18/05/2014

Gripen, un vote schizophrène ?

ciel-bleu-nuages-blancs.jpg


 

Le peuple a voté à une large majorité en septembre dernier pour le maintien de l’obligation de servir et de l’armée, mais celui-ci a décidé aujourd'hui de ne pas renouveler la flotte d’avions de combat via son financement. Comment peut-on imaginer des unités au sol sans protection aérienne ? Imaginez des chirurgiens sans blocs opératoires ?

Entre ceux qui veulent bien un avion, mais plus tard, d’autres des hélicoptères, les voix se sont perdues, par la faute d’individualisme teintée de schizophrénie. 

 

 Les raisons du Non :

 

Le rejet de ce dimanche est motivé par plusieurs raisons, les fausses informations volontairement transmises dans la presse par les perdants, afin, de torpiller le choix du «Gripen» et de tenter de placer des contre-offres ont largement contribué à pourrir le dossier. Une partie de la presse justement, en grande partie partiale et incapable de mener une investigation de fond, a préféré se gaver des soi-disantes lacunes du jet pour mieux s’attaquer à Ueli Maurer. Attitude d’ailleurs renforcée après le vote du 9 février.

 

Les partis de droite déboussolés par ces fausses informations ont été incapables de réagir et de se mettre en ordre de bataille suffisamment tôt. Le DDPS a manqué de réactivité avec en plus une communication défaillante.

 

La gauche fidèle à ses principes n’a fait que truquer le débat avec de faux chiffres et des promesses qui ne seront pas tenues. Car finalement, on ne vous demandait pas de choisir "pour" ou "contre" l'avion, mais sur une modalité de financement...!

 

Finalement, une majorité du peuple n'a pas compris le réel enjeu de ce dimanche, il faudra de toute manière acheter un nouvel avion. 

 

La situation :

 

En 2016 les derniers Northrop F-5 seront retirés du service, ne restera donc que la flotte de 32 F/A-18 Hornet qui sera déjà à mi-vie ! La mise en place de la QRA24/24 se fera tant bien que mal et de façon limitée. La capacité de défense (4 avions en vol en permanences) ne sera possible que sur une durée limitée de trois semaines. La capacité de formation et d’évolution des équipages sera réduite, car l’avion se dirige vers son obsolescence.

 

L’utilisation alourdie des F/A-18 en tant que seul avion, va engendrer une fatigue cellule plus rapide que prévu, soit à partir de 2025 au lieu de 2030.

 

Si le DDPS pense pouvoir utiliser quatre Hornet au sein de la Patrouille Suisse et un appareil pour le Solo Display, là encore, la fatigue cellule aura raison de ces deux éléments de présentation à partir de 2020.

 

2025-2030 :

 

Sans renouvellement de la flotte aérienne, la Patrouille suisse, l’Hornet Solo Display auront disparu du ciel. Des F/A-18 commenceront à quitter le service dès 2025, la maintenance devenant trop élevée.

En 2030 nous assisterons à la mort annoncée de notre Aviation militaire !

 

 

Sauvons notre Force aérienne !

 

Les termes du contrat Gripen sont valables jusqu’à l’automne 2014. Après, il faudra renégocier. Mais pas aux mêmes conditions, nous ne serons plus le premier client à l’exportation. Nous n’avons pas, non plus le temps d’ici 2025 de lancer une nouvelle évaluation qui de toute manière nous ramènerait vers l’avion suédois.

En conséquence, soit le Parlement se réveille et trouve une solution politique pour acquérir de nouveaux avions, soit il faudra alors, lancer une initiative populaire, afin de « Sauver notre Force aérienne » ! 

Le timing est court,  nous ne disposons, que de quatre ans !

 

Voici où nous en sommes en matière d'options possibles, car sans cela nous serons dès 2030 sous tutelle de l’Otan !

 

Je gage que le meeting Air14 servira de base pour lancer, ni plus ni moins, que le sauvetage de notre aviation militaire. Nous en sommes Là !


 

gripen analyse,vote gripen,gripen la situation


 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

"Voici où nous en sommes en matière d'options possibles, car sans cela nous serons dès 2030 sous tutelle de l’Otan !"

Et maintenant on comprend mieux pourquoi M. Blocher a tout lâché pour reprendre une totale liberté. Nous sommes déjà vendus à l'UE-l'OTAN mais nous ne le savons pas encore....enfin les naïfs qui se sont cru malins de voter non!

Que ceux qui paieront en premier et le prix fort, soient ceux qui sont en rouge sur la carte du jour..... A votre bel avenir messieurs dames:

vimeo.com/74922012

Écrit par : Corélande | 18/05/2014

Grosse déception aussi de mon côté, même si je pensais que la campagne avait été lancée trop tard par la droite.

À qui la faute du "NON"?
À mon avis, à beaucoup de monde.
Les concurrents perdants, peut-être, mais c'est comme d'habitude (je suis certain que si SAAB avait été de ce côté, ils auraient agis de même).
À la gauche, certainement, mais c'est de bonne guerre: ils ont comme objectif le démantèlement de l'armée et ils viennent d'en ôter une des pierres des fondations...
Peut-être aussi un peu notre ministre responsable de l'armée (dont je ne citerai pas le nom) qui a osé dire, au début de la campagne, que la Suisse n'avait pas besoin d'un nouvel avion de combat, ceci avant de nombreuses casseroles. Mais les voulait-il vraiment, ces avions?

Sinon, pour se focaliser sur l'avenir de nos forces aériennes, serait-il possible de moderniser nos F/A-18 avec un radar AESA? (les USA en proposent plusieurs sur différents types d'appareils)

Écrit par : Jo-ailes | 18/05/2014

Hormis une une vision à court terme d'une partie de la population, j'attends le fameux plan "B" de T. Hurter !

Écrit par : Steeve | 18/05/2014

Peut-être en avez-vous déjà parlé. N'est-il pas possible de tuner les anciens avions ou est-ce un problème de cellule qui auraient subi les outrages du temps (vieillissement et fatigue mécanique) qui fait que ce n'est pas possible?

