29/08/2012

Début des essais virtuels du CSeries !

ba-cseries_family_04-hr.jpg


 

Bombardier Aéronautique a annoncé que la Société effectue maintenant des vols virtuels avec «l'Avion 0», le banc d’essai et de certification intégré des systèmes (ISTCR) au sol pour les avions CSeries. Les systèmes avionique et électrique, les commandes de vol, les commandes de vol électriques, le train d’atterrissage et le câblage fonctionnent  tous et l’intégration et la communication des systèmes ont été démontrées de façon concluante. Le développement des avions CSeries entre maintenant dans l’intense phase des essais au sol qui mènera à la maturation nécessaire de tous les systèmes en vue du programme d’essais en vol.

 

« L’enthousiasme entourant le développement de nos avions de ligne CSeries s'accroît de semaine en semaine, alors que ces appareils deviennent de plus en plus réels », a déclaré Rob Dewar, vice-président et directeur général, CSeries, Bombardier Avions commerciaux. « La mise en service de tous les systèmes sur « l'Avion 0 » est une étape importante qui nous a permis d’entamer la phase des essais au sol intégrés et d’effectuer des vols virtuels. Cette approche, qui comprend l’essai d’un avion avec tous les systèmes et logiciels principaux complètement configurés  pour répondre aux normes de production, est nouvelle dans l’industrie. Cette phase nous permettra de soumettre à des essais approfondis la conception des systèmes afin d’atténuer le risque et de procurer la fiabilité nécessaire avant le vol inaugural. Les résultats jusqu’à maintenant ont été satisfaisants et certains ont même dépassé nos attentes. »

 

L’ISTCR est l’un des multiples bancs d’essai effectués au centre d’essai intégré des circuits avions (Complete Integrated Aircraft Systems Test Area ou CIASTA) que la Société détient à Mirabel, au Québec, à 40 km au nord de Montréal. L’implantation concluante de tous les systèmes sur «l'Avion 0» a bénéficié du soutien de plusieurs partenaires et fournisseurs clés du programme d’avions CSeries, dont CAE, Goodrich Actuation Systems, Hamilton Sundstrand, Honeywell, Liebherr-Aerospace, Parker Hannifin, Pratt & Whitney, Rockwell Collins et Fokker Elmo, ainsi que d’autres fournisseurs de structures et de systèmes qui ont livré tous les composants nécessaires. Des représentants de ces entreprises sont également installés à Mirabel pour travailler avec Bombardier sur les processus d’essais et d’intégration des systèmes.


 

4_1_0812-cseries-2.jpg


 

En plus de l’ISTCR, l’avion est soumis à d’autres bancs d’essai utilisés dans le cadre de la phase d’essais au sol, dont le simulateur de vol d’essai (ESIM) à un stade avancé de construction par CAE, ainsi que le banc d’essai d’intégration des systèmes avioniques (SITS) et le laboratoire d’intégration des commandes de vol (FCIL), tous deux déjà mis en service dans les installations respectives de Rockwell Collins et de Parker Hannifin, et le banc d’essai du système de régulation climatique (ECS) dont la construction est également en train d’être complétée à Mirabel.

 

« L’Avion 0 est exploité dans des conditions qui s’approchent grandement de la réalité puisqu’il intègre les systèmes et les composants structurels de l’avion de la phase de production, un système de charge aérodynamique et un modèle de vol haute fidélité. Nos fournisseurs collaborent avec nous tout au long du projet et nous poursuivons notre travail pour mettre les avions CSeries en service en 2013 », a ajouté M. Dewar.

 

A propos des CSeries :


Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeries entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà. Propulsée par des moteurs PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, la gamme d’avions CSeries offrira un avantage de 15%  sur le plan des décaissements d’exploitation avec une réduction de 20% de la consommation de carburant. La conception entièrement nouvelle des avions CSeries permettra de réduire grandement leurs niveaux de bruit et d’émissions, tout en offrant une souplesse opérationnelle supérieure, des performances exceptionnelles sur piste et une autonomie de 2 950 milles marins (5 463 km). Les avions CSeries, qui seront jusqu’à 5 443 kg (12 000 lb) plus légers que d’autres avions de la même catégorie cabine de leur catégorie, digne d’un gros-porteur, dans un avion monocouloir.

 

Bombardier a enregistré des commandes et engagements relatifs à 352 avions CSeries. La Société a également enregistré des commandes fermes d’un total de 138 avions de ligne CSeries : Braathens Aviation (cinq avions CS100 et cinq avions CS300), Deutsche Lufthansa AG destiné à SWISS (30 avions CS100), Korean Air (10 avions CS300), Lease Corporation International Group (17 avions CS300 et trois avions CS100), PrivatAir (cinq avions CS100), Republic Airways (40 avions CS300), un transporteur à grand réseau anonyme (10 avions CS100), un client européen anonyme (10 avions CS100) et une société aérienne anonyme bien établie (trois avions CS100). Le programme d’avions CSeries a également enregistré des options sur 124 avions et des droits d’achat pour 10 autres avions de la part de ces clients. De plus, le programme d’avions CSeries a enregistré une commande conditionnelle d’un client anonyme de cinq avions CS100 et de 10 avions CS300, ainsi que trois lettres d’entente pouvant aller jusqu’à 30 avions CSeries d’Ilyushin Finance Co, jusqu’à 15 avions CS300 d’Atlasjet et jusqu’à 20 avions CS300 d’airBaltic.


 

BA_CSeries-ISTCR.jpg


 

Photos : 1 Image de synthèse d’un CS100 2 Chaine de montage 3 mise en service du banc d’essai @ Bombardier Aerospace

23:16 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cseries, cs100, cs200, cs300, bombardier, vol virtuel |  Facebook | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.