28/10/2011

Inde : bataille finale entre le Rafale et l’Eurofighter !

 

_BT_5448.jpg


 

Le programme MMRCA (remplacement des Mig-21) qui a été lancé en août 2007 après six années de longues  réflexions devrait toucher à sa fin prochainement. Après un processus d’évaluation qui permis d’éliminer plusieurs concurrents, soit le Mig-35, Le F-16 Super Viper, le F/A-18 Super Hornet et le Gripen NG , une «short list» définitive met au prise les deux derniers concurrents que sont : le Rafale de Dassault Aviation et l’Eurofighter d’EADS/CASSIDIAN.

La dernière bataille :

La dernière passe d’armes, va donc être lancée, entre les deux appareils européens le 4 novembre prochain avec la remise aux autorités indiennes des offres commerciales, des deux constructeurs, avec à la clef, un contrat de 12 milliards de dollars pour 126 avions !

Le vainqueur de l'appel d'offres ne sera pas choisi immédiatement, les militaires souhaitent étudier les deux offres en détail. Mais cette étape marque l'entrée dans une nouvelle phase, où les propositions financières seront comparées.

Les offsets (compensations industrielles) ont déjà été négociés. Sur les 126 avions fournis, 108 seront assemblés sur place par Hindustan Aeronautics. La décision finale doit être donnée avant mars 2012, pour une première livraison en 2014.

800px-Eurofighter_Typhoon_AUT.jpg

 

 

Analyse :

Dans ce dossier, l'Inde se retrouve à arbitrer un vieux conflit européen qui date des années 1980. A cette époque, les Européens n'ont pas réussi à s'entendre sur un avion de combat européen sur le modèle d'Airbus. Les Français défendaient le modèle d'un avion multimission, contrairement aux Allemands et aux Britanniques. De cette divergence stratégique sont nés Eurofighter qui construit le Typhoon et le Rafale de Dassault. En l'absence de réelle nationalité, le Typhoon pourrait souffrir de la mobilisation du corps diplomatique français auprès des autorités indiennes.

L'Histoire a montré que la diplomatie est déterminante dans l'issue de ces appels d'offres. Ainsi, Dassault s'offre une petite vengeance face au F-16 américain de Lockheed Martin. Washington ne lésine pourtant pas sur les pressions diplomatiques et financières pour vendre son matériel militaire, et pour éliminer ses concurrents notoires. Ainsi en est-il du gouvernement brésilien qui avait élevé le Rafale au rang de favori, avant de changer d'avis et de remettre à plat l'appel d'offre, à la faveur d'un changement de gouvernement.

Le consortium EADS/CASSIDIAN pour l’Eurofighter, en tout cas, y croit dur comme fer : le directeur général Enzo Casolini s'attend à une bonne nouvelle en provenance de l’Inde. L'Eurofighter est en tout cas régulièrement présenté comme le favori de la compétition indienne (du moins par certains). L’avion dispose même  de certaines ambitions au Japon, chasse gardée traditionnelle des Américains. Pour EADS la capacité de de lobbying développée à travers les instances diplomatiques des pays partenaires (Angleterre, Allemagne, Italie, Espagne) et de la grande tradition des liens entre Britannique et Indien peuvent faire la différence.

Mais il faudra compter sur le prix, en effet, une forte différence pourrait déclencher un choix rapide alors que l’inverse amènera de longues discussions. De plus, les indiens vont longuement étudier les coûts de mise en oeuvre et de maintenance ainsi que les coûts de production de l’avion choisit sur une chaîne de fabrication locale. Là, l’Eurofighter n’est de loin pas le favori avec une organisation industrielle baroque en matière de programme, l'Eurofighter est le seul chasseur dont les ailes sont fabriquées dans des pays différents, l'aile gauche par l'italien Alenia et l'aile droite par EADS en Espagne. Coût estimé : 2,2 milliards de livres selon le NAO, soit les deux tiers des surcoûts.

Bref, rien n’est véritablement joué dans cet appel d’offre, à suivre !

