14/02/2012

Gripen E/F : conférence de presse du DDPS :

 


 

163235ef-df51-4386-ab1e-34b6f77ae551.Full.jpg

 

 

Je vous livre ici le résumé de la résumé de la conférence de presse du DDPS de cet après-midi, concernant la justification du choix du Gripen E/F pour la Suisse :

Le Gripen répond aux exigences formulées et aux besoins de la troupe. Il représente une solution supportable à long terme sur le plan financier. L’avion de combat suédois est donc le choix optimal pour l’Armée suisse. Ce résultat est le fruit d’une évaluation détaillée conduite sur plusieurs années.

Le 30 novembre 2011, le Conseil fédéral a décidé d'acquérir 22 avions de combat de type Gripen E/F pour remplacer les F-5 Tiger devenus vétustes. Un document de travail ainsi qu'un récapitulatif des notes et coûts des candidats a servi de base pour la décision prise par l'ensemble du Conseil fédéral. Ces documents de base sont le résultat d'une évaluation détaillée de trois types d'avions (le Rafale de l'entreprise française Dassault, l'Eurofighter du consortium européen EADS/Cassidian et le Gripen de l'entreprise suédoise Saab) qui a été effectuée durant plusieurs années. Cette évaluation a révélé que les trois modèles répondent aux exigences formulées et qu'ils étaient par conséquent tous éligibles pour devenir le nouvel avion de combat de la Suisse.

L'évaluation:


L'évaluation visait une analyse approfondie portant sur la valeur d'utilisation et le coût des trois candidats Eurofighter, Gripen et Rafale. Une équipe de projet intégrée placée sous la direction d'armasuisse a planifié, organisé et analysé l'évaluation. L'efficacité opérationnelle des avions a entre autres été évaluée en 2008 et 2009. Elle s'est déroulée sur la base des résultats de l'évaluation en vol et au sol ainsi que de l'analyse des différences entre les modèles testés et ceux présents dans l'offre qui correspondent au degré de développement au moment de la livraison. Le même barème et la même notation ont été utilisés durant tout le processus d'évaluation et de prise de décision.
Les offres mises à jour pour le programme d'armement 2012 ont été faites au mois d'octobre 2011. Elles intégraient des prix fixes définitifs qui ont servi de base pour la détermination des frais d'acquisition.

L'acquisition sous forme de paquet global:


L'acquisition ne prévoit pas uniquement 22 avions et leur équipement pour les missions, mais un paquet global comprenant notamment l'armement, le paquet logistique, les systèmes d'instruction pour les pilotes, l'intégration du TTE dans les systèmes de commandement et d'autres éléments.  L'estimation des frais d'exploitation durant 30 ans est également présentée à côté des frais d'acquisition.

Comme les trois candidats répondent aux exigences posées et aux besoins de la troupe et entrent en principe en ligne de compte pour le remplacement partiel du F-5 Tiger, ce sont les aspects financiers du paquet global qui sont déterminants. En effet, le DDPS doit tout mettre en œuvre pour que l'acquisition d'un nouvel avion de combat soit financièrement supportable pour l'armée, à moyen et à long terme, afin de pouvoir utiliser un maximum de ressources pour d'autres besoins urgents de l'armée.

C'est pour cette raison que le Conseil fédéral s'est prononcé, sur proposition du DDPS, en faveur du Gripen E/F de l'entreprise suédoise Saab. Cet avion qui répond aux exigences formulées constitue également un choix en adéquation avec les finances. Le Gripen est par conséquent la solution optimale pour l'armée dans son ensemble. (source DDPS)

Commentaires :

Cette conférence de presse confirme que se sont des informations plus récentes que les éléments du rapport de 2009 qui ont permis de prendre en compte le Gripen E/F. L’avion correspond aux besoins et au cahier des charges demandé par Armasuisse.

Cependant, le Gripen E/F reste plus modeste dans ses capacités que ses deux concurrents, et cela contribue à faire grincer les dents.

Communication insatisfaisante :

Les rumeurs sur le choix ne datant pas d’aujourd’hui, il aurait été plus avisé d’y répondre de manière plus réactive. Malheureusement,  les doutes seront longs à dissiper. L’image de notre pays est mise à mal, ainsi que l’ensemble des personnes honnêtes ayant participé aux évaluations.

Offres ouvertes :

Les discussions avec les suédois de Saab vont continuer, ceux-ci continueront d’en avoir la primeur. Mais, rien n’est clos en ce qui concerne l’Eurofighter et le Rafale. Certes, le DDPS va pouvoir faire pression pour négocier le meilleur «deal», mais une offre d’un des concurrents peut éventuellement faire basculer la décision. Imaginons un seul instant que Dassault Aviation améliore encore le prix du Rafale et les choses pourraient changer ! La clef du dossier reste le coût global, la politique n’ayant plus grand chose à voir.

On le sent, des questions restent ouvertes, et tant que rien n’est signé, rien n’est figé !

Ce dossier va encore faire couler de l’encre, le travail des commissions et des sous-commissions va être déterminant et nous ne sommes pas à l’abris de quelques rebondissement !

sion_021.jpg

 

Photos : 1 Saab NG @ Saab 2 Rafale solo display à Sion, l'avion n'a pas encore complétemenr tourné le dos! @ Paul Marais-Hayer

 

Commentaires

Bon sang, quand on voit cela on se demande vraiment si notre conseiller du DDPS est vraiment lucide dans ces explications:

tout d'abord c'est un achat à long terme puisque cet avion serait au sein de forces forces aériennes jusqu'en 2040 et surement au-delà... Je ne vois donc pas pourquoi nous devrions vraiment discuter sur quelques millions en plus ou en moins...

Ensuite, Mr. Maurer nous dit qu'il avait connaissance de ces documents qui datent de 4 à 5 ans, ce qui est faux puisque ces documents ont été signés en nov. 2009...

Et une troisième chose, ce même document stipule que le Gripen est largement inférieur aux deux autres candidats...

Il faudrait que Mr Maurer se réveille et comprenne qu'il joue avec NOTRE future sécurité...

Écrit par : FOURNIER Sébastien | 14/02/2012

Cher Pascal, que se soit votre volonté ou une information tronquée du DDPS, votre article CONTIENT DES OMISSIONS OU DES MENSONGES INACCEPTABLES ET AMORAUX:

1- LA NOTE MINIMALE FIXEE PAR LE CONSEIL FEDERAL POUR TOUS LES CRITERES D'EVALUATION ETAIT DE 6.0
2- C'EST LE GRIPEN C/D, BIPLACE QUI A ETE EVALUE EN VOL PAR DES PILOTES SUISSES, EN TERRITOIRE HELVETIQUE, POUR TOUTES LES MISSIONS QUI SERAIENT DEVOLUES A CET APPAREIL
3- TOUTES CES NOTES D'EVALUATIONS TECHNIQUES ETAIENT INFERIEURES AU MINIMUM FIXE (voir 1-)
4- LE RAPPORT A ETE REDIGE EN 2009, ALORS SOIT IL CONTENAIT CES EVALUATIONS, SOIT IL A ETE TRONQUE?
5- DANS TOUS LES CAS UELI MAURER ETAIT AU COURANT SOIT DE CES EVALUATIONS, AU MINIMUM DU RAPPORT DE 2009 (cité en 4-)
6- SAAB A DEVELOPPE UN NOUVEAU GRIPEN E/F, PARAIT-IL PLUS PERFORMANT?
7- CE GRIPEN E/F N'EXISTE QU'A UN SEUL EXEMPLAIRE APPELLE "GRIPEN DEMONSTRATOR"
8- CET AVION N'A FAIT QUE 250 VOLS SOIT EN SUEDE, SOIT EN INDE
9- LES PERFORMANCES TECHNIQUES DE CE "PROTOTYPE" N'ONT JAMAIS ETE EVALUEES PAR DES PILOTES SUISSES
10-BIEN ENTENDU, IL N'A DONC JAMAIS ETE EVALUE SUR LES MEMES CRITERES QUE LE GRIPPEN C/D (VOIR 2- ET 3-)

aLORS CHER PASCAL, QUE PENSEZ-VOUS DE LA FAçON SI ELOGIEUSE DES ELEMENTS FOURNI LORS DE LA CONFERENCE DE PRESSE QUE VOUS RELAYEZ?
- QUI MENT OU OMET QUOI ET A QUI?

je vous souhaite une tres bonne nuit apres votre exercice de propagande et de divulgations d'informations tronquées ou mensongères

Écrit par : Karpowicz jacques | 14/02/2012

Ce que je note, pour ma part, c'est que vous, PK, avez écrit sur "observateurs.ch" que le choix du Gripen était un bon choix.
En point 2: on voit toute une camarilla de politicaillons de basse catégorie se précipiter sur les soi-disant révélations de la presse de caniveau. Les Barthassat, les Recordon sont des rigolos sans envergure et leur avis ne comptent pas. (Recordon voulait combattre la piraterie en Somalie en développant le maraîchage des femmes, et Barthassat se préoccupe de favoriser les motards en ville...).
La seule chose que l'on peut retirer de cette histoire, c'est que les médias coulent à pic dans leur approche de tous les dossiers. "Journaliste" est en passe de devenir la pire des insultes possible...
Si la Suisse n'acquiert pas ces Gripen dans un avenir proche, c'est-à-dire ne respecte pas ses procédures et ses chaînes de décision, c'est là qu'elle perdra toute crédibilité, en politique comme en économie. Acheter le Rafale est simplement exclu. On n'achète pas une arme d'une telle importance à un pays hostile. Dans tous les cas de figure de l'issue des présidentielles, la France est et restera longtemps un pays hostile. Achèterions-nous une telle arme à l'Italie ? Poser la question est y répondre...

Écrit par : Géo | 14/02/2012

Hmmm ... L'article me laisse dubitatif. D'autres annonces que le Grippen a du plomb dans l'aile. Je crois surtout que la Suisse ne *veut* pas changer immédiatement d'avion car les conditions politiques ne le permettent pas.

