06/02/2014

Anti-Gripen, un comité de pieds-nickelés !

 

GP2.jpg

 

Nouveau volet en vue de la votation du 18 mai prochain en vue de la création du fond Gripen. Après "les mensonges des référendaires" et "Gripen un besoin fondamental", je vous propose de nous attarder sur le micro-comité libéral contre les avions, car l'argumentation de ceux-ci s'avère particulièrement croustillante en matière de méconnaissances, tant aéronautiques que militaires. Voyez plutôt :

 

 

Méconnaissances aéronautiques :

 

Ce comité minoritaire déclare :« sachant qu’un avion militaire de haute performance traverse le ciel suisse en huit minutes et que le Gripen n’est pas un avion parmi les plus rapides et ne pourrait donc réagir (..)».

 

Premièrement, pour traverser notre pays de Genève au lac de Constance, il faut minimum 15 minutes et non 8 ! De plus réduire l’espace aérien de manière transversal est faux. L’espace aérien est un volume en 3 dimensions et non en 2. Par conséquent il faut prendre en compte l’espace aérien comme un cube dont la hauteur atteint 23'000 mètres.

 

Le Gripen E atteint la vitesse de Mach2 (Eurofighter Mach2, Rafale Mach1,8, F/A-18 Mach1,8) à basse altitude le Gripen E vole à 1’400km/h (Eurofighter 1’390km/h, Rafale 1'350 km/h). Prétendre que le Gripen E n’est pas un avion rapide est donc ridicule.

 

 

Vision de la police aérienne dépassée :

jahresbilanz2010_parsys_59509_Image.jpg

 

Ce comité de soixante-huitards de part cette affirmation, imagine la police du ciel selon le mode opératoire de la Seconde guerre mondiale, visiblement ces gens ont encore en tête les merveilleuses images du célèbre feuilleton « les Têtes Brûlées ». Sauf qu’aujourd’hui les procédures ont bien évolué. On ne fait plus décoller les avions lorsque qu’un aéronef adverse passe la frontière, on le détecte bien avant et on fait décoller nos appareils bien avant que celui-ci traverse la dite frontière. En cas de conflits ou de verrouillage d’une partie de l’espace aérien (comme au WEF ou Genève II) les avions sont déjà en vol et repèrent l’intrus également bien avant qu’il ne traverse la frontière, avec notamment la possibilité de transfert d’information par liaison électronique (Link16) avec nos voisins. Sans parler que ceu-ci ne tiennent pas compte dela collaboraton internationale pour la préalerte de l'arrivée d'un aéronef non identifié.

 

Les avions de combat ne sont pas seulement nécessaires pour la défense contre une menace militaire, mais aussi pour assurer un contrôle approfondi et complet de l’espace aérien, par exemple en cas de menace persistante exercée par des terroristes qui pourraient aussi engager des avions ou des hélicoptères. Nul ne peut exclure une menace aérienne au cours des 25 à 30 prochaines années.

 

On en distingue deux types:

  • Alerte réelle (ou Alpha Scramble) : ce type d'alerte est une mise en alerte d’avions de combat pour une mission de sûreté aérienne.
  • Alerte d'entrainement (ou Tango Scramble) : c'est une alerte d’entrainement pour une mission réelle d’interception d’un aéronef dans le cadre de la mission de Police du ciel.

On ne s’étonnera pas que ce comité ne comprenne rien à la Police du ciel !

 

Autres affirmations : « On apprend encore que de toute façon, en temps de paix, abattre un objet volant non coopératif n’est pas une option acceptable »

 

L’objectif en tant de paix n’est pas d’abattre en priorité un aéronef non coopératif, mais de le forcer à atterrir ! Les pilotes s’entraînent régulièrement à cet exercice. Le choix d’abattre un appareil résulte en tant de paix d’une autorisation du Chef du DDPS en fonction du degré de la menace. On agit au cas par cas.

 

« Les Forces aériennes assurent une mission de sauvegarde de l’espace aérien durant les seuls jours ouvrables par suite des ressources limitées en personnel et en finance ».