Lien sur le programme MMRCA :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/08/19/l-inde-va-remplacer-ses-mig-21.html


Photos : 1 Rafale @ Dassault 2 Eurofigter @ EADS


 

Commentaires

Le fait que l'Arabie Saoudite - pays Musulman, tout comme le Pakistan, le frère ennemi de l'Inde - possède déjà des Eurofighter ne risque pas de poser problème? Le risque de transfert d'information sur l'avion au Pakistan risque de faire peur à l'Inde.

Écrit par : pascal (ing) | 30/10/2011

Les avions de combat Rafale et Eurofighter s'affrontent ce vendredi en un duel sans précédent entre Européens pour équiper l'armée indienne la remise des offres est annoncée... ! Et en paralèlle la mise à jour pour la Suisse !!!

Écrit par : Robin | 01/11/2011

En Inde , officiellement il n'y a plus que le prix qui compte et le gagnant devrait etre le mieux disant.
Donc en theorie on ne voit pas ce qui pourrait empecher le Rafale, largement moins cher, de l'emporter.
a deux details pres:
- l'importance des offsets qui pourrait contrebalancer la difference de prix
- les "imponderables" ... l'Inde est un pays fortement touché par la corruption et une source française lassait entendre recemment qu'en Inde les britanniques étaient beaucoup mieux "placés" que les français de ce point de vue .. (ceci dit je n'y crois guere compte tenu de la mediatisation de cette competition.)

Écrit par : Buena | 01/11/2011

Pour info, le Pakistan ne possède pas d'Eurofighter Typhoon. Il est notamment équipé de F-16 (encore lui), du récent FC-1/JF-17 développé avec la Chine et d'une poignée de (très) vieux Mirage III.

Écrit par : Laurent | 01/11/2011

Si j'ai bien compris, Pascal (l'ingénieur) parlait de l'Arabie Saoudite qui possédait des Typhoon. Le rapport avec le Pakistan était que ces deux pays sont musulmans et donc potentiellement alliés, avec des risques de fuites et d'informations sur ces appareils, en cas de conflit entre l'Inde et le Pakistan...

Sinon, en ce qui concerne les prix, il ne faut pas perdre de vue que les divers éléments de l'Eurofighter fabriqués dans différents pays augmentent de beaucoup son prix.
S'il devait être entièrement produit en Inde, la différence avec le Rafale risque de ne plus être aussi importante...

Écrit par : Jo-ailes | 02/11/2011

@jo-ailes il n'est pas question de fabriquer le Rafale ou le Typhoon en Inde mais de les y assembler avec une large majorité de composants qui viendront toujours d'Europe. C'est ce que fait actuellement HAL avec les SU30MKi russes.

Écrit par : Buena | 02/11/2011

Au temps pour moi, désolé!
Je croyais qu'une partie des appareils seraient fabriqués sous licence sur place. Cela changera moins la différence de prix.
Et merci pour la rectification! ;o)

Écrit par : Jo-ailes | 02/11/2011

En ce qui cencerne cette bataille finale , les offres des constructeurs ont été ouvertes hier , et selon ce qui transpire dans la presse indienne le prix unitaire d'acquisition du Rafale serait moins elevé que celui de l'Eurofighter. Certaines sources ajoutent que la difference serait faible. Il faudrait quelques semaines cependant pour determiner l'offre la mieux disante.

Wait and see ... la presse indienne est assez superficielle et tres prompte a vehiculer la moindre rumeur, y compris la plus stupide; ainsi ce journal qui a pris pretexte de l'annulation d'une rencontre du G20 entre Sarkozy et le premier ministre indien pour laisser entendre que la France aurait perdu la competition.
http://dailypioneer.com/nation/18037-no-manmohan-sarkozy-meet-at-g-20-fuels-bid-speculation.html
Et c'est bien entendu repris par des blogs sans qu'aucun ne cherche a creuser l'info:
"12h08 : «Le sommet extraordinaire entre dirigeants européens se prolonge. Il dure jusqu'à présent depuis 1h40, obligeant Nicolas Sarkozy à reporter son entretien prévu avec le premier ministre indien Manmohan Sing»"
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/11/03/04016-20111103ARTFIG00440-referendum-en-grece-le-premier-ministre-isole.php

bon je m'egare :)

Écrit par : Buena | 05/11/2011

MISE A JOUR : Alors que la décision finale du gouvernement indien est attendue dans les prochainement pour l’annonce du vainqueur entre Rafale et Eurofighter, la presse indienne a révélé que l’offre de Dassault Aviation propose un coût d’acquisition du Rafale sensiblement moins élevé que celui de l’Eurofighter.