Le Costa Rica, autre pays neutre, n'a pas d'armée, et sous-traite sa défense à ses voisins, tout en étant le pays le plus riche de la zone. La Suisse fera un jour de même et ne s'en portera pas plus mal. Elle réalisera l'Europe de la défense avant même que les Européens n'aillent plus loin qu'un accord de principe!

http://www.opex360.com/2012/02/14/avions-de-combat-la-suisse-prete-a-examiner-une-nouvelle-offre-de-dassault-aviation/

Écrit par : v_atekor | 14/02/2012

Expatrié vivant en France, j'avoue être plus qu'attristé et sidéré par l'image que donnent nos dirigeants dans ce choix du nouvel avion de combat.
- A quoi ont pu servir ces mois d'évaluations si c'est pour au final se contenter de choisir le moins disant ? Il aurait été plus simple de tout simplement dire aux 3 constructeurs, nous choisirons de toute façon le moins cher. L'avis de nos pilotes, de nos techniciens ne sera de toute façon pas décisionnel.
- Maintenant que l'on commence un peu à comprendre comment les choses ont pu se passer, nous sommes en droit de nous demander par qui nous sommes dirigés.
- Beaucoup de mes compatriotes aiment bien à moquer, critiquer voire injurier le président français, mais je pense que comme le dit très justement l'évangile, il faudrait peut-être commencer à enlever la poutre qui est dans notre oeil avant de vouloir enlever la paille qui est dans celui de l'autre.

Je ne suis ni pour l'un ni pour l'autre appareil, mais franchement en tant que responsable d'entreprise, ça n'est certainement pas ce fournisseur que j'aurais choisi en me basant sur le dossier comparatif.

Écrit par : charcotne | 14/02/2012

J'aimerais que vous me donniez votre avis vivement sur l'intervention que M. Maurer a fait à la radio romande ce soir à 18h. j'aurai apprecié votre avis après l'avoir éctoué

http://www.rsr.ch/#/info/les-titres/suisse/3782587-ueli-maurer-a-justifie-le-choix-des-avions-gripen.html

Personnellement je ressens clairement un malaise. Vu son intervention, il semble totalement dépasser et, sans chercher à être bête et méchant, je commence à douter de son aptitude intelectuelle pour occuper un tel poste pour lequel on prend des décision à plusieurs millards.

et quand je cite sa réponse au 24 heures c'est encore plus affligeant:

"- Un seul Gripen type EF existe, qui n’a pu être testé par des pilotes suisses. Comment être certain qu’il répondra aux attentes?

Il y répondra. Parce que c’est le nouveau Gripen. Et parce que Saab fait des avions depuis des dizaines d’années. Nous connaissons le potentiel de développement de cette entreprise quand elle améliore ses produits. "

Écrit par : Crys | 14/02/2012

Merci Pascal pour ce développement d’infos

Je pense que la majorité des gens tous confondu, peuple suisse, journaliste, politicien, etc…

Sont dépassé par les événements et sont perdu sur une étude mal faite ou cachée.

Je suis entièrement d’accord avec le fait que U. Maurer est parti sur la lune et cherche la navette pour redescendre.

Le DDPS a fait une grosse connerie avec toute l’évaluation des 3 concurrents dès le début du choix de la compétition.

Il ne s’agit pas d’un petit achat mais d’un gros budget sur 30ans, le DDPS devait informer le peuple sur l’évolution des tests et performances de chaque avion avec des informations détaillé (sauf ce qui rentre dans le secret défense) et aussi sur les améliorations de chaque avion.

Autre bêtise : le prix des avions mal détaillé

Autre bêtise : les dernières offres de Dassault et de Saab, le DDPS devait détailler le prix fort et la nouvelle offre de chaque constructeur, comment le prix a baissé et quesque qui a changé (équipement, nombre d’avions, etc.)

Écrit par : michel | 14/02/2012

Comme beaucoup, je trouve que M.Maurer n'est pas à l'aise sur ce choix.

En même temps, je le comprends (pour une fois!):

Il a le choix entre:
- Le Gripen, un peu "limite" (au dessus ou au dessous, mais il est vrai que les résultats officiels des dernières évaluations ne sont toujours pas publiques). Il permet de dépenser moins d'argent aujourd'hui, mais également plus tard, puisque les coûts d'utilisation sont moins importants que ses concurrents. De plus, lors des votations (aux chambres pour le budget et populaire), c'est certainement plus facile à faire passer en disant: "ils étaient tous satisfaisants, on s'est contenté du moins cher, même si c'était le moins bon."

- Le Rafale, le meilleur, plus cher et sachant que toute une classe politique refusera d'acheter français, au vu des tensions diplomatiques actuelles. Le budget risque d'être refusé, la votation populaire aussi, car "en temps de crise, pourquoi choisir le meilleur s'il y a moins cher?"

- L'Eurofighter, le plus cher, surtout en coûts d'utilisation. Ou comment grêver son budget pour les 40 prochaines années au détriement des autres armes. Et là aussi, au niveau des votations, tant aux chambres que par le peuple, ça va jaser...

À mon avis, si le Gripen est réellement suffisant, il faudrait rendre publique ce rapport afin de rassurer tout le monde. Sinon, ce serait bien que M.Sarkosy accepte les efforts diplomatiques suisses et que nos deux pays trouvent une solution rapidement, histoire de calmer nos parlementaires.

Si rien de tout ça ne se fait, je crois que l'on aura le plaisir d'admirer nos Tiger durant encore quelques longues années...

Écrit par : Jo-ailes | 14/02/2012

@ Géo

Allez demander à nos pilotes si ils considèrent leur homologues français comme hostiles. Merci de rappeler à nos compatriotes la part de nos échanges avec la France....
Alors arrêtez de dire n'importe quoi, le jour où la France sera vraiment devenue un pays hostile, nous le sentirons passer économiquement parlant.
Ne faites pas passer vos petites susceptibilités pour un sentiment national, pour une situation réelle.
Certes M. Sarkozy n'est parfois pas des plus diplomates, des plus fins, mais est-ce envers notre pays uniquement ? Non 1000 fois non.
L'on avait écrit lors du dernier G20 qu'il avait commis une infamie en annulant en dernière minute un RDV avec très haut responsable indien pour avoir une entrevue avec le président chinois et que cela risquait d'annuler toute chance
de succès du Rafale en Inde.
Résultat quelques mois plus tard la perspective de commande que l'on connait.
Nos amis indiens seraient-ils plus pragmatiques, plus désireux d'offrir le meilleur matériel à leur armée, plus intelligents ou tout simplement moins susceptibles que nos politiques nationaux ?

Écrit par : charcotne | 14/02/2012

Jo-ailes résume parfaitement les options sur la table... A mes yeux le seul point positif est que les F-5 bien qu'âgés restent de superbes jets et je serai ravi de les voir en vol encore quelques années...

Écrit par : hayduke | 14/02/2012

il n'en reste pas moins vrai que le point le plus important ce ne sont pas les performances supposées mediocres, ni les resultats des évaluations, mais le fait que le Gripen E/F est un avion qui n'existe pas, qui reste a développer et a industrialiser et dont personne ne peut garantir les couts finaux (developpment+acquisition+possession)

Écrit par : Buena02 | 14/02/2012

Il y a **vraiment** des suisses qui pensent que la France est un pays hostile?

Ils vivent depuis trop longtemps en paix, et ne savent même pas à quoi peuvent ressembler des tensions entre les pays. Allons donc, la France et la Suisse ont sans doute des relations parmi les plus amicales et pacifiques du mondes, voire parmi les coopérations les plus proches, y compris peut-être au sein de l'Union Européenne...

Traiter la France d'hostile envers la Suisse, ca tient du syndrome de persécution!

Sortez un peu le nez des Alpes, allez faire un tour sur le golfe Persique, en Corée, entre Taïwan et la Chine, l'Algérie et le Maroc, aux îles malouines...

Écrit par : v_atekor | 14/02/2012

@charcotne: je m'apprêtais à mettre mon grain de sel sur "l'hostilité" de la France mais je crois que tout est dit. Sidérant. On croit rêver! J'en ris encore, excusez mes hoquets.
Que dire alors des USA? super-hostiles? hyper-hostiles?
Les achats d'armes, c'est comme la diplomatie, on ne négocie pas avec une PERSONNE mais avec un PAYS.

Écrit par : john | 14/02/2012

@ Jacques Karpowicz : J'ai mis en ligne le communiqué officiel du DDPS dans le quel j'ai ajouté mon propre commentaire sur le sujet. Inutile donc de vous énerver ni d'écrire en MAJUSCULE, personne n'est aveugle dans ce forum !
Je note par contre que le rapport en question n'est pas la finalité, et qu'il existe des rapports plus récent notamment daté de 2011. Il est par ailleurs dommage, que le DDPS ne puisse pour l'instant fournir ces documents, la déclassification de ceux-ci permettra dans un premier temps aux commissions d'établir les faits, nous attendons donc, leurs conclusions !!

Concernant cette conférence, voici un élément qui complète mon commentaire :
Le gouvernement n'a reçu aucune contre-proposition formelle, a affirmé le ministre de la Défense. Ueli Maurer a confirmé en interview l'information suivante : "Nous avons demandé aux Français de nous présenter une offre réellement concrète", a-t-il déclaré. "Si nous obtenons vraiment une offre plus basse, nous pourrons l'examiner".

La suite se déroulera d ela mnaière suivante : Le gouvernement soumettra au Parlement un contrat d'achat d'ici juin, lequel sera examiné par les commissions à la sécurité des deux chambres. La décision définitive devrait intervenir d'ici la fin de l'année.

Écrit par : PK | 15/02/2012

"Allez demander à nos pilotes si ils considèrent leur homologues français comme hostiles. Merci de rappeler à nos compatriotes la part de nos échanges avec la France...."
Que les pilotes s'occupent de piloter leur avion mais pas la politique générale du pays. Chacun à sa place. Cela dit, le président du PDC a exprimé aussi son opposition à l'achat d'un avion français, quelles que soient ses qualités. Il y a de fortes chances que beaucoup d'autres dans d'autres partis sont aussi de cet avis. Enfin, je vous accorde que si Sarkozy passe, cela pourrait encore être possible, à condition de bien mettre les points sur les "i" des sujets qui fâchent, ce que le gouvernement suisse ne sait pas faire. (cf l'extrême confusion sur l'affaire Khadafi...). Mais si c'est Hollande, qui déteste la finance et le dit, il y aura fuite massive de capitaux. Pas vers la Suisse, les riches ne sont pas fous et savent lire la presse qu'il faut. Mais ça, les socialistes ne le savent pas et le rôle de méchant de la Suisse est inscrit dans leurs gênes...
Pas une série télévisée, pas un roman, pas un article en France où le méchant ne planque PAS son argent dans les banques suisses.
Mais bon, vous pouvez toujours ricaner, pas de problèmes...

