14/08/2012

Le trafic aérien toujours instable !

 

ssj100_pic2_0.jpg


 

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic mondial pour le mois de juin, qui indiquent un ralentissement de la croissance de la demande de transport aérien. Cela est en lien avec la faiblesse de la confiance des consommateurs et des milieux d’affaires.

En glissement annuel, la demande en juin s’est accrue de 6,2 %. La capacité a augmenté de façon prudente, de 4,5 %, de sorte que le coefficient d’occupation des sièges a été de 81 %. Bien que ce taux de croissance semble assez sain, la tendance de croissance depuis le début de 2012 est marquée par le ralentissement. On peut le constater si on considère séparément la tendance de février à juin, qui se traduit par un taux de croissance annualisé de 2 %. Il s’agit d’un important ralentissement par rapport au taux de croissance annualisé de 8 % observé durant la période allant du milieu de 2011 à janvier 2012.

Les volumes de fret en juin ont augmenté de 0,8 % par rapport à l’année précédente. La demande désaisonnalisée pour juin se situe donc à environ 2,5 % au-dessus du creux atteint au quatrième trimestre de 2011. Le portrait global occulte une forte croissance chez les transporteurs du Moyen-Orient (17,9 %) et une amélioration de la demande de transport de fret aérien en Amérique du Nord.

Marchés passagers internationaux :

La demande dans les marchés internationaux en juin était en hausse de 7,4 % par rapport à l’année précédente. La tendance de croissance, toutefois, n’est pas très prometteuse. Alors que les marchés passagers ont connu une forte croissance jusqu’à la fin de 2011, cette tendance a ralenti de façon continuelle en 2012. Par exemple, de mai à juin 2011, la demande était en hausse de seulement 0,2 %. Si on regarde le second trimestre de 2012, la tendance du transport aérien international montre un taux de croissance annualisé d’un peu plus de 2 %.

• Les transporteurs européens ont enregistré une forte croissance en juin (7,3 %), bien meilleure qu’en mai (4,3 %). Étant donné l’incertitude économique qui perdure en Europe, la forte performance de juin est vraisemblablement attribuable à l’instabilité des conditions du marché. Au cours des derniers mois, la tendance de croissance a été neutre, après un solide taux de croissance annualisé de 6 % de la mi-2011 au premier trimestre de 2012. La capacité était en hausse de 4,9 % et le coefficient d’occupation des sièges était de 82,5 %.

• Les transporteurs d’Amérique du Nord affichent une croissance de la demande de 1,6 %, tandis que la capacité a été réduite de 0,3 % par rapport à juin 2011. Cela a hissé le coefficient d’occupation à 86,9 %, soit le plus élevé parmi les régions. Si on compare au mois de mai, il n’y a pas eu de croissance, les transporteurs de la région signalant un déclin de 0,1 % de la demande.

• Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont enregistré une croissance de la demande de 6,0 %, soit plus du double de l’augmentation de capacité de 2,9 % pour juin, par rapport à juin 2011. Le coefficient d’occupation des transporteurs de la région a été de 79,5 %. D’un mois à l’autre, la variation de la demande dans la région a été virtuellement neutre, à -0,1 %. La tendance de croissance dans la région est semblable à ce qu’on observe dans l’ensemble du marché. De la mi-2011 au début de 2012, les transporteurs d’Asie-Pacifique ont connu un taux annualisé de croissance de la demande de 9,5 %. Ce taux est descendu à 2 % pour la période de février à juin.

• Les transporteurs du Moyen-Orient ont obtenu les meilleurs résultats avec une croissance de la demande de 18,2 %, supérieure à l’augmentation de capacité de 13,4 %. Le coefficient d’occupation des sièges était de 78,6 %. Contrastant avec l’ensemble du marché, la tendance de croissance dans cette région a été forte tout au long de 2012, avec un gain de 1,9 % en juin par rapport à mai.

• Les transporteurs d’Amérique latine ont aussi connu de bons résultats en juin, enregistrant une croissance de la demande de 11,2 % par rapport à l’année précédente. La croissance de la demande a légèrement dépassé l’augmentation de capacité de 10,7 %, mais le taux d’occupation est l’un des plus faibles, à 77,4 %.

• Les transporteurs d’Afrique affichent une croissance de 10,1 %, légèrement inférieure à l’augmentation de capacité de 10,6 %. Le taux d’occupation de 65,0 % est le plus faible parmi toutes les régions.

