30/09/2011

Les F-15 E recevront un radar AESA !

 

1972169.jpg


 

ST. LOUIS, Boeing a annoncé en fin de semaine  que l'aviation américaine a lancé le programme de modernisation des radars des appareils Boeing F-15 E. Boeing en collaboration avec Raytheon vont tester et valider  la production à toux faible d’une première série d’appareils modernisé.

Les F-15 E recevront un nouveau radar :

La modernisation des Boeing F-15 E concernera le principal censeur de l’avion soit le remplacement de l’actuel radar à antenne mécanique APG-70 par le nouvel APG-82 (V)1 doté d’une antenne active AESA . L’USAF ne pouvant faute de crédits remplacer l’ensemble de son parc de F-15 par des F-22 « Raptor », il a été décidé de moderniser la version la plus récente de « Eagle » et de porter celui-ci au standard des moyens volants doté d’AESA.

L’APG-82 AESA :

Raytheon qui a déjà développé une gamme complète de radar à antenne active pour équiper le F-22 et F-35 ainsi que le F/A-18 E/F « Super Hornet » décline donc ceux-ci afin de permettre une modernisation des appareils plus anciens et doté d’une génération d’antennes mécaniques comme les F-16, F/A-18 A/BC/D et F-15.

L'APG-82 (V) 1 va permettre d’optimise les capacités  du F-15E pour des missions multi-rôles et à permettra à celui-ci de devenir multi-cibles. Le F-15 E gagnera également en matière de précision. En matière de maintenance les systèmes AESA permette d’amélioré la fiabilité de l’ordre de vingt fois et se traduit par des économies de coûts.

rtn_p_sas_apg82_1.jpg

 

Mise au point :

L’intégration du radar APG-82 fera l’objet d’une série de tests de 14 mois avec 110 sorties en vol à partir des bases aérienne de Eglin en Floride, Nellis, Nevada, et Holloman. Puis l’intégration progressive sur l’ensemble de la flotte des 334 F-15 E sera lancée d’ici au début de l’année 2014.

Photos : 1 F-15 E @ Paul Massey 2 Antenne APG-82 @ Raytheon.


 

19:52 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : boeing, raytheon, aesa, nouveau radar, f-15e |  Facebook | |

29/09/2011

Premier vol du P-8 « Poseidon » Indien !

 

 

 

Boeing1.jpg

 

 

SEATTLE, Boeing annonce que le premier  exemplaire du P-8I « Poseidon » de patrouille maritime  destiné à la marine indienne a effectué son vol inaugural. L’appareil a décollé de Renton à 12H02 pour un vol d’une durée de deux heures et 31 minutes et de se poser ensuite sur les installations de Boeing Field à Seattle.

Lors de ce premier vol, les pilotes d'essai de Boeing ont effectué les vérifications des systèmes aéroportés, y compris les accélérations et décélérations des moteurs et des modes de vol avec le pilote automatique. Le P-8I a atteint une altitude maximale de 41 000 pieds avant l'atterrissage. Dans les prochaines semaines Boeing va commencer l’installation des systèmes de surveillance et d’armes de l’avion.

Rappel :

Basé sur une cellule de  Boeing 737 de nouvelle génération d’origine commerciale, le P-8I est la variante export destiné à la marine indienne du P-8A « Poseidon » développé pour la marine américaine. La marine indienne est le premier client export du P-8 avec huit appareils commandés et quatre en options. Le contrat fut attribué en janvier 2009, le premier appareil doit entrer en service opérationnel au début 2013.

Le P-8 « Poseidon » :

Le P-8A Poseidon est donc basé sur le fuselage du Boeing B737NG et possède les ailes du B737-900. En lieu et place des Winglets montés sur les modèles commerciaux, sont montés des extensions d’ailes destinés à réduire le givrage à basse altitude. L’intérieur du fuselage a été modifié pour accueillir  une soute à armement de 4,7 mètres de long. Northrop-Grumman est chargé de fournir les systèmes de contre-mesure infrarouge et les systèmes de mesures électroniques auxiliaires. Raytheon fourni le radar de surveillance maritime AN/APY-10 ainsi que l’ensemble des systèmes de renseignement électronique. L’appareil est motorisé par deux turboréacteurs  CFM56-7. Le Boeing P-8A Poseidon aussi désigné P-8MMA pour Multimission Maritime Aircraft doit remplacer les vénérables Lockheed P-3 Orion

Boeing.jpg

 

 

Photos : le premier  P-8I destiné à la marine indienne @ Boeing

 

28/09/2011

L’USAF cherche un remplaçant à ses T-38 «Talon»!