Écrit par : Géo | 15/02/2012

"Enfin, je vous accorde que si Sarkozy passe, cela pourrait encore être possible, à condition de bien mettre les points sur les "i" des sujets qui fâchent, ce que le gouvernement suisse ne sait pas faire. (cf l'extrême confusion sur l'affaire Khadafi...). Mais si c'est Hollande, qui déteste la finance et le dit, il y aura fuite massive de capitaux. Pas vers la Suisse, les riches ne sont pas fous et savent lire la presse qu'il faut. Mais ça, les socialistes ne le savent pas et le rôle de méchant de la Suisse est inscrit dans leurs gênes.."

Wahoooo... Et demain la Suisse marche sur Paris et impose l'emmental à tous les petits déjeuners... Et on se fait comparer à Khadafi! c'est de de la politique fiction de très mauvaise qualité, changez votre boule de cristal. Pour un pays neutre ça sent très fort l’interventionnisme! Ajoutez que si M. Hollande passe, la Suisse rompra les relations diplomatiques avec la France, et on a un vrai chantage... et un vrai casus belli (manque de bol, les rafales n'y comptez pas trop dans ce cas... )

Donc au lieu de faire de la politique fiction de caniveau, constatez simplement que le parti socialiste compte aussi quelques milliardaires, bien que certains apprécient plus les femmes de chambres new-yorkaises que genevoises. A chacun ses goûts.

J'espère que les politiques suisses sont plus avisés que vous.

Écrit par : v_atekor | 15/02/2012

"Pas une série télévisée, pas un roman, pas un article en France où le méchant ne planque PAS son argent dans les banques suisses."

Là t'abuse, laisse en un peu à Monaco.

Non mais plus sérieusement, c'est la meilleure pub gratis pour vos banques!

Écrit par : v_atekor | 15/02/2012

v_atekor@ Magnifique accumulation de mauvaise foi et de distorsion d'arguments. Mais vous n'êtes à l'évidence pas du tout au courant des relations existantes entre la France et la Suisse.
"J'espère que les politiques suisses sont plus avisés que vous." ce qui prouve que vous n'avez pas lu mon commentaire. PDC veut dire Parti démocrate chrétien et est un parti gouvernemental.
Bien le bonjour à vos compatriotes martiens.

Écrit par : Géo | 15/02/2012

D'un côté armasuisse fait un travail rigoureux d'évaluation selon des critères définis et choisit le meilleur avion; de l'autre, Mr. Maurer prend une décision qui ne semble comprise que par lui même en faveur d'un avion non évalué!

Je suis particulièrement surpris que la Suisse choisisse un avion moins performant que le F-18 en terme de décollage sur alerte!

De l'extérieur du pays, ça donne au choix:
La Suisse est dirigée par des amateurs.
La Suisse est dirigées par des corrompus.
La Suisse est dirigée par des amateurs corrompus.

Écrit par : syntaxerror9 | 15/02/2012

Corrompu, c'est abusif et cela m'etonnerait beaucoup; c'est toujours difficile en democratie ou il existe de nombreux contre-pouvoirs qui epluchent chaque décision à la loupe , la preuve...
Par contre, y a t-il encore quelqu'un qui doute encore de l'amateurisme d'U. Maurer ?.

Une chose m'etonne dans ce remue ménage, c'est le silence absolu des autres membres du CF. Ne seraient ils pas dans leur role en soutenant leur collegue ? or il ne semble pas y avoir de solidarité gouvernementale

Écrit par : Buena02 | 15/02/2012

les résumés de l'analyse des journaux suisses-allemand :

Pour la Berner Zeitung, le ministre de la Défense a gagné la première bataille. Le Gripen est victime d'une manoeuvre de déstabilisation de plusieurs groupes d'intérêt. A commencer par la gauche, qui veut purement et simplement supprimer l'armée, mais aussi par les pilotes qui veulent le meilleurs avion entre les mains, et les constructeurs recalés qui espèrent un revirement. Hier, Ueli Maurer a été convaincant. Il a démontré que l'avion suédois avait finalement obtenu les notes suffisantes pour les besoins de la Suisse. La NZZ constate ce matin qu'une alliance malsaine "anti-Gripen" entre les antimilitaristes et les constructeurs recalés a fait son effet. Ueli Maurer estime que c'est normal. Peut-être a-t-il sous-estimé la capacité de nuisance de cette alliance. Une erreur monumentale qui pourrait provoquer un crash total. La Basler Zeitung constate de son côté que Ueli Maurer s'est dit prêt hier à étudier encore une fois les nouvelles offres des concurrents. Mais une baisse du prix n'est pas suffisante. Il faudrait en plus des concessions politiques. En clair, faire des concessions sur le survol des avions de ligne sur le sud de l'Allemagne. Ou encore faire des concession sur le différend fiscal.

Écrit par : Robin | 15/02/2012

Une fois de plus, les Suisses allemands sauvent l'honneur de ce pays. On commence à sérieusement comprendre la lassitude qu'ils éprouvent à l'égard des Welsches...

Écrit par : Géo | 15/02/2012

"Une chose m'etonne dans ce remue ménage, c'est le silence absolu des autres membres du CF. Ne seraient ils pas dans leur role en soutenant leur collegue ? or il ne semble pas y avoir de solidarité gouvernementale"

Ne connaissant rien aux avions, je vous laisse les appréciations techniques, mais il m'a fallu tout lire, pour enfin avoir l'élément fondamental de reflexion sur le sujet :
La collégialité qui est si précieuse pour tous(es) nos CF....ne sont-ce pas eux tous(tes) qui ont pris cette décision?
Alors la vraie question est: Pourquoi ce remue-ménage, pourquoi cette "démolition" en règle de M. Ueli Maurer?
Tous le monde connait la réponse, et pour les français qui interviennent dans ce débat: Monsieur Maurer est le seul représentant de l'UDC, le parti dans notre pays qui défend en priorité la patrie, la sécurité, et l'indépendance de notre pays face aux molusques européens.
Conclusions :
Au vu de la panade ambiante en europe il est certainement nécessaire d'envisager pouvoir assumer notre protection, avec nos propres moyens.
Au vu de ce que nous avons pu constater ces derniers mois (depuis l'attaque en règle d'un certain eric woerth et l'autre allemand très grossier), nous n'avons pas que des amis qui nous veulent du bien dans les alentours.
Résultat, le CF y compris ses "gourdes" se sont régalé(e)s en mettant la patate chaude dans les mains de M. Maurer.
J'admire son courage et sa force. Pas facile d'être dans un panier de crabes et de jongler avec toutes leurs déjections. Ces dernières aspirées et reprises avec délectations par la faune journalistique que l'on nous impose. Ceci afin de "noyer" nos valeurs dans un moule européen craquelé de partout et qui ne veut pas mourir seul de ses grandes erreurs.
Le bel oiseau sera celui qui viendra en temps et en heure et pour le bien de tous en temps de paix; juste pour la police de l'air!

Écrit par : Corélande | 15/02/2012

Ce qui me fait le plus rire c'est de contempler le nombre de propos tenu soi disant par Ueli Maurer,personne ne peut certifier qu'ils soient de lui ,personne surtout si l'on sait le magouillage existant et ce depuis très longtemps concernnant les infos.Il existe même des discours truqués
Heureusement il existe d'honnêtes journalistes montrant comment on piège les lecteurs ,internautes ou comment faire grimper le taux d'audience!

Écrit par : lovsmeralda | 15/02/2012

1 Laissez Mr. sarkozy en dehors de cette affaire purement Suisse.
Pour la critique du président Français, un certain peuple de gauche et d'extrême droite ainsi que les médias (en majorité de gauche) s'en charge très bien.
Pour clore ce chapitre, notez que depuis que Mr Burkhalter s'occupe des relations internationales, les tensions F/S ont tendance à se normaliser.
2 Si l'achat d'un avion de défense, doit dépendre de relations sans taches avec le pays vendeur, alors la Suisse est condamnée à acheter (quoi? ou?)
petite revue de détails:
- Relations USA/CH exécrables (crise bancaire)
- Relations F/CH exécrables (Mr. Sarkozy...)
- Relations G, GB,I, SP / CH pas au beau fixe (HSBC, fisc italien, Mr. Cameron n'était pas le dernier a critiquer la Suisse etc,)
- Relations R/CH ?
- Relations S/CH théoriquement parfaites. Un seule ombre au tableau, la plupart des éléments de pointe embarqués, proviennent hélas de pays "hostiles" I, GB, USA etc.
3 Revenons à nos (notre) mouton(s)
A entendre Mr. Maurer; Depuis 2009, date du rapport de la discorde, le Gripen aurait rattrapé son retard! Doit-on comprendre que seul les Suédois ont progressé? que les autres concurrents se seraient croisés les bras?
Je rappellerai, qu'entre temps le "Super-Gripen" a été éliminé en Inde et qu'au Brésil, (si j'en crois les derniers rebondissements) seuls le Rafale et à un degré moindre le F18 restent encore en course.
Cherchez l'erreur...

Écrit par : forêt10 | 15/02/2012

Bon, Corélande, l'essentiel a été indiqué par Robin. La presse suisse romande n'a qu'une chose en tête : se faire Ueli Maurer comme représentant du parti maudit, quitte à passer sous silence les manigances de la fine équipe d'agitateurs payés par Dassault...

PS pour l'un d'entre eux :
"Pas une série télévisée, pas un roman, pas un article en France où le méchant ne planque PAS son argent dans les banques suisses."

"Là t'abuse, laisse en un peu à Monaco."

Ben non, justement, c'est ça le secret des Français : toujours parler de la Suisse dans ces cas-là, jamais de Monaco. On se demande bien pourquoi...