Écrit par : G.Vuilliomenet | 18/05/2014

Bonsoir Jo-ailes, il n'y a pas pour l'instant à ma connaissance d'adaptation d'un radar AESA sur le Hornet C/D. Quoi qu'il en soit, même si cette option devenait possible, le problème reste le même : la fatigue cellule qui va augmenter de manière significative ces prochaine années.

Écrit par : PK | 18/05/2014

Voici le prise de position du DDPS :

Le peuple dit non au Gripen

Berne, 18.05.2014 - Le 18 mai 2014, le peuple suisse a rejeté la loi sur le fond Gripen. Le Conseil fédéral et le Parlement doivent maintenant examiner des solutions de remplacement afin de combler les lacunes de sécurité.

Le peuple n'a pas soutenu le projet du Conseil fédéral concernant l'acquisition de 22 Gripen E. « Cette décision a pour conséquence de créer des lacunes de sécurité », explique le conseiller fédéral Ueli Maurer. « Nous allons tout mettre en œuvre pour combler ces lacunes en temps utile dans ce contexte difficile. Durant ces prochains mois, nous devons examiner différentes options pour trouver la meilleure solution de disponibilité opérationnelle de l'armée. »

Cette analyse et le processus politique nécessiteront un peu de temps avant de déboucher sur des propositions visant à assurer la protection aérienne après la mise hors service des F/A-18 prévue en 2025. Le Conseil fédéral et le Parlement devront prendre une décision pour combler les lacunes de sécurité qui sont apparues.

Écrit par : PK | 18/05/2014

Hello,
Moi j'ai une autre lecture du non. Je suis un pro-forces aériennes (j'ai travaillé quelques années pour un industriel fortement impliqué dans la maintenance de nos F-18). Ma lecture est la suivante:

- Trois types d'avions ont été testés. On présente au peuple une version améliorée du perdant, lequel était inférieur non seulement aux 2 concurrents, mais également au F-18. Même si comme il y a été expliqué ici, le type E est nettement meilleur que le C/D et suffisant pour la Suisse, le peuple a été déstabilisé par ce choix. J'ai souvent entendu dire: "je vote non au Gripen, si nous avons vraiment besoin d'avion, fallait prendre le meilleur. J'aurais voté oui au Rafale".
- Le rôle des Forces Aériennes et leur cadre a été très mal présenté au peuple. Personne ne comprend leur rôle et leurs limitations. Le sommet étant atteint avec l'affaire du détournement d'avion à Genève. Comment convaincre les indécis d'investir 3 milliards à l'achat (et les 10 milliards sur la durée de vie - chiffre réaliste sur 30 ans) si Berne ne veut pas mettre 25 millions par an pour assurer la police du ciel 24/24.
- La campagne de notre ministre finissant de couler le sujet. Ces phrases misogynes, ses argument à la "un avion est un avion" ne sont pas à la hauteur. Voilà qui a fini de convaincre les indécis. Mais finalement, n'oublions pas que lui-même ne voulait pas d'avions...

Pour ces raisons notamment, je ne trouve pas le choix du peuple surprenant!

Écrit par : pascal (l'ing) | 18/05/2014

Un vote totalement incompréhensible, j'ai du mal à discerner le raisonnement de mes compatriotes. Lorsque l'on voit tout ce qui se passe dans notre monde et maintenant pas si loin de chez nous. Nous marchons sur la tête ou alors nous pensons véritablement nous reposer sur l'Europe pour nous défendre...alors que les budgets militaires de nos voisins fondent à vue d'oeil et que seules la Grande-Bretagne et la France gardent encore, mais pour combien de temps, des armées dignes de ce nom !?

Écrit par : charcotne | 18/05/2014

Triste jour ! Pas mal l'idée de ''We are the other half'', j'ai repris l'idée : http://www.casimages.com/img.php?i=140518073405893501.jpg

Écrit par : Nico | 18/05/2014

"les fausses informations volontairement transmises dans la presse par les perdants, afin, de torpiller le choix du «Gripen» et de tenter de placer des contre-offres ont largement contribué à pourrir le dossier"

Chez Saab, ce ne sont pas des enfants de cœur. Quand on voit comment ils ont pourri le Rafale en 2009 au Brésil et les quelques accusations de corruption qu'ils ont connu... ils n'ont rien à envier à leurs petits camarades. C'est le jeu et de toute façon cette vente était très mal partie dès le début avec ce rapport montrant que le Gripen était le dernier choix de l'armée.

Bref, le Gripen était peut-être le meilleur choix pour la Suisse mais il faut bien avouer que la campagne du oui a été particulièrement faible.

Pas de panique 2030, ça laisse le temps de trouver des solutions... Quand à la tutelle de l'Otan ou de l'UE, franchement dans les faits, c'est déjà un peu le cas non?

Écrit par : kelesis | 18/05/2014

Ne serait il pas possible d'envisager une partie de la police du ciel à base de Pilatus armés ?

Acheter local par les temps qui courent serait certainement plus facile à faire passer non ?

Écrit par : Laurent Motul | 18/05/2014

Un vote totalement incompréhensible, j'ai du mal à discerner le raisonnement de mes compatriotes. Lorsque l'on voit tout ce qui se passe dans notre monde et maintenant pas si loin de chez nous. Nous marchons sur la tête ou alors nous pensons véritablement nous reposer sur l'Europe pour nous défendre...alors que les budgets militaires de nos voisins fondent à vue d'oeil et que seules la Grande-Bretagne et la France gardent encore, mais pour combien de temps, des armées dignes de ce nom !?

Écrit par : charcotne | 18/05/2014

une mauvaise journée pour l'armée.

les débats de l'après vote ne donne rien de bon, j'espère qu'avec le recul la situation va s'arrangée.

les antimilitaristes savoure le gâteau gripen, ils ont trouvé la faille et vont pas s'arrêté là.

au départ le DDPS a tout fait pour coulé le gripen avec des erreurs et surtout des paroles qui ne sont pas resté dans les oubliettes.

la prochaine étape si le projet avion de combat refait surface, il ne faut plus mettre Ueli Maurer à la barre et surtout un UDC car là ce sera la 2ème chute.

il faut un nouveau jour pour ce dossier mais aussi une transparence et explication sur le pourquoi d'un avion, ce que le DDPS a complétement raté, on dirait qu'ils sont une guerre en retard.

beaucoup d'incertitude ces prochaines années.

