09/10/2012

La Russie reçoit ses premiers YAK-130 !

Yak-130_flight_3.JPG


 

L’usine Irkut vient de livrer les six premiers appareils d’entraînement Yakovlev Yak-130 à l'armée de l'air russe. Les premiers Yak-130 ont été livrés après un programme d’essais en vol poussé depuis les installations d’Irkut sur l'aérodrome Borisoglebsk (région de Voronej). Ces appareils d’entraînement sont l’objet d’un contrat signé en décembre 2011 entre le ministère russe de la Défense et l’avionneur Irkut, pour un total de 55 aéronefs dont la fourniture doit arriver à terme en 2015.

 

Le Yakovlev  Yak-130 :


 

yak130_4.jpg


 

Le Yak-130 a été développé par Yakovlev pour remplacer les L-29 et L-39 d’entraînement dans les Forces aériennes russes et dans les pays membres de la CEI. L’Union Soviétique avait exprimé ses besoins pour un nouvel appareil dès le début des années 90. Le Yak-130 fut retenu avec son principal concurrent, le MIG-AT.

Le premier vol du Yak-130 a eu lieu en 1996 et il fut officiellement retenu par la force aérienne russe en 2002  Initialement, il devait être développé et produit en coopération avec la firme italienne Aermacchi mais suite à de nombreuse différences de point de vue chacune des deux parties continua de son propre chef, d’ou l’extrême ressemblance entre le Yak-130 et le M-346.

Le Yak-130 a subi une longue phase d’essais de 2005 à 2009 impliquant 3 appareils. Les Yak-130 sortent de deux chaines de production, l’une à  Nizhny Novgorod et l’autre se situe à Irkutsk. La première commande export est venue de l’Algérie avec 16 appareils dont les pilotes ont déjà commencé la transition.

Le Yak-130 est un avion très maniable subsonique avec un rayon d’action de 1.250 miles (2.000 kilomètres) et une vitesse maximale de 600 mp / h (1.060 km / h) en vol en palier. Il peut transporter une charge utile de combat d'un maximum de £ 6.600 (3.000 kg), composé d'une variété d'armes russes et occidentaux. 


 

174128192.jpg


 

Le Yak-130 peut être utilisé à partir de pistes non goudronnées et de petits aérodromes non préparées. L'appareil dispose d'un cockpit en tandem climatisée et pressurisée à deux places équipé de sièges éjectables NPO Zvezda K-36LT3.5  de type zéro-zéro (zéro altitude, zéro vitesse). Les pilotes ont une vue à travers une verrière thermoformée. 

Le Yak-130 de production est le premier avion russe avec une suite avionique entièrement numérique. L'avionique répond au Standard MIL1553 et peut être adapté aux besoins du client.

 

Comme un avion d'entraînement avancé, Yak-130 est adapté pour la formation des pilotes ou le recyclage pour permettre de transiter sur des appareils de quatrième et cinquième génération. 

Il peut également effectuer diverses variétés de missions comme l’attaques au sol et les missions de reconnaissance.

 

De futurs gros besoins pour la Russie :

 

L'armée de l'air russe pourrait avoir besoin dans un futur proche de près de 300 avions de type Yak-130. Non seulement pour l’entraînement de ses futurs pilotes mais également pour remplacer le retrait de certains avions d’attaque au sol. 

Exportations :

 

Le Yak-130 à trouver preneur auprès de trois pays : 16 en Algérie, 6 en Libye, 36 en Syrie (livraisons stoppées). 

170902310.jpg

 

Photos : 1 & 3 Yak-130 en vol  2 Cockpit @ Irkut

21:00 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : irkut, yakovlev, yak-130 |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.