 

Effectivement, c’est encore le cas aujourd’hui, mais il est prévu de mettre en place d’ici 2016 les alertes 24/24. Ces alertes nommées QRA pour Quick Reaction Alert doivent permettre de réagir en tout temps selon les normes suivantes :

 

 − A1 : décollage en 60 minutes

− A2 : décollage en 35 minutes

− A3 : décollage en 15 minutes

− A4 : décollage en 3 minutes

− A5 : décollage en 1 minute (moteurs en marche)

− A6 : avion en vol

 

Cette surveillance 24/24 à un coût qui doit pouvoir être pris en charge sur le seul budget du DDPS sans toucher aux autres Départements, par conséquent l’armée doit faire des économies pour réaffecter le montant nécessaire à la QRA. Par ailleurs, pour assurer l’alerte 24/24 il faut suffisamment d’avions modernes et donc remplacer le F-5 ! Par conséquent refuser l’achat des Gripen équivaudrait justement à pénaliser le mise en place d’une réelle surveillance. Ce comité se tire lui-même une balle dans le pied !

 

 

 

Le financement : «  il faudrait forcément réaliser des économies dans d’autres domaines du budget fédéral. La formation et la recherche risquent d’en faire les frais (..) »

 

De deux choses l’une soit ce comité ne comprend rien aux débats parlementaires, soit il est de mauvaise foi. La Loi sur le fond Gripen est basée sur un financement sur le budget ordinaire du DDPS et les économies que celui-ci doit exécuter à travers le programme DEVA. Selon le concept de stationnement approuvé par le Conseil fédéral, l’armée devra renoncer à un tiers de son parc immobilier. Le cadre est déterminé par les valeurs de références que le Parlement a adoptées le 29 septembre 2011.

 

 

gripen,gripen suisse,gripen e,référendum gripen,fond gripen,gripen schweiz,oui au gripen,gripen blog

 

En conclusion :

Être en désaccord avec cet achat est en soi un droit. Sauf que cet avion sera payé avec l'argent du DDPS et les économies qui résultent du plan DEVA et ne touchera en rien les autres Départements.

 

Venir à la manière de ces pieds-nickelés dont les arguments résultent des phantasmes de vieux soixante-huitards, conjugué à un amateurisme latent, nous démontrent une fois de plus, le manque d'arguments sérieux de la part des antis-Gripen d'où qu'ils viennent.

 

Une nouvelle bonne raison d'approuver le Loi sur le financement des avions de combat Gripen !

 

Gripen%20Emmen%20Liander%203771%20-%2072%20dpi.jpg

 

 

Liens sur les articles déjà publiés :

 

Gripen, les mensonges des référendaires :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2014/01/14/gripen-les...

 

Gripen, un besoin fondamental :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2014/01/22/gripen-un-...

 

 

Photos : 1 & 3 Gripen F de développement @ Saab Gripen 2 Police du ciel@ Swiss Air Force

 

 

 

 

Commentaires

Mise à jour avec vidéo explicative de l'espace aérien !

Écrit par : Pk | 06/02/2014

@ Pascal:

Je ne suis pas certain que cela serve le Gripen de "s'attaquer" aux anti armée ou anti avion.
Cela ne peut qu'avoir comme résultat un braquage encore plus fort de leur part.
Par contre, continuer à faire de la pédagogie me semble plus productif car la confrontation est alors moins frontale. Ne se sentant pas "attaqué", l'adversaire, ne se met pas sur la défensive.

Cordialement .

Écrit par : syntaxerror9 | 07/02/2014

syntaxerror9 @ Peut-être, mais il est important de trouver une plateforme avec des éléments d'information sûrs, par rapport à l'intox des journaux des éditeurs milliardaires et néanmoins gauchistes ou des médias audio-visuels en mains de bobos anti-militaristes par définition...

Écrit par : Géo | 07/02/2014

Entièrement d'accord Syntaxerror9. Non seulement ça ne peut que motiver les partisans de ce référendum, mais surtout ça risque de nous faire perdre des voix auprès de gens encore hésitants cherchant des infos sur le sujet...

