09/08/2012

Le Sukhoi T-50 vole avec son radar !

 


_SPL8704.jpg

 

 

L'avionneur russe Sukhoi a annoncé hier avoir entamé les essais de son chasseur de 5e génération T-50 (PAK-FA) doté d'un radar unique à balayage électronique actif.

"Lors des premiers essais terrestres et en vol, un radar utilisant une antenne réseau à commande de phase installé à bord d'un prototype T-50-3 a fourni de belles performances dans les régimes "air-air" et "air-surface". Ces performances sont dignes des meilleurs aéronefs existants", a indiqué Sukhoi dans un communiqué.

Le T-50 doit posséder toutes les performances d'un avion de 5e génération: une faible signature radar et thermique, une vitesse de croisière supersonique, une haute intégration des systèmes de commande, etc. L'avion est conçu pour remplacer les MIG-29 et les Su-27 en service dans l'armée russe. Le T-50 est développé en Russie en collaboration avec l’Inde.

Le radar du PAK-FA T-50 :

SH121 X-Band Active Electronically Scanned Array (AESA) radars Tikhomirov Sukhoi PAK FA stealth fifth generation jet fighter, HAL Fifth Generation Fighter Aircraft (FGFA) Russian Air Force export i (2).jpg


 

Le radar AESA SH121 du T-50 russo-indien est développé par le centre INPI Tikhomirov, ce radar fonctionne en bande X (N036B) comprend également  deux antennes en bande L implantées dans les bords d'attaque de voilure (N036L) et dispose d’éléments internes basés sur l'arséniure de Gallium couplé a des technologies en nano-hétérostructures. Les russes confirment l’incorporation de modules à électroluminescentes (AESA MMIC).

Les radars de nouvelles générations en Russie :

Rappelons ici que les ingénieurs russes de INPI travaillent sur cette technologie depuis près de 40 ans, avec le lancement en première mondiale en 1981 de l’intégration d’une antenne ESA sur le MIG-31.

Aujourd’hui INPI prépare non seulement le radar du T-50, mais également des versions AESA susceptibles de venir moderniser des avions plus anciens comme les SU-27 et SU-30 sans oublier la gamme des MIG-29/35.

En Russie aujourd’hui se sont bien deux sociétés capables de fournir des radars de nouvelles générations à antennes à balayage électronique, INPI avec son programme  de radar SH121 destiné au T-50 et Fazotron-NIIR» avec son projet Zhuk-AE destiné également à la modernisation des Sukhoi et autres MIG.

193405119.jpg

 

 

Photos : 1 Sukhoi T-50 PAK-FA 2 Le radar INPI 3 Descriptif du T-50 @ Sukhoi

 

Commentaires

Bonjour, article très intéressant. Après les débouares de sukhoi dans le civil avec son SuperJET 100 c'est très rassurant de les voir se rattrapper sur leur spécialité: les avions de combat. Mais le défi est de taille car d'après la presse spécialisée le réacteur actuel ne permettrait pas de supercroiser car incapable de dépasser 10t à sec, ni d'atteindre la masse maximale au décollage prévue de 36t. Cela dit j'ai lu qu'une revue de conception était en cours chez sukhoi pour amélioer les performances globales.

Écrit par : JacquesDaniel | 09/08/2012

vrai le superjet 100 a eu un problème mais l'avion lui même n'est pas en cause il me semble. la preuve c'est que les commandes de cet nouvel avion sont au beau fixe . je sais que beaucoup doutent de la technologie russe mais ils font fausse route dites vous bien que ces gens ont été les premiers à envoyer un homme dans l'espace ne soyez pas dupes (comme d'habitude)

Écrit par : engong | 22/12/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.