26/02/2012

F-35, l’Italie réduit la voilure, le Canada se cabre !

 

12J00087_58.jpg


 

Parlement italien doit faire des économies, le programme d’avion de combat Lockheed-Martin F-35  Lightning II en fera directement les frais. Pendant ce temps le Canada s’interroge sur les surcoûts exorbitant du programme !

L'Italie réduira de plus de 30% sa commande de chasseurs Joint Strike Fighter F-35 passée à l'américain Lockheed Martin dans le cadre du plan de réduction des dépenses lié à la crise, a annoncé le ministre de la Défense. L'Italie prévoit désormais d'acheter seulement 90 avions de combat au lieu des 131 sur lesquels elle s'était engagée il y a dix ans, a précisé Giampaolo Di Paola qui s'exprimait devant les commissions de la défense de la Chambre des députés et du Sénat réunies pour l'occasion. "C'est une diminution importante qui est cohérente avec la nécessité de baisser les dépenses", a commenté le ministre.

De son côté le Canada organise une réunion à Washington la semaine prochaine afin de discuter des problèmes entourant le programme d'achat controversé des chasseurs furtifs F-35. L'annonce de cette rencontre survient alors que le ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, et le chef d'état-major de la Défense, Walt Natynczyk, réaffirmaient vendredi que les plans d'Ottawa n'avaient pas changé et que l'aviation royale canadienne serait équipée de nouveaux chasseurs F-35.

Selon certains experts, le coût réel de l'avion pourrait être le double de ce qui était initialement prévu. Le Canada est membre du consortium international qui est derrière la conception et la fabrication du F-35 et qui comprend aussi, outre les États-Unis, le Royaume-Uni, la Norvège, le Danemark, les Pays-Bas, la Turquie et l'Australie.

MacKay a ajouté que le gouvernement Harper ne paierait pas un cent de plus que la somme de 75 millions de dollars US par appareil prévue au budget. Le Canada entend se porter acquéreur de 65 de ces chasseurs furtifs, un contrat de près de 4,9 milliards. Le Canada tentait, depuis un certain temps, d'organiser une réunion avec des pays alliés avant de rencontrer le constructeur Lockheed Martin vers la fin du mois de mars.

F-35 vole avec ses armes :

Si en coulisses, les discussions sur les diminutions d’achats et la problématique des surcoûts font rage, pendant ce temps le F-35 avance avec le premier vol avec charges externes. La semaine dernière, le premier F-35A doté  de six pylônes sous la voilure a volé avec ses missiles air-air Raytheon AIM-9X ainsi que deux AIM-120C en soute couplé avec deux bombes GBU-31.

La prochaine étape consistera à valider la séparation de l’armement en soute puis une série de tirs complets auront lieu, pour valider l’ensemble des configurations d’armement en pylônes et en soute. Ces essais ont lieu de puis la base d’Edward AFB.

 

12J00087_55.jpg

 

 

Photos : F-35A avec pylônes et missiles @ Lockheed-Martin

 

22:19 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : f-35, italie, canada, lockheed-martin |  Facebook | |

Commentaires

La question est : depuis 4 ans (pardon 6) que les associés de Washington manœuvrent pour réduire les coûts voire menacent de quitter le programme, quel sera celui qui partira le premier?

* le Canada? l'opposition est très remontée contre le programme.
* le Royaume-Uni? Chaque année on a un droit à leur numéro pour savoir dans quelles conditions les français leurs vendrait le rafale histoire de négocier ceci ou cela, un retard, un prix, une nouvelle version imposée...
* Italie, qui a du mal à comprendre pourquoi cet avion engouffrerait ces crédits en période de crise
* Je suppose que vu sa situation, l'Espagne doit méditer également ...


Autant les anglois ne lâcheront pas le morceau et le Canada non plus (le norad ça compte un peu dans la balance... ), mais pour les Italiens et les Espagnols, mon petit doigt me dit que leur urgence financière n'est pas sur un avion de combat ...

Écrit par : v_atekor | 27/02/2012

Depuis quand l'Espagne, s'intéresse-elle au F-35 ????

Écrit par : Robin | 27/02/2012

Depuis le début il me semble, c'est la seule option à mettre sur leur porte-avion Principe de Asturias en remplacement des vénérables harriers.

Écrit par : v_atekorv | 27/02/2012

... et le Juan Carlos I qui est tout neuf ...

