26/06/2012

Inédit : Boeing va collaborer avec Embraer sur le KC-390 !

 

498725144.jpg


 

SÃO PAULO, Brésil, il y a parfois des nouvelles qui ne manquent pas surprendre, et celle-ci en est- une ! Boeing Company et Embraer viennent d’annoncer en fin de journée un accord de collaboration sur le programme KC-390 d’avions de transport tactique.

En vertu de cet accord, Boeing et Embraer se partageront une certaine connaissance technique spécifique et afin d'évaluer les marchés où ils peuvent  joindre à leurs efforts de vente pour ce type d’appareil de transport militaires.

"Boeing possède une vaste expérience dans le transport militaire et des avions de ravitaillement en vol, ainsi que la connaissance approfondie des marchés potentiels pour le KC-390, en particulier ceux qui n'ont pas été pris en compte dans notre plan de marketing originale», a déclaré Luiz Carlos Aguiar, président et chef de la direction d'Embraer Defesa e Segurança. "Cet accord va renforcer le KC-390 dans sa position de premier plan dans le marché du transport militaire mondial."

La collaboration sur le  KC-390 s'inscrit dans le cadre d'un accord plus large que Boeing et Embraer ont signé en Avril. Les entreprises déjà annoncé qu'ils étudient les moyens de coopérer en matière d'efficacité d’avion commercial et en ce qui concerne la sécurité, la recherche et la technologie, et les biocarburants durables de l'aviation.

Boeing et Embraer procéderont  à une évaluation des marchés communs pour le

transport de moyen militaire et d'analyser les modèles de collaboration d'affaires. L'évaluation du marché comprend les clients potentiels qui n'avaient pas été pris en compte dans les perspectives du marché initial pour le KC-390.

Rappel :

Il faut remonter en 2006, pour  trouver les premières études de faisabilité chez Embraer sur la conception d’un avion de transport de type cargo ayant des applications civiles et militaires. De la  taille d’un Hercules C-130, mais doté de réacteurs, sous l’appellation C-390. De taille moyenne, l’avion doit permettre de remplacer les C-130, C-160 et autres AN-12. Développer avec des technologies modernes issus des Embraer E-Jets, le futur cargo sera moins chère que la concurrence, soit un prix avoisinant les US $50 millions.

Le programme prit définitivement son envol en mars 2008, avec la décision du gouvernement brésilien d’investir US$ 30 millions pour soutenir le lancement du projet. En parallèle, le service postal brésilien s’est porté client de la version cargo civil pour 25 appareils.  A la suite de cette première commande, le gouvernement ajouta US$ 470 millions pour soutenir de manière définitive le programme et annonça du même coup que l’avion serait utilisé par l’ensemble des Forces armées du Brésil.

Capacités de l’avion :

L’avion aura une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo  à l’arrière, l’avion pourra être également aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifique comme l’écoute électronique par exemple.

Embraer estime que 700 appareils militaires de type KC-390 seront livrés dans le monde pour une valeur de plus de 50 milliards de dollars d’ici à 2025. Fin mai, Thales qui fournit les systèmes de guidage inertiel et le GPS de l’appareil brésilien, avait estimé que les ventes pourraient atteindre quelque 250 exemplaires dans le monde. L’accord avec Boeing doit augmenter ce potentiel.

Il totalise à ce jour 60 engagements d’achat de la part de 6 pays partenaires : le Brésil (29 exemplaires), la Colomobie (12), l’Argentine (6), le Chili (6) ainsi que deux pays européens, le Portugal (6) et la République Tchèque (2).

Doté de deux réacteurs de dernières générations, probablement des Pratt & Whitney PW6000 et/ou des Rolls-Royce VR715. L’avion se montrera plus rapide que les modèles existants aujourd’hui.

 

1415566063.jpg

 

 

Photos : 1 image de synthèse KC-390 2 plan trois vues @ Embraer

 

Commentaires

Avec cet accord, je crois que la messe est dite, quand aux "chances" du Rafale au Brésil.
Le Super Hornet de Boeing devient donc le grandissime favori de cette évaluation!

Écrit par : forêt10 | 01/07/2012

Les commentaires sont fermés.