16/02/2014

La Russie augmente sa production d’hélicoptères !

2350000812.jpg


 

Moscou, la Russie produira un peu plus 310 hélicoptères militaires et civils en 2014, a annoncé en fin de semaine un responsable du ministère russe de l'Industrie et du Commerce, Andreï Boguinski. 

 

70% d’hélicoptères militaires : 

 

La Russie prévoit d’augmenter sensiblement sa production d’hélicoptères, dont 70% sera à vocation militaire. En 2012 la Russie avait produit pas moins de 280 hélicoptères, pour passer à 300 en 2013. 

 

L’objectif étant de répondre à la fois aux besoins de modernisations des Forces russes, mais également des marchés émergent comme l’Amérique Latine et l’Asie-Pacifique. L’hélicoptériste Rostec dispose par exemple d’agences en Argentine, au Brésil, au Venezuela, en Colombie, à Cuba, au Mexique et au Pérou. La Russie a déjà livré au Brésil quelques machines de type MI et quelques machines polyvalentes de moyen tonnage KA-62. Le contrat de livraison de KA-62 est le premier contrat international de ce type pour le Brésil.

En Afrique du Sud, Rostec a ouvert un centre de services pour les hélicoptères civils russes de types MI-8/17 et KA-32. 

 

Mi-28N et Ka-52 Alligator :

 

Les deux nouveaux ténors en matière d’hélicoptères russes sont les Mi-28N et Ka-52 Alligator :

 

En 1995 le programme est ranimé grâce au Mi-28N ou Havoc-B. Cette version "N", pour Night (Nuit en anglais), a pour principales améliorations techniques6 :

  • Nouveau système d'avionique intégrée (IKBO-28).
  • Installation d'un système électronique intégré de combat et d'un radar micro-ondes (N-025 Almaz-280) monté sur le rotor principal.
  • Installation d'un système de visualisation infrarouge (Forward-Looking InfraRed ou FLIR) et caméra sous le nez.
  • Nouvelle transmission permettant de délivrer plus de puissance au rotor principal.
  • Nouvelles pales pour une meilleure efficacité.
  • Nouveau système de contrôle d'injection du carburant.

 

 

Dérivé du Ka-50 «Black-Shark» de constructeur Kamov code OTAN «Hokum», l’Alligator est un hélicoptère de combat de hautes performances avec une capacité jour et nuit, doté d’une capacité de survie élevée. Doté d’une conception de rotor coaxial, il offre un plafond de vol stationnaire de 4000m et la vitesse verticale de montée atteint 10m seconde à une altitude de 2.500 m. Les pales de rotor sont faites de matériaux polymères et résistent aux tirs d’armes légères. 

Equipé d’un cockpit blindé qui résiste aux projectiles de 12,7. Les deux pilotes disposent en outre d’un système d’éjection inédit qui éjecte en premier le rotor coaxial. puis déclenche l’éjection des deux sièges, du pilote et du mitrailleur.

Les systèmes de vol comprennent un système de navigation inertielle (INS), un pilote automatique et affichage tête haute (HUD). Les capteurs comprennent pod infrarouge (FLIR) et un radar de suivi de terrain. Le Ka-52 est équipé d'un récepteur d'alerte radar couplé à un système de guerre électronique.

Le Ka-52 est propulsé par deux turbines Klimov117VMA, fournissant chacune 2.200 CV (1660 kW). Les moteurs sont placés de chaque côté du fuselage pour renforcer la capacité de survie au combat. L'hélicoptère a également une unité de puissance auxiliaire (APU) pour le fonctionnement autonome.


 

AIR_Ka-52_Incoming_Desert_Camo_lg.jpg


Photos : 1 Mi-28N @ Mil Mi 2 Ka-52 Alligator @ Rian

14:07 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : hélicoptères russes, mi-28n, ka-52 |  Facebook | |

Commentaires

Question à PK: quel est l'intérêt d'un rotor coaxial par rapport à un 5 pales?

Écrit par : forêt10 | 16/02/2014

La vitesse.

Écrit par : Pk | 16/02/2014

@forêt10
Un rotor unique (5 pales ou non) nécessite un rotor de queue d'où l'intérêt d'un rotor coaxial.

Écrit par : James | 19/02/2014

Les commentaires sont fermés.