Écrit par : michel | 18/05/2014

Le commentaire de pascal (l'ing) me parait plein de bon sens et être une lecture correcte du scrutin. Après on peut faire l'autruche et rejeter la faute sur les citoyens qui ne comprennent rien à rien, ou aux méchants partisans du non mais cela ne servira pas dans l'avenir l'armée suisse. Les défaillances des partisans du oui ont malheureusement été trop flagrantes. Dommage.

Écrit par : hayduke | 18/05/2014

Ce qui serait juste, ce serait que les gens qui ont voté NON se partagent seuls la facture de l'OTAN qu'on devra payer pour s'assurer d'un semblant de défense de notre espace aérien !

Il n'y a aucune raison que ceux qui ont voté correctement (à savoir OUI) voient encore leurs impôts augmenter parce que l'autre moitié de la population vote sans savoir de quoi il retourne !!!
Parfois il vaudrait mieux que certains s'abstiennent de voter !!!!!!!!!!

CQFD.

Écrit par : stormo | 18/05/2014

Mouais, vision un peut renfermée à mon gout. Les solutions, elles existes, il y en a plein, mais les politiciens préfèrent ne pas les voir apparemment.

Des packs de mise à niveau des F-5 existe, pourquoi ne pas les acheter? Pareil pour les F/A-18, si on remet nos appareils à niveaux il tiendront encore très longtemps. Faut pas oublié que dans l'armée Suisse, les mécanicien bichonne leurs appareils, ils sont dans un très bon état. Donc oui, ils sont vieux, mais en très bon état pour leur age, et si on les met à niveau ils tiendront encore très longtemps comme ça.

Des pays utilisent encore des Mig-21 qu'ils remettent à niveau, pareil pour les Russe qui volent toujours sur Tu-95 ou Mig-31, alors qu'ils auraient les moyens de changer.

Enfin tous ça pour dire que c'est possible de faire bien, même très bien, pour moins cher et plus simple.

Écrit par : Jicé Ash | 18/05/2014

Je ne voudrais pas etre la mauvaise langue mais si notre avion est sensé être là pour nous protéger en cas d'invasion, croyez vous vraiment que 22 petits Gripen feront le poids fasse çà uen invasion de type russe ?
Franchement 22 Gripen ou rien c'est presque pareil. Notre force lors de la 2nde guerre mondiale n'a jamais été notre armée, mais notre neutralité, notre système bancaires et nos constitutions. C'est cela notre meilleure arme de guerre, pas 22 avions bas de gamme .
Et finalement notre meilleure défense ce n'est pas 2 avions bas de gamme qui ne feront pas le poids en cas d'attaque, notre meilleure défense ce sont nos voisins qui sont un rempart à un ennemi lointain, et l'Otan qui les protège.

De nos jours, la menace sur la Suisse est plus financière que militaire. C'est plus l'immigration qui nous menace, c'est plus la faiblesse de nos banques qui se plient aux exigences de transparences des états extérieurs. Ce n'est pas le Gripen qui aidera et sauvera la Suisse dans les décennies à venir.

Écrit par : mustard | 18/05/2014

C'est le risque avec ce type de vote : le citoyen dit-on doit être éclairé, responsable, mature...Dans la réalité, on sait ce qu'il en est. De plus les "nouveaux médias" peuvent être de formidables outils de manipulation de l'opinion, car s'il y a une déontologie journalistique, là, ce n'est plus le cas. Pour en revenir à ce refus d'acheter un nouvel avion, il y a aussi cette idée en Suisse que de toute façon, on sera défendu, compte-tenu de notre situation géographique. "Chers voisins, faites le boulot à notre place, on ne vous dira même pas merci". Les Suisses après tout ont raison si leurs voisins sont assez idiots pour user ainsi le potentiel de leurs appareils. Que l'on protège les Baltes, cela peut se comprendre, qu'on aide des pays d'Afrique à retrouver un minimum de sécurité, condition première du développement, c'est bien, mais qu'on protège gracieusement ce riche pays qu'est la Suisse, c'est de la connerie.

Écrit par : BT | 18/05/2014

On remarque deux choses dans vos commentaires chers amis, d'un non le potentiel cellule des F-5 est mort, celui ces F/A-18 ne sera bon que pour 10 ans, de l'abandon de production de celui-ci ainsi que du Super Hornet ne permettra pas de prolonger celui-ci.

La remarque de Pascal (l'ing) et hayduke nous replace 4 années en arrière, non nous n'avions à l'esprit d'acheter le standard du Gripen C/D mais le nouveau. Bref, vous nous signifiez à tort une question réglée, mais qui est révélatrice du malaise au sein de la population.

Cette défaite n'est pas une réussite de la gauche, mais bien un raté de la droite et du DDPS. Imaginez-vous chers amis que j'ai été invité à plusieurs conférence pour présenter le Gripen E avec des pilotes de notre armée. Sauf que nos pilotes n'avaient pas le droit de parler du Gripen mais uniquement des besoins des FA. Incroyable non ?

Écrit par : PK | 18/05/2014

@ PK
Les F-5 en sont grosso modo à la moitié de leurs potentiel cellule, donc une modernisation de leur avionique (l'industrie israélienne propose des solutions de modernisation intéressant) ne serait pas une idée si saugrenue que ça.

Écrit par : Philou | 19/05/2014

Pour répondre à stormo, on trouve ça sur le site de la conféderation.

