24/03/2014

La Corée du Sud confirme le F-35 !

F35-Testing-01.jpg


 

Séoul, la Corée du Sud a officiellement décidé d'acheter 40 avions de combat Lockheed- Martin F-35A dans dans le cadre du programme FXIII. On peut cette fois dire que feuilleton coréen, se termine avec cette confirmation. L’achat est évalué à plus de 8,3 milliards de dollars. Si l'acquisition se déroule comme prévu, les livraisons débuteront en 2018.

 

«Nous sommes honorés par cette décision et apprécions la confiance de la République de Corée pour le choix du F-35 », explique Orlando Carvalho, vice-président exécutif de Lockheed-Martin Aeronautics cet après-midi.

 

La pression du constructeur américain a été déterminante dans cette seconde évaluation et ceci au détriment du budget et de la dotation minimale voulue par la Corée. En effet, le F-35A étant l’appareil le plus cher des trois, la Corée va donc casser sa tirelire. Initialement la Corée espérait ne pas dépasser un montant de 7,5 milliards de dollars pour 60 appareils, ce qui s’avérait possible avec le choix initial du Boeing F-15 «Silent Eagle» au prix de 7,3 milliards de dollars. 

De plus, la dotation minimale prévue par l’Armée de l’air coréenne prévoyait 60 appareils pour remplacer la flotte de actuelle de 150 F-4 «Phantom». Celle-ci, devra donc se contenter de 40 appareils et espérer, peut-être, que les finances du pays permettront à l’avenir l’achat d’un second lot de 20 F-35A.

 

Cette décision doit toutefois encore être approuvée par une commission présidée par le ministre de la Défense.


 

f35anight.jpg


Rappel :

A la fois furtif et relativement léger (20 tonnes en combat), le F-35 «Lightning II», nommé ainsi en hommage au légendaire P-38, sera essentiellement employé pour des missions d’attaque, même si, il dispose de capacité air-air appréciables. Cependant, son développement a pris plus de 4 ans de retard sur le calendrier initial, en raison de problèmes liés à la complexité de sa conception. 
Le programme JSF doit déboucher sur la production de trois variantes d’un même appareil, ayant environ 80% de communalité de structure et pièces et pratiquement 100% au niveau avionique :

 

 

  • Radar à antenne électronique active AN/APG-81 (issu du AN/APG-77 du F-22 Raptor) avec des modes air-air, suivi de terrain, détection de mobiles terrestres, écoute passive et des capacités de brouillage.
  • brouilleur Sanders/ITT ALQ-214.
  • AN/AAQ-37 Distributed Aperture System, comprenant 6 détecteurs infrarouges répartis en différents points de façon à fournir une vision à 360° autour de l'avion.
  • Electro-Optical Sensor System (EOSS), système de localisation et désignation comprenant un FLIR, une caméra TV et un système Laser (télémétrie, désignation de cible).

Le tableau de bord se compose principalement de 2 écrans LCD couleurs de 20 x 25 cm. Leur surface est tactile, ce qui supprime le besoin de boutons de sélection. Le traditionnel viseur tête haute est supprimé, les informations étant projetées directement sur la visière du casque du pilote.


 

JSF-F35A4.jpg


Photos : Lockheed-Martin F-35A @ USAF/Courtney E. Howard

20:03 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : lockheed-martin, corée du sud, f-35a |  Facebook | |

Commentaires

"... relativement léger (20 tonnes en combat),..."
Sa masse à vide est supérieur au F-15A!, je dirais que c'est plutôt du lourd là!
De toute manière, il faudrait que les Sud-Coréens participent quelque part à la protection américaine, non?

Écrit par : James | 24/03/2014

Bonsoir,

Appel d'offre bouclé... puis réouvert pour inclure le F-35
Budget contraint... puis augmenté pour inclure le F-35
Dotation minimale initialement fixée à 60 appareils... puis réduite pour inclure le F-35

Et le vainqueur de l'appel d'offre est... (suspense)... : LE F-35 !!!!

«Nous sommes honorés par cette décision et apprécions la confiance de la République de Corée pour le choix du F-35 », explique Orlando Carvalho, vice-président exécutif de Lockheed-Martin Aeronautics

On le serait à moins ;-)

Cordialement / Frédéric

Écrit par : sletch | 24/03/2014

Cher, très cher la protection américaine , l' Italie a réduit sa commande de F-35....vu la situation de la Corée du Sud , je privilégierai des aéronefs type A-10 ou augmentai le nombre de Ah-64.

Ce qu' il faut à la Corée , c'est plus un F-22 ou un T-50 pour la protection aérienne.

Le top serai au avion de chasse capable de se d' utiliser des pistes sommaires et etre rapidement en l' air type Harrier II car les missiles courte portée auraient raison des pistes aériennes lors de la première frappe nord-coréenne.

Écrit par : Abdel | 24/03/2014

"La pression du constructeur américain a été déterminante dans cette seconde évaluation". C'est bien de "PRESSION" qu'il s'agit et non de "PERSUASION". Les dernières nouvelles de cet appareil F-35 c'est que son système informatisé de maintenance le bloque au sol, que des microfissures sont apparues etc...Les Coréens feraient bien de revoir leur copie et de choisir le Silent Eagle.

Écrit par : Antoine | 26/03/2014

Les commentaires sont fermés.