12/06/2012

Jet privés : grosse commande pour Bombardier & Cessna !

 

BA-NetJets_Challenger-HR.jpg


 

La compagnie NetJets spécialisée en matière d’avions privés vient de passer la plus grande commande de l’histoire auprès des constructeurs Bombardier et Cessna. Au total se ne sont pas moins de 425 appareils qui sont concernés pour un montant estimé au prix catalogue de 9,6 milliards de dollars.

NetJets prévoit de commander 275 avions d'affaires Bombardier et jusqu’à 125 Cessna Citation.

La commande auprès de Bombardier Aerospace:

Bombardier Aéronautique confirme la commande ferme de NetJets Inc. de 100 biréacteurs d’affaires Challenger avec options sur 175 autres avions. Bombardier a également annoncé qu’elle a conclu une entente à long terme de services de soutien après-vente avec NetJets. Aux prix courants de 2012, la transaction relative aux commandes fermes est évaluée à quelque 2,6 milliards $ US. La valeur totale de la commande, si toutes les options sont exercées, est évaluée à quelque 7,3 milliards $ US, également selon les prix courants. L’entente de soutien après-vente couvre une période allant jusqu’à 15 ans. Selon certaines projections sur l’utilisation des avions et selon l’hypothèse d’une durée de l’entente de 15 ans par avion en commande ferme, la valeur de l’entente pourrait atteindre jusqu’à 820 millions $ US. Si toutes les options sont exercées, l’entente de soutien après-vente pourrait valoir jusqu’à 2,3 milliards $ US. L’entente combinée pour la vente et le soutien après-vente est évaluée à près de 9,6 milliards $ US si toutes les options sont exercées.

La commande ferme porte sur 75 biréacteurs de la série Challenger 300, dont les livraisons doivent commencer en 2014 et 25 avions de la série Challenger 605, dont les livraisons doivent commencer en 2015. Les options visent 125 appareils de la série Challenger 300 et 50 biréacteurs de la série Challenger 605. Les nouveaux biréacteurs Challenger de NetJets présenteront une configuration propre à NetJets et seront exploités en Amérique du Nord et en Europe. Livraison prévue pour 2014.

Challenger 300 :

Le biréacteur de la série Challenger 300 offre une autonomie transcontinentale et une vitesse de croisière optimale supérieure, avec neuf passagers à bord. Il peut relier Los Angeles à New York avec une pleine charge utile et ses performances supérieures sur piste lui permettent d’atterrir et de décoller facilement de pistes à 5 000 pi (1 524 m) d’altitude. Cet avion offre les meilleures performances et la plus grande valeur comparativement à tous ses concurrents et a constamment dépassé les attentes des clients. Avec plus de 340 biréacteurs Challenger 300 en service, c’est le chef de file du marché parmi ses pairs.

 

BA-Challenger_605_cabin_3.jpg

 

 

Challenger 605 :

Le biréacteur de la série Challenger 605 bénéficie de l’héritage de qualité et de fiabilité de son prédécesseur acclamé, l’avion Challenger 604, et arrive en tête de file de son segment de marché partout dans le monde. Le biréacteur de la série Challenger 605 peut transporter rapidement douze passagers et trois membres d’équipage entre New York et Londres, sans escale, offrant la plus large cabine où l’on peut se tenir debout dans la catégorie des biréacteurs d’affaires à large fuselage sur le marché aujourd’hui. Plus de 850 avions de la série des Challenger.

La commande auprès de Cessna :

1557151003.jpg


 

Cessna confirme également de son côté la commande de NetJet avec le Citation Latitude (prix catalogue milliards $ US ) obtient 25 commandes fermes et des options pour 125 exemplaires supplémentaires. Ce contrat est estimé à 372 milliards $ US, options non incluses et pourrait atteindre les 2,3 si là milliards $ US encore toutes les options sont exercées. La livraison de ces avions doit débuter en 2016.

Chez Cessna, le directeur général Scott Ernest a relevé pour sa part que l'appareil sélectionné, le Citation Latitude, apporterait "sophistication, modernité de la technologie, et un niveau tout différent de confort et de style dans la cabine".

La nouvelle gamme de Cessna, le Latitude :

Le Citation «Latitude» viendra s'insérer dans la gamme du constructeur entre le Citations «XLS+» et le Citation «Sovereign», il pourra transporter jusqu'à huit passagers avec une charge utile de carburant plein de 1.000 livres (454 kg), une vitesse de croisière maximale de 442 noeuds, une vitesse vraie (819 kilomètres par heure) et une distance franchissable de 2000 nautiques miles (3704 km). L'avion sera proposé au prix de départ de 13,9 millions de dollars USD. Selon les spécifications préliminaires du projet,  l'avion pourra être exploité sur les aéroports avec des pistes  courtes de l’ordre de  3900 pieds (1189 mètres) aura une altitude maximale de 45.000 pieds (13716 mètres) et grimpera directement à 43 000 pieds (13 106 mètres) en 23 minutes.

S'il reprend de ces deux cousins la formule aérodynamique générale, avec notamment une voilure à faible flèche et un empennage cruciforme, le «Latitude» sera néanmoins doté d'un nouveau fuselage avec une cabine "full stand up" de 1,83 m de haut pour 1,95 m de large.

Pour les moteurs, Cessna a choisi de reprendre ceux qui motorisent le «Sovereign», soit  des Pratt & Whitney Canada PW306, mais dans une version légèrement différente, le  PW306D qui pourra fournir jusqu'à 25,35 kN de poussée. Le Citation «Latitude» sera construit majoritairement en aluminium et ne devrait pas être équipé de commandes de vol électriques.

1663030323.jpg

 

 

A propos de NetJets Inc :

NetJets Inc., société de Berkshire Hathaway, est le chef de file mondial de l’aviation privée avec la flotte d’avions privés la plus grande et la plus diversifiée du monde. NetJets a commencé ses activités en 1964 comme première société de nolisement et de gestion d’avions du monde. En 1986, NetJets a été à l’avant-garde du concept des avions en multipropriété – offrant aux particuliers et aux entreprises tous les avantages de la propriété d’un avion complet, et plus encore, à une fraction du coût. Aujourd’hui, NetJets offre une gamme complète de solutions d’aviation privée par ses programmes en Amérique du Nord et en Europe, dont NetJets Share, NetJets Leases et la carte Marquis Jet CardMD, qui donne accès aux avions NetJets à raison de « 25 heures à la fois ». Le programme nord-américain est géré et exploité par NetJets Aviation Inc., filiale de NetJets, et le programme européen est géré et exploité par NetJets Transportes Aéreos, SA, transporteur aérien du Portugal/de l’Union européenne. Aux États-Unis, NetJets Inc. offre aussi des services de gestion d’avions, de gestion de vols nolisés à la demande par sa filiale Executive JetMD Management, Inc. Sous réserve de l’obtention des autorisations réglementaires pertinentes, NetJets offrira également des services de gestion d’avions et de vols nolisés en Chine par l’intermédiaire de NetJets China Business Aviation Limited, entreprise en participation de NetJets et d’un consortium d’investisseurs chinois. Les sociétés de NetJets offrent des services de transport aérien dans le monde entier.

Photos : 1 Challenger 605 2 Intérieur Challenger 605 @ Bombardier Aerospace 3 Image du futur Cessna Citation Latitude 4 intérieur du Latitude @ Cessna.

 

Les commentaires sont fermés.