"L’idée de moderniser le F-5 a été étudiée. Elle serait réalisable ; cependant, elle ne pourrait, dans le meilleur des cas, répondre qu’approximativement aux exigences requises ; par ailleurs, elle ne pourrait pas non plus prolonger à souhait le cycle de vie du F-5. Ce constat fait, les coûts estimés à un milliard de francs nécessaires à la modernisation de 30 Tiger F-5 seraient démesurés."

http://www.vbs.admin.ch/internet/vbs/fr/home/themen/defence/tte/dokumente.html
"TTE ou de la nécessité du remplacement du Tiger" 30.11.2011

Écrit par : R4P70R | 19/05/2014

de toutes manières avec l'article paru récemment dans 24 heures parlant de tricheries entre élus sans doute de la gauche et plus jeunes pour les faire voter comme eux et ce grâce à l'échange de SMS.Vrai ou faux mais quand on sait le degré d'antimilitarisme qui règne au sein de certains partis il y a de quoi rester dubitatif malgré tout
Personnellement je reste songeuse surtout quand on sait les nombreux trolls scientologues et autres qui naviguent à l'insu de tous sur la toile et qui ne pourront être débusqués que grâce au flair des anti-sectes
Y'a comme qui dirait un air de triches dans l'air et la période précédent les promotions en a toujours eut son comptant
Ou alors il y a un sérieux blême entre la Romandie et la Suisse Allemande et peut-être que Monsieur Blocher avec son dernier appel à ne pas entrer dans l'Europe avait -il senti des vents contraires comme tous ceux de sa génération très intuitifs et qui sentent le danger souvent plusieurs mois à l'avance et qui ne pourront jamais expliquer ce qui les fait réagir de la sorte,c'est ce qu'on nomme le flair auto-protecteur celui qui permet de mettre à l'abri toute sa famille bien avant la catastrophe,la vraie anticipation celle qui démarre au quart de tour quand un des siens est en danger.
Monsieur Blocher sentait peut-être le sac de nœuds de vipères qui était entrain de se préparer qui sait et que d'autres auront senti préférant ne pas voter du tout pour aucune sujet.
Kékeis lui-même a parlé de nombreux jeunes à Berne en complets cravates et dents blanches qui sont, on le sait des antimilitaristes de première et Kékeis n'a fait que confirmer ce que d'autres sentaient depuis longtemps
Les années Coupe du Monde sont connues pour être des sacs à embrouilles et corruption il y a de quoi se réjouir
toute belle journée pour tous

Écrit par : lovsmeralda | 19/05/2014

Le ton de ce blog et de la plupart des commentaires expliquent en grande partie l'échec de cet achat (au mieux) discutable: un mépris affiché pour "les gauchistes", à laquelle ont été systématiquement et à tort assimilés tous les opposants à l'achat, une antienne arrogante et bête selon laquelle "le peuple ne devrait pas voter sur un sujet si technique" (sauf, on imagine, les partisans du oui qui eux étaient éclairés), le dénigrement systématique des arguments des opposants, la volonté de maquiller ce vote en un plébiscite de l'armée... Les pro-Gripen ont fait preuve d'une absence complète de sens politique, voire de sens des réalités. Le reste du boulot, c'est Ueli Maurer, sa morgue pateline, sa non-vision de la mission de l'armée et son ahurissante incompétence qui l'ont fait. On peut le remercier, dans tous les sens du terme.

Écrit par : Blaise | 19/05/2014

@R4P70R

Cette étude, a t-elle été faite par les mêmes experts qui nous disaient que la modernisation du cockpit des Hawks suisses était techniquement impossible?

Pour rappel, la Finlande est pleinement satisfaite de ses Hawks ex-suisses modernisés (acquis pour des "cacahuètes") qui devraient voler, là-bas, encore de très nombreuses années.

Sur le Tiger, deux questions:

1: si nos Tiger sont ainsi "à bout de souffle", comme on le lit souvent, comment se fait-il que certains d'entre eux aient été vendus aux USA pour un emploi en tant qu'agressors, mission très exigeante pour les cellules?

2: si le Tiger est totalement dépassé comme avion de combat, pourquoi le Brésil, qui est une grande puissance régionale, a reçu l'année passé un lot plutôt important de 46 F-5E/F modernisés (1), avec une option pour 11 appareils supplémentaires?

http://www.airforce-technology.com/news/newsembraer-upgraded-f-5em-tiger-fighter-brazil


(1) le standard technique de ces F-5 modernisés me semble tout à fait suffisant pour la mission de police aérienne.



P.S. pour clarifier ma position sur le sujet, j'ai finalement voté "oui", sans enthousiasme, à l'acquisition du Gripen, non pas pour des raisons militaires, mais pour des raisons politiques de long terme.

Écrit par : Paul Bär | 19/05/2014

Bonjour,

Est ce que la location des gripen a été envisagé ? (voir ce qui est fait en rep. Tchèque)
Est ce que le vote de dimanche bloque cette option ?

Écrit par : Julien | 19/05/2014

@ Paul BäR : Je vous rappelle qu'il n'est plus question de moderniser les F-5 ceux-ci arrivent à bout de souffle et seront retirés en 2016. Le Brésil à modernisé les siens à la fin des années 1990 et les remplacent actuellement avec le Gripen E .


@ Blaise : Si vous lisez, l'article, je ne ménage ni le camps d ela droite ni le DDPS !!

Écrit par : PK | 19/05/2014

Le département de la défense n'est certainement pas un département comme les autres. Imaginez un CF qui commence à tout dire; les tenants et les aboutissants. On sera mal avec les "grandes oreilles" qui nous écoutent en permanence!
Puis une suggestion, allez voir combien des politiciens opposants sont des bi-nationaux!

Il me semble qu'un autre CF n'aurait pas fait mieux. Après cela je pense surtout que comme l'éviction de C.Blocher, en faisant en permanence passer cette "mauvaise image" cela fait pencher les "Ignares-en-tout-genre" qui détiennent des bulletins de vote ce dont ces nouveaux jeunes électeurs aux techniques machiavéliques savent parfaitement profiter. Obama a été élu de cette manière, et on voit qui il est maintenant!

Même Poutine aujourd'hui montre un visage bien plus correct que l'américain et pourtant que ne dit-on pas de saletés et dénigrements sur le dirigeant russe.(voir ou revoir, surtout bien comprendre la vidéo: vimeo.com/74922012)

Tout est faussé et c'est pour cela que je ne me réjouis pas pour les années futures et suis bien contente d'être dans mon dernier bout de chemin!

Écrit par : Corélande | 19/05/2014

Je trouve les questions de Paul Bär intéressantes.
Quels seraient les inconvénients de telles mises à jour sur nos F-5?
Cela permettrait de les faire durer le temps de fin de vie des F-18, et d'envisager un achat groupé dans 15 ans...

