26/01/2014

La Corée décidée à produire un avion de combat !

yourfile-1.jpg


 

Séoul, Korea Aerospace Industries (KAI) est décidé à produire un avion de combat indigène susceptible, d’entrer en service d’ici 2025. L’avion serait un monomoteur basé en grande partie sur des systèmes développés pour le T-50 «Golden Eagle».

 

Le programme KFX-GSC :

 

Au départ se sont deux projets qui avaient été étudiés, sous la dénomination «KFX», l’un prenait en compte un biréacteur et l’autre un monomoteur. Selon les dernières informations disponibles, la seconde solution, moins coûteuse serait donc retenue.

 

Selon les premières informations disponibles et les images de synthèses transmises par KAI, le projet KFX-GSX est un monoréacteur qui ressemblerait à s’y méprendre au F-35.

De là à penser que Lockheed-Martin, déjà présent dans la conception du T-50 est également partie prenante dans ce projet semble presque évident, en ce qui concerne la mise en forme des apports et le fuselage avant. Par contre, dans un but de simplification de l’avion, celui-ci ne reprendrait pas les baies d'armement internes.

KAI n'a pas précisé la motorisation de l’avion, mais une source prétend, qu'il est susceptible de nécessiter une puissance similaire au F-16. Donc deux motorisations pourraient correspondre avec le Pratt & Whitney F100 ou le General Electric F110.


 

wcd555.jpg


 

Rien n’est joué : 

 

Bien que le constructeur coréen KAI affiche une certaine sérénité dans le possible lancement de cet avion en collaboration avec Lockheed-Martin, il n’en reste pas moins que beaucoup d'incertitude subsiste aujourd’hui au sujet de ce programme. En effet, pour une telle réalisation, Séoul se fonde sur le transfert de technologie issue de l'acquisition des 60 Lockheed-Martin F-35, dans le but de développer des capacités de fabrication indigènes pour le programme KFX. Les retards accumulés dans le programme F-35, additionnés du fait que cette version de l’avion pourrait venir directement concurrencer le F-35 dans de futurs marchés, pose un réel problème en vue du développement de l’avion.

 

Le KFX-GSX : 

 

Dérivé directe du T-50 et du F-35, le KFX-GSX serait un avion multirôle doté d’une avionique nouvelle génération ne nécessitant pas de biplace (comme le F-22, F-35, T-50, Gripen E) l’avion offrirait une capacité de furtivité, mais de manière limitée, car l’ensemble des points de charges sont situés sous les ailes et le fuselage. L’avion serait doté d’un radar actif à balayage électronique (AESA).


 

rdn_4ffa27e5e1ac9.jpg


 

Photos : 1 Projet KFX-GSX 2 & 3  Planches de présentation @ KAI

 

 

 

21:24 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : kai aerospace industries, kfx-gsc |  Facebook | |

Commentaires

un bien bel avion surtout en copie, l'Asie N°1 de l'imitation.

leur futur avion si ca ce concrétise car le chemin est long est coûteux, un risque de voir l'abandon avec un achat direct d'avion existant (Russe contre USA)
la forme des ailes ressemble beaucoup au XF23 (le perdant face au F22)

Écrit par : michel | 27/01/2014

Les coréens envisagent donc un "5eme génération" très furtif a condition de ne pas porter de charge air-sol ?
Moins furtif si il utilise des carénages à bombe.
et encore moins furtif gréé en camion à bombes (peut être pas plus qu'un Rafale)

On voit bien là l'artificialité de cette 5 eme génération ! certes cet avion si il voit le jour aura près de 25 ans de différence avec le Rafale et donc on peut supposer qu'il sera "meilleur", plus efficace que le Rafale. Néanmoins il n'y a pas de différence conceptuelle ou d'évolution drastique de technologie impliquant une différence de génération entre ces deux avions (ou le F-35)

Par contre il y a une esthétique... mais c'est peu

Écrit par : Montaudran | 27/01/2014

Plutôt que le F35, ses lignes rappellent plutôt le F22 avec les ailes du F23, non ?

Écrit par : CP Serain | 27/01/2014

Les commentaires sont fermés.