Écrit par : Géo | 15/02/2012

Et hop tentative de retour dans la course d'EADS :

http://www.24heures.ch/suisse/eads-eurofighter-lowcost/story/26398290

Effectivement nous risquons de vivre des rebondissement¨s !!

Écrit par : Robin | 15/02/2012

Tonnerre! Ils ont vraiment besoin de notre fric ces européens! Tant qu'à faire,
laissons allez les enchères...à la baisse! Puis on leur achetera chacun un avion pour les mettre sur le mont Pilatus. Le musée de l'aviation européenne, dès lors qu'ils auront tous coulés...et que nous resterons, nous, à la surface!

Écrit par : Corélande | 15/02/2012

EADS affirme qu'il n'y a pas eu d'évaluation après 2009...

http://www.tdg.ch/suisse/eads-eurofighter-lowcost/story/26398290

Écrit par : Tolomei | 15/02/2012

Ils sont fous, ces helvètes ^_^

@Géo : raaaa, mais tu manques à tous tes classiques, voyons!

Et puis de toutes façon ce ne serait pas drôle. C'est bien connu, un méchant porte un chapeau, fait un sourire niais, vole son argent en France, le dépose en suisse, se rend en Italie, a toujours une coupe de cheveux impeccable, et peut encaisser des centaines de coups de pieds et de balles dont un seul m'enverrait trois semaine à l'hôpital!

T'imagine un méchant chauve, une entorse à la cheville et un bras dans le plâtre qui fait un casse au Danemark et dépose ses sous à dans un village pommé d'Espagne?

Écrit par : v_atekor | 15/02/2012

lol les commentaires , c'est esoterique !

Pour ceux qui tentent d'opposer la suisse romande a la suisse alemanique c'est une anerie , il y autant si ce n'est plus de critiques du coté des journaux suisses allemands, et ce depuis longtemps ..il suffit juste de ne pas etre selectif ...rappelez vous que le Basler Zeitung et la Neue Zurcher Zeitung ont été les premiers a ouvrir le feu contre U. Maurer et le choix du Gripen, et ce bien avant que Le Matin et la presse romande.

Un coup de chapeau cependant au "temps" qui, je trouve est de tres tres loin le meilleur journal suisse qualitativement , il a sa propre tonalité , realise ses propres enquetes sans se contenter de recopier les depeches d'agences et propose toujours une vision nuancée mais approfondie avec points et contrepoints.

Écrit par : Buena02 | 15/02/2012

@Tolomei : L'Eurofighter a été le dernier des trois à être testé àla mi-novembre 2008, la compilation des infos sur cette base ont été terminées en 2009. A partir de l'année 2009 à 2011 les trois constructeurs ont continué d'informer sur les progrès et améliorations des avions. Ils ont également mit à jour leurs offres à la fois technnique et financière. D'ailleurs celà semble continuer !!

Écrit par : Robin | 15/02/2012

je vais laisser les commentaires politiques et de science fiction pour juste répondre à forêt10:

À la radio suisse romande hier soir, M.Maurer n'a pas dit que seul le Gripen a progressé, mais que les trois appareils ont évolués. Et que, selon lui, grâce aux améliorations portées à la nouvelle version, elle sera tout à fait à même de répondre aux spécifications.

En ce qui concerne le Brésil, je ne suis pas sûr que les jeux soient fait, mais je comprend aisément qu'un pays aussi vaste se tourne vers un appareil d'une autonomie plus importante, et biréacteur avec tous les avantages de sécurité qui vont avec (un pilote paumé au milieu de la forêt amazonienne ne doit pas rire, surtout s'il est blessé).

En Inde, le Gripen n'était pas considéré dans la bonne catégorie et était trop proche du Tejal. De plus, l'Inde a vraiment intérêt à prendre le meilleur appareil: les tensions internationales sont sérieuses par là-bas!

Écrit par : Jo-ailes | 15/02/2012

Acheter un avion ou acheter un prix, l'éternel dilemme des temps de crise...

Écrit par : Vince3d | 15/02/2012

Les journaux semblent changer de discours suite à la conférence d'hier :
Le Tagesanzeiger publie un article très intéressant sur la coopération possible entre Saab et la Suisse :

http://www.tagesanzeiger.ch/ausland/europa/Die-Schweiz-als-einzige-Chance-fuer-den-Gripen/story/13157859

Écrit par : Liv | 15/02/2012

"1 Laissez Mr. sarkozy en dehors de cette affaire purement Suisse."
Comme si ce n'était pas Sarko derrière les offres pourries de Rafale...
De qui cherchez-vous à vous moquer ?

Écrit par : Géo | 15/02/2012

le Conseil Fédéral maintient le choix du Gripen :

http://www.tdg.ch/suisse/conseil-federal-s-tient-gripen/story/20875929

Écrit par : Robin | 15/02/2012

Euh... un peu de calme, Geo, s'il vous plait: les commentaires ont déjà été fermés il n'y a pas si longtemps, ce serait dommage que cela se reproduise, non?

Aller, je reprend votre remarque:

"1 Laissez Mr. sarkozy en dehors de cette affaire purement Suisse."
Comme si ce n'était pas M.Sarkosy derrière les offres de Dassault...
De qui cherchez-vous à vous moquer ?


Voilà!


Ben personnellement, je pense que le président français a d'autres préoccupations. ;o)

Écrit par : Jo-ailes | 15/02/2012

Un peu d'humour par rapport à cette conférence de presse...
Quand la fiction rejoint malheureusement la réalité :-P

http://www.dailymotion.com/video/xon6k0_120-l-invite-gerhard-gemperli_fun

Moralité c'est Madame Casoni Zeiler qui a choisi le gripen :-)

Écrit par : Crys | 15/02/2012

"Les journaux semblent changer de discours suite à la conférence d'hier :
Le Tagesanzeiger publie un article très intéressant sur la coopération possible entre Saab et la Suisse :

http://www.tagesanzeiger.ch/ausland/europa/Die-Schweiz-als-einzige-Chance-fuer-den-Gripen/story/13157859"

Franchement je doute parfois de la capacité d'analyse des gens... en fait cet article demonte plutot le marketing de Saab sur les possibilites de vente du futur pour laisser entendre que la Suisse est probablement la derniere chance de l'avion, et que c'est tres important pour eux ..l'article finissant sur les allegations de corruption qui ont souvent entouré le Gripen.

Écrit par : Buena02 | 15/02/2012

@Geo:
Monsieur, je ne vous suivrai pas dans cette voie.
Pour votre gouverne, ce n'est pas Mr. Sarkozy qui suit ce dossier, mais Mr.Charles EDELSTENNE qui, suite aux déboires de Dassault aux EUA, a décidé de reprendre personnellement tous les projets d'acquisition en cours.
C'est la raison pour laquelle, que seule, une lettre (format A4 selon Mr. Maurer) a été adressée aux parlementaires Suisse et non une contre-offre entière.

Écrit par : forêt10 | 15/02/2012

Personnellement, je suis parfaitement d'accord pour ne pas revenir là-dessus. Le Gripen a été choisi pour des raisons certainement très claires qui ne sont pas à la disposition de tous les citoyens. Ce qui me parait absolument normal. Alors laissons tomber les autres discussions sur les concurrents évincés, elles n'ont aucun intérêt.
Nous garderons de ces événements une nouvelle preuve du manque de sérieux des journalistes suisse-romands et des hommes politiques de gauche et du centre. Comme nous sommes tous d'accord sur ces points, je vous souhaite une excellente journée...

Écrit par : Géo | 15/02/2012

En ce qui concerne le sérieux des journalistes, je vous laisse juge.

Par contre, qu'est-ce que l'on peut entendre comme sotises de la part des parlementaires, de gauche comme de droite, d'ailleurs.
Je n'ai pas les noms, mais à la radio j'ai entendu des phrases comme:

"Si le Gripen n'est pas satisfaisant, je préfèrerai que l'on garde nos F/A-18!"

"Puisque Gripen nous a fait une offre plus avantageuse que Rafale, pourquoi choisir ce dernier?"

Et c'est eux qui vont voter pour cet achat? Eux qui ne savent même pas quel appareil est sensé être remplacé, ni même que les noms qu'ils utilisent n'est que le modèle de l'appareil et non pas le fabriquant?!?

Écrit par : Jo-ailes | 15/02/2012

Un peu d'humour par rapport à cette conférence de presse...
Quand la fiction rejoint malheureusement la réalité :-P
http://www.dailymotion.com/video/xon6k0_120-l-invite-gerhard-gemperli_fun

lol toujours aussi excellent

Il y a celui la aussi,en plus grinçant:
http://www.dailymotion.com/video/xoox1y_la-chronique-satirique-gripen-your-seat-belt_news

"le mini ministre de la gueguerre"

Écrit par : Buena02 | 15/02/2012

Buena02@ Vous sous-entendez que vous appréciez le fait de payer une redevance énorme pour subsidier des connards qui passent leur temps à cracher dans NOTRE soupe et que tout va bien ? Un jour ou l'autre, il y aura une facture à payer. Jetez un peu un coup d'oeil sur la Grèce : c'est des crétins et des demeurés dans le genre de vos guignols préférés qui sont au pouvoir. Si vous aimez les Grecs, allez vous faire voir chez eux. On voit bien que c'est cela qui vous plairait...

Écrit par : Géo | 15/02/2012

La passion de l'aviation, c'est bien ce qui nous réuni, n'est-ce pas?


J'ai tout à coup un affreux doute..........

Écrit par : Jo-ailes | 15/02/2012

lol @Jo-ailes , il faut toujours ignorer ce genre de débile ;)

Plus interessant, c'est toujours le vague au sujet de la possible contre-offre de Dassault (et Eurofighter d'apres le Matin); il est fort possible que cette fois encore U Maurer ait été a coté de ses pompes

http://www.20min.ch/news/schweiz/story/Verwirrung-um-Maurers-Angebot-an-Dassault-22583983

Écrit par : Buena02 | 15/02/2012

"La passion de l'aviation, c'est bien ce qui nous réuni, n'est-ce pas?"
Ben voyons. Si c'était le cas, suivez mon avis précédent :

Personnellement, je suis parfaitement d'accord pour ne pas revenir là-dessus. Le Gripen a été choisi pour des raisons certainement très claires qui ne sont pas à la disposition de tous les citoyens. Ce qui me parait absolument normal. Alors laissons tomber les autres discussions sur les concurrents évincés, elles n'ont aucun intérêt.
Nous garderons de ces événements une nouvelle preuve du manque de sérieux des journalistes suisse-romands et des hommes politiques de gauche et du centre. Comme nous sommes tous d'accord sur ces points, je vous souhaite une excellente journée...

