31/08/2013

Dittingen flugtage, un splendide meeting!

DSC_3449.jpg


 

Ce week-end, se déroule le meeting de Dittingen, la journée de samedi fut exceptionnelle de part la météo, mais aussi par la qualité et la variété du programme, sans compter sur le cadre bucolique de l’aérodrome de Dittingen.

 

Cette première journée fut marquée par un programme très agréable avec plusieurs points forts comme la patrouille Suisse qui a débuté les festivités en début d’après-midi avec des nouveautés au programme qui se sont merveilleusement intégrée dans la topographie des lieux. 


 

DSC_3484.jpg


 

Le retour du Morane-Saulnier MS406 (D3801) aux couleurs suisses, a été élégamment présenté, tout comme le Grumman Avenger qui malgré sont poids a volé tout en souplesse.


 

DSC_3534.jpg


 

L’équipe des Breitling Winkwalkers a comme à son habitude charmé le public par sa présentation à la fois audacieuse et précise.


 

DSC_3492.jpg


 

L’OV-10 Bronco nous a gratifié d’une présentation extraordinaire à vous couper le souffle, suivi par le Breitling SuperConstellation et du DC-3 de Classic Air. 

 

DSC_3603.jpg


 

En y ajoutant le superbe SeaFury, toujours aussi exceptionnel, les démos de voltige en Pitts S2S et SU-26 sans un magnifique Antonov AN-2, le programme du Dittingen Flugtage 2013 est un réel plaisir.


 

DSC_3559.jpg


 

A noter le succès des divers stands présents sur l’aérodrome et celui du constructeur Saab qui présentait un «Mock Up» (maquette grandeur nature) du Gripen C dans laquelle les visiteurs peuvent prendre place. Le succès était énorme, il fallait être patient pour s’installer aux commandes du Griffon !!

 

Demain dimanche, le programme continue avec quelles différences, comme la démonstration d’un Spitfire, d’un Hunter et de Christian Moullec, l’homme qui vole avec ses oies en formation.

 

Lien sur le meeting : 

 

 http://www.flugtage.ch/d/index.php/fr

 

Photos : 1 Patrouille Suisse 2 Morane D3801  3 Breitling Wingwalkers  4 Grumman Avenger 5 SuperConstallation @ Pascal Kümmerling


30/08/2013

Le simulateur EC-335 obtient sa validation !

ec_635_fotos.parsys.82028.3.photo.Photogallery.gif.jpeg


 

Berne, le simulateur de l'hélicoptère EC-635 obtient la certification de l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC). Ce simulateur moderne permet de former et de perfectionner les pilotes des Forces aériennes suisses avec réalisme tout en ménageant l'environnement.

Le programme d'armement 2005 ne comportait pas uniquement l'acquisition des 20 hélicoptères légers pour les transports et la formation du type EC-635, mais également celle du simulateur connexe.

En obtenant de l'Office fédéral de l'aviation civile (OAFC) la plus haute classe d'homologation, selon JAR FSTD Level D, ce projet d'acquisition franchit une importante et ultime étape.


 

4260010403.jpg



Le simulateur se compose d'une réplique intégrale du cockpit, montée sur des vérins hydrauliques. Le système de visualisation composé de 14 projecteurs au laser permet de présenter avec une grande précision le paysage suisse aux deux hommes d'équipage, sur une largeur de 240 degrés et une hauteur de 90 degrés. Le système hydraulique meut la cabine, ce qui donne aux pilotes entraînés des sensations réalistes du vol. Le système permet également la simulation de différentes conditions météorologiques et de visibilité, telles que la pluie, les chutes de neige et la nuit. Ainsi, le simulateur offre la possibilité d'entraîner sans risque des engagements dans des conditions difficiles, tels que des transports de charges et de personnel, de même que des actions de recherche, de sauvetage et d'extinction. Le simulateur utilisé par les Forces aériennes suisses compte parmi les meilleurs au monde.

Les avantages de la simulation pour la formation et l'entraînement sont, d'une part, l'extension des possibilités d'entraînement ( conditions météorologiques, pannes ), et, de l'autre, le ménagement de l'environnement par la réduction du bruit et des gaz d'échappement.

ec635sim.parsys.10822.Image.jpg

Photos : 1 EC-635 Swiss Air Force 2 intérieur SIM  3 Extérieur SIM @ Swiss Air Force

WestJet désire acquérir 65 B737 MAX !

westjet.jpg

 

 

SEATTLE, Boeing a reçu une lettre d'intention pour l’achat de 65 B737  « MAX » de la part de la compagnie  « low-cost » canadienne WestJet. Cette commande en cours est évaluée à 6,3 milliards de dollars au prix catalogue.

 

Cette intention d’achat qui reste à confirmer, se décline de la manière suivante : 40 B737-800 « MAX » et 25 B737-700 « MAX ».

 

WestJet client fidèle de Boeing :

 

 

Le choix de la compagnie dont le siège se trouve à Calgary, n’est pas une surprise, car celle-ci est déjà une fidèle cliente du constructeur Boeing. C’est d’ailleurs avec la famille « 737 » que la petite compagnie à réussi à croitre rapidement et connaitre le succès.La flotte de WestJet compte 103 appareils Boeing 737-600, -700, -800, et le transporteur s'est déjà engagé à en acheter une quarantaine d'autres.

 

Photo : Image de synthèse B737 MAX WestJet @ Boeing

 

11:44 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : boeing, westjet, b737 max |  Facebook | |

29/08/2013

Inde, MiG-29-KUB & maintenance !

