19/02/2013

La Patrouille Suisse va perdurer !

ueli-maurer-patrouille-suisse-wird-es-weiterhin-geben-126085103.jpg

Décidément, le journalisme dans notre pays a perdu de sa superbe, autrefois précis, aujourd’hui l’information rapide et non vérifiée est de mise. En résulte une désinformation sur des sujets importants, comme le printemps dernier, à propos des Gripen E et aujourd’hui avec la Patrouille Suisse.

La décision en 2005, de Samuel Schmid, de prévoir le remplacement partiel de la flotte d’avions F-5 (TTE) allait irrémédiablement poser un problème sur la forme de la Patrouille Suisse. Dans le monde de l’aviation, tout le monde était au courant. Dès lors, annoncer la semaine dernière que Monsieur Maurer a décidé de supprimer la Patrouille Suisse était une information fausse !

Il est donc évident que depuis le lancement du programme de remplacement partiel des F-5 diverses alternatives sont à l’étude au sein du DDPS et de Forces aériennes.

Ce matin, Monsieur Maurer confirme les éléments suivants : La Patrouille Suisse va continuer d’exister, mais sous une forme qu’il reste à définir. Trois options sont possibles : Les NCPC-7, Les F/A-18 Hornet voir le Gripen E. Mais, il ne sera pas question de peindre les Hornet ou les Gripen avec des couleurs voyantes, dans le cas d’un tel choix.

Dans le cas du choix du Hornet, par exemple, il faudra également définir si, il est optimum de doter la PS de 6 avions ou de 4. Cette définition et directement liée au nombre de Hornet disponible, soit 33.

 

1838.jpg

Photos : 1 Patrouille Suisse sur F-5 2 Hornet en formation @ Swiss Air Force

 

Commentaires

c'est une très bonne nouvelle et merci à Monsieur Ueli Maurer d'avoir rassuré ceux qui se demandent très souvent si la presse perd les pédales.On sait malheureusement que Monsieur Studer ancien conseiller d'Etat du canton de Neuchatel créa un précédent fustigeant les journalistes incapables de relever les discours des politiciens soit en rabotant des phrases essentielles ou en ajoutant les leurs plus fantaisistes les unes que les autres.Ce qui n'est pas digne d'un pro du journalisme ,ceci expliquant peut-être cela
Ce qui pour ceux qui en doutait encore,prouve bien que le numérique est une invention à mensonges très souvent et la gauche sait en tirer astucieusement les ficelles

Écrit par : lovsmeralda | 19/02/2013

"Décidément, le journalisme dans notre pays a perdu de sa superbe, autrefois précis, aujourd’hui l’information rapide et non vérifiée est de mise. En résulte une désinformation sur des sujets importants, comme le printemps dernier, à propos des Gripen E et aujourd’hui avec la Patrouille Suisse."

Est-ce que vous-même avez eu le temps de vérifier votre information? Si vous pouviez être certain de ce que vous avancer, ce serait superbe!

N'est-il pas possible que ce soit Maurer qui ait changé son "avion" d'épaule après avoir entendu le tollé que son information intempestive a suscité?

Même s'il arrive aux journalistes de faire de la désinformation, j'ai, malgré tout, plutôt tendance à faire confiance à ceux-ci qu'aux politiciens en général et à Ueli en particulier!

Signé Baptiste Kapp ou PS (pour Père Siffleur et non pas Patrouille Suisse)

Écrit par : Baptiste Kapp | 19/02/2013

Bonsoir Baptiste Kapp, non seulement j'ai eu l'occasion de vérifier cette information, mais le simple fait que la PS devait changer sa forme suite à la décision du remplacement des F-5 date comme je l'explique de 2005, date à laquelle M. Maurer n'était pas encore au DDPS. J'ai ensuite suivit l'ensemble des étapes du processus d'évaluation avec en arrière plan les réflexions dès 2007 sur l'avenir de la PS.

En Janvier dernier à Emmen des pilotes me parlaient de cette problématique du retrait des F-5 qui amènerait inévitablement un changement important dans la forme de la Patrouille Suisse telle que nous la connaissons aujourd'hui. Ces mêmes pilotes évoquaient des pistes permettant de continuer cette belle aventure qu'est la PS.

De fait, M. Maurer n'a pas décider lui-même de supprimer la PS mais se trouve au coeur d'un choix pour déterminer l'avenir de celle-ci. De plus, M. Maurer n'est pas pilote, ses décisions sont faites sur la base de nombreuses personnes au sein des Forces aériennes.

L'information parue la semaine dernière dans les journaux fait suite à une question survenue lors d'une séance d'une commission par un parlementaire. Et c'est suite à une indiscrétion d'un autre parlementaire auprès d'un journaliste que cette information est apparue sous le titre "Maurer veut supprimer la Patrouille Suisse" ! Etonnante affirmation, puisque qu'elle ne provient pas d'une interview directe du chef du DDPS, étonnant encore puisque la presse avait déjà parlé au printemps dernier de son interrogation sur l'avion qui équiperait la PS !

Bref, le monde aéronautique militaire et certains journalistes savaient depuis longtemps que l'avenir de la PS passerait par un profond changement et que le DDPS et les FA devraient statuer sur le forme que celle-ci prendrait d'ici 2016.


Veuillez notez que sur le calendrier initial de 2005, le choix de l'avion combat devait tomber à l'été 2010 et les premiers avions venir remplacer les F-5..en 2014 déjà !

Écrit par : PK | 19/02/2013

il suffit de réfléchir un peu,de savoir compter ,d'être bon joueur de scrabble et surtout savoir comment utiliser les lettres de l'alphabet et les dates pour lancer une info de nos jours.Et surtout savoir tirer des images de feuilletons TV en y ajoutant des proses tirées de canards étrangers et le tour est joué.Les anciens journalistes eux se mouillaient et n'avaient pas peur de la proximité seule différence avec ces journaleux du Blick ou du Spiegel ,torchons à lessiver à la Javel ni plus ni moins
Heureusement les anciens Journalistes dont Payot nous ont légué un art de vivre et de s'instruire on ne peut en dire autant aujourd'hui! c'est triste mais au moins on aura connu des hommes de très grandes qualités, seule consolation

Écrit par : lovsmeralda | 20/02/2013

Une autre piste pourrait être une patrouille de 4 Hornet évoluant avec 2 Gripen. Pas si insolite, puisque l'aviation de Singapour dispose d'une patrouille composée de 4 A-4 Skyhawk et de 2 F-16.

Écrit par : Jan Imhof | 20/02/2013

Les commentaires sont fermés.