17/01/2013

Le Gripen F de retour en Suisse !

DSC_2797.jpg


EMMEN, dans le cadre de la présentation du programme d’armement 2012 (PA12), armasuisse en collaboration avec le DDPS et le constructeur suédois Saab ont présenté l’ensemble des objets concernant cette acquisition, avec la venue de deux exemplaires du Gripen, un Gripen C et le démonstrateur F dont c’était la seconde visite dans notre pays. Signalons également la venue du général Micael Bydén, commandant des Forces aériennes suédoises, qui a répondu à l'invitation de son homologue suisse, le commandant de corps Aldo C. Schellenberg, avec au programme la visite de l'école de pilotes et du simulateur du PC-21. 

Large présentation : 

La présentation de ce jour était assez large et comprenait l’éventail du programme d’armement. La matin les politiques, qui compose sous-commission de sécurité ont débuté la présentation et pu se rendre compte de l’état des travaux, l’après-midi c’était au tour des médias d’être convié à celle-ci avec à la clef une petite, mais efficace ( avec bidon ventral, METEOR et IRIS-T) démonstration en vol. Cette présentation fut pour m’à part l’occasion de vérifier plusieurs points qui confirment ce que j’écris depuis un certain temps. Et de pouvoir également vous transmettre de très bonnes nouvelles concernant le Gripen E. 

 

DSC_2810.jpg


Le Gripen E est un très bon avion :

Lors de la présentation du Gripen E, l’équipe d’armasuisse, nous a confirmé que les différents capteurs de dernières générations comme le radar AESA et l’architecture électronique offrent ce qu’il y a de mieux sur le marché, et combiné aux divers armement confère au Gripen E une capacité très à la pointe de la technologie.  « Le Gripen a une longueur d'avance dans les critères décisifs » a déclaré André Blattmann aux médias. Il dispose aussi du meilleur rapport entre ses coûts et ses avantages. Les autres alternatives étudiées ne tiennent pas la comparaison.

 

DSC_2819.jpg


Le Chef Pilote d’armasuisse Bernhard Berset me confirme ses très bonnes impressions : «  le développement de l’avion est parfaitement en phase avec le calendrier du constructeur suédois, tous les éléments testés à ce jour correspondent aux cahier des charges, nous n’avons pas de mauvaise surprise ». Confiant dans le système « Gripen » notre chef pilote     est très positif quant à la suite des essais prévu et la bonne continuité du programme.

Le chef pilote d’essais des Forces aériennes Fabio Antognini, confirme la bonne tenue du programme et me confirme qu’il n’y aura effectivement plus besoin d’un appareil biplaces pour assurer la transition du simulateur au Gripen E : « le pilotage du Gripen est extrêmement simple, comme sur un F-22 ou un F-35, nous concentrerons la gestion des multiples données que nous apportent, les différents capteurs de l’avion, c’est à ce moment qu’un pilote doit apprendre à faire le bon choix ». Fabio Antognini nous confirme également le vaste choix des éléments disponibles pour le Gripen E, comme le pod de désignation laser ou de reconnaissance associés aux divers armement qui rendent le Gripen E parfaitement multirôles : « le Gripen E peur assurer plusieurs missions lors d'un même vol». 

 

DSC_2852.jpg


Concernant la location de 12 Gripen C/D, ceux-ci, vont combler les lacunes actuelles des F-5 et nous permettre de préparer au mieux l’arrivée des «E» en ce qui concerne la maintenance et la préparation des pilotes, de plus une économie sur les coûts de fonctionnement, sera établie, me confirme le Div B. Müller, resp. de l’Engagement de FA.

Autres points forts :

Du côté de chez Saab, on me confirme plusieurs éléments importants :

  • Saab vient de commencer les demandes en approvisionnement pour le lancement d’une pré-séries de Gripen E, soit 3 exemplaires. Le calendrier prévoit que le premier Gripen E doit effectuer son premier l’année prochaine probablement en décembre, il sera suivi en 2015 de deux autres appareils. 2015-2016 un pilote et un technicien suisses seront à temps plein en Suède, pour suivre de près, le développement et rejoint ponctuellement pour des essais complémentaire par une équipe plus importante.
  • 2013, Le démonstrateur Gripen F (NG) sera doté de l’IRST et de la version définitive du radar ES-05 «Raven», s’en suivra la poursuite du développement à grande échelle du radar.

Feu vert au 60 Gripen E :

Dans la  matinée, le gouvernement suédois a donné son feu vert à la commande de 60 Gripen E et à la vente des 22 exemplaires destinés à la Suisse. La ministre de la défense Karin Enström a qualifié jeudi la décision d'« historique », car assurant pour 30 ans les capacités aériennes de l'armée suédoise.Le parlement suédois avait approuvé en décembre à une large majorité la possibilité de commander entre 40 et 60 avions. Les premiers modèles doivent être livrés en 2018.

 

DSC_2825.jpg


Liens sur les articles précédents du dossier Gripen :

http://psk.blog.24heures.ch/tag/avia+news+gripen+e

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2012/11/20/le-gripen-...


http://psk.blog.24heures.ch/tag/gripen+biocarburant


Photos : 1 Gripen F au hangar 2 & 5 au roulage 3  Les F-5 regardent passer le remplaçant 4 en vol @ Pascal Kümmerling

Commentaires

Pascal Kümmerling@ On ne saurait trop vous remercier pour vos informations objectives, basées sur des sources solides et votre très grande connaissance de l'aviation, face à l'odieux comportement de notre presse de propagande et d'intoxication, où l'on voit nos pisse-vinaigres se prendre pour des spécialistes de la défense nationale et de l'aviation militaire...

