29/01/2012

Relance Française sur le Rafale !

 

DSC_0725.JPG


 

Nous voici arrivé dans un nouvel épisode de l’achat d’un avion de combat, après la lettre du «Corbeau» voici que Dassault Aviation relance directement les affaires avec une nouvelle offre !

Nouvelle offre :

Dans une lettre adressée le 19 janvier aux présidents des Commissions de la politique de sécurité, le constructeur français Dassault propose 18 Rafale pour 2,7 milliards de francs. Selon lui, cette solution serait à la fois plus efficace et moins chère que les 22 Gripen E/F. Le 30 novembre dernier, le Conseil fédéral avait décidé d’acheter ces derniers pour 3,1 milliards de francs.Aujourd’hui, avec un coût par appareil de plus de 15% meilleur marché, ils redeviennent compétitifs. Cette concession gigantesque s’explique par leur difficulté à conclure des ventes au Brésil, en Inde et aux Emirats arabes unis.

La bataille de l’intoxication :

Une nouvelle offre qui tombe presque comme par hasard derrière une campagne de dénigrement qui fait suite au choix du Gripen E/F. La lettre anonyme du «Corbeau» qui reprend certaines critiques vient de jeter une véritable suspicion sur le choix, pourtant, rien n’est à ce jour prouvé et une commission vient d’être nommée pour y voir clair !

Certain soupçonne déjà la concurrence d’avoir travaillé en sous-marin pour permettre de casser le choix du Conseil Fédéral. Le moins que l’on puisse dire c’est que cette offre tombe peut-être bien pour Dassault Aviation, en espérant qu’il ne s’agisse pas d’un coup tordu. Le résultat d’enquête de la commission sera donc très important en ce qui concerne non seulement la qualité des testes mais aussi de l’intérêt du «Corbeau»!

L’offre Dassault :

Cette nouvelle offre parait très intéressante effectivement car moins chère, mais encore faut-il tenir compte de l’évolution actuelle du Gripen E/F qui n’a rien à voir avec la version testée C/D. De plus,  18 appareils peuvent posé un problème de disponibilité (nombre d’appareils en état de vol). On sait que pour le Chef de l’aviation il était important d’avoir un minimum de 22 appareils. Reste donc à voir si cette offre va être réellement prise en compte ?

Notons au passage que rien n'empêche les suédois de SAAB Gripen d'adapter eux aussi leur offre !

Dans le cas ou l’offre de Dassault serait validée, il n’est pas impossible qu’un complément d’évaluation puisse être organisé en Suisse avec les deux appareils soit le Rafale et le Gripen E/F.

Photo : Rafale à Sion @ Pascal Kümmerling

 

12:04 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : rafale, gripen ef, avion de combat |  Facebook | |

Commentaires

Bonjour,

Le "nouveau" Rafale présenteraient en air-sol des capacités réduite interdisant l'emport de bombes lourdes, selon le journal le Matin. c'est étonnant.

Écrit par : citoyenalsacienmosellan | 29/01/2012

La version du Rafale proposée depuis le début a toujours été la dernière disponible soit le Rafale 04T, celui qui va commencé a être mis en production cette année pour l'Armée de l'air.
En ce qui concerne notre pays, le besoin en ce qui concerne l'attaque au sol se limite au mode tactique soit bombe à guidage laser. De fait, Gripen E/F, Rafale répondent parfaitement à ce sujet.

Écrit par : PK | 29/01/2012

"encore faut-il tenir compte de l’évolution actuelle du Gripen E/F qui n’a rien à voir avec la version testée C/D"

Non, la version E/F a été évaluée dans le deuxième rapport réalisée en 2009 par Armasuisse, après que les constructeurs aient remis leurs nouvelles offres.

Écrit par : amx | 29/01/2012

@AMX : pas exactement, les derniers développements du E/F datent de 2010 et se sont ces éléments qui ont permis de retenir l'avion, en effet, Armasuisse à continué d'obtenir les dernières misent au point bien au-delà de 2009 ! Le Gripen E/F effectue en ce moment des démonstrations entièrement équipé en suède... nous en reparlerons !

Écrit par : PK | 29/01/2012

Hormis l'étrange coïncidence entre les accusations et cette nouvelle offre, penses-tu Pascal, que celle-ci a des chances d'aboutir ?