Par contre il est absolument nécessaire de démontrer clairement les erreurs des opposants à cet achat! Et pour celà, merci Pascal.

Écrit par : Jo-ailes | 07/02/2014

Sur le principe, je suis d’accord avec vous, cependant, nous avons là des arguments qui frôlent le ridicule. Il est par conséquent important de le démontrer et d’y répondre. Pour le reste je continuerais bien entendu d’apporter d’autres articles sur le sujet sans attaquer frontalement les opposants.

Très bonne fin de semaine.

Écrit par : Pk | 07/02/2014

Des Pieds-Nickelés?... Possible, presque certain!
Mais définitivement des politiciens. Tous gens qui, par essence, racontent tout et n'importe quoi pourvu que cela serve leurs causes.

Mais attention, les politiciens qui militent pour ce "Gripen" ne font certainement pas mieux... Et si pour eux, ils ne bidouillent pas les faits par essence... c'est par kérosène!

Écrit par : Père Siffleur | 07/02/2014

Merci pour ces explications. Pouvez-vous encore nous dire pourquoi les F/A18 actuels ne seraient pas suffisants pour réaliser une surveillance effective du ciel aérien suisse ? Certes, notre espace n'est pas aussi petit qu'on le dit, mais il me semble tout de même que les plus de 30 machines modernes que nous avons devraient, à première vue, suffire.

Écrit par : Alex | 07/02/2014

@Alex, voici un réponse rapide,mais nous y reviendrons plus en détails dans un prochain article. Les 32 F/A-18 suffisent tout juste pour remplir les tâches de police aérienne dans la situation actuelle (situation normale, sans restriction du trafic aérien). La renonciation aux 22 Gripen aurait cependant des conséquences sur la capacité d'endurance des Forces aériennes dans les domaines du service de police aérienne et de la défense aérienne. En cas de menace concrète (situation extraordinaire avec restriction du trafic aérien), le contrôle et la protection de l’espace aérien suisse requièrent une présence permanente d’avions de combat en vol. En général, quatre appareils surveillent alors l’espace aérien. Avec les seuls 32 F/A-18, les Forces aériennes peuvent tenir deux semaines et demie ; avec 32 F/A-18 et 22 Gripen, elles peuvent le faire durant 6 à 8 semaines. Par ailleurs, la flotte des F/A-18 ne suffit pas non plus à rétablir des capacités minimales dans les domaines de la reconnaissance aérienne et du combat air-sol.

Écrit par : Pk | 07/02/2014

Oui mon cher Père Siffleur vous avez raison, il notable que les politiques tirent la couverture à eux!

Mais lorsque ceux-ci mentent volontairement sur les chiffres et la réalités, il faut les combattre!

Petite dernière sur la campagne, la porte parole du GSsA (la Nabilla du GSsA) déclare que l'Allemagne protège son espace aérien avec une flotte inférieur à notre pays ! Sauf que l'Allemagne dispose de 100 Eurofighter et 133 Tornado ! Que l'Allemagne a signé pour un total de 160 Eurofighter au total !

Écrit par : PK | 07/02/2014

Bonjour,une toute petite question sur vos futures "PO" ,la 3mn(A4)c'est avec le pilote en cabine ,avion prêt au démarrage d'alerte ? En tout cas j'attends votre deuxième article car je comprends mal le fait que votre capacité à tenir l'alerte sur le long terme dépende autant du nombre d'avion .
Merci

Écrit par : mich | 08/02/2014

Le A4 c'est effectivement le pilote installé dans l'avion et tous les systèmes prêts et en fonction à l'exception du ou des réacteur(s) cela va de soit. Les avions sont alimenté par une alimentation externe. Il ne reste plus qu'a démarrer le ou les réacteur(s) et foncer sur la piste. Ce qui est de la capacité de vol cela tient à plusieurs facteurs: comme les pannes, les contrôles planifié à un nombre d'heures de vol précis et autres, le personnel, les pièces de rechanges. Tous ceci mis en relation nous montre les limites. Engager uniquement plus de personnel n'est pas forcément la bonne solution car tout ce tient.

