23/05/2012

L’Arabie Saoudite opte pour le binôme Hawk/PC-21 !

 

3fd44b57ae14daa7e2bc1ed68c3a3c4b-PC-21(50)[1].jpg


 

L’Arabie Saoudite vient d’annoncer le nom des deux nouveaux d'entraînement militaire qui équiperont sa Force aérienne, il s’agit du Pilatus PC-21 et du BAe Hawk. Le coût total de l’acquisition est estimé à près de 2,5 milliards de dollars.


Quatrième clients pour le Pilatus PC-21 :

En choisissant l’avion suisse de dernière génération le PC-21, l’Arabie Saoudite devient le quatrième client du dernier né de chez Pilatus après la Suisse, Singapore et les EAU. Au total se sont 55 appareils qui équiperont l’école des pilotes militaires et ceci à partir de 2014. Ce pays est déjà client chez Pilatus avec 47 appareils de type PC-9.

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, pour ne citer que ceux-là. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, d'ailleurs il n'est pas possible de le modifier sans altéré la connectivité des système et le rendre innutilisable.

Après l’annonce du contrat du siècle en l’Inde la semaine dernière pour le PC-7MKII, la firme de Stans peut aujourd’hui aisément sabler le champagne!

BAe Hawk :

800px-Bae_hawk_t1_xx245_inflight_arp.jpg


 

Autre acquisition de l’Arabie Saoudite, l’avion école avancé BAe Hawk T2 au nombre de 77 appareils qui seront livré pour 2016. Ce pays utilise également des Hawk de la version MK65.

Hawk Hawk T2 (MK128) :

Le BAe Hawk T2 (ou MK128) fait partie de la nouvelle génération de jet (AJT) destiné au départ pour la Royal Air Force et la Royal Navy.  Le T2 comprend un affichage moderne de type LCD à la place de l'instrumentation classique, et permet la préparation pour le vol des avions de combat modernes, en particulier le tout "en verre"  comme le Typhoon dont l’Arabie Saoudite à commandé 72 exemplaires. Il utilise un moteur  Rolls-Royce Adour 951.

Deux pays ont également déjà optés pour ce modèle, l’Afrique du sud et l’Inde.

Photos : 1 PC-21 @ Pilatus Aircraft 2 Hawk T2 @ RAF

 

Commentaires

Bonjour,

Pouvez-vous nous indiquer pour quelles raisons l'Arabie Saoudite a choisi le PC21 ET le Hawk alors que vous dites vous-mêmes que le PC21 permet de se passer du Hawk et de faire directement la transition vers les jets de combat?

Merci beaucoup

Écrit par : teol | 23/05/2012

Bonjour teol, en effet, le choix peut paraître étonnant et l'on peut même se demander pourquoi ce pays n'a pas choisit le PC-7MKII ! La philosophie de passer d'un turbopropulseur directement sur un avion de combat semble ne pas être encore totalement admise par tous et ceci bien qu'en Suisse le retour d'expérience montre que celà est parfaitement possible tout comme aux EAU.

En fait il semble que celà tienne surtout à l'organisation des heures de vol et de l'écolage, Singapour a opté pour le M-346 en plus du PC-21. Les élèves pilotes font moins d'heures de vol sur PC-21 et complètent le restant des heures sur le M-346. Situation par ailleurs paradoxale !

Écrit par : PK | 24/05/2012

Nouveaux contrats pour des PC-7 MkII et PC-21. PC-6 et PC-12 qui se vendent toujours aussi bien ! Content de voir qu'il y à encore une industrie de pointe qui marche en Suisse. Le PC-21 risque encore bien de décrocher d'autres marchés dans le futur. Longue vie à Pilatus.

Écrit par : Laurent | 24/05/2012

Ils ont certainement encore envie que leurs élèves pilotent des jets (en plus, au vu de leurs dépenses militaires, ils ne semblent pas devoir se serrer la ceinture). Mais j'imagine que les capacités de simulations de menaces, armement, etc. du Pilatus a dû les séduire...
Mais c'est vrai que j'aurai mieux compris uniquement des PC-21, puisqu'ils ont déjà des PC-9 pour la formation de base.

Écrit par : Jo-ailes | 24/05/2012

Les commentaires sont fermés.