15/05/2014

Modernisation des F-16 belges !

belgique-dr_f16.jpg


 

Dans l’attente du choix d’un nouvel avions de combat, la Belgique se lance dans un ultime programme de modernisation de sa flotte d’avions 54 Lockheed-Martin F-16A/B Block15. Le montant de ce programme est estimé à près de 113 millions de dollars.

 

Modernisation limitée :

 

Cette ultime mise à jour des F-16 «Fighting Falcon» belges doit permettre à ceux-ci d’améliorer sensiblement leurs autodéfense et maintenir la capacité d’interopérabilité avec  les appareils en service au sein de l’Otan. Pour une durée de 10 ans et ceci jusqu’à l’arrivée du futur avions de combat qui doit encore être choisi.

 

Les équipements demandés par la Belgique concernes : 

 

69 centrale de navigation inertielle LN-260 couplée à un GPS, 8 équipements de liaison vidéo ROVER IV JTAC (transfert au sol de vidéo de désignation laser), 62 nouveaux émetteurs IFF  ami/ennemi  mode 5 AN/APX-125-62, 32 système de cryptage COMSEC KY-V78. Un système de planification de mission (JMPS), 4 pylônes BRU-61/A pour bombes SDB (Small Diameter Bomb) et finalement 43 nouvelles radios Rockwell-Collins UHF/VHF AN/ARC-210 (V) RT-1990 (C).

 

Les F-16A/B belges :

 

Les Lockheed-Martin F-16A/B «Fighting Falcon»  belges sont entrés en service en 1980 au sein de la Force aérienne belge. Il sont déjà subi de nombreuses mises à jour durant leur carrière opérationnelle. Propulsé un moteur Pratt & Whitney F100-PW-220. Ils sont dotés de missiles avec Raytheon AIM-9M et P4 «Sidewinder»,  AIM-7M «Sparrow» , AGM-65 missiles «Maverick». Ils disposent du radar  Westinghouse AN/APG-66 (V)3 à antenne mécanique.


 

38045793.jpg


 

Photos : F-16A belge @FAB

Commentaires

Très cher ami Bloggeur,

Amusant cet article...
Amusante cette parution...
Amusant qu’elle ait été si exclusive quelque part, et, paraisse si rapidement ici…
Amusantes ces fortes similitudes avec cet autre article, paru sur le Portail des Passionnés de l’Aviation...
Oui, amusant tout ça.
Tellement amusant, que je me suis mis à imaginer des choses... des choses qu’on appelle facilité, paresse, plagiat...

Mais rassure-toi, ami bloggeur, je me suis vite ressaisi et me suis rappelé la tradition d’excellence du journalisme aéronautique. Je me suis rappelé cet esprit de confraternité et d’éthique qui sied entre collègues et qui oblige à la citation (ou au moins à la référence) lorsque l’on décide d’"emprunter" auprès d’un tiers.
Ainsi, et convaincu que non, vraiment non, il ne pouvait être question d’un tel comportement de ta part, et que, la proximité tant calendaire que thématique entre vos travaux respectifs ne pouvait être que le fruit d’une (troublante) coïncidence.
Définitivement, je suis sûr que tu ne peux pas être un spécialiste à la petite semaine, capable d’aussi peu de rigueur.

Bien à toi, chez bloggeur.

Bastien Otelli

Écrit par : Otelli | 15/05/2014

Très cher ami Bloggeur,

Amusant cet article...
Amusante cette parution...
Amusant qu’elle ait été si exclusive quelque part, et, paraisse si rapidement ici…
Amusantes ces fortes similitudes avec cet autre article, paru sur le Portail des Passionnés de l’Aviation...
Oui, amusant tout ça.
Tellement amusant, que je me suis mis à imaginer des choses... des choses qu’on appelle facilité, paresse, plagiat...

Mais rassure-toi, ami bloggeur, je me suis vite ressaisi et me suis rappelé la tradition d’excellence du journalisme aéronautique. Je me suis rappelé cet esprit de confraternité et d’éthique qui sied entre collègues et qui oblige à la citation (ou au moins à la référence) lorsque l’on décide d’"emprunter" auprès d’un tiers.
Ainsi, et convaincu que non, vraiment non, il ne pouvait être question d’un tel comportement de ta part, et que, la proximité tant calendaire que thématique entre vos travaux respectifs ne pouvait être que le fruit d’une (troublante) coïncidence.
Définitivement, je suis sûr que tu ne peux pas être un spécialiste à la petite semaine, capable d’aussi peu de rigueur.

Bien à toi, chez bloggeur.

Bastien Otelli

Écrit par : Otelli | 15/05/2014

Voilà un pays qui vu sa position géographique, son budget devrait opter pour le Gripen comme la Suisse.

Vu les missions de l' OTAN dédié à la Belgique qui sont surtout de police du ciel, elle n' a pas besoin du couteux F-35.

Si le Marché du siecle du F-16 en 1975 etait remplacé par le Gripen , on parlerai d' un axe Nord-Sud (Suisse-Suede).Les potentialité de synergie serait immense.

Dommage que la politique s' en mèle


http://fr.wikipedia.org/wiki/March%C3%A9_du_si%C3%A8cle

Écrit par : Abdel | 16/05/2014

N'oublions pas la présence opérationnelle en Afghanistan depuis le début du conflit jusqu'à ce jour, de l'intervention en Lybie, du Kosovo… (pour ne citer que celles-là) qui ne sont pas des missions de police du ciel. Mais, le type d'engagement est toujours soumis aux politiques qui, comme nous le connaissons que trop bien en Belgique, sont plutôt frileux.
Quant au choix du F-35, effectivement la Belgique n'en a pas besoin (coût à l'achat mais aussi d'exploitation exorbitants) d'autant que dans les cartons du ministre de la défense, une note interne envisagerait l'achat de 30 appareils tout au plus. Ceci s'inscrivant dans une politique de mutualisation des besoins, notamment avec les Pays-Bas, acquéreurs et partenaires dans le programme du F-35.
Alors, quel avion pour remplacer le F-16 belge? Gripen? Rafale? L'avenir nous le dira.

Écrit par : Bernard Hofman | 16/05/2014

Bonjour,

Petits correctifs, les F-16 Belges n'ont jamais été équipés de Sparrow.
Ils disposent bien des AIM-9M(bientôt d'AIM-9x) ainsi que des AIM-120 Amraam.Quant aux AGM -65, ils ne sont plus dans l'inventaire.

Écrit par : Greg | 17/05/2014

Merci Greg, il me semblait bien, mais je n'avais pas trouvé confirmation de ces éléments ! Merci la Belgique !!

Écrit par : PK | 17/05/2014

Les commentaires sont fermés.