Écrit par : v_atekor | 27/02/2012

Bien sûr ! Sauf, que les Harrier/AV-8b en espagne sont nommé Matador, qu'il viennent d'entrer en modernisation soit la version AV-8B Plus ! L'Espagne ne s'est jamais positionnée sur le F-35, ses finances étant au plus bas, ce n'est pas demain qu'il penseront au F-35 !

Écrit par : Robin | 27/02/2012

ben oui... ça leur donne dix ans, et en 2025 ce seront bien des F35.

Écrit par : v_atekor | 27/02/2012

Il faudrait surtout que le programme F-35B STOVL ne soit pas abandonné pour pouvoir remplacer les Harrier, Sea Harrier et autres Matador, là, on est en plein suspence...

Écrit par : Mathieu | 27/02/2012

Mais vous avez oublié,les 11 Harrier Thaï qui volent (pas souvent) depuis le HTMS Chakri Naruebe qui n'est le type de batiment que le Principe de Asturias !

Je penche sur l'idée qu'en Espagne comme en Thaïlande les Harrier ne seront pas remplacé!

Écrit par : Robin | 27/02/2012

Si c'est le cas, ça le aura coûté cher leur porte-hélico tout neuf Juan Carlos I...

Écrit par : v_atekor | 27/02/2012

Certes, mais ce batiment est du genre hybride, il est prévu pour remplacer les navires de débarquement Hernan Cortes et Pizarro et, dans le même temps, fournir une alternative pour remplacer le porte-avions Principe de Asturia.

Écrit par : Robin | 27/02/2012

Comme j'ai lu sur un autre blog et en voyant cette magnifique photo du ventre du F35, on ne peut qu'être circonspect sur la méthode qu'ils utiliseront pour reculer la crosse d'appontage de deux mètres ^_^

Écrit par : v_atekor | 01/03/2012

Coût sur 50 ans d'après le Pentagone, et seulement pour les USA: 1000 milliards de dollars
http://www.reuters.com/article/2012/02/26/us-lockheed-fighter-idUSTRE81P0RV20120226

Peuvent bien l'allonger de deux mètres pour la crosse, au point où ils en sont, non?

Écrit par : john | 01/03/2012

Z'auront la première crosse d’appontage télescopique!

(... faut dire que les français avec leur Rafale M doté du seul train d’atterrissage avant au monde muni d'un motorola 68000 pour calculer l'amortissement du train pour cause de piste d'appontage trop courte ... ^_^

Bon allé, pour les français on va dire que c'était un hommage discret à Joseph Fourrier ... )

Écrit par : v_atekor | 01/03/2012

Heu... Le pont était trop court de 4 mètres, mais c'etait pour le catapultage des hawkeye... Il a donc été rallongé. Hommage discret à Lavoisier ;-)

Écrit par : John | 01/03/2012

@ v_atekor

il faudrait éviter de dire des énormités, le train d'atterrissage est équipé d'un dispositif de "saut" hydraulique permettant à l'avion de décoller en pleine charge sur un porte-avion aux dimensions française (de taille modeste au regard des PA US).

Les trains des avions de marine sont renforcés du fait des angles d'approche bien plus élevés pour l'atterrissage sur porte-avion.

L'histoire concernant le pond d'envol est liée aux hawkeye qui nécessitait une distance plus importante pour le décollage. Par contre ils atterrissaient très bien...

La conception date du début du programme rafale (les contraintes aéronavales étaient connues) et est plutôt considéré comme aboutie. le fabricant est Messier-Bugatti.

Écrit par : Pedro | 01/03/2012

@pedro : l'un et l'autre. La partie train sauteur est plus connue que la partie amortissement dynamique qui a aussi son utilité pour réduire les coups (genre citroën DS, même si on a pas fait atterrir une DS sur un porte-avion... remarque on a bien catapulté une citroën visa du clémenceau! http://www.youtube.com/watch?v=4QOB1uBboSQ).

(J'ai tendu la perche pour voir si la réponse que tu me fais venait, et bien oui, sans problème ;) )

Après évidement qu'ils ne se sont pas rendu compte 1 an avant la production que ça foirait pour le train d'atterrissage standard... c'était juste pour un parallèle foireux.

Écrit par : v_atekor | 02/03/2012

Rapport général après une série de tests sur les différentes versions en 2011: "peut mieux faire"
Sur cinq objectifs planifiés, seuls deux ont été réalisés.