66067_1306365676.jpg

 

 

Marchés passagers intérieurs :

A l’exception de l’Inde, tous les marchés ont enregistré une augmentation de la demande en juin, par rapport à l’année précédente. Cependant, comme dans le secteur des voyages internationaux, le ralentissement économique qui affecte différents pays affaiblit la tendance de croissance tout au long de 2012. Durant les six premiers mois de 2012, la tendance de croissance annualisée des voyages aériens intérieurs a été de 2 %, alors qu’on avait observé un taux de croissance annualisé de 6 % durant la seconde moitié de 2011. Dans l’ensemble, la demande dans les marchés intérieurs a crû de 4,1 %, soit 3 un peu plus que la capacité, qui a augmenté de 3,6 %. Le coefficient d’occupation des sièges dans les marchés intérieurs a été de 81,1 %.

• En Inde, les voyages intérieurs ont subi une baisse de 0,7 % en juin, tandis que la capacité augmentait de 4,5 %. Le coefficient d’occupation était de 74,2 %. Pour un deuxième mois, on observait une faible croissance en glissement annuel, et la tendance de croissance continue d’être neutre depuis le début de 2012.

• Le marché intérieur du Japon continue d’afficher une croissance nulle. Le rétablissement à la suite du séisme et du tsunami a perdu de la vigueur vers la fin de 2011. La demande était en hausse de 10,4 % par rapport à juin 2011, mais dans l’ensemble, le marché se situe à 8 % sous les niveaux observés avant le séisme. Le coefficient d’occupation des sièges sur le marché intérieur japonais était de 58,2 %, soit le plus faible.

• Au Brésil, la croissance de la demande intérieure a été de 13,8 %, soit le double de l’augmentation de capacité de 6,5 %, avec un coefficient d’occupation des sièges de 71,1 %. Toutefois, la tendance de croissance a faibli depuis le début de l’année, avec une demande intérieure pour juin inférieure de 1 % à celle de janvier.

• Le marché intérieur de Chine a connu une croissance de 7,8 % par rapport à juin 2011, avec une augmentation de capacité de 8,7 %. Il s’agit d’une amélioration par rapport aux derniers mois, alors que les taux de croissance en glissement annuel avaient baissé à des niveaux qu’on n’avait pas vus depuis le début de 2011. En fait, la tendance à la faiblesse dans les marchés intérieurs a été observée tout au long de 2012, avec peu d’augmentation depuis le début de l’année, ce qui reflète le ralentissement de l’économie chinoise. Le taux d’occupation des sièges est néanmoins élevé, à 81,3 %.

• Le marché intérieur des États-Unis était en hausse de 0,8 % par rapport à juin 2011. Avec une croissance de capacité limitée à 0,1 %, les transporteurs américains ont obtenu un coefficient d’occupation des sièges de 86,6 %, le plus élevé parmi les grands marchés intérieurs.

Fret (international et intérieur) :

Bien que les résultats du fret aérien demeurent faibles, il y a une amélioration des conditions du marché par rapport à l’an dernier. Si on compare à juin 2011, la demande dans le secteur du fret aérien a augmenté de 0,8 %, tandis que la capacité augmentait de 1,7 %. Le niveau actuel de la demande indique une amélioration d’environ 2,5 % par rapport au creux atteint au quatrième trimestre de 2011.

• Les transporteurs d’Amérique du Nord ont enregistré une croissance de 1,8 % par rapport à juin 2011, avec une diminution de capacité de 1,0 %. Aux États-Unis, l’amélioration des conditions économiques, et en particulier de la demande des consommateurs, a favorisé l’augmentation de la demande dans le secteur du fret aérien tout au long de 2012. Les transporteurs du Moyen-Orient affichent une hausse de la demande de 17,9 % et une augmentation de capacité de 14,2 %. Les transporteurs du Moyen-Orient ont augmenté leur capacité pour répondre à la demande de transport de marchandises entre le Moyen-Orient et l’Afrique, et aussi vers l’Europe et l’Asie. Les transporteurs d’Afrique sont aussi en terrain favorable, avec une hausse de la demande de 15,9 % et une augmentation de capacité de 12,1 %.

• Les transporteurs d’Asie-Pacifique affichent une baisse de 3 % de la demande, soit plus que les coupures de capacité de 1,3 %. Le ralentissement dans les grandes économies asiatiques – Chine et Inde – a freiné la demande chez les transporteurs d’Asie-Pacifique. Les problèmes économiques persistants et l’effritement de la confiance des consommateurs en Europe ont provoqué un déclin de 1,1 % du fret aérien dans la région, par rapport à juin 2011, même si la capacité a augmenté de 1,8 %. Les transporteurs d’Amérique latine ont enregistré une baisse de 1,4 % de la demande, tandis que la capacité a augmenté de 12,5 %.

DSC_1870.jpg

 

 

Photos :  1 SuperJet 100 @ Sukhoi 2 B737-800 GoMexicana @ Fabricio Jimenez 3 A320 Aer Lingus @ Pascal Kümmerling

 

22:48 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iata, trafic aérien, fret aérien |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.