Écrit par : Robin | 29/01/2012

bah c'est assez simple ...
Comment justifier le choix du Gripen des lors que l'offre suedoise n'est plus la moins chere. Le prix etait le principal atout du Gripen et ce pour un avion évalué moins performant par Armasuisse, "un-combat proven", loin d etre operationnel et offrant moins de compensations industrielles.

L'offre Rafale devient assez impressionnante:

"Pour emporter le contrat suisse, l'Etat s'est engagé à offrir un accès illimité à ses bases aériennes, rapporte le Matin. Les pilotes suisses pourraient ainsi non seulement atterrir en France 24 heures sur 24, mais également y séjourner plusieurs semaines. Cette offre prévoit également l'utilisation de places de tir et de zones de survol en Méditerranée, ainsi que de simulateurs de vol tout en donnant accès à la logistique française lors d'exercices internationaux.
Surtout, la France offrirait à l'armée suisse "l'accès aux satellites militaires pour la re- connaissance Hélios 1 et 2. Ainsi que la possibilité d'obtenir les données radars des Awacs. 'Ces offres ont été approuvées au plus haut niveau', par la présidence de la République," selon un haut gradé suisse, cité par le Matin."
http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/01/29/suisse-dassault-ne-s-avoue-pas-vaincu_1636052_3234.html
Tout ça , les suedois ne peuvent l'offir...

Apres ça , comment justifier le Gripen aupres des commissions ,aupres du peuple ou de qui que ce soit ...

la vraiequestion est : pourquoi Dassault ne l'a pas fait plutot.
Comme le dit PK , je crois que les difficultés et la perspective de perdre plusieurs marches les a enfin fait reagir .... enfin !

Écrit par : buena02 | 29/01/2012

"@AMX : pas exactement, les derniers développements du E/F datent de 2010 et se sont ces éléments qui ont permis de retenir l'avion, en effet, Armasuisse à continué d'obtenir les dernières misent au point bien au-delà de 2009 ! Le Gripen E/F effectue en ce moment des démonstrations entièrement équipé en suède... nous en reparlerons !"

je suis désolé mon cher PK, mais ceci est plus que contestable; l'evaluation de 2009 a pris en compte le Gripen version 2015 offert a la suisse avec les 95 modifications du C/D prises en compte avec le Gripen NG. Le gripen E/F qui sera la version operationnelle du NG n'existe pas et il n'y avait rien de neuf sur les caractéristiques du NG 2010 par rapport a fin 2009, le prototype du Raven avait deja volé sur le NG en 2009 et d'autres equipements comme l'IRST n'existaient qu'a l'etat theorique que ce soit 2009 ou 2010. Et ce n'est pas le choix definitif d'un fournisseur pour tel equipement qui y change quelque chose. Nous sommes en 2012 , il n'y a rien de neuf par rapport au NG de 2009/2010.

j'ai l'impression que certains de vos informateurs tentent de justifier a posteriori le choix du Gripen sur la base de pseudo evaluations ou améliorations qui n'existent pas... pressé d'en reparler donc

Écrit par : Buena02 | 29/01/2012

a moins que Saab ne fasse une nouvelle offre encore moins chere

Écrit par : Buena02 | 29/01/2012

Le prix est une chose sachant que la valeur technique des concurrents est très proche. Initialement la demande Suisse d'offre concernait 22 appareils, Dassault ne pouvait à ce moment faire la même offre, du moins officiellement. Par contre, glisser une annexe d'offre similaire que celle datant de ce 19 janvier était possible. Effectivement Buena02, on peut se demander pourquoi ce manque de réactivité !

Concernant votre question Robin, je dirais qu'à l'heure actuelle il serait difficile de changer le choix et ceci parce que les discussions avec Saab sont avancées. En fait, à moins que la commission confirme les critiques sur le choix, il me semble impossible de changer celui-ci. D'ailleurs en cas de confirmation hypothétique c'est tout le projet d'acquisition qui tombera à l'eau !