Écrit par : Géo | 15/02/2012

Dites les filles pensez-vous que nous discutons de politique ou d’avions ou pour les expertes de sous tifs, rouge à lèvre… voyons revenons au sujet principale qui est le gripen et arrêtons de ce tiré dans les pattes … merci de votre fair play.
L’entente entre la suisse et la France est bonne et ca ne va pas changer, il arrive ma fois des prises de tête entre gouvernement et alors quoi on ne peut toujours être du même avis et ce n’est pas nous qui allons changer ca … vous ne pensez pas.
Bon revenons à nos moutons.
La suisse est au même niveau que l’inde au sujet du contrat d’achat, donc rien n’est signé définitivement, le gripen n’est pas encore dans nos bases et de même pour le rafale en Inde, j’espère de tout cœur que le rafale aura sa 1ère commande en Inde et le gripen pour la suisse.
Moi j’ai toujours été pour le gripen car c’est l’avion qui correspond le mieux pour notre pays.
Je suis Suisse est un peut déçu du big boss de l’armée donc sa tache est d’avoir une armée forte et moderne et que fait t’il ? Il désarme depuis quelques années, et je dis pas ca pour faire une guerre que l’on me comprenne bien.
Le choix du gripen est bon, un avion moderne et pas trop grand et suffisant pour les taches qui lui sont demandé
Comme il a été cité plus haut : les pilotes sont des employés de la confédération, ils ont le droit de donner leur avis mais pas d’en faire un blocus et de donner des infos qu’ils ne connaissent pas bien.
Nos pilotes sont en peu la crème de la crème et ce croient d’avoir toujours le plus gros jouet avec 10tonnes d’armements au fesses, vous êtes des employés donc fini de faire les enfants gâté.

Écrit par : michel | 15/02/2012

Cher Pascal,

Ne vous serait-il pas possible de bloquer les personnes qui ne savent qu'insulter, mépriser, pensent qu'ils sont le nombril du monde et qui n'ont en plus aucun sens de l'humour... Leurs interventions ne peuvent que ternir l'image de ce blog mais aussi de nos concitoyens.
Inutile de les désigner je pense...

Avec toute ma reconnaissance

Écrit par : charcotne | 15/02/2012

"payer une redevance énorme pour subsidier des connards qui passent leur temps à cracher dans NOTRE soupe. Grèce : c'est des crétins et des demeurés dans le genre de vos guignols préférés qui sont au pouvoir."

Aucune idée de l'assaisonnement dont il est question pour cette soupe, mais côté légalité d'une telle intervention, on peut être affirmatif : on est du mauvais côté de la loi, tant en Suisse qu'en France.

id est : au responsable du blog, il est nécessaire de supprimer une telle intervention.

Écrit par : v_atekor | 15/02/2012

Geo a perdu le nord (kesschuisdrôle!), ce n'est pas grave, ça arrive même aux meilleurs d'être déboussolés. Il est persuadé que les journalistes sont tous à gauche est qu'il est en pointe d'un combat qui s'avère d'arrière-garde. Ainsi, se retrouvant au centre, il n'a d'autre choix que d'essayer par la droite vu que par derrière, c'est en Grèce que ça se passe et qu'il n'aime pas les grecs. Si j'en crois ses connaissances pointues en la matière. Bref, il tourne en rond et nous avec.

Wait and see.

Écrit par : john | 15/02/2012

J’espère ne pas faire parti du groupe qui insulte si oui j’en suis désolé et présente mes excuses à tous les amis du site et surtout à Pascal, personnellement je suis déçu car depuis un moment on a de superbe sujet de discutions sur notre aviation et que ca passe t’il ??? Et bien plus de discutions sympa, que des attaques sur tout et rien et hors sujet, les discutions sur le gripen ou rafale sont très chaud et c’est dommage, la Suisse a choisit le gripen et ca passe très mal mais on ne cherche pas à comprendre la raison.
Aller les amis revenons sur le sujet de la raison et laissons derrière nous ce qui a rien à voir.

Écrit par : michel | 15/02/2012

Chers amis, je vous invite à revenir à des discussions plus intéressantes que vos disputes sur l'Europe, il y a d'autres forums sur le sujet !

D'avance Merci !

PK

Écrit par : PK | 15/02/2012

il semblerait que le gripen NG viendra en Suisse cette année ???

avez-vous des infos

Écrit par : michel | 15/02/2012

Rien pour l'instant, sauf que des pilotes suisses doivent se rendre en Suède ce printemps pour l'essayer avec les pilotes de la Flygvapnet.

Écrit par : PK | 15/02/2012

Pourquoi faire ? l'avion a deja été sélectionné

Écrit par : Buena02 | 15/02/2012

Déjà sélectionné, mais l'achat n'est pas encore aprouvé par le Parlement. Au moins qu'il soit un minimum essayé avant... ^^

Écrit par : Jo-ailes | 15/02/2012

Hello,

N'oubliez pas une chose, cela passera devant le peuple en votation et la c'est pas gagner d'avance car le peuple ne voudra surement pas dépenser autant pour un avion qui n'a pas vraiment toutes les qualités pour notre défense aérienne....

La question est la suivante: est-ce que déprendra l'un des deux autre changera l'avis du peuple et permettra d'avoir un oui à cet achat ???

La question de la votation elle est pas si facile que ça

Écrit par : Sébastien | 16/02/2012

Une chose est sûre, ce n'est pas demain que l'on verra un "Gripen" voler aux mains d'un pilote de l'armée Suisse...

http://www.defense-aerospace.com/article-view/release/132861/swiss-still-open-to-new-fighter-offers%3A-minister.html

A ce train là! et en extrapolant, un F16 Viper Block 60, ferait tout aussi bien l'affaire et coûterait MOINS cher à la confédération et en finalité au peuple.

Écrit par : forêt10 | 17/02/2012

Pourquoi tant de négativisme ? La tentative de sabotage avec des documents volés et qui plus est « caducs » à échoué !

Nous avons là, une réaction normale du point de vue purement commercial !

Vous croyez vraiment qu’il y aura un changement ? Moi pas, par contre le prix du Gripen sera moins cher que prévu. Pas de pilotes suisses sur Gripen ? Au printemps prochain ils voleront avec en Suède, si il y a vote sera en 2014 et signalons au passage qu’aucun vote des antimilitaristes n’a été accepté depuis 20 ans !

Livraison prévue des premiers Gripen E/F 2016 à 2018 !

Pas besoin d’aller chercher si loin un article qui se trouve en français :

http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Les-Etats-peuvent-encore-faire-des-offres-a-la-Suisse-13504083


Sauf que dans le cas du F-16 Viper, il s'agit d'un "Update" et la Suisse n'a pas de F-16 !

Écrit par : Serge | 17/02/2012

Ceci dit ce genre de déclarations n’a vraisemblablement qu’un but : mettre la pression finale sur Saab. Les négociations sont visiblement proches de la signature !

Écrit par : Liv | 17/02/2012

"le Temps" : remarquable comme d'habitude sous la plume de Y. Petignat

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/10cdb5c6-59a0-11e1-bbf7-421e70beae55|0
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/1bb5a3e6-59ae-11e1-bbf7-421e70beae55/Vite_un_pilote

bah quel que soit le pays , c'est compliqué d'acheter des avions de combat , c'est le meme genre de soap opera au Bresil

Écrit par : buena02 | 18/02/2012

Oui, les choses sont pliées :
http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/-Nous-avons-pris-la-bonne-decision--22902844

Écrit par : Steeve | 18/02/2012

l'attitude de Petignat est exemplaire de ce qu'il ne faut pas faire si l'on veut faire du journalisme honnête. Dans 24 heures, excellent interview de Gygax par le très médiocre Xavier Alonso. Gygax met parfaitement les point sur les i, en particulier sur le fait que ces deux rapports des Forces aériennes ne sont que 2 sur 13. Que les Forces aériennes ne sont pas l'Ingénieur Conseil du Marché, ils ne sont là que comme experts. L'Ingénieur Conseil du Maître d'Oeuvre (le Conseil Fédéral) est Armasuisse. Pourquoi "médiocre" pour Alonso ? Parce que Gygax doit le lui répéter deux fois.
Vous me direz que c'est une technique d'interview. Il semble qu'il faut répéter absolument deux fois la messe aux ânes journalistes...
Vous devriez absolument lire ces réponses de Gygax. Elles sont simples et très précises...

Écrit par : Géo | 18/02/2012

A part ça, mais à prendre en compte : un informaticien sympathisant de l'UDC prend une photo de l'écran des comptes privés de Hildebrand, patron de la BNS qui tient le sort de la fortune de TOUS les Suisses en sa main en liant le CHF à l'Euro. Scandale absolu chez les journaleux.
Les services secrets français*, pour saborder le marché attribué aux Suédois, corrompent un idiot quelconque à Berne pour voler deux rapports confidentiels: applaudissements des journaleux.
Tous pourris ? C'est un euphémisme...
*voir l'affaire Cristiani/HSBC

Écrit par : Géo | 18/02/2012

Les services secrets français? Mmmm je penche plutôt pour un coup de la CIA et du Mossad qui espèrent faire capoter la vente pour avancer le F-35 comme ultime recours. A moins que ce ne soit un vaste complot judeo-maçonnique, et on ne peut exclure un noyautage des forces armées par l'église de scientologie dont on sait qu'elle dispose d'importantes connexions au plus haut niveau de l'Elysée... Soyons sérieux, si ces documents ont fuités c'est certainement le fait de militaires ou de politiques Suisses très mécontents du choix du CF.

Ou alors comme le laisse entendre le Temps, si le Rafale n'a pas été choisi c'est en grande partie parce que la France n'a pas souhaité signer d'accord fiscal avec la Suisse.