Écrit par : Géo | 18/01/2013

De bien bonnes nouvelles en effet , on se réjouit déjà de la suite des essais et d en apprendre encore un peu plus. Merci !

Écrit par : Steeve | 18/01/2013

Merci Géo, mais il faut tenir compte de deux éléments concernant l'information : le premier concerne le fait qu'il n'y a plus, depuis longtemps, de journalistes spécialisés en aéronautique au sein des rédactions, de fait pour écrire un papier, le jounaliste désigné doit faire avec ce dont il dispose.

De plus dans le cas du programme de remplacement partiel des F-5, il a fallu composé avec une forte riposte médiatique de certain concurrent du Gripen, qui n'ont pas hésité à fournir des informations "tronquées" à une presse par trop profane en la matière.


Heureusement, on trouve encore un petit noyau de spécialistes mais en Suisse-allemande avec les publications spécialisées comme Skynews.ch ou Cockpit magazine. Encore faut-il lire l'allemand et être suffisament passionné pour aquérir ce type de revues réservées à un public amateur d'aéronautique.

Écrit par : PK | 18/01/2013

Bonjour,

Je précise que je suis français et que donc j'eus été heureux de voir le Rafale sous les couleurs helvètes néanmoins je trouve le choix du Gripen E très adapté à l'aviation suisse. Le projet semble de plus très bien évoluer ce qui est rare dans ce domaine.
Qu'il y ai eu une riposte médiatique de Dassault disons le, c'est normal. Le Rafale en Inde subit aussi des attaques médiatique de la part d'EADS. Les affaires ne sont pas le domaine du Fair Play.

Écrit par : Montaudran | 19/01/2013

Savez-vous que l'Eurofigher a vaincu à Oman?
Savez-vous qu'il y a la guerre au Mali?
Bien sur que vous savez, mais ce ne sont pas de très bonnes nouvelles pour vos amis de Saab. En effet, de nos jours il y est stérile d'attendre qu'un ennemi arrive à nos frontière pour réagir. Aujourd'hui la guerre c'est la guerre contre le terrorisme. Ca se joue à des milliers de km de Genève. Les gripen ne sont pas adaptés pour ce type de conflit. Pour info, en Lybie, les gripen suédois basé à Sigonella en Sicile emportaient que deux missiles moyenne portée et deux missiles courte portée. Soit moins que les mirage 2000-5. De plus ils restaient 1h50 de moins sur zone que les rafales...Les améliorations prévues n'apporteront rien malheureusement.

Écrit par : EurofighterOman | 20/01/2013

A EurofighterOman : Non seulement nous le savons, mais un article a été consacré à la victoire de l'Eurofighter à Oman, se ne touche en rien Saab qui n'était pas dans cette compétition, par contre, Dassault est malheureusement le perdant. En Libye les Gripen C/D engagé n'avait reçu qu'une autorisation politique que pour assurer la reconnaissance, la Suède étant un pays neutre, il n'était pas question de les engagés à l'attaque u sol, en conséquence l'armement était purement défensif. Dans ce cas il faut comparer ce qui est comparable en tenant compte des limitation politique.

Le terrorisme est une chose que l'on doit combattre de multiple manière, le Gripen E répond à l'ensemble des menaces modernes : air-air, anti-missile, attaque au sol, reconnaissance, guerre électronique.

Écrit par : PK | 20/01/2013

La Suisse est neutre et donc ne va pas déployer ses Gripens à perpette les oies. Nul besoin pour eux d'une allonge plus grande.

Écrit par : Montaudran | 21/01/2013

@Montaudran: on va se répéter; c'est bien dommage que Dassault a cessé la production du Mirage 2000. Beaucoup regrettent ce tir dans le pied! Quant à la lutte anti-terroriste avec des avions, j'ai des doutes....
Les drones ont l'air plus appropriés

Écrit par : Al&X | 22/01/2013

Beaucoup de choses ont été dites et beaucoup de choses sont à ....corriger.
Tout d'abord comme il a été dit plusieurs fois Pascal, le Gripen est un avion parfaitement adapté pour la suisse, qui saura faire le minimum syndicale en tant qu'avion multirôle pour pas trop chère. Ce qui n'est pas le cas du Rafale ou l'eurofighter qui sont des avions offensifs,chers et qui vont faire la guerre, la vraie. Surtout pour le rafale qui est en train chasser du pick-up au mali en ce moment. Or la suisse n'a pas besoin d'une bête de course comme le Rafale vus que en tant que pays neutre, la suisse n'ira jamais bombarder tel ou tel pays dans une coalition internationale.

@Eurofighterman, le typhoon n'a jamais gagné à Oman dans le sens ou il n'y a pas eu d'appel d'offres, c'est une vente de gré à gré entre deux états.

@AI&X, Dassault n'avait plus trop le choix de fermer la chaine de production vus qu'il n'y avait PLUS de commande pour les Mirages 2000. Ils n'allaient tout de même pas laisser une chaine de production qui tourne à vide! C'est une société privé qui ne peut pas se permettre de perdre de l'argent...

Écrit par : Kenshiro | 22/01/2013

Les commentaires sont fermés.