Écrit par : PK | 29/01/2012

Je suis tout à fait de votre avis Pascal sur votre exposé.
Le choix du gripen na pas été bien vu par la concurrence et même par certain de nos politiciens ou entrepreneurs, ces gens sont sans scrupule seul l’appât du gain les intéresses.
Comme vous le dites cette attaque en sous-marin contre le gripen n’a rien de hasard, maintenant que le doute est posé dans toutes les institutions et la presse, il reste plus cas recollé les morceaux en proposant une nouvelle offre donc en théoriquement le rafale été en pôle position par rapport au gripen.
Je pense que le corbeau c’est dévoilé tout seul avec sa nouvelle offre mais il est tellement haut donc inaccessible mais il restera juste a mettre un pigeon en place en terme de responsabilité, avis au chasseur pour un tir au pigeon.
Le choix du CF est fait et ne doit plus changé, trop de divergence d’opinons sur la qualité du gripen mais la majorité c’est focalisé sur la version C/D au lieu de la version E/F qui a plus rien à voir avec des journalistes qui publient une publicité d’intox juste pour mettre du croustillant dans leur journaux.

Écrit par : michel | 29/01/2012

PK , apparemment , une offre a moins de 22 avions avait été rejetée jusqu'a present par U. Maurer. Vous noterez que l'offre de Dassault a été adressée au parlement et non pas au gouvernement ... pourquoi une offre maintenant ? , c'est evidemment le meilleur moment quand l'avion concurrent est remis en cause et que l'on sent que rien n'est perdu. C'est comme ça dans tous les contrats d'armement ou les concurrents ne cessent de contre attaquer tant qu'il savent que le choix n'est pas definitif. LA vraie surprise c'est que Dassault ait été capable de remettre en cause ses prix , ce qui n'est pas dans leurs habitudes... je ne serais pas surpris de voir bientot emerger une contre attaque de Saab et il faudrait que le gouvernement suisse soit bien stupide pour se cantonner dans un choix alors qu'il peut obtenir beaucoup plus...

Il ne faut pas se voiler la face il va etre desormais impossible de faire passer le choix , deja tres contesté, du Gripen que ce soit aupres du parlement ou aupres du peuple . le choix du Gripen reposait sur son prix . qui va enteriner ce choix alors qu'il existe une offre moins chere pour une avion jugé meilleur ? personne ! ce n'est pas tenable ni financierement ,ni techniquement , ni politiquement. discussions deja entamées ou pas !

En outre ,au vu de ces nouvelles informations il apparait de plus en plus clair pour moi qu'il existe une fort soutien pour le rafale au sein même des troupes d'aviation

Écrit par : Buena02 | 29/01/2012

Et tout cela me semble aussi confirmer le fait que cette selection a été, pour le moins, tres mal menée par U Maurer. A vouloir absolument privilegier un des concurents contre l'avis de ses évaluateur il va se retrouver avec un choix impossible a faire passer .

Écrit par : Buena02 | 29/01/2012

1992 : Le F/A est choisit, un corbeau dénonce de soit disant pods-vins des américains, en parallèle Dassault fait une nouvelle proposition pour le Mirage2000-5. L'enquête dénoncera une intox et qu'aucun pots-vins n'avait été versé !

2011 : le Gripen E/F est choisit, s'en suit une lettre d'un corbeau et comme par hasard une offre de Dassault !

Un simple hasard ? Certainement pas !

Le Gouvernement va maintenir son choix, il sera d'ailleurs très facile de le justifier comme dans le cas du Hornet ! N'en déplaise aux sympathisants du Rafale !

Écrit par : Bernard | 29/01/2012

oui tres facile de justifier qu'on prend un avion moins operationnel , moins performant et plus cher ;)
A part ça il y aura toujours des ***** qui n'y connaissent strictement rien , lisent a peine les journaux , racontent n'importe quoi et sont bien incapables , entre deux fautes d'orthographe ,d'apporter ne serait ce qu'un debut de vraisemblance a leur propos ;)

