01/04/2013

Une meilleure garantie pour le Challenger 605 !

BA-Challenger_605_on_tarmac-HR.jpg


 

le constructeur canadien Bombardier Aéronautique a annoncé qu’il prolongera la garantie de ses avions Challenger 605. Plus précisément, la garantie de base de ses biréacteurs d’affaires Challenger 605 passera de trois ans ou 3’000 heures à cinq ans ou 5’000 heures.

 

« La satisfaction de nos clients est notre priorité », a indiqué Michel Ouellette, vice-président et directeur général, Programme Challenger, Bombardier Avions d’affaires. « Nous avons écouté les commentaires de nos clients et, en bonifiant la garantie de nos appareils Challenger 605, nous sommes convaincus que nous améliorerons davantage l’expérience de nos clients. »

 

La nouvelle garantie sera la garantie standard pour tous les appareils Challenger 605 qui seront livrés après le 1er avril 2013. La garantie de base comprend la protection des composants et des systèmes, qui a été prolongée à cinq ans ou 5000 heures; la garantie du système avionique, qui demeure de cinq ans sans limite d’heures de vol; la garantie du groupe auxiliaire de bord, qui est maintenant de cinq ans ou 5000 heures. En outre, la garantie de la structure primaire demeure de 10 ans ou 10’000 heures, alors que celle du moteur, demeure de cinq ans ou 2’500 heures, directement du manufacturier; et celle des travaux de finition demeure de deux ans, mais ne comporte plus de limite d’heures de vol.

 

Challenger 605 : 

 

Le biréacteur Challenger 605 bénéficie de l’héritage de productivité, de qualité et de fiabilité de son prédécesseur, le Challenger 604, et arrive en tête de file de son segment de marché partout dans le monde. Doté de l’une des plus larges cabines où l’on peut se tenir debout de tous les avions d’affaires à large fuselage disponibles aujourd’hui, il peut transporter six passagers sur 4 000 NM (7 400 km) et relier ainsi Montréal à Rome ou Londres à New York.

 

Photo : Challenger 605 @ Bombardier Aéronautique

Les commentaires sont fermés.