15/11/2013

Trop cher, la Biélorussie ne veut plus du Su-27 !

800px-Su-27UBM_Radom_2009_c.jpg

 

 

MINSK, les Forces armées biélorusses vont renoncer à l'exploitation des chasseurs Sukhoi Su-27 « Flanker», selon l’annonce faite par le commandant de l'Armée de l'air et des Troupes de défense antiaérienne de Biélorussie Oleg Dvigalev. La Biélorussie désire se doter de MiG-35 et prévoit l’acquisition d’avions écoles Yak-130.

 

Sukhoi Su-27 mal adapté :

 

Pour l’Armée de l’air Biélorusse, l’exploitation des avions de combat Sukhoi Su-27 « Flanker »

est trop onéreuse, ils consomment beaucoup trop de kérosène, de plus, le puissant chasseur hérité de l’ère soviétique s’avère mal adapté au petit territoire Biélorusse.

 

MiG-35 en vue ?

 

2104968721.jpg

 

Si rien n’est officiel pour l’instant, le commandant de l'Armée de l'air ne cache pas l’idée, que le remplaçant du Su-27 pourrait bien être le MiG-35. Le MIG-35 moderne et plus petit correspondrait idéalement pour la Biélorussie. Il fait partie de la quatrième génération des chasseurs MIG. Construit dans l’usine Sokol de Nijni-Novgorod à 500km à l’est de Moscou, le MiG-35 a reçu le nouveau moteur RD-33MKV équipé de tuyère à poussée vectorielle orientable. Cet appareil confirme la fin de l’âge sombre de la technologie aéronautique de la Russie, il a reçu un radar actif à balayage électronique (AESA) Zhuk-MAE d’une portée de 130 à 200km pouvant traquer une trentaine de cibles et d’en engager 8.

La capacité en carburant faisant défaut sur les anciennes versions, elle a été accrue de 50% sur ce modèle. A suivre..

 

Yak-130 de formation :

 

577937097.jpg

 

Par contre, la Biélorussie a confirmé son intention de remplacer ses avions école L-39C « Albatros » par le Yakovlev Yak-130 en 2015.

 Le Yak-130 a subi une longue phase d’essais de 2005 à 2009 impliquant 3 appareils. Les Yak-130 sortent de deux chaînes de production, l’une à  Nizhny Novgorod et l’autre se situe à Irkutsk. 

Le Yak-130 est un avion très maniable subsonique avec un rayon d’action de 1.250 miles (2.000 kilomètres) et une vitesse maximale de 600 mp / h (1.060 km / h) en vol en palier. Il peut transporter une charge utile de combat d'un maximum de £ 6.600 (3.000 kg).  Le Yak-130 peut être utilisé à partir de pistes non goudronnées et de petits aérodromes non préparées. L'appareil dispose d'un cockpit en tandem climatisée et pressurisée à deux places, équipés de sièges éjectables NPO Zvezda K-36LT3.5  de type zéro-zéro (zéro altitude, zéro vitesse). Les pilotes ont une vue à travers une verrière thermoformée. 

 

Le Yak-130 de production est le premier avion russe avec une suite avionique entièrement numérique. L'avionique répond au Standard MIL1553. Comme un avion d'entraînement avancé, Yak-130 est adapté pour la formation des pilotes ou le recyclage pour permettre de transiter sur des appareils de quatrième et cinquième génération. 

 

Photos : 1 Su-27UBM Biélorusse@ Armée de l’air Biélorusse 2 MiG-35 @RACMIG 3 Yak-130@ Yakovlev

 

12:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : biélorussie, sukhoi, mig, su-27 flanker, mig-35, yak-130 |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.