24/01/2012

Bombardier a livré 245 avions en 2011 !

 

BA-Challenger_605_in_flight_4-HR.jpg


 

Bombardier Aéronautique a annoncé ses résultats sur le plan des livraisons et commandes pour l’exercice financier de 11 mois clos le 31 décembre 2011. Malgré une conjoncture économique volatile qui a continué de créer de l’incertitude dans beaucoup de secteurs dans le monde entier, y compris l’industrie aéronautique, Bombardier Aéronautique a affiché une solide performance. Pour l’exercice financier de 11 mois terminé le 31 décembre 2011, Bombardier a livré 245 avions. En comparaison, elle avait livré 256* avions au cours de l’exercice précédent (du 1er février 2010 au 31 janvier 2011). Ces résultats sur le plan des livraisons concordent essentiellement avec l’objectif annoncé en février 2011 de livrer 240 avions, quoique la combinaison d’appareils soit différente que celle attendue.

  • Avions d’affaires : 163 livraisons, 191 commandes nettes
  • Avions commerciaux : 78 livraisons, 54 commandes nettes
  • Avions amphibies : 4 livraisons, 4 commandes nettes

Pour l’exercice financier de11 mois clos le 31 décembre 2011, Bombardier a reçu 249 commandes d’avions, en excluant les annulations, comparativement à des commandes de 201 appareils, en excluant les annulations, pour l’exercice précédent.

« Les fluctuations récurrentes des économies mondiales en 2011 ont créé un climat de prudence dans de nombreux secteurs et l’incertitude résultante a continué de poser problème à l’industrie de l’aviation civile », a déclaré Guy C. Hachey, président et chef de l’exploitation, Bombardier Aéronautique. « Cependant, grâce à notre portefeuille complet de produits d’avions d’affaires, commerciaux et amphibies, nous sommes bien positionnés pour répondre aux besoins à long terme de nos clients », a-t-il ajouté.

« L’industrie de l’aviation civile est familière avec les turbulences externes et la feuille de route de Bombardier est éloquente lorsqu’il s’agit de surmonter les défis avec brio. Dans ce contexte économique incertain, notre segment des gros avions d’affaires a très bien performé, comme en témoigne notre gamme de biréacteurs d’affaires Global qui a connu une croissance soutenue. De plus, l’avion régional CRJ1000 NextGen performe au-delà des attentes et nous sommes très heureux de la croissance d’une clientèle diversifiée pour notre gamme d’avions de ligne CSeries », a continué M. Hachey.

Le 30 novembre 2011, le conseil d’administration de la Société a approuvé le changement de date de fin d’exercice du 31 janvier au 31 décembre, en vigueur le 31 décembre 2011. Par conséquent, le quatrième trimestre se terminant le 31 décembre 2011 ne compte que deux mois et la période annuelle se terminant le 31 décembre 2011 compte 11 mois de résultats.

Avions d’affaires:

Au cours de l’exercice terminé le 31 décembre 2011, Bombardier a livré 163 biréacteurs d’affaires, contre 155 pour l’exercice précédent. Durant la même période de 11 mois, la compagnie a reçu 191 commandes nettes de biréacteurs d’affaires, contre 107 pour l’exercice précédent.

Avions commerciaux :

Pendant l’exercice clos le 31 décembre 2011, Bombardier a livré 78 avions commerciaux, comparativement à 97 pendant l’exercice précédent. Durant la même période de 11 mois, la compagnie a reçu 54 commandes nettes contre 93 pour l’exercice précédent.

IBEX_CRJ200-LR-HR.jpg

 

 

Photos :  1 Challenger 605 2 CRJ200 IBex @ Bombardier Aerospace

 

Les commentaires sont fermés.