Écrit par : PK | 09/11/2011

De très jolies photos.
Merci pour la mise à jour en commentaires, mais qu'en est il en 2012 ? Avons nous d'autres nouvelles ?

Écrit par : Pack-xbox-360.fr | 16/01/2012

Les Indiens ont visiblement des difficultés à se décider, selon une nouvelle information une offre mise à jour inverserait la tendance, l'Eurofighter serait (condditionnel) moins cher que le Rafale. La décision pourrait tomber fin du mois au plus tôt voir courrant février !

Écrit par : PK | 17/01/2012

Il y a des rumeurs tous les jours , la semaine derniere le journal Livemint est a l'origine d'une forte rumeur en faveur de l'Eurofighter qui a fait pas mal de buzz et maintenant voici le tour du Rafale which is 'believed to be cheaper" selon l'Indian Express.

En ce qui concerne l'attitude des constructeurs ; du cote français , Serge Dassault a donné une interview dimanche sur I-télé ou il annonce pour bientot de bonnes nouvelles pour le Rafale...wait and see.
Du coté europeen , il y a cet article du Wall Street Journal qui affirme qu'EADS, qui gere le contrat indien pour Eurofighter, a ignoré une demande de participation de BAE. les indecrottables optimistes y voient un signe en faveur du Rafale , mais en fait quand on lit bien l'article on s'aperçoit qu'il s'agit plutot d'une volonte de BAE , sentant la victoire proche, d'obtenir une part du gateau plus importante.

Écrit par : Buena | 17/01/2012

D'après le journal local "Mint" l'Eurofighter l'aurait emporté.Toutefois l'état Indien se donne jusqu'au 26 janvier, jour anniversaire de l'entrée en vigueur de la constitution indienne, comme date butoir pour une annonce définitive. Le contrat de modernisation des Mirage 2000 est considéré comme une (petite) compensation...

Écrit par : forêt10 | 17/01/2012

"Prudence" est le mot sur le sujet !!

Écrit par : Steeve | 17/01/2012

@forêt10, c'etait la semaine derniere, renseignez vous... la situation a evolué ,Livemint reconnaissait dans cet article qu'il ne s'agissait que d'une rumeur qu'il n' avait pu verifier de maniere independante :
- Rumeur eurofighter du 9 janvier (livemint)
http://www.livemint.com/2012/01/09225047/Govt-to-soon-close-deal-for-fi.html
- Rumeur rafale dur 16 janvier (indian express)
http://www.indianexpress.com/news/final-word-on-iaf-fighter-deal-soon/900178
article

Mais tout ça ce ne sont que des rumeurs non sourcees et non confirmees ,en fait le Ministre de la defense indien a dit aujourdhui que le finaliste n'etait pas encore choisi."
"Right now we have to do the selection of who is going to be shortlisted," Browne said. "
http://economictimes.indiatimes.com/news/politics/nation/india-may-choose-winner-of-fighter-jet-contract-in-2-weeks/articleshow/11522966.cms

Écrit par : Buena02 | 17/01/2012

Comme dit le proverbe: "il n'y a pas de fumée sans feu".
Bien que fervent partisan du Rafale, je n'arrive pas à me convaincre d'une éventuelle victoire de celui-ci et ceci pour plusieurs raisons.
1 Derrière cette acquisition, il y a l'Angleterre!
C'est à dire:
- poids politique bien plus important que celui de la France. Il ne faut pas perdre de vue que l'Angleterre contrairement à la France, a gardé de bonnes relations avec ses anciennes colonies.
- le lobbying anglais est redoutable, il y qu'à regarder les succès en Arabie Saoudite avec d'abord les "Tornado" puis dernièrement avec 72 "Eurofighter".
- En outre je crois me souvenir, que l'Inde demandait une version embarquée et que EADS y a répondu par l'affirmative.
Si sous la poussée Anglaise, l'Inde se décidait pour l'Eurofighter, l'Angleterre gagnerait sur les deux tableaux:
a) un bon contrat
b) un développement bon marché, d'une version embarquée de l'Eurofighter qui pourrait résoudre élégamment les déboires qu'ils connaissent avec le F-35.
2 La France en ce moment est sur une tendance négative, (perte du triple A, élections, déficits budgétaires etc.) cela sous-entend que toutes les forces vives de la nation ne peuvent être mobilisées pour ce contrat.