Succès:
- Tests statiques pour la version F-35C
- Première campagne en mer pour le F-35B

Échecs:
- Tous les appontages, suite à un défaut de conception de la crosse
- Essais en vol du standard avionique Block 2A (même pas commencés!)
- Aucune capacité offensive démontrée à ce jour.
En désespoir de cause, Lockheed Martin (LM) a récemment procédé à une série d'ouverture du domaine de vol avec des emports EXTERNES (AIM 9X et nacelle canon)alors que l'avion est censé être furtif avec armement en soute!
- LM n'est pas parvenu à atteindre une levée de risque suffisante pour débuter la formation de premiers pilotes de l'USAF et USMC basés à Eglin.

Réduction(s) américaine(s):
- Achat de 244 F-35 sur la période 2013-2017 au lieu de 423.
- Version F-35B (STOVL) décalée au plus tôt pour 2015.
Cette version est capitale pour l'USMC car contrairement à la Navy qui peut faire appel à un nouveau contingent de F-18, l'USMC ne dispose plus de PA à pont long.
- Report de MES des F-35A (USAF) et F-35C (Navy) pour 2018!

Heureusement les partenaires payants soutiennent toujours le projet.
Ont-ils un autre choix?:
http://www.defense-aerospace.com/article-view/release/133261/canada-says-foreign-partners-support-jsf%3B-new-meeting-due-next-week.html

Diminution des performances...

http://www.defense-aerospace.com/articles-view/release/3/133255/pentagon-relaxes-f_35-performance-targets.html

Pour un avion sencé être le "KILLER" de l'industrie militaire européenne dès 2008 ça fait beaucoup!

Après cela certains diront encore que le "Rafale" ou "l'Eurofighter" sont trop chers.

NB: le gouvernement britannique envisage la location de Rafale pendant une période transitoire...
http://www.defense-aerospace.com/articles-view/feature/5/132961/france-could-loan-rafales-to-royal-navy.html

Écrit par : forêt10 | 05/03/2012

Cela confirme l’avis général, il n’est pas besoin d’un appareil comme le F-35, Rafale, Eurofighter et Gripen E/F sont non seulement moins chers ( à plus forte raison le Griffon) mais offrent et continueront d’offrirs un bien meilleur coûts/efficacité.

Écrit par : Steeve | 05/03/2012

vu le serieux du pays , pas besoin d'appareil du tout ..faites donc des cocottes en papier

Écrit par : lol | 05/03/2012

Si cette simulation est confirmée; alors comme l'écrit "lol", autant acheter des

http://www.defense-aerospace.com/articles-view/verbatim/4/133273/f_35-fares-worse-in-rand-wargame.html

Écrit par : forêt10 | 07/03/2012

Cet article semble démonter que l'état d'avancement du F-35 n'en est encore qu'au stade du prototype???
http://www.defencetalk.com/first-flight-launch-means-first-step-toward-future-air-dominance-40810/

Écrit par : forêt10 | 08/03/2012

voila le pire debut dew carriere de cet avion coup trop élevé probleme avec la crosse appontage inccapable de communiqué dans artic via satellite militaire en fait une vrai poubelle sur 3 roues du gaspillage de temp et argents en plus des retards dans la fabrication ouffffffffff pis meme pas commencer a produire que les defauts commence a ce faire sentir scrappons le projet pis reprennons le CF 105 ARROWS avec les technologies du temps present sorry mesx cette avions risque de creer des probleme a long terme pour moi ceci n est qun ramassis de vidange

Écrit par : andre | 13/03/2012

Enfin un pays qui se pose réellement la question sur les réelles possibilités de cet avion!
http://www.flightglobal.com/news/articles/canada-raises-the-spectre-of-abandoning-lockheeds-f-35-369577/
Ceci dit: la pression américaine sur leurs allies est terrible.
Ainsi l'Angleterre envisage à nouveau l'achat du F-35B, après avoir envisagé un (court) moment la location de Rafale.
Il est quand même navrant que des pays européens (Norvège, Danemark, Hollande, Italie etc.) n'hésitent pas à s'endetter pour un avion qui pose et posera problèmes encore longtemps, surtout lorsque certains de ces pays (Italie) sont au bord de la faillite.

Écrit par : forêt10 | 17/03/2012

Les commentaires sont fermés.