Écrit par : lefredo1978 | 19/05/2014

je pense que Dassault doit ce frotté les mains, il a toujours eut un œil sur l'après décision du choix de l'avion, je serais pas étonné qu'il a avoir quelque chose et travaillé en silence afin d'aidé à la chute du gripen.
le Brésil a changé son choix du rafale au gripen pour divers raison mais une aussi que la Suisse a éliminé le rafale en faveur du gripen, maintenant que le gripen n'est à l'ordre du jour, Dassault voit à nouveau une petite chance que le Brésil retourne vers le rafale.
à suivre le choix final du Brésil ? gripen ou rafale ? je pense que ca en dira long ? attendons.
concernant le vote du 18 mai, la faute revient entièrement à l'armée et U. Maurer, ils ont rien compris, ce n'est pas en poussant de cris et faisant sonner des cloches autour d'une table que ca aidé sa campagne.
U. Maurer est comme un vendeur de voiture, il propose une Saab a son client, vous avez une carrosserie aérodynamique, le moteur heuuu je sais pas s'il y en a un, j'ai pas encore lu son mode d'emploi, pour l'équipement il vous faut téléphoné au SAV !!!! au final le client part et ramène ses sous à la banque.
pour la prochaine campagne en faveur d'un nouvel avion de combat car il y en aura une un jour ca c'est sur, il faudra une autre personne à la barre du bateau.
un autre point de vue, ouverture du dialogue, explication du choix de l'avion par rapport à la concurrence, soirée télévisée détaillé sur le pourquoi de l'avion, là le dossier sera bien ficelé.
en campagne on ne va pas raconté au peuple, ce n'est pas le meilleur avion au monde, dire qu'on a pas lu le dossier, le gag que ma femme ca fais 30ans, sans gripen c'est comme une maison sans toit aie aie aie il venait de voir le film Heidi à la montagne juste avant sa campagne.
vraiment dommage, le capitaine de son bateau a coulé avec lui par ce qu'il le pensait invulnérable.
je suis depuis de début quand l'armée a choisit les 3 concurrents, mon choix c'est porté dès son début de la campagne en faveur du gripen car il été le mieux pour notre aviation.
je suis en faveur d'une armée moderne et forte et pour le gripen, une déception depuis le 18 mai.

Écrit par : michel | 19/05/2014

Eh voilà le résultat : 200 emplois menacés chez Ruag ! Alors Bravo :
http://www.20min.ch/schweiz/news/story/200-Stellen-bei-Ruag-betroffen-31442148

Écrit par : Steeve | 19/05/2014

Hé ho les amis, ils y en a qui n'ont toujours pas compris? Les F-5 INUTILE des les modernisés, il sons en FIN DE VIE ! C'est fini au revoir les F-5... la votation de dimanche c'était pour les remplacer!! Houlalala!!

Écrit par : Serge | 19/05/2014

En effet, les Américains ont rachetés certains de nos F-5, ils considéraient faire une affaire au vu des relativement peu d'heures de vol. Seulement, aux USA, les heures de vol sont moins usantes pour le matériel, il y a 1h. de vol jusqu'à l'espace aérien pour s'exercer, alors qu'en Suisse, l'entraînement commence juste après le décollage. Ainsi une heure de vol en Suisse c'est pas la même chose, bon pour les pilotes, ils s'exercent plus par heure de vol, mais moins bon pour les avions, qui s'usent plus vite. Certains F-5 suisses ont eu des fissures...

Écrit par : Imhof | 19/05/2014

@PK

Non, à ce que j'ai compris des liens cités plus haut, le Brésil vient de mettre en service un lot de 46 F-5 remodernisés (je dis "re", parce que ces avions avaient déjà été "upgradés", il y a une dizaine d'années) et envisage encore un second lot de 11 machines.

Le Brésil envisage donc de mettre en oeuvre ses Gripen au côté de sa flotte de Tiger. Le Gripen ne va donc pas remplacer, du moins pour l'instant, les Tiger au Brésil.

En outre, la modernisation de ces avions ne semble pas avoir été très onéreuse.

Et je répète, je ne comprends pas que les USA achètent des avions "à bout de souffle" pour les engager comme "agressors".

Écrit par : Paul Bär | 19/05/2014

"je pense que Dassault doit ce frotté les mains,"
Oublie. Le premier politicien suisse qui prononce ces mots sacrilèges est cramé carbonisé dans la seconde. Cette votation était un grand foutage de gueule, aucun peuple au monde ne peut se prononcer sur le choix d'un avion et la démonstration est maintenant faite. Alors celui qui débarque demain et qui nous dit : "Eh les gars, et si on se faisait enc...par les Français ?", je pense qu'il peut se trouver un autre job que la politique...
Et maintenant, il s'agit de demander au peuple de se prononcer sur ce grand foutage de gueule qu'est l'aide au développement, dont le budget est sauf erreur de dix milliards et qui ne sert à rien du tout...

Écrit par : Géo | 19/05/2014

Paul Bär @ Ouais, ouais, et on pourrait ressortir les Venoms du musée ?

Écrit par : Géo | 19/05/2014

Paul Bär, vous avez pas mal de retard sur le sujet, avec le choix du Gripen E cette première tranche de 36 avions n'est qu'un début pour le Brésil qui compte en acheter jusqu'à 120. Par ailleurs, les F-5 brésiliens sont moins usés que les notre avec un potentiel de 6 à 8 ans environ voir 10 pour une petite quantité.

Les notres sont à bout de souffle, la planification de retrait à déjà débuté. Sur les 54 restant une vingtaine sont déjà aujourd'hui remisés en attente d'un démontage au vente à un musée.

Écrit par : PK | 19/05/2014

A lire tous ces commentaires un peu partout, j'en conclus que franchement le peuple suisse a voté sur un sujet dont il ne peut en aucun cas avoir le bon discernement pour.