Écrit par : Buena02 | 29/01/2012

A part le prix rien d’intéressant et surtout que pour 18 rafales, Dassault aurait du faire cette offre pour 22 appareils et non 18, je ne trouve pas comparatif que pour seulement 18 appareils soit capable de faire le travail de 22 avions et faut arrêter de dire qu’il est le plus performent du monde car il ne c’est pas encore vendu à l’exportation, quand on voit un F35 aussi cher que le rafale et que plusieurs pays en sont acquéreur même avant qu’il en soit produit en série, la question ca croche ou !
Cette offre pour 18 avions concerne l’avion avec équipement ou sans ou quel équipement ? ? ?
Il y a anguille sous roche concernant cette nouvelle offre surtout que Dassault vient maintenant en prodiguant qu’il a jamais réussit à optimisé l’offre pour un meilleur rapport prix-prestations, chaque concurrent à eut sa chance et la on retourne au cirque.
Avoir libre accès aux bases aérienne Française ca nous sert à rien, les satellites encore pire car le jour ou il nous les faudra ce sera impossible, voilà 2 arguments fantaisistes d’une série de Star wars.
En cas de guerre ou dans un conflit grave l’accès en sera fermé pour nous < chacun ce débrouille >
Ce revirement de Dassault est bien mystérieux surtout après ces fuites ? il doit y en avoir des oiseaux chez nos voisins et là faut sent méfié comme la peste, le but est de vendre en suisse ses avions car d’autres offres sont en cours et une bonne carte de visite.

Écrit par : michel | 29/01/2012

Chers amis, du calme, oui je comprends vos sollicitations, Bernard, le lien éventuel entre les deux affaires offre des similitudes étonnantes, et pourtant nous ne pouvons incriminer Dassault pour l'instant qui profite probablement d'un effet de situation. Buena, on ne peut non plus simplement remettre en cause le choix ni même la manière dont les choses ont été menées par simple supposition quant bien même la lecture des évènements pourrait le laisser entendre.

Il est aujourd'hui très important de prendre du recul, sans se laisser influencer par une déclaration, puisse-elle paraitre vraisemblable !

Je cautionne par contre vos interrogations et puisse ce blog, je l'espère continuer de d'offrir une plateforme de large discussion !

Écrit par : PK | 29/01/2012

@Michel ...mon pauvre Michel... personne ne dit que le rafale est le plus performEnt du monde , le F22 est l'avion le plus performant mais sa production vient d'etre arretée et il ne sera jamais construit qu'en 180 exemplaires .. .Il n'y a pas de lien entre la performance technologique et la performance commerciale car cette derniere inclut des critéres financiers , politiques et geopolitiques qui priment sur le reste.
Selon le journaliste du matin qui a eu acces a l'offre , celle ci inclut armement munitions et infrastructure en plus de ce qui a deja été cité.
ET non bien sur , cela ne sert evidemment a rien pour un pays minuscule comme la Suisse d'avoir acces a des vastes terrains d'entrainement auxquels auront acces 24h sur 24 les pilotes suisses juste a coté de chez eux sans avoir a imposer des nuisances sonores a leurs concitoyens .. mais oui c'est stupide et inutile !
Et avoir acces a toute les donnees radars et satellites qui permettraient d'avoir une defense aerienne suisse 100% efficace , c'est encore plus inutile n'est ce pas ? surtout pour un pays qui n'a ni satellites ni Awacs pour mesurer les dangers potentiels en cas de crise.
Mais oui ! "faut sent méfié comme la peste" ; que voila un argument superieurement intelligent ! ...pff mon pauvre Michel ...

Écrit par : Buena02 | 29/01/2012

"Buena, on ne peut non plus simplement remettre en cause le choix ni même la manière dont les choses ont été menées par simple supposition quant bien même la lecture des évènements pourrait le laisser entendre. "

j'ai toujours dit que le choix du Gripen etait legitime pour des raisons politiques meme si la principale raison donnée , le prix, etait selon moi un argument fragile. Maintenant je dis simplement qu'a partir du moment ou l'argument du prix ne tient plus il ne reste plus grand chose pour justifier le choix du Gripen et qu'il devient meme indefendable de soutenir une offre plus chere , moins complete et plus risquée.
Si vous parlez de la competence d' U. maurer , j'ai deja que ce n'etait que mon opinion personnelle mais avouez qu'a l'analyse le faisceau d'indices ne fait que s'enrichir ...
mais je suis d'accord pour dire qu'il nous faut encore en savoir plus ...

