11/02/2013

Canada, l’évaluation se précise !

800px-CF-188B_410_Sqn_with_60th_anniversary_paint.JPEG


OTTAWA,  le gouvernement fédéral prépare activement la prochaine phase concernant l’évaluation des nouveaux avions de combat destinés à remplacer les Boeing CF-18A/B « Hornet ». Le Canada vient de confirmer les cinq constructeurs qui participeront à la compétition.

Les constructeurs en compétition ont déjà fournit les premières informations relatives concernant les fonctionnalités et les spécifications de leur avion. Le deuxième phase va comprendre l’envoi d’un questionnaire détaillés aux constructeurs, ce questionnaire est adapté en fonction des premières informations fournies par chacun des protagoniste et devra permettre d’approfondir les connaissances concernant chaque appareil. Si tout se passe comme prévu, le gouvernement fédéral enverra ce vendredi ses demandes d’informations complémentaires aux cinq constructeurs.

Les cinq constructeurs sont : Lockheed-Martin avec le F-35 « Lightning II»,  Boeing avec le F/A-18 E/F «Super Hornet»,   Saab avec le JAS-39E « Gripen », Dassault Aviation avec le Rafale F3 et d’EADS avec l’Eurofighter Typhoon II DA7.

 

Lockheed-Martin n’a pas dit son dernier mot :


 

F-35A-AF-1-AF-2-01.jpg


 

Le constructeur américain se voyait déjà avec un ciel dégagé pour emporter sans aucun concurrent le contrat canadien. Mais les turbulences de mise au point du F-35, associé à une décision gouvernementale bien trop acquise à la solution du voisin américain en ont décidé autrement. Le constructeur du chasseur américain F-35 a discrètement tenté la semaine dernière de redorer au Canada l'image de son appareil controversé.

Au cours des derniers jours, des dirigeants de l'entreprise Lockheed Martin ont organisé des rencontres sur le programme contesté, qui est devenu une épine dans le pied du gouvernement Harper. Lockheed Martin, tente désormais de contrer les nombreuses critiques du programme, y compris le prix des avions, les coûts d'entretien et l'échéancier du projet. Le vice-président du programme des F-35 de Lockheed Martin, Stephen O'Bryan, affirme que l'entreprise a coopéré avec le Canada et soutient ce pays, il a argué qu'il faudrait aller de l'avant avec le programme. Des estimations font état d'un coût atteignant les 45 milliards de dollars pour toute la durée de vie des appareils.

Photos : 1 CF-18B  canadiens @ RCAF  2 F-35A en vol @ Lockheed-Martin


Commentaires

C est le premier pays "partenaire" du programme F 35 qui ose officiellement remettre en cause cet avion!!! Chapeau bas!! Mais j ose pas imaginer qu'elle sera la pression politique et économique du grand voisin du sud!!

Écrit par : pasteris | 12/02/2013

Cette compétition me semble être un alibi pour le gouvernement canadien, on voit assez mal les européens l'emporter, non ?

Écrit par : Steeve | 12/02/2013

Evidemment ce changement d’attitude du gouvernement Harper, laisse perplexe sur l’issue du choix, et ceci d’autant plus, que cette situation permet au gouvernement de reprendre la main sur le sujet en arguant qu’il y a bien au final une compétition. Mais la subtilité du geste, se trouve peut-être ailleurs, avec une certaine pression sur les prix et justement, dès que les chiffres vont devenir légion sur ce dossier, ceux-ci risquent à terme et à force de différence et de répétition, de désintéresser le grand public ouvrant ainsi la voie au choix initial, américain certainement.

Écrit par : PK | 12/02/2013

J'ai regardé le reportage d'une télévision Canadienne sur le F-35 et ce qui est le plus ahurissant c'est la propension des politiques à mentir et dire des demi vérités.
Regarder mes lèvres, le contrat F-35 coutera 9 milliards tout compris. Crac un document interne donne 16 milliard et recrac leur court des compte avance 45 milliards (sur 50 ans tout de même) !!

Écrit par : Montaudran | 12/02/2013

je ne crois pas au père noël . je ne vois vraiment pas les canadiens acheter des avions européens , quoi que , ils l ont bien fait avec des chars d assaut ( léopard II ) , mais, maintenant si ils le faisait vraiment , quel claque pour l oncle Sam. sans être chauvin , c est quand même flagrant que le F35 ne sera que de la daube en boite . Même le Gripen serait un meilleur choix .

Écrit par : malviras | 13/02/2013

Les commentaires sont fermés.