27/12/2013

Le Tejas MkI certifié !


DSC_0179.JPG


 

Bangalore, la variante MkI de l’avion de combat indien «Tejas» construit par Hindustan Aeronautics Ltd (HAL) vient d’obtenir du ministère indien de la Défense sa certification militaire initiale (IOC - Initial Operating Capability).

 

Cette certification ouvre la voie à la mise en service opérationnel du Tejas MkI et les livraisons à l’Indian Air Force ainsi qu’à l’Indian Navy pour 2014. Puis, l’avion recevra d’ici douze mois sa certification opérationnelle finale (FOC). L'armée de l'air indienne disposera de son premier escadron de Tejas MkI sur la base aérienne de Sulur dans le Tamil Nadu, qui est proche de Bangalore, où l'aéronef est construit. L’IAF a jusqu'ici commandé deux escadrons (40 avions) de Mk1.

 

Dans l’attente du MkII : 

 

Cependant, l'armée de l'air indienne (IAF) prévoit que seul le Tejas MkII sera conforme aux exigences prévues dans les besoins fixés en 1985. Il faudra donc à l’IAF patienter encore un peu avec la mise à niveau au standard MkII. Le standard MkII, dont les essais avec des tirs réels ont été validés le 10.12.2013 (voir article), mais il faudra attendre 2016 pour débuter la production de prés-séries et finalement doté l’IAF d’ici 2020. 

L'armée de l'air indienne a prévu de se doter  de quatre escadrons (80 avions) de la variante MkII, mais aucune commande n’a encore été passée à ce jour.

 

Rappel : 

 

Le programme d’avion de combat léger (LCA) nommé Tejas («Glorieux» en langue sanskrit) est un programme national indien lancé en 1982, dont la mise au point aura duré 30 ans ! Les premiers appareils destinés à la Force aérienne indienne ont débuté leurs mises en service cette année avec le standard MkI, mais restent encore, au stade de préparation en vue de l’arrivée du standard MkII. Il s’agit du plus petit avion de combat polyvalent au monde. Ce programme est sous la responsabilité du constructeur indien HAL (Hindustan Aeronautic Ltd).

Les appareils de série sont dotés du General-Electric F414G, le moteur Kaveri indien ayant été abandonné. En attendant, les tests ont été effectués avec un General-Electric F-404.

Le HAL Tejas est doté d’un radar multimodes à effet doppler disposant des modes : air-air, air-sol et air-mer et dispose d’une nacelle FLIR et d’un désignateur laser. Il pourrait également recevoir une liaison de données.

Une seconde version du Tejas, destinée à la Navy a vu le jour et formera l’épine dorsale de la défense navale aux côtés des MiG-29K/KUB (version navalisée du MiG-29). Au total, l’Inde prévoit de s’équiper d’un total de 260 Tejas pour l’Air Force et la Marine.


 

yourfile.jpg


 

Photos : Le Tejas MkI @ IAF/HAL

13:08 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hal tejas, tejas mk1, tejas mk2, ioc, iaf |  Facebook | |

Commentaires

Le plus petit avion de combat multirôle a un petit air de Piranha helvétique, un concept développé par A.L.R. à Zürich dans les années 1980. A.L.R. a d'ailleurs participé à l'élaboration du Tejas. (voir le livre "P-16 - Prototypes suisses d'avions à réaction : N-20, Lear Jet, Piranha", paru aux Editions Secavia.)

Écrit par : Luc | 28/12/2013

Une très bonne nouvelle pour les forces aériennes et la marine indiennes. Comme quoi, la patience fini par payer... en espérant qu'ils aient les budgets pour aller jusqu'au bout du programme !

Quand au livre "P-16 - Prototypes suisses d'avions à réaction : N-20, Lear Jet, Piranha", je ne peux que le conseiller à toutes personnes intéressées par l'aviation suisse. Il avait d’ailleurs été présenté sur ce blog :
http://psk.blog.24heures.ch/archive/2011/10/01/livre-p-16-prototypes-suisses-d-avions-a-reaction-n-20-lear.html

Je n’ai qu’un seul regret : ne pas avoir pu remercier son auteur, qui était également mon moniteur aux cours SIA, et qui me l’avait présenté sous le déluge à Sion.

Écrit par : Jo-ailes | 28/12/2013

Les commentaires sont fermés.