Je le dis d'autant mieux que je me suis appuyée sur ce blog pour m'informer et j'ai participé à quelques séances d'informations ou débats pour avoir des opinions diverses. Mais combien de Votants ont fait de même?....A lire les commentaires....je ris jaune, ce d'autant quand ce soir j'entends darbellay dire que c'est une "vengeance" de la votation du 9 février selon certains propos qu'ils lui ont été rapportés.....Ouille c'est plus grave encore que ce que je pensais.

La défense d'un pays c'est grave et sérieux! Mon instinct féminin me dit que
nous avons raté un coche ce dimanche et que nous allons le payer cher....dans tous les sens du terme.

Écrit par : Corélande | 19/05/2014

la votation mené par l'UDC contre l'immigration a aussi joué un rôle contre le gripen, le peuple a soutenu l'UDC mais l'après vote, le peuple c'est retourné contre L'UDC et le gripen pour lui donner une leçon.
prenez la politique et surtout les politiciens, vous serez trop tard que la menace était derrière et non devant.
au final il est préférable voir un bataillon de chars nous attaqué car on sais au moins d'ou vient la menace.

ce que je trouve déplorable, la vengeance politicienne qui a entraînée la majorité du peuple a voté contre le gripen donnant ainsi un trou dans le futur à notre défense, si vengeance fallait aller contre l'UDC et non contre l'armée qui est la protection du peuple.
un jeu pour les politiciens mais aussi un éventuel danger pour la population, qui c'est si demain l'Europe sera calme ou en danger ?

Écrit par : michel | 19/05/2014

@Geo

A la différence des F-5EM/FM que le Brésil vient de mettre en service, il ne me semble pas que les Venom soient équipés d'un radar multi-cibles et des missiles associés, d'un système de navigation tous-temps et de nuit, de transpondeurs et de systèmes d'alerte avancés etc... bref d'un équipement en tout cas bien suffisant pour les missions de police aérienne.

D'ailleurs, le Brésil compte utiliser ces avions durant une quinzaine d'années, au côté de ses futurs Gripen.
Pas mal, pour des avions "à bout de souffle".

@PK

Ayant eu quelques contacts au sein de la "maison", il m'arrive d'avoir de petits doutes sur certains experts (le potentiel restant de nos Tiger peut en effet varier selon les interlocuteurs). Il me semble également me souvenir qu'un groupe de pilotes professionnels de Payerne n'aurait rien eu contre un projet de modernisation des Tiger. Modernisation qui n'aurait pas forcément été très onéreuse (1) et qui serait passée "comme une lettre à la poste", nous évitant le psychodrame actuel (je répète que j'ai voté pour le Gripen, non pour des raisons militaires, mais pour des motifs politiques et identitaires).


(1) 230 millions de dollars pour 46 appareils, alors que chez nous en modifier une trentaine coûterait près d'un millard de francs, toujours selon nos experts!

Écrit par : Paul Bär | 19/05/2014

P.S. je pense que l'exemple brésilien devrait faire réfléchir, au moins un tout petit peu, le Brésil étant une nation aéronautique plus que respectable.

Écrit par : Paul Bär | 19/05/2014

"Certains F-5 suisses ont eu des fissures..."

Sauf erreur, pour les biplaces au niveau de la cabine et quelques autres avions sur les empennages. Problèmes résolus plutôt rapidement.

Écrit par : Paul Bär | 19/05/2014

Visiblement M. Paul Bär, encore une fois vous avez du retard ans sur le sujet, une modernisation de F-5 eu été possible mais avant les années 2000. De plus, de quelle modernisation parlons-nous ? Un radar plus moderne mais a antenne mécanique, une avionique vaguement modernisée et l'adaptation de missiles air-air courte portée améliorés. Et après ? Un appareil incapable de combattre au delà-de la portée visuel, limité en matière de radar et d'électronique, bref, tout ce qui manque à un avion moderne.

Je vous rappelle que nous avions une flotte de 110 F-5e/F Tiger II, 6 ont été perdus, trente ont été revendu aux USA et le reste vieillit pour bientôt ne plus pouvoir volé !

Bref, cessons cette discutions stérile sur un avion voué au musée comme au Brésil et en Thaïlande, Malaysie... ! Regardons devant et non derrière !

Écrit par : pk | 19/05/2014

En effet, l'exemple du Brésil devrait faire réfléchir, car la décision d'acquérir le Gripen a été appuyé par un dossier de 28'000 pages, rédigés par des ingénieurs, pilotes, techniciens etc.

Écrit par : Imhof | 19/05/2014

Sur cette page de 2011, ils parlent d'un nouveau contrat portant sur 11 nouveaux F-5BR portés au standard F-5EM, portant le total de Tiger brésiliens modernisés à 57.
Elbit Systems a commencé à travailler sur ce programme de modernisation en 2001. Ce programme prévoit la mise à niveau de 46 avions F-5 (+11 depuis 2011) pour la Force Aérienne Brésilienne pour une valeur totale d’environ 230 millions de dollars sur une période de huit ans.
http://info-aviation.com/?p=8880

Bon OK, nos Tiger sont HS. Abandonnons l'idée d'une patrouille suisse durant quelques années (snif, mais l'important c'est l'efficacité dans les missions de police aérienne) et étudions comment acheter suffisamment de Gripen E pour remplacer ces Tiger, mais également les F/A-18 à partir de 2020-2025.

Et s'il vous plait, arrêter de dire à tout bout de champs qu'ils devront faire de l'air-sol et que c'est primordial. Oui, potentiellement ils pourront y être amenés, mais c'est un argument tellement facile à faire partir en dérision que c'est tendre le bâton pour se faire battre.
L'important est notre sécurité aérienne, et c'est l'argument qu'il ne faut pas perdre de vue!

Écrit par : Jo-ailes | 19/05/2014

Je pense que le Rafale aurait passé,selon mes propres informations.

Écrit par : Daniel Riat | 19/05/2014

Un avion c'est comme les voitures! C'est pas parce qu'on a une Renault Clio que le voisin a exactement la même!

Et nos F5 sont à mettre à la retraite! On a d'excellent pilotes mais inutiles quand ils perdront leurs ailes en vol! Les F5 sont sous très haute surveillance des micro fissures sur le fuselage!