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/10cdb5c6-59a0-11e1-bbf7-421e70beae55/Les_d%C3%A9pit%C3%A9s_du_Gripen

D'ailleurs, Ueli Maurer ne s'en cache pas, il ne voulait pas acheter d'avions. On lui a forcé la maion et il a voulu lier l'achat d'avions à des contreparties politiques. Cela n'a pas été possible, il a donc choisi le moins cher et pas le mieux adapté à l'armée Suisse. Je pense qu'il n'aura aucun scrupule à renoncer au Gripen contre une offre "politique" plus intéressantes pour le secteur banquier et financier.

Écrit par : Tolomei | 18/02/2012

lol je suis toujours etonné par la betise crasse des commentaires sur ce blog (je ne parle pas de Tolomei) , l'impression d'avoir affaire a des gens limités, incapables de nuancer pour lesquels tout doit etre soit tout noir soit tout blanc quitte a tordre la verité dans un sens ou dans l'autre ;)
Maintenant , on n'obtient jamais davantage que ce que l'on merite ...

Écrit par : Buena02 | 18/02/2012

lol je suis aussi très étonné par la bêtise crasse (et analphabète...) de certains commentaires, l'impresion d'avoir affaire à (et non a) des gens limités (et incapable d'écrire un français digne d'une personne d'un niveau normal), soit des commentaires de Buena02. Merite s'écrit mérite, pauvre nouille.

Écrit par : Géo | 18/02/2012

A part ça, merci pour la démonstration : Buena02 et ses sbires anti-Gripen n'ont absolument aucun argument et en sont réduits à l'insulte.

Écrit par : Géo | 18/02/2012

plus interessant que l'avis du debile du coin ... , l'aspect politique:
http://www.24heures.ch/suisse/concurrents-gripen-coutent-cher/story/26121724

Aveux de U. Maurer : il a essayé d'obtenir des gains politiques mais a échoué ..assez étonnant dans la mesure ou ce genre de contrat est souvent attribué a l'etat qui offre le plus de contreparties politiques .. a se demander comment il a abordé et conduit ce genre de negotiations...
Mais plus etonnant encore .. a ecouter les declarations de membres du conseil federal que ce soit Maurer ou Doris Leuthard... cet aspect n'est pas encore clos et la Suisse serait prete a étudier toute offre emanant des états... autrement dit , il n'est pas trop tard pour les concessions politiques...

Il est clair que sur ce plan la, la Suede n'a rien a offrir , la France pourrait étre le pays qui offre le plus mais compte tenu du contexte electoral je doute que le gouvernement Sarkozy soit pret a la moindre concession , il reste l'Allemagne ...

Écrit par : Buena03 | 18/02/2012

Désolé mais je reviens sur ma question en ce qui concerne sur le prix des 2 dernières offres ??? donc aucune réponse a été donnée.
1. Dassault a fait une dernière offre à 2,7 milliards pour une flotte de 18 rafales donc 400 millions moins cher que Saab (3,1 milliards) mais cette offre incombait un sacrifice sur l’équipement de chaque rafale donc il a déjà été parlé sur ce site.
2. Saab a fait après Dassault une nouvelle offre entre 2,5 à 2,7 milliards mais pour une flotte de 22 gripens.
Avez-vous des infos en ce qui concerne Saab sur son offre ??? des gripens équipé comme la 1ère offre ou aussi des coupures en équipements

Écrit par : michel | 18/02/2012

Vous comprenez vraiment tout de travers : il a été clairement exprimé aujourd'hui même dans le journal de 12h30 de RSR1 que:
a/ C'est une affaire du CF et non d'Ueli Maurer. Inutile de jouer la carte anti-UDC, elle ne passe pas.
b/ Le seul pays avec lequel on peut traiter est la Suède.
Vos pouvez continuer à couiner, cela n'a vraiment aucune importance...

Écrit par : Géo | 18/02/2012

@geo
Plus vous défendez le gripen, plus cela me conforte dans l'idée que c'est le choix d'une vision d'une Suisse qui fleure bon la nostalgie voir l'anachronisme.

Oh croyez bien que je n'ai rien contre la nostalgie. Mais il y a le kiosque a musique avec Jean-Marc Richard pour cela.:-)

Par contre, quand il s'agit d'être aveuglé par son idéologie au point de ne pas avoir l'honneteté intelectuelle de prendre en compte sérieusement les aspects techniquess et stratégiques, la nostalgie me fait bcp moins rire surtout quand elle risque de nous couter des millards de francs.

Écrit par : Crys | 18/02/2012

En tous cas, à la radio suisse romande (bien avant le kiosque à musique), M.Maurer a bien parlé de tentative de négociations avec la France et l'Allemagne. Et si avec cette dernière il n'y a pas pu avoir discution, avec la France, ça a au moins été abordé. Et que visiblement, le Conseil Fédéral est encore ouvert aux propositions, tant avec la Suède (qui politiquement n'a pas grand chose à offrir) qu'avec la France ou l'Allemagne.

@Michel: concernant l'offre "low-cost" de SAAB, j'ai entendu dire que c'était une électronique moderne incorporée à la cellule du Gripen C/D... mais c'est à confirmer: je n'ai rien trouvé d'officiel! Pascal pourra peut-être nous en dire plus...

Écrit par : Jo-ailes | 18/02/2012

A propos du choix politique du gripen,il faut ajouter qu'une très grande partie de l'électronique de bord et de l'armement est américain. Et pourtant on ne peut pas dire que la diplomatie US nous a ménagé à propos de notre place financière. Moralité la Suède est un choix neutre que sur l'étiquette. Si l'on gratte un peu,le drapeau americain refait vite surface.

Et coté coût sur la durée de vie du programme, vous allez pas me dire que cela coute moins cher de collaborer avec une force aérienne à 2000km de nous qu'un de nos voisin qui a des bases aériennes à même pas 200km.

Écrit par : Crys | 18/02/2012

"Ce qu'Ueli Maurer a oublié de dire à propos du Gripen"

http://www.lematin.ch/suisse/qu-ueli-maurer-oublie-propos-gripen/story/16595092


Avec la deuxieme partie du rapport d'évaluation disponible ci-dessous:

http://files.newsnetz.ch/upload//1/2/12498.pdf

c'est presque à en devenir criminel cet amateurisme de M. maurer...

Écrit par : Crys | 18/02/2012

Merci Crys,

Le texte est intéressant. Par contre, les deux tableaux montrent juste que les systèmes des versions du Gripen MS20 et MS21 (et du Typhoon) n'étaient qu'en cours de développement, non?

Écrit par : Jo-ailes | 19/02/2012

@jo ailes
Et ils le sont toujours :-) Plus sérieusement, à partir du moment où M. Maurer s'évertue de défendre coûte que coûte un avion dont les systèmes n'ont pas encore été intégrés et qui n'a pas été testé par nos pilotes en conditions réelle, c'est sauter à la conclusion qui l'arrange avant l'analyse.


un petit extrait de l'art de tourner autour du pot ...et pourtant le journaliste ne manque pas de persévérance :-)


"Oui, mais en ce moment le Gripen semble moins bon. Vous avez annoncé une note de 5,81 pour le Gripen E/F, alors que le benchmark de 6,0 était le F/A-18…

Non, le benchmark était un avion pour lequel nous avons défini un cahier des charges.

Posons la question autrement: si le Gripen E/F devait avoir des performances moins bonnes que le F/A-18, est-ce que ce serait acceptable pour vous?

Je réexplique: le nouvel avion viendra en 2016 ou 2017 et volera pendant trente ans. Durant cette période, il nous faut évaluer le potentiel de progression d’un avion. Dans quatre ou cinq ans, le F/A-18 sera plus vieux et ne bénéficiera plus de mises à jour techniques.

A sa livraison en 2016 est-ce que le Gripen sera meilleur que le F/A-18? Pouvez-vous le garantir?
Je garantis qu’il le sera sur trente ans. "
(http://www.lematin.ch/suisse/qu-ueli-maurer-oublie-propos-gripen/story/16595092)

Bref, si je traduis lorsqu'il n y aura plus de pièces de rechange pour le f/A-18, le gripen aura des chances d'avoir des performances supérieurs à celui-ci :-)

Écrit par : Crys | 19/02/2012

merci Jo-Ailes pour l'info

suis un peu au flou avec la cellule de la version C/D désolé, la version E/F à la base c'est la cellule de la version C/D mais avec quelques modifications : entrée d'air plus grande pour le nouveau réacteur F414, petite modification du train d'atterissage sinon pour le reste de la cellule pas de différence ??? oui ou non

donc pour les 22 avions pour un montant de 2.5 à 27. milliards avec tous les équipements lors de la 1ère offre

Écrit par : michel | 19/02/2012

@Michel: c'est aussi à cette description que j'en suis resté...

J'ai aussi entendu un interview de M.Maurer à la radio... Pas facile d'avoir des réponses et au final c'était un peu:
"Je ne voulais pas prendre la décision d'acheter de nouveaux avions, on m'y a obligé, j'ai choisi le moins cher!" Limite s'il n'a pas dit qu'il n'avait même pas regardé les rapports...

Écrit par : Jo-ailes | 19/02/2012

Donc le Gripen a été selectionné mais aucun test n'a été effectué depuis le rapport accablant de 2009...
A la limite s'il s'agissait de quelques evolutions cela pourrait se comprendre mais l'avion sélectionné a une nouvelle electronique , un nouveau radar , un nouveau moteur et une cellule modifiee ...
Et cet avion, deja sélectionné, n'existe qu'a l"état de prototype...

Non seulement le choix de base présente des risques mais, en plus rien, n'a été fait pour reduire ce risque...Ce n'est plus de l'amateurisme la , c'est de l'irresponsabilité.

Écrit par : Buena03 | 19/02/2012

A ce stade de la polémique, il n’est plus utile d’en rajouter, dès demain les commissions empoignent le dossier et seul le résultat qui en sortira permettra de se positionner correctement.