Écrit par : forêt10 | 17/01/2012

@Foret "Il n'y a pas de fumee sans feu" , bah si ce proverbe etait vrai le Rafale aurait deja ete exporté dans de nombreux pays ou les rumeurs le donnaient largement favori (maroc, bresil , Suisse...). Et in Inde, il aurait deja été eliminé depuis longtemps au profit du F18 qui était considéré comme le grand favori.
Il est impossible de savoir ce qu'il y dans les offres commerciales , je ne vois pas comment il est actuellement possible de dire actuellement qui va l'emporter autrement que par des spéculations.

En fait , ce n'est pas l'Angleterre qui soutient le Typhoon en Inde , c'est l'Allemagne avec EADS (cassidian). Au sein d'Eurofighter , les principaux actionnaires se repartissent les marchés , BAE (Royaume Uni) est ou était en charge du Moyen orient et du japon (perdu) , EADS etant lui reponsable de l'Inde et de la Suisse. D'ou, d'ailleurs cet article du WSJ ou on apprend que les allemands ont refusé que les anglais se joignent a leur equipe en Inde ...
http://online.wsj.com/article/BT-CO-20120116-705039.html

Écrit par : Buena | 17/01/2012

C'est même plus compliqué que ça puisque l'Eurofighter navalisé, doit être complètement modifié pour supporter la vie d'un avion embarqué. Cellule renforcée, nouveau train d’atterrissage, ailes repliables et ajout d’une crosse d’appontage. EADS propose aussi la poussée vectorielle. Le tout ajoute 500kg à l'avion. Sans parler des matériaux et traitements spécifiques pour résister à la corrosion... A quel prix???

Ceci pour le cas où l'EF décollerait de l'INS Vikramaditya, un bâtiment qui a été vendu en 2004 par la marine russe, laquelle l’utilisait sous le nom « Amiral Gorshkov ». Les avions décollent de ce PA à l'aide d'un tremplin, sans catapulte, et les indiens ont commandé des Mig29 spécifiques pour ce genre d'opérations. Double emploi non?

En outre, les futurs PA indiens seraient équipés de catapultes, ce qui permet d'opérer d'autres types d'avions. La porte est ouverte mais disons que le Rafale, déjà navalisé par essence, interopérable sur le PA français et les PA US, a une (petite) longueur d'avance. Ils sont, de plus extrêmement satisfaits des Mirage 2000 qui ont rempli des missions a priori "impossibles" lors du conflit du Kargil face au Pakistan, à l'aide de modifs locales.(refs. partout sur le net)

Ou alors, les indiens achètent un lot de EF pour leur PA à tremplin et s'offriront des F35 pour la suite.
De mon point de vue l'exemple des Tornado en Arabie Saoudite n'est pas pertinent: Il était le seul dans sa catégorie à l'époque (Jaguars trop vieux, même si la RAF les a mis à niveau et de belle façon!) avec de bonnes possibilités d'évolution.

Écrit par : jean | 17/01/2012

@ Buena: Certes c'est EADS (33% GB et D, 21% I et 13% SP) qui soutient le programme, mais l'acquisition et le lobbying se font par des Anglais. Vous ne me ferez jamais croire que les Anglais attendent sagement dans leur coin la fin des opérations.
Je persiste à croire que les principaux bénéficiaires de ce contrat seront les Anglais (les Allemands n'ont pas besoin d'une version navale).
@ Jean:
a)Ce sont bien les Anglais qui ont vendu des Eurofighter à L'Arabie Saoudite?
b) le problème du poids sera résolu par la version 11 tonnes des moteurs

Écrit par : forêt10 | 18/01/2012

@forêt10, mais non on ne parle pas de l'actionnariat mais de la strategie de repartition des marchés d'Eurofighter gmbh. En Inde le lobbying et la negotiation sont assures officiellement et uniquement par EADS Allemagne et il n'y a pas un seul representant de BAE dans les equipes. ( lisez les liens qui vous sont donnés comme l'article du WSJ et le refus d'EADS Allemagne d'associer BAE a la competition indienne :"trop tard, nous avons deja pris tous les risques et tout est deja negocié avec l'inde"). Donc si l'EF gagne en inde, les 18 premiers avions seront assembles sur la chaine allemande, BAe n'y sera associé que pour les composants dont il est l'unique fournisseur.