Et ne pas confondre FA18 Hornet et FA18 Super Hornet qui sont 2 avions différents avec une silhouette ressemblante!

Et quand on parle d'avion dépassé et technologiquement mauvais! Aucuns des trois, Gripen, Rafale ou Eurofighter, sont des avions de dernière générations. Ils appartiennent à la 4 eme génération et inférieur à des avions de 5 eme génération ( seulement 3 avions développés à ma connaissances)

La question n'est pas de savoir le quel est meilleur que l'autre mais l'utilisation qu'on veut faire. Comme pour une voiture! Avec une famille de 4 enfants, vous acheter pas une Audi TT pour sortir en famille?

L'armée a un cahier des charges, elle a évaluer plusieurs avions! le rapport qualité-prix et enjeu économique mesuré!

Il faut arrêter de se prendre tous pour des experts en armement et tactiques militaires!

J'ai voté oui au Gripen et je soutiendrai les Forces Aérienne dans leurs choix! Ils sont bien meilleurs experts que la populations!

Écrit par : Norbert | 19/05/2014

"Visiblement M. Paul Bär, encore une fois vous avez du retard ans sur le sujet..."

Apparemment, je ne suis pas le seul à "être en retard", Yannick Butet vient de proposer cette solution, moderniser les Tiger, ce matin sur les ondes de la RSR.

Écrit par : Paul Bär | 20/05/2014

"Yannick Butet vient de proposer cette solution, moderniser les Tiger, ce matin sur les ondes de la RSR."
Précisément, et ce n'est pas à son honneur. Il devrait laisser le soin de dire des conneries aux socialistes genre Savary, cela vaudrait mieux pour tout le monde.
Purée, mais qu'est-ce que c'est que ce délire de citoyens qui se la jouent grands experts en aéronautique ? Eh les crétins, contentez-vous comme d'hab de vous intéresser au foot et de nous dire quels joueurs Hitzfeld ou je ne sais quel autre crétin doit sélectionner...

Écrit par : Géo | 20/05/2014

@ Paul Bär, je n'ai pas entendu Yannick Buttet. Ceci dit, si il a bien proposer cette option, c'est fort dommage, car il s'agit d'une double erreur, technique et politique.

En effet, l'idée de modernisation des F-5 avait été re-lancée en 2010 suite aux premières propositions exorbitantes des trois avionneurs. Armasuisse avait alors rendu son rapport courant 2011 et celui-ci était sans appel: un coût prohibitif pour une faible capacité avec de surcroît une utilisation limitée dans le temps. Bref, une mauvaise solution.

On ne peut donc plus se baser sur cette idée et politiquement, dire au peuple qu'il faut un remplaçant aux F-5, puis finalement venir après coup avec l'idée d'un prolongement revient à prendre les gens pour des imbéciles. D'autant que les coûts de maintenance des derniers F-5 augmentent de près de 50 millions par année pour une disponibilité toujours plus faible.

Mais connaissant un peu ce cher Yannick Buttet, qui a mené campagne avec énergie, je pense qu'il s'est laissé envahir par le réflexe politique d'avoir toujours une idée à proposer.

Nous risquons d'ailleurs d'entendre pas mal de solutions ces prochains jours. Ayez un peu de patience, un article sur les possibilités actuelles est en préparation avec le rédacteur du journal RMS.

Écrit par : PK | 20/05/2014

@Daniel Riat : Selon les premières projections d'analyses, si nous avions choisi un autre appareil, le Rafale, par exemple, on constate qu'il y aurait eu un peu plus de sympathie en Suisse-romande, mais pas assez pour faire pencher la balance.

Écrit par : PK | 20/05/2014

"qu'il y aurait eu un peu plus de sympathie en Suisse-romande" Pour le Rafale ?
Vous êtes meilleur en aéronautique qu'en politique, Kümmerling. Vous savez qui est au pouvoir en France ?

Écrit par : Géo | 20/05/2014

un article dans la liberté.ch mais aussi sur le 24 heures.ch de ce matin assez intéressant ? il semblerait que le Président de Dassault aurait relancé son rafale pour la Suisse ? http://www.24heures.ch/suisse/echec-gripen-ouvre-lappetit-francais-dassault/story/13749603?track
Dassault a toujours tourné autour de la Suisse comme un vautour sur sa proie, maintenant il semble qu'il revient à la charge.
comme je le disais plus haut la chute du gripen va beaucoup plus loin qu'une votation négative au gripen !!!

Écrit par : michel | 20/05/2014

"Eh les crétins..."

J'admire la capacité quasi surnaturelle d'intervenants comme ce "Geo" à décider "ex nihilo" de la compétence ou de l'incurie des personnes qui s'expriment ici sur des sujets aéronautiques ou encore de la qualité de leurs contacts au sein des milieux concernés. Et quand cela est fait avec autant d'élégance et de courtoisie...

Écrit par : Paul Bär | 20/05/2014

@Daniel Riat : C'est possible que le rafale ait été plus populaire en Romandie... mais je crains que les opposants, au lieu de dire que l'armée choisissait un "avion de papier", auraient argumentés que c'était un avion beaucoup trop cher et disproportionné par rapport aux besoins suisses...

Écrit par : Jo-ailes | 20/05/2014

Eh voilà, les conséquences du Non de dimanche sur la patrouille Suisse, on vous avait prévenu :

http://www.20min.ch/schweiz/news/story/Jetzt-droht-das-Aus-der-Patrouille-Suisse-30128575

Écrit par : Liv | 21/05/2014

"Et quand cela est fait avec autant d'élégance et de courtoisie..."
Il serait donc courtois et élégant de venir comme la pluie après la vendange avec des arguments plus que périmés ? N'est-ce pas purement et simplement une façon de prendre les gens pour des c...s ?
A part ça, je maintiens mon exemple du foot. Tous ces citoyens qui se prennent pour le sélectionneur, cela fait peut-être sourire ou enrager, mais cela n'a aucune importance. Que le peuple suisse ait le droit de se prononcer sur un choix aussi technique est une faute, et cela devrait rester comme la leçon à tirer de cette triste histoire.
Quand on veut bien se souvenir à quel point la démocratie directe a été mise en cause lors des votations sur les minarets, l'imprescriptibilité des crimes pédophiles etc, ...par les mêmes qui se félicitent du refus du Gripen...