Écrit par : Buena02 | 29/01/2012

http://www.lematin.ch/suisse/standard/La-contreoffre-de-Dassault-des-avions-a-prix-casses/story/18018976

Voici quelques commentaires postés sur un blog et traduit de l'anglais du Journaliste Titus Plattner posté sur un blog. Il est le journaliste qui a ecrit l'article du Matin ci dessus.

"Je suis l'auteur de l'article paru dans le "Matin Dimanche" et la "SonntagsZeitung". L'offre comprend toutes les armes, les munitions, les infrastructures, etc Un Simulateur n'est pas nécessaire, parce que les pilotes suisses auraient acces a des slots de formation en France.
- les 2,7 milliards de CHF pour 18 Rafale sont calculés avec un taux de change de CHF 1.20 pour 1 euro. Les 4,0 milliards de CHF pour 22 Rafale avaient été calculé avec un taux de change de 1,30 pour 1 euro, comme demandé par le département fédéral suisse des finances; ce qui signifie que Dassault (qui veut être payé en euros) a fait un rabais d'environ 15%.

L'évaluation suisse avait dix modules. Le Rafale a remporté les deux modules de vol (essais en vol + capacités de vol prévue).
Le Rafale a également remporté le module sur la capacité à maintenir un état d'alerte pendant une longue période, et le module sur la coopération militaire.
Pour le module pollution par le bruit, les trois concurrents avaient environ le même score. Ces résultats sont publics:
http://www.offiziere.ch/wp-content/uploads/TTE091202LaermBriefingD_08_40009428255.ppt
C'est également le cas pour le module de la coopération industrielle. EADS, Dassault et Saab avait environ le même score. Mais Saab a plus de contrats avec Ruag, (100% détenu par l'etat).
Les cinq autres modules sont pas encore connus. Mais il y a un module financier, un module sur les «Eignung» (adéquation à la Suisse - les infrastructures). Je suppose qu'il y avait également le module concernant l'armement et module d'avionique. Ainsi qu'un module sur la maintenance des aéronefs .
Le Gripen a remporté le module financier et le module sur les coûts de maintenance des avions. Ces deux scores ont permis au Gripen d'atteindre (de justesse) la note minimale de 6 / 10.
Si vous avez des infos pour moi, s'il vous plaît me contacter à titus.plattner@edipresse.ch "

Du vrai bon travail de journaliste avec des infos precises, que ce soit dans l'article ou ces commentaires.

Écrit par : Buena02 | 30/01/2012

Quel Rafale pour la Suisse ?

Pas de pod NG, pas de pod Damocles, pas d'emport d'armements lourds. Mission de police du ciel, point barre. 125 millions € à l'unité.

http://www.air-cosmos.com/defense/201201300184480/quel-rafale-pour-la-suisse-.html

Écrit par : citoyenalsacienmosellan | 31/01/2012

Merci beaucoup citoyenalsacienmosellan pour l’article

Si l’article d’air & cosmos est sans faille et bien voilà pourquoi un super rabais de 400 millions.

Donc si après quelques années on doit les équipés en nacelles de vision ou de suivi de terrain on va devoir déboursé bien plus que 400 millions et ne pas oublié tous les 5ans une cure de jeunesse … merci Dassault bien pensé mais aussi à tous ceux qui ne veulent pas d’un gripen entièrement équipé mais qui bande devant un rafale partiellement boiteux.

Cette offre cachait bien des choses mais que cache encore cette offre ??? moins d’emport pour l’armement, pas de nacelle, quel réacteur ? le radar AESA de première génération ? et quoi d’autres.

Restons sur le choix que le CF a choisit et remercions Dassault pour son rafale partiellement équipé et à tous ceux qui travail pour la confédération et pilotes en leur précisant qu’ils sont là comme employé et non comme patron et sont payé pour un travail qui leur est demandé.

Écrit par : michel | 31/01/2012

Je vais peut-être faire la mauvaise langue, mais des responsables de l'armée semblent confirmer que 18 Rafale "boiteux" comme ils ont été proposés permettraient de faire le même boulot que 22 Gripen de la future nouvelle génération... ;o)

Écrit par : Jo-ailes | 31/01/2012

Le Rafale vient de gagner en Inde.
Alors les Suisses pas de regret ?
Allez je vous taquine, c'est sans rancune.
Reste qu'avec ce contrat énorme (126 avions !), on va pouvoir encore baisser le prix unitaire de la bête grâce à l'effet de série et donc se rapprocher encore un peu plus du prix du Gripen....

