23/06/2013

Gripen : radar AESA de série & IRST !

Sans titre.png


 

LINKOPING, Saab Aerospace vient de débuter les essais en vol du Gripen F de développement avec le radar AESA de série (qui a remplacé le prototype de l'AESA qui volait jusqu'a présent) couplé à l’optronique frontale IRST. Ces ultimes tests sont en parfaite conformité avec le calendrier du programme Gripen E.

 

 

Ultime phase d’essais :


 

phase5.png


 

Dernière phase de tests (phase 5) va permettre de valider le radar AESA  ES-05 «Raven» de série avec l’IRST Skyward-G et le nouvel affichage numérique HUD qui équiperont le Gripen E. Le Gripen F MS21 est aujourd’hui au standard 39-8. Les derniers correctifs l’amèneront au standard 39-9, puis, il sera rejoint par les trois Gripen E de préséries qui serviront pour la certification au standard MS21 39-10. 

 

Le radar AESA et l’IRST :


 

yourfile.jpg


 

Le radar du Gripen E est produit par Selex en Écosse. Le ES-05 est un radar  à antenne de type Active Electronically Scanned Array («Antenne Active à Balayage Electronique») et signifie que, contrairement aux anciennes générations de radars, il n'a pas seulement une antenne, mais dispose d’une rangée complète de petites antennes, appelées modules émetteurs-récepteurs (Transmit-Receive TR). Le radar AESA du Gripen est constitué de ~1000 éléments de type TR. Chaque élément peut émettre un faisceau d'énergie électromagnétique, et chaque faisceau peut être balayé électroniquement pour pointer dans différentes directions. De plus, l’ES-05 se trouve sur un plateau cyclique (Swashplate) qui représente une invention très intelligente. Cela signifie que les éléments faisceaux pointent à 30 degrés vers le côté de l'avion, dès le départ, lorsqu'ils pointent droit devant par rapport au panneau. Lorsque les faisceaux sont aussi redirigés électroniquement encore plus sur le côté, le radar pointe aussi très largement vers le côté par rapport à l'avion, à plus de 100 degrés. Et si le pilote change de cible et veut surveiller la situation de l'autre côté, le panneau tourne rapidement sur son axe longitudinal. Cette capacité à regarder largement sur le côté de l'avion fournit un avantage tactique très important.


 

gripen f. saab gripen,gripen suisse,gripen e,swiss air force,jas-39e gripen


L'IRST Skyward-G est également produit par Selex en Écosse. L’Infrared Search and Track (IRST) est un capteur passif, ce qui signifie qu'il n'émet jamais d'énergie. Il ne fait que suivre l'énergie provenant d'autres sources. L'avantage tactique d'un capteur passif est qu'il n'indiquera jamais votre position. Le Skyward-G permet de suivre toutes sortes d’aéronefs notamment furtifs, mais il peut également détecter, suivre et acquérir un missile en approche pour ensuite permettre la destruction de celui-ci. Signalons au passage, que l’IRST du Gripen E permet également un transfert de données via la liaison électronique (LInk16) vers un autre Gripen E. De fait, une patrouille de Gripen E sera entièrement connectée et synchronisée. 


 

sensor1.jpg


Liaisons de données avec le sol

Pour une communication claire avec un contrôleur aérien avancé (FAC - forward air controller) ou un contrôleur d'attaque terminale conjointe (JTAC - joint terminal attack controller) au sol, le Gripen dispose d'une liaison de données avec le sol qui permet au pilote de recevoir du FAC/JTAC les informations appelées «nine-liner» sous forme numérique. Il est aussi possible de transmettre des images de ciblage depuis l'avion au FAC/JTAC, pour vraiment s'assurer que le pilote du Gripen et le soldat FAC/JTAC au sol partagent la même perception de la cible. Cette liaison de données avec le sol est appelée ROVER.

Prochaines étapes techniques :


 

gripen programme.png


Une équipe de pilotes et de techniciens suisses partiront en Suède vérifier les données du radar AESA de série et de l’IRST. 

Fin de l’année 2014, arrivée du premier Gripen E MS21 39-10 de pré-séries, qui sera suivit au début 2015 par deux autres appareils. 

Début des livraisons des Gripen E de série en 2018.

Liens sur le dossier : 

http://psk.blog.24heures.ch/tag/avia+news+gripen+e

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/17/le-gripen-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/11/20/le-gripen-...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/17/le-gripen-f-de-retour-en-suisse.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2013/01/20/le-gripen-...


 

firstflightph5.png


 

Photos : 1,2,3 Gripen F en vol avec l‘IRST et le radar AESA de série @ Saab Gripen 

Commentaires

Merci Pascal pour ces excellentes nouvelles.

Une petite question: dans votre texte, vous faites mensions du Gripen E MS21 38-10 de présérie pour fin 2014. Après les standards 39-8 et 39-9, ce ne serait pas plutôt le standard 39-10?

Encore merci pour vos articles.

Écrit par : Jo-ailes | 24/06/2013

Merci beaucoup Pascal pour ces dernières infos

Actuellement le gripen de développement a reçu ses derniers équipements (phase 5) donc plus de modifications en vue ?

Concernant la suite avec 3 avions de présérie, que des monoplace car la version biplace est annulée, ces 3 avions seront les mêmes que les versions de série ? la présérie servira juste à valider l'équipement complet et terme de fiabilité (rapidité de fonctionnement, panne, capacité, etc.)

en ce qui concerne le cokpit ? on avait entendu parlé d'un cokpit tout écran et tactile ? similaire au F35 vrai ou faux

Écrit par : michel | 24/06/2013

Les commentaires sont fermés.