Écrit par : TheWolf | 10/02/2014

@TheWolf
Merci pour vos précisions sur la A4 ;quand à ce que vous décrivez pour le maintien d'une alerte c'est exactement le même problème chez nous .Encore une petite question pendant que je vous tiens ,le but serait d'avoir combien d'avions en alerte en temps normal et quel posture risque d’être la plus employée ? deux en 15 mn serait déjà pas mal pour l'espace aérien suisse (sous réserve d'une coopération efficace avec les voisins ,mais je crois que c'est déjà le cas ).

Écrit par : mich | 11/02/2014

Saviez vous que l'armée suisse avait loué aux autrichiens 50 chassseurs Tiger qui ont étés modernisé par RUAG et que quand ils sont revenu d'Autriche toutes modifications ont été démontées.
Vous Savez peut-être aussi qu' a peine 50 pilotes sont opérationnels pour FA 18 et Tiger?
Comme de toutes façon a peine les 30% de nos avions sont en état de voler!
Utiliser les FA 18 pour la patrouille de Suisse: Il faut savoir que ceux des blue Angels ont étés modifié et qu'il ne volent pas avec le "Fly by wire".

On vous cache bien des choses messieurs le pro Gripen!

Écrit par : gm | 16/05/2014

@gm : je publie votre remarque, car elle est exactement le résultat de l'incompétence des "anti-gripen" tel que vous :

*La Suisse a loué 12 F-5 !
* Ces avions n'ont jamais été modernisés mais "révisés" est doté de radios compatible pour l'Autriche !
* Il y a 50 pilotes pour les 32 F/A -18 et approximativement 20 pour les derniers F-5!
* Votre chiffre concernant le taux opérationnel est FAUX, il est de 85%!
*Les commandes Fly by wire peuvent selon être modifiée pour le vol de présentation. Je vous mets au défi de faire voler un Hornet ou tout autre aéronef militaire moderne sans ce type de commandes!!

A plus forte raison, Monsieur "gm" vos connaissances sont fortement lacunaires, et je vous retourne le compliment !!

Écrit par : PK | 16/05/2014

Je crois que gm n'as pas suivi le developement depuis la décision d'achat...
Ce qui n'excuse pas le manque de curuosite d'ailleurs.

Écrit par : Al&Xi | 16/05/2014

Ce GM n'a rien compris et démontre bien le niveau des guignols anti-Gripen !

Écrit par : Steeve | 16/05/2014

@ gm

ca fais combien d'année que vous êtes parti dans l'espace ? on vous comprend le retour est des fois difficile

avez-vous fait une rencontre lors de votre voyage ? c'est très dangereux, il y a pleins d'aliens GSSA qui vous formate le cerveau et au réveil vous bêlez comme des moutons

Écrit par : michel | 18/05/2014

le gripen a coulé, dommage mais le doute était là


maintenant que va t'il ce passé au juste ?

1. nouvelle votation dans quelques années ? pour l'achat du gripen.
2. nouvelle évaluation d'avions dans quelques années ?
3. attente fin de vie des F18 pour le remplacement complet de la flotte.

Dossier mal préparé et les gaffes d'Uli Maurer

en 2010 erreur sur la flotte d'avions suffisante pour la police aérienne
le gripen n'est pas le meilleur avion au monde mais suffisant pour la Suisse
pas pris connaissance du dossier gripen par M. Maurer
l'histoire avec sa femme
la faute vient du conseillé fédéral, il a coulé lui-même le gripen.

Écrit par : michel | 18/05/2014

C'est quoi ces pieds nicklés qui ont des bulletins de vote entre les mains!
Comme motif, reprocher à Maurer; son histoire avec sa femme c'est d'une débilité de première!
Et à lire les multiples commentaires il y a vraiment de quoi avoir très peur du niveau d'intelligence de certains votants.

Bien contente d'avoir mon futur derrière moi!

Écrit par : Corélande | 18/05/2014

Les commentaires sont fermés.