Indian-Mig-29K.jpg


 

MOSCOU, Salon aérospatial international de Joukovski (MAKS-2013), le constructeur MiG vient de livrer six MiG-29KUB supplémentaires à la Marine indienne.  Ces appareils vont constituer la seconde escadrille destinée à la Marine indienne, la première L’IANS 303 ayant été déclarée opérationnelle en mai de cette année sur le porte-avions Vikramaditya.

 

Le MiG-29K/KUB :

Le MiG-19K/KUB est un appareil multirôle, destiné à assurer la maîtrise aérienne et à remplir différentes missions de combat de jour comme de nuit, dans toutes les conditions météorologiques et ceci depuis un porte-avions. Cette version navalisée du célèbre appareil russe,  tant le monoplace «K» que le biplaces «KUB» font partie de la génération améliorée de la famille MiG-29.

Cette nouvelle génération de MiG se classe au sein des appareils dit : 4+ multirôle destinés à la défense aérienne des missions des forces navales, la supériorité aérienne gagne, la mer et au sol la destruction des cibles avec la haute précision guidée jour et nuit des armes et dans toutes les conditions météorologiques.


 

mig-29k-simulator1.jpg


Les MiG-29K/KUB sont basés sur les portes-avions, dont le tonnage est de 28.000 tonnes, équipés d’une rampe de décollage et d'atterrissage. Les principales innovations du MiG-29K/KUB sont :

- L'amélioration de la cellule avec environ 15% d'application de matériaux composites. 

- L'aile pliante est aménagée avec une amélioration du dispositif hypersustentateur.

- Système de contrôle  Fly-by-wire avec quadruple redondance.

- Réduction considérable de la signature radar.

- Augmentation de la charge des armes, stockées sur huit points externes.

- Augmentation de la capacité interne de carburant et en vol possibilité de ravitaillement.

La motorisation comprend deux moteurs Klimov RD-33MK avec puissance accrue, équipé d'une chambre de combustion sans fumée et le nouveau système de contrôle électronique (de type FADEC).

Les MiG-29K/KUB dispose d’un radar  multi-mode "pulse-Doppler" de type "Zhuk-ME" fabriqué par "Fazotron-INPI" Corporation. En comparaison avec les radars de la génération précédente, le  "Zhuk-ME" dispose d’un plus grand angle de balayage en azimut, offrant une portée de détection deux fois plus longue. Le  "Zhuk-ME" permet le suivi de 10 cibles aériennes avec quatre cibles en tirs simultané de missiles. Par la suite, les MiG-29K/KUB devraient recevoir le radar «Zhuk-AE» doté d’une antenne à balayage électronique (AESA).

Les MiG-29K/KUB sont équipés d’un canal IRST et d’un système de désignation laser destiné aux cibles terrestres.

Maintenance des MiG-29K/KUB : 

 

L'avionneur russe MiG a signé aujourd’hui deux accords supplémentaires pour 55 millions de dollars avec la société indienne Basant Aerospace Private Limited. Lors du Salon MAKS-2013. 

Le premier contrat de 43 millions de dollars prévoit la création d'un centre de maintenance en Inde destiné à réparer les radars de bord Zhuk-ME, fabriqués par la société russe Fazotron-NIIR. 

Le second contrat de 12 millions de dollars prévoit la mise en place en Inde d'un centre de maintenance pour les chasseurs modernisés MiG-29UPG et MiG-29K/KUB.

La Russie et l'Inde ont signé un contrat sur la livraison de 29 chasseurs embarqués MiG-29K/KUB en 2010. En décembre 2012, la Russie a livré les quatre premiers chasseurs à la Marine indienne. En février dernier, le Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS) a annoncé que Moscou devait livrer sept autres chasseurs embarqués Mig-29K/KUB en Inde d'ici 2014. Ces avions s'ajouteront aux 16 appareils de ce type livrés à la Marine indienne en 2009-2011.


 

MiG-29K_KUB_Ship_26.jpg


 

Photos : 1 & 3 Mig-29K/KUB indiens  2 Simulateur du MIG-29K/KUB @ Marine Indienne

22:48 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mig, mig-29kkub, marine indienne, mig navalisé |  Facebook | |

Le Q400 NextGen se développe en Russie !

 

cq5dam_web_750_750.jpg

Salon international de l'aviation et de l'espace de Moscou 2013, Bombardier Aéronautique a annoncé qu’Ilyushin Finance Co. (IFC), société de crédit-bail de Moscou, a signé une lettre d'intention relative à une commande de 50 avions de ligne Q400 NextGen, qui pourraient être assemblés en Russie en vertu de la création potentielle d’une co-entreprise entre Bombardier et Rostekhnologii (« Rostec »).Cette annonce fait suite à celle faite plus tôt hier portant sur une coopération industrielle potentielle entre Bombardier et Rostec, une société d’État contrôlée par la Fédération de Russie, une centaine d’avions Q400 sont concernés.

La série d'ententes préliminaires entre Bombardier et Rostec comprenait une lettre d'intention relative à la vente de 50 avions Q400 NextGen, une entente de développement de marché conclue avec Rostec et sa filiale de location-exploitation d'avions, Avia Capital Services, qui donnera l'occasion de placer au moins 50 autres avions Q400 NextGen dans la région, et un protocole d'entente pour valider la possibilité d'établir une chaîne d’assemblage montage final d'avions Q400 NextGen en Russie. Si le protocole d'entente menait à l'établissement d'une chaîne d’assemblage final en Russie, les avions qu'IFC entend acheter y seraient assemblés et, combinés aux avions que doit acquérir Rostec, porterait à 100 le nombre total d'avions Q400 NextGen qui seraient fabriqués en Russie pour des clients russes.

Si une entente d'achat définitive était conclue entre Bombardier et IFC, au prix courant des avions de ligne Q400 NextGen, ce contrat ferme de 50 avions Q400 NextGen serait estimé à 1,695 milliard $ US.