Écrit par : Géo | 21/05/2014

Bonjour,
Je n'ai pas lu l'intégralité des commentaires (plus de 60 déjà !), mais je suis en ligne avec ceux que j'ai lu. En complément voici les miens.

Le vote négatif est passé; c'est malheureux mais il faut agir pour la suite.

Pistes de solutions:
- ne pas investir dans la flotte actuelle: les F5 sont trop vieux, les F18 sont au top actuel, sauf pour le radar, mais l'upgrade coûte trop cher;
- initier rapidement un plan d'action en vue du renouvellement flotte à partir de 2020 - 2025 et, entre-temps, mettre en réserve les 300 millions annuels prévus; compléter au besoin par une nouvelle évaluation du Gripen en collaboration avec le Brésil, l'ajout de cette référence renforcerait alors la valeur de la sélection;
- faire une autre campagne de "promotion publique" en prenant au mot ceux qui disaient que c'était trop tôt (attendre 2025) et en étant plus agressif au plan politique, dans ce sens, lire le courrier de lecteur que j'ai demandé de publier sur 24Heures (copie ci-dessous).

Le refus du Gripen … une suite logique
Le résultat du vote de 18 mai, montre que les arguments du GSSA (à l’origine du référendum) ont convaincu une majorité du Peuple suisse. Et donc que la dépense de 300 millions de francs durant 10 ans, au total 3.1 milliards de francs est refusée. Ce montant représente un 0.5% du PIB (à 632.2 milliards en 2012) de la Suisse, un pays riche. Soit.
Mais cela signifie logiquement que l’aide au développement (2,94 milliards en 2013, soit 0.47% de notre PIB) devra être attentive à ne pas aider les pays destinataires, en principe moins riche, à se financer une armée, si leur dépenses militaires dépassent le 0.5% de leur PIB. Et ceci à l’aide de nos impôts. Sinon où serait la logique des gagnants de dimanche dernier ?

Écrit par : Bernard Repond | 21/05/2014

Je répète que j'ai voté pour l'acquisition du Gripen.
Mais là, on ne parle plus du Gripen, mais de solutions de rechange
après une votation.
Et comme solution de rechange, l'option "modernisation des Tiger" me
semble pouvoir être discutée, si un grand pays comme le Brésil a
pu trouver cette solution pertinente.

P.S. l'objection des "avions à bout de souffle" me semble également pouvoir être débattue, on entend un peu tout et son contraire selon les interlocuteurs auxquels on s'adresse.

Écrit par : Paul Bär | 21/05/2014

Y.buttet est le parfait sous-frifre de darbelley. Ces 2 n'ont qu'un objectif leur carrière politique. Rien qu'à voir le massacre des terres à Collombey par son président buttet! Essayez de discuter avec ce type (débat pour les votations précédentes) et il se défile dès que cela ne lui plait pas, c'est une honte.
Il ose tous les parallèles incohérents comme son désir de protéger les Agriculteurs (soi-disant) et défoncer des terres arables pour construire des immeubles. Et encore foncer comme un taureau contre l'immigration de masse et tout faire avec son parti en VS pour protéger "le Giroud"!
Ce sont ces deux politicards qui ont fomentés la défaite de la votation sur le Gripen, et rien à faire de la population suisse!

C'est incroyable en VS à quel point on peut ressentir cette haine-revancharde qui les tient(PDC-PLR)toujours aux tripes depuis plus d'un an!

Écrit par : Corélande | 21/05/2014

Monsieur Bär, vous ne pouvez comparer les F-5 de la FAB avec les notres, et ceci simplement pour une seule raison: le potentiel cellule. Pour une heure de vol, nos F-5 effectue 40 minutes de combat aérien alors qu'au Brésil ceux-ci effectuent 50 minutes de vol de convoyage. Résultat : sur 60 minutes les F-5 suisses sont utilisés à plein potentiel contrairement à leurs homologues. Celà vaut pour l'ensemble de la flotte d'avion et explique à terme un vieillissement plsu rapide des Hornet:

Écrit par : Liv | 21/05/2014

Bonjour,
Je n'ai pas lu l'entier des commentaires et me passerai d'avis techniques. Je tiens seulement à souligner un point abordé récemment sur la RSR.
Le vote contre les Gripen est un vote sanction. Point barre. Ni le GSSA ni les opposants moins traditionnels ont quelque chose à voir ici. Il me semble juste d'affirmer que la vaste majorité des gens qui ont refusé ce blanc-sein à l'armée l'ont fait de part l'incurie que nous vivons depuis plus de 10 ans dans sa gestion générale ! Réforme après réforme, l'armée navigue à vue. Le contact avec les citoyens est perdu et personne ne sait vraiment comment cette institution fera face aux défis modernes, et pas seulement ceux liés à la garde de notre ciel.
Lorsque l'armée communiquera de manière claire et compréhensible, lorsqu'elle fera enfin son travail de planification et fournira les explications satisfaisantes pour tout le monde, alors oui, les petites gens reprendront confiance. On ne donne pas 3 milliards à des apparents incapables, pas même pour l'achat d'outils indispensables.

Écrit par : PRossi | 21/05/2014

@Liv

"...et ceci simplement pour une seule raison: le potentiel cellule..."

++++++++++++++++++++
The Swiss aircraft had far lower flight-hours per airframe (average flight hours: 2,500) than American aggressor training squadron F-5Es (average flight hours: 7,000).
++++++++++++++++++++

http://www.defenseindustrydaily.com/supporting-the-f-5-aggressor-fleet-05050/

Donc, d'après ce lien, j'en déduis qu'aux USA il y a des F-5E/F, utilisés pour la mission très exigeante d'agressor, qui ont atteint les 7000 heures d'utilisation (il ne me semble pas que les unités d'agressors aux USA fassent régulièrement de longs vols de transfert jusque à leurs zones d'entraînement).

Pour le reste, je vais repartir à la pêche d'infos à la source ;-)

Écrit par : Paul Bär | 21/05/2014

Les commentaires sont fermés.