Écrit par : Mathieu | 20/02/2012

Je ne sais pas si vous avez lu les journaux de ces derniers jours ? Je vais en exposé dans les grandes lignes selon les explications de M. Maurer, concernant les 2 formulaires qu’il n’aurait pas lu et bien il s’agissait d’anciens documents sur le gripen C/D et ces documents avait juste une valeur de comparaison avec la version E/F du gripen a fin de voir si le gripen avait évolué.
Concernant la dernière offre de Dassault pour 18 rafales donc le montant s’élevait à 2,7 milliards : l’offre n’aurait pas été prise en considération par notre armée car elle na pas été adressée comme il ce devait et aussi que les autorités Suisse et Française avait un terrain d’entente concernant l’aspect militaire (ouverture des bases pour nos avions et divers chose selon l’offre faites) par contre ou ca coincé et que la porte c’est fermé et que la Suisse a demandé a la France une entente sur la fiscalité donc la France a refusée complètement de rentrer en matière.
Le prix aussi car soit le rafale ou l’eurofighter le montant aurait dépassé d’un milliards de francs.
Déjà 2 points négatif sur le choix du rafale et je pense qu’il y en a bien d’autres.

Écrit par : michel | 20/02/2012

Dernière info :

BERNE, 20 fév 2012 Les députés chargés d'examiner l'achat d'avions de combat par la Confédération vont publier un rapport d'étape en avril, mais la signature concrète du contrat ne devrait pas intervenir avant le courant de l'année prochaine, ont-ils indiqué lundi.

Écrit par : PK | 21/02/2012

"Le prix aussi car soit le rafale ou l’eurofighter le montant aurait dépassé d’un milliards de francs."
... 2,7 milliards pour 18 appareils non ? Et sur une base tarifaire relativement fiable puisque les deux avions sont déjà en production.

Je crois surtout à un problème d'accord financier auquel ni la France ni l'Allemagne ne veulent participer, ni ne pourront participer, vu qu'ils ont été très actif au niveau Européen pour bloquer certaines politiques en Andorre, Liechtenstein, Luxembourg ...

Il est simplement impossible pour ces deux pays de faire quoique ce soit dans ce domaine. Je pense que le Luxembourg n'apprécierait pas du tout un traitement de faveur pour la Suisse qui est hors UE. A la différence de la Suisse, le Luxembourg peut peser très lourd dans les décisions Européenne par l'effet de levier avec la Belgique et la Hollande, ni les allemands ni les français ne se risqueront à se fâcher avec eux.

Peut être que les Allemands ont été plus diplomates que les Français, mais sur le fond ça ne change rien.

La Suisse le pourra lorsqu'elle aura des députés au parlement Européen, mais pour l'heure, c'est le dindon de la farce : elle applique les décisions communautaires sans participer à leur élaboration :p

Écrit par : v_atekor | 21/02/2012

"Bras de fer entre Ueli Maurer et les députés autour des conditions d’achat de l’avion suédois."
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/32f08de0-5c07-11e1-a6df-c1b0c8547d10/Le_Gripen_sous_l%C5%93il_des_d%C3%A9put%C3%A9s

"La tentative de la commission de la politique de sécurité du National d’obtenir des éclaircissements sur l’achat de l’avion de combat a tourné court lundi. "
http://www.tdg.ch/suisse/commission-politique-securite-reste-faim/story/18262858

"la sous-commission a encore beaucoup de questions"
http://www.drs.ch/www/de/drs/tagesthema/308401/324133.subkommission-der-sik-hat-viele-fragen.html

Écrit par : Buena02 | 21/02/2012

Cet article démontre très bien des problématiques des lobbying et du financement. En celà, nous avons là, la réalité. Par contre, en ce qui concerne les retours sur investissements, les industriels suisses sont les mêmes quelques soit le choix de l'avion, de plus, les trois constructeurs se devaient d eprésenter un programme touchant l'ensemble des Cantons. C'est ensuite Armasuisse qui répartira les contrats proposé par le gagnant de la compétition.

La dernières mises à jours des trois concurrents date d'octobre 2011 et vraisemblament les données du Gripen E/F semblent correspondre aux besoins.

Reste maintenantle bouclage du financement les rapports des commissions (en avril pour le premier) et la proposition finale au parlement ! Du boulot et encores des questions!

Ce qui est réellement dommage dans cette histoire vient du fait que le lobbying pro-avions n'a pas suffisamment tenu compte des coûts de l'avion et quant bien même, le Rafale avait la préférence, celui-ci reste trop cher à l'achat comme à l'emploi !

Écrit par : Steeve | 21/02/2012

Effectivement, on peut regretter un empressement à vouloir choisir un nouvel avion alors que le financement de l’armée devait être non seulement décidé mais validé.

Et ceci est doublement problématique en sachant que nous avions suffisamment de marge temporelle.

Il aurait été préférable d’attendre un a deux ans pour lancer les tests et même aurions-nous pu patienter jusqu’aux essais en vol prévu sur le Gripen Demo de ce printemps pour ensuite faire le choix !

Écrit par : PK | 21/02/2012

http://www.youtube.com/watch?v=uGRiRii3IlE&feature=youtu.be

Politiquement cela n'a plus de sens d'acheter un rafale:
http://www.tagesschau.sf.tv/Nachrichten/Archiv/2012/02/21/Schweiz/Frankreich-wird-Kampfjet-Offerte-kaum-nachbessern
avec l'actuel gouvernement en tout cas.

Écrit par : Buena02 | 21/02/2012

Est-ce que le moteur du Gripen peut-il etre remplacee par moteur du F35?

Ce serai un sacree boost en matiere de poussee.

Est-ce la Suisse peut acheter du Russe avec le Su-35?

Écrit par : yakovsky | 22/02/2012

Est-ce que le moteur du Gripen peut-il etre remplacee par moteur du F35?
LOL!
Non, absolument pas. Ce sera moins cher et plus rapide d'acheter des F35, retards de livraisons et dépassements de budgets inclus, que de modifier le Grippen pour qu'il supporte ce moteur.

Pour acheter Russe, il faut voir... - ça revient à transformer ses bases en bases militaires pour armement Russe et transformer ses voisins et partenaires en ennemis directs, qui risquent de ne pas lui laisser le temps de recevoir ses premiers joujoux pour s'assurer qu'ils n'arriveront jamais.

Écrit par : v_atekor | 22/02/2012

Pas sûr que le moteur du F35 est plus cher que d'acheter des F35. Combien coutera à la Suisse de rénover ses moteurs pour le Gripen NG?

Le problème de poussée et décollage court serait résolu.

Pour le radar, un 100 degrées vision n'est pas grand chose contre le AESA APG-77 du F22 raptor qui à une vision de plus de 120 degrées.

Aussi, est-ce que le radar du F18C/D peut-il être remplacer par L'AESA APG-79?

Écrit par : yakovsky | 22/02/2012

Le moteur du F35 doit etre a peu pres 2 m plus long et au moins 500kg plus lourd que le F414, sans parler du diametre .. il faudrait refaire completement l'avion. et il y a deja suffisamment a faire comme ça avec le NG ...
Prenez 5mn et verifiez avant de sortir des enormites pareilles! enfin bref ...

Écrit par : Buena02 | 22/02/2012

@Buena02: "Politiquement cela n'a plus de sens d'acheter un rafale":
Cet article confirme 1/1 ce que je disais le 15 courant sur ce même blog.
En cette période de campagne présidentielle, le gouvernement actuel est totalement accaparé par celle-ci.
Seule la direction de Dassault par son PDG Mr.Charles EDELSTENNE est encore active sur ce dossier; ce qui industriellement parlant est une bonne chose.
PS: je ne suis pas sûr qu'un nouveau gouvernement aille dans le sens d'un apaisement diplomatique avec la Suisse... (se référer aux discours de Mr. Hollande sur la finance!)

Écrit par : forêt10 | 22/02/2012

@forêt : oubliez un accord franco-suisse sur la finance qui mette à mal les accords européens qui ont été passé il y a 2 ans, personne ne le soutiendra, le Luxembourg a déjà eu assez de mal a avaler la pilule, à la différence de la Suisse, le Luxembourg a du poids au parlement Européen, et des alliés (Belgique, Hollande, notamment).

C'est aussi sérieux de penser à un accord de ce type que de monter des réacteur du F35 sur un moineau, pardon un gripen, ou d'acheter des Sukhoï.

Écrit par : v_atekor | 22/02/2012

et en passant il y en a qui croient sérieusement que les russes feraient des transferts de techno vers la Suisse? Pour que français anglais et américains puissent étudier en profondeur leurs systèmes d'armes?

Le jour où la Russie est dans l'OTAN on en reparlera, pour le moment ... !

Écrit par : v_atekor | 22/02/2012

Un moteur F135 en lieu et place du F414!
quelques données techniques:
F135
Engine Specifications | F135-PW-100/400/600
Manufacturer: Pratt & Whitney (United Technologies)
Thrust: Max: 43,000 lbs; Short Takeoff Thrust (STOVL): 38,100 lbs; Hover Thrust (STOVL): 39,400 lbs;
Lift Fan (STOVL): 20,000 lbs; Roll Post (STOVL): 3,700 lbs
Overall Pressure Ratio at Maximum Power: Unknown
Thrust-to-Weight Ratio: Unknown
Compressor: Axial flow
LP-HP Compressor Stages: 3-6
HP-LP Turbine Stages: 1-2
Combustor Type: Annular
Engine Control: FADEC
Length: CTOL/CV: 220 in (5.59 m); STOVL: 369 in (9.37 m)
Diameter: 51 in (1.30 m)
Dry Weight: Unknown
Applications: F-35 Lightning II
Unit Cost: Unknown
Service Entry: 2013 (expected)
First Flight: CTOL: 2006; STOVL: 2008; CV: 2009
ou encore:
General characteristics
Type: Afterburning Turbofan. F-35B: also partially turboshaft
Length: 220 in (5.59 m)
Diameter: 51 in (1.29 m)
Dry weight: 1,701 kg / 3,750 lbs
Components
Compressor: Axial 3 stage low-pressure compressor, 6 stage high-pressure compressor
Combustors: Short, annular combustor
Turbine: Single stage high pressure turbine, two stage low pressure turbine
Performance
Maximum thrust: 43,000 lbf (191.35 kN) max, 28,000 lbf (124.6 kN) intermediate
Specific fuel consumption: 0.886 lb/(hr·lbf) or 250 g/kN·s (w/o afterburner)
Power-to-weight ratio:
F414:
General characteristics
Type: Afterburning turbofan
Length: 154 in (3,912 mm)
Diameter: 35 in (889 mm)
Dry weight: 2,445 lb (1,110 kg) Max Weight[25]
Components
Compressor: Axial compressor with 3 fan and 7 compressor stages
Combustors: annular
Turbine: 1 low-pressure and 1 high-pressure stage
Performance
Maximum thrust: 22,000 lbf (98 kN)
Overall pressure ratio: 30:1
Thrust-to-weight ratio: 9:1 [1]

Il sera vraiment difficile de faire entrer le F135 dans un Gripen et je ne parle même pas de l'électronique (Fadec)!