Écrit par : Buddy Spike | 31/01/2012

Oui @jo ailes , pour des raisons d'autonomie entre autres, les Rafales restent beaucoup plus longtemps en l'air que les Gripen. cela a été evalué dans le module sur la capacité a maintenir un etat d'alerte

Écrit par : Buena02 | 31/01/2012

Prudence!
1 Suisse: Pour l'instant, la dernière offre de Dassault n'a toujours pas été prise en considération par les autorités Suisses (du moins pas officiellement).
2 Inde: Aujourd'hui il ne s'agit que d'une lettre d'intention qui ouvre la voie à des "négociations privilégiées".
Le contrat (si contrat il y a) ne devrait pas être attribué avant avril 2012

Écrit par : forêt10 | 31/01/2012

Evidemment ... la proposition de Dassault en Suisse n'a ete adressée qu'aux parlementaires qui doivent voter au sujet du Gripen. Elle n'a pas été adressée au gouvernement.

En fait le Rafale est en Inde dans la meme position que le Gripen en Suisse, il a gagné la competition officielle mais il y a encore du travail avant de transformer l'essai.

Écrit par : Buena02 | 31/01/2012

Effectivement Cher Buena, il faut encore une ratification des gouvernements, mais le plus gros et fait en Suisse avec le Gripen E/F et le Rafale en Inde !

Écrit par : Ok | 31/01/2012

Tout de même, sans vouloir donner de l'écho à cette curieuse polémique concernant cet appel d'offre où le Gripen remporte la palme, je ne peut que m'intéroger sur la transparence et l'intégrité de celui-ci, finalement !
Pourtant à la base j'avais bien assimilé la victoire du Gripen, et bien compris les raison expliquées ayant désigné de ce choix.

Sachant que par définition cette compétition se devait d'être, via l'intégrité des services étatiques et fédérales hélvètes (et que ce soit du côté d'Armasuisse, des armées, du gouvernement ou du parlement) absolument nette et irréprochable ...

Hors, surprise, il y a depuis lors comme un (mauvais) doute ...

Que le Gripen arrive pratiquement dernier de la somme des évaluations, et que le libellé de cet appel d'offre favorise sa sélection finale grace à sa notification concernant un prix plus bas que ses adversaires, sans que ces derniers ne puissent proposer une offre capacitaire somme toute semblable et aussi compétitive au niveau tarif, a cause d'un currieux verrou définit par le nombre d'appareil comme unité de base de ce contrat :
je trouve cela bien étrange, et cela ne donne pas à cet appel d'offres toutes les meilleurs chances d'obtenir, de la part des industriels concernés par ce marché, les meilleurs offres avantageuses au bénéfice de la Suisse, de l'armée et de tous les citoyens ...

S'il est possible, pour le même prix et voir même moins cher, d'obtenir au moins la même capacité attendue, et ceci avec un bien meilleur matériel ... Pourquoi donc se le refuser et de se faire du mal avec tout ceci ???
Rassurez-moi, personne n'est mazo ici ? (Rires !!!) ;-)

Écrit par : joel | 01/02/2012

Juste pour le fun !
Trop trop bien ... Les 120 secondes de "Couleur 3":

http://www.rsr.ch/#/couleur3/programmes/120-secondes/?date=30-01-2012

Ah ... tout est dit !!! Suculant !!

;-)

Écrit par : joel | 03/02/2012

@ok "Effectivement Cher Buena, il faut encore une ratification des gouvernements, mais le plus gros et fait en Suisse avec le Gripen E/F et le Rafale en Inde !"

il y a ce tout petit detail qui diffère cependant, l'inde n'a pas besoin de l'approbation d'un quelconque parlement ou d'une quelconque votation pour conclure le deal

@Joel lol , énorme !!

Écrit par : buena02 | 03/02/2012

Très fun le lien de Joel. Je vais le recommander sur Facebook.

Écrit par : cool | 26/02/2012

Les commentaires sont fermés.