si vous pouviez éclairer ma lanterne, ce serait sympa, merci.

Écrit par : Jo-ailes | 19/06/2014

MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance)
HFE est la définition en anglais qui veut dire: Le HFE est conçu pour une utilisation des avions d'endurance à haute altitude et longue durée.

Écrit par : michel | 19/06/2014

Merci Michel,

C'est aussi mon hypothèse.
Mais en anglais, MALE est également courament utilisé (Medium Altitude Long Endurance) et dans le cas présent on parle d'altitude moyenne (MALE) et de haute altitude (HFE)...
Est-ce donc bien juste?

Écrit par : Jo-ailes | 20/06/2014

@ jo-ailes

mais de rien c'est un plaisir de parler avec des amis sur la même passion.

c'est ce que j'ai trouvé sur HFE après je pense il y juste question d'interprétation bon enfin je pense.

la suisse a fait le bon choix mais après a voir qui va mettre les bâtons dans les roues au programme 2015, il y a eut l'anti-gripen que la votation aurait passée si le travail des partisans avait était correctement, là on ce retrouve avec une incompétence des dirigeants, décevant.

espéront que le drone sera pas coulé au final ce qui confirmera que la chute du gripen n'était que le début d'une suite à la destruction de l'armée

Écrit par : michel | 20/06/2014

Les commentaires sont fermés.