C'est meme pire que ça: dans cette segmentation ,il y tres peu de relations entre EADS et BAE ... d'ou cette incroyable histoire de Louis Gallois PDG d'EADS, apprenant par la presse lors du salon de Dubai l'offre faite par BAE aux Emirats ...
http://www.marianne2.fr/blogsecretdefense/L-Eurofighter-aux-Emirats-cachoteries-anglaises-actualise_a430.html

Plutot d'accord avec Jean .Inutile de spéculer sur une navalisation de l'EF , cela n'arrivera pas car il n'y pas de marché pour et une trop forte concurrence.

Écrit par : Buena | 18/01/2012

Sauf, que BAe a toujours entretenu des liens particuliers tant en Inde qu'en Arabie Saoudite (qui a commandé le Typhoon et le Tornado bien avant). Effectivement cette histoire d'offre anglaise n'a rien d'étonnant en réalité, mais démontre seulement la pointe de l'iceberg concernant le réseautage qui existe.

Une navalisation de l'EF, pas sûr en effet, mais certains contrats obtenu demain pourraient ouvrir la voie !

Écrit par : Serge | 18/01/2012

Franchement ce serait bien de ne pas se contenter d'idees reçues ou de vagues generalites ;), si c'est EADS qui est reponsable du marché indien c'est qu'il y est bien mieux implanté que BAE...
BAE en Inde c'est: 90 personnes ,toutes spécialités comprises, contre par exemple 5000 en Arabie Saoudite (on comprend que ce soit BAE qui s'occupe de l'arabie Seoudite) ou 6000 en Australie.
90 personnes ... c'est pratiquement 3 fois moins que Thales seul ... et a peu pres 10 fois moins qu'EADS toutes filiales confondues. Et si on ne parle que de Cassidian , la filiale d'EADS qui nous interesse, c'est 200 personnes en 2012 qui travailleront sur l'EF.
http://www.dtc.org.au/Documents/337.pdf
http://www.india-defence.com/reports-5014

(on comprend mieux aussi que ce soit BAE qui s'occupe de l'arabie Seoudite)

Écrit par : Buena | 18/01/2012

Restons treeeeeees prudent, mais selons des sources concordantes (mais non officielles) le Rafale l'emporterait en Inde...

Écrit par : Buena | 31/01/2012

D'après le Times of India, il semblerait en effet que le contrat est remporté par la Rafale... 126 avions. Ce qui expliquerait la précédente commande massive de Mica?

Écrit par : john | 31/01/2012

Restons prudent effectivement. Si ça se confirme alors c'est une excellente nouvelle !

Écrit par : Didou | 31/01/2012

Tant que la maison mère (Le Figaro ;-) ne confirme pas...

Écrit par : john | 31/01/2012

126 Rafale pour l'armée de l'air indienne !

Écrit par : raffy | 31/01/2012

Non John la commande massive de mIca c'etait pour les Mirage 2000 indiens qui sont en cours de renovation. Par contre c'etait bien un signe fort en faveur des avions français

Écrit par : Buena02 | 31/01/2012

c'est officiel pour le gouvernement français , les negotiations finales exclusives ont deja commence

http://lci.tf1.fr/filnews/economie/lellouche-le-contrat-de-rafale-reste-a-finaliser-6962629.html

Écrit par : Buena02 | 31/01/2012

Bonne nouvelle il faut voir quel va être le choix maintenant...

Écrit par : assurance en ligne | 21/02/2012

c'était un bel article. J'ai beaucoup aimé. Je l'ai publié sur mon Facebook

Écrit par : mutuelle optique | 09/03/2012

Les commentaires sont fermés.