Pour les amateurs de belles images...
http://www.lockheedmartin.com/us/products/f35.html
http://www.lockheedmartin.com/content/dam/lockheed/data/aero/documents/f-35/collateral/f35_brochure_a11-34324e001.pdf

Écrit par : forêt10 | 23/02/2012

@foret10 Cet article confirme 1/1 ce que je disais le 15 courant sur ce même blog. En cette période de campagne présidentielle, le gouvernement actuel est totalement accaparé par celle-ci.

Ce n'est pas vraiment qu'ils sont accaparés, ils pourraient parfaitement traiter cette affaire si c'etait de leur interet, mais la verité est que ce serait electoralement très mauvais de faire des concessions politiques ou fiscales a la Suisse après avoir proné haut et fort la fermeté , et ce même pour décrocher le contrat Rafale.
Tout peut changer a partir de mai ... la grosse différence entre Sarkozy et Hollande est que le second peut être diplomate lol. Et de toute maniere, l'Allemagne et l'Angleterre ayant deja signé les accords Rubik, l'attitude française n'a guère de sens en dehors de considerations electoralistes populistes. Bien sur , la commission europeenne est contre mais elle ne pourra obliger le Royaume Uni a faire marche arriere , et le Danemark , qui préside l'Union, envisage de relancer ces accords au niveau européen; donc je vois bien un accord France-Suisse sur Rubik avant la fin de l'année, Rafale ou pas Rafale, il y a la quelques milliards a gagner .. Apres quand a connaitre l'impact éventuel sur la compétition , peu importe , de toute maniere c'est assez bien parti pour qu'il n'y ait pas d'avion du tout.

Écrit par : Buena02 | 23/02/2012

@Buena02 : T'en a de bonnes, le Danemark est en dehors de l'Euro et le Royaume-Uni aussi, et après le clash d'il y a 3 mois entre Merkel, Sarkozy et Cameron ne comptes pas trop sur l'Allemagne, quoiqu'elle ait fait. Si la commission fait à ce point pression sur l'Allemagne et le RU il y a plus de chance que ce soient eux qui quittent ces accord plutôt que la France qui signe.

Écrit par : v_atekor | 24/02/2012

Je confirme :

«Les Etats peuvent conclure des accords bilatéraux avec des pays tiers, mais uniquement dans la mesure où ceux-ci n’empiètent pas sur la législation européenne», confirme Emer Traynor, la porte-parole du commissaire européen à la fiscalité, Algirdas Semeta.

Les juristes de la Commission ont donc déclenché une procédure de «recours en manquement» à l’encontre de Berlin et Londres, devant la Cour de justice de l’UE.

CQFD, Berlin et Londres lâcheront le morceau lorsqu'ils perdront en justice.

Écrit par : v_atekor | 24/02/2012

Pour le coup, ceux qui montrent du doigt l'arrogance des français feraient bien de se regarder dans un miroir. Il faut une belle dose de toupet pour demander à signer des accords illégaux.

Écrit par : v_atekor | 24/02/2012

@Buena02 : T'en a de bonnes, le Danemark est en dehors de l'Euro et le Royaume-Uni aussi,

Non je n'en ai pas de bonnes , je suis l'actualité, je m'informe et je ne poste jamais pour ne rien dire comme d'autres... le fait d'etre en dehors de l'euro n'a rien a voir avec les accords Rubik.

http://www.swissinfo.ch/eng/Specials/Rebuilding_the_financial_sector/Spotlight_on_banking_secrecy/Rubik_gives_EU_new_hope_for_Swiss_tax_accord.html?cid=32045612

PS et le tutoiement , vous le gardez pour vos collegues merci

Écrit par : Buena02 | 24/02/2012

"A first step will be the need to convince Luxembourg and Austria to lift their vetoes on the opening of new negotiations between the EU"

C'est exactement ce que je raconte dans mes premières interventions.

"The two countries insist on being placed on an equal footing with Bern, despite European legislation not allowing"
Un truc comme ça ça doit passer par le parlement européen : Have a fun...

'Rubik agreements with Germany and Britain, Bern has made “significant specific concessions”
... et il faut croire que ce n'est pas suffisant, le texte ne peut pas passer outre la loi Européenne, d'où la réaction de la CE envers Berlin et Londres.


"For the Danes, the time has come to test the Swiss. "
Ca, c'est clair...

Écrit par : v_atekor | 24/02/2012

et entre parenthèse, on ne parle pas de la France, qui ne fait qu'appliquer la législation européenne étant donné qu'elle en est membre. Désolé du peu.

Écrit par : v_atekor | 24/02/2012

c'est ca , vive la France ...
Plus interessant:

"Les officiers suisses mettent en garde le Conseil fédéral."
http://www.24heures.ch/suisse/prets-peuple/story/12382338
http://www.sog.ch/fileadmin/user_upload/pdf/120213__Communique___de_presse_f.pdf

Etonnante cette association qui ressemble de loin a un syndicat et qui reunit a la fois les retraités et les officiers d'active . En tout cas U. Maurer semble vraiment faire l'unanimité contre lui

Écrit par : Buena02 | 24/02/2012

Le même article en Français...
http://www.swissinfo.ch/fre/Economie/Reconstruire_le_secteur_financier/Le_secret_bancaire/Fiscalite:_la_Suisse_dans_le_collimateur_europeen.html?cid=32038290
Juste une petite précision.
Lorsque Mr. Sarkozy a fait son discours sur les paradis fiscaux, il venait de présider le sommet du G20.
Plutôt que d’interpréter ce discours comme une attaque en règle contre la Suisse, je pencherais plutôt comme étant le résumé des thèmes débattus, lors de ce sommet.
N'oubliez pas qu'à celui-ci, participaient tous les pays qui par la suite durcirent leur position vis-à-vis de nous.
Même si l'on aime pas Mr. Sarkozy (après tout c'est aux Français de s'exprimer), je ne pense qu'il ait été assez naïf pour avoir tenu de tels propos, sans en mesurer les conséquences néfastes sur le peuple.
Ce qui est grave, c'est que des politiciens (de tous bords), des médias, ont utilisé et interprété ce discours, pour les uns; discréditer le Rafale, pour les autres, empêcher l'achat d'avions militaires.
Il est troublant de constater, que les attaques (oh combien virulentes et néfastes!) des USA, contre les 14 banques Suisses, ne déclenchent pas le même tollé que le discours sus-cité.

Écrit par : forêt10 | 24/02/2012

Le Grippen convient trés bien à notre pays, un avion pratique, maintenance rapide pour un nouveau vol, même réacteur que le FA 18 ,solidité et fiabilité renforçée, par le groupe Saab, vitesse plus de 2000 à l'heure. Un réacteur au lieu de 2.,donc moins de coût d'entretien moins de kérosène, moins de pollution. etc.. Un avion moderne c'est surtout un radar puissant et l'éléctronique. Quand aux missiles, ce qu'il y a de plus important,ils sont tellement cher autant en avoir en plus grande quantités.Ce qui sera possible avec un avion de type Grippen. Demander aux français en ce qui concerne la Libye,le prix de ces missiles. Ils ne sont pas les seuls à avoir payé la facture. A.Fischer

Écrit par : Fischer | 27/02/2012

@foret 10. "Plutôt que d’interpréter ce discours comme une attaque en règle contre la Suisse, je pencherais plutôt comme étant le résumé des thèmes débattus, lors de ce sommet."

Soyons serieux 5mn ...., mettre en accusation nommement un pays comme la Suisse qui est une démocratie exemplaire en le plaçant sur une liste grise lors de la conference de presse g20, est une attaque en regle . D'ou la reaction virulente et scandalisée de la Suisse avec convocation de l'ambassadeur de France etc ...
Et sarkozy est loin d'etre naif et savait parfaitement ce qu'il faisait .. la volonté de plaire a Obama , la gain electoral attendu ... enfin bref la flemme de tout reexpliquer ...

@Fisher "le GriPpen blah blah blah"
est un avion qui n'existe pas avec un radar qui n'existe pas a developper par une firme dont l'avenir n'est pas assuré et dont personne ne sait si les versions industrielles rempliront leurs promesses ...attendons au moins que les prototypes soient évalués comme il se doit ... si tant est qu'il soit possible d'avoir une évaluation objective alors que l'avion est deja selectionne ...ce qui semble peu vraisemblable.

Écrit par : Buena02 | 28/02/2012

"nommement un pays comme la Suisse qui est une démocratie exemplaire"
C'est un argument rhétorique classique : transformer un l'argument d'un contradicteur en en changeant les termes de façon à ce que le l'interlocuteur soit mis en tord de manière évidente.

Personne n'a dit que la Suisse (ni l'Andorre, ni le Luxembourg, ni Monaco... ) n'étaient pas des démocratie. Il est dit que leur politique envers la finance et les banques met en danger leurs voisins. Que la loi Suisse soit parfaitement démocratique et légale, n'empêche pas qu'ils em**** le reste du monde, et que si tout le monde en faisait autant on aurait de sérieux problèmes.

Il est des fois où la jouer perso est particulièrement mal vu. Notamment lorsque l'Europe et les EU cherchent à harmoniser leurs politiques bancaires suite à une crise, et autres problèmes mineurs.

En plus direct : vous êtes des démocrates, mais des démocrates égoïstes et dangereux pour les autres.

(et donc pour en revenir là, lorsque l'Europe et les EU accordent leurs violons, "accuser" un seul pays dans le lot, c'est chercher un bouc émissaire pour éviter de mesurer sa solitude... )

Écrit par : v_atekor | 28/02/2012

Les commentaires sont fermés.