 

1877076.jpg


 

L’US Air Force vient de lancer un programme de remplacement des ses avions d’entraînements Northrop T-38C «Talon» vieux de près de 60 ans, le programme TX jet représente un fabuleux contrat de l’ordre de 350 à 500 appareils écoles ! Pour l’USAF, le nouvel avion d’entraînement doit commencer sa carrière en au quatrième trimestre de 2017.

Le contrat du siècle en matière de jet école :

Le remplacement des T-38 de l’US Air Force, soit près de 500 appareils et en soi un fabuleux contrat dont le coût se chiffrera en plusieurs milliards de dollars, trois concurrents se partagent la compétition, deux européens et un asiatique :

Hawk-Advanced-Jet-Training-System-Multimedia-Hero.jpg

 

 

Le BAe Hawk AJT :

Présent au sein de L’US Navy avec le T-45«Goshawk» l’anglais BAE Systems espère faire la passe de deux  et a conclu un partenariat avec Northrop-Grumman pour offrir son Hawk nouvel génération, soit le Hawk Advanced System Jet (AJT), soit le même modèle mis à jour pour la RAF et vendu à l’Inde.

Si le Hawk de BAE a volé pour la première fois en 1974, la version AJT n’a techniquement plus rien à voir avec les versions antérieurs, l’avionique est entièrement numérique et s’adapte à volontés pour permettre de transité vers des appareils de nouvelles générations tels que l’Eurofighter, le F-35. Le système de simulation permet l’ensemble des phases avancées de combat air-air et air-sol dans des environnements différents, l’élève pilote peut également apprendre à faire face à toutes sortes d’attaques grâce à des contre-mesures virtuelles.

712748519.jpg

 

 

Le M-346 :

L'Aermacchi M-346 se présente comme un monoplan à aile delta construit essentiellement en alliage d’aluminium. L’empennage horizontal est entièrement mobile et l’appareil, biplace en tandem, repose sur un train d’atterrissage tricycle. Les deux réacteurs Honeywell/ITEC F124-GA-200 de 2 880 kgp sont produits sous licence par Fiat- Avio. Le M-346 dispose d’un groupe auxiliaire de démarrage (APU) MicroturboRubis. Le cockpit est pressurisé et climatisé sous une verrière articulée à droite, doté de sièges éjectables «zero-zero» Martin-BakerMk 16D. Il dispose également d’un système embarqué de génération d’oxygène (OBOGS) éliminant le besoin de bouteilles, d’écrans multi-fonctions et d’un affichage HUD (Head Up Display), d’un équipement digital Fly-by-Wire programmable en fonction du niveau de l’élève ou simulant différents types d’avions. Un équipement de navigation à longue distance est prévu, ainsi que 3 points sous chaque aile pour une capacité de 1 800 kg et des rails en bout d’aile pour missiles air-air. Un bidon largable peut être emporté sous chaque aile, un bidon de convoyage sous le fuselage, et une perche de ravitaillement en vol est prévue en option.

 

1697505645.jpg

 

 

Le T-50 «Golden Eagle»:

Les T-50 Golden Eagle et largement dérivé du Lockheed Martin F-16 Fighting Falcon et dispose de nombreuses similitudes, les ingénieurs de KAI se sont largement inspiré de la production sous licence des F-16 pour la ROKAF. La gamme T-50 dispose par contre d’une avionique entièrement coréenne mais couplée à un certain nombre d’élément d’origine américaine comme le GPS fournit par Honeywell.

Le plafond pratique est de 14.600 mètres (48.000ft) et la cellule est prévue pour une de durée de 8000 heures de vol. Question motorisation les deux versions sont dotées d’un General Electric F404-102 à double flux-produit sous licence par Samsung Techwin. Le T-50 atteint la vitesse maximale de Mach 1,4.

Photos :  1 Le Northrop T-38C «Talon» @ James Shelbounes 2 BAe Hawk AJT @ Bae 3 M-346 @ Alenia 4 T-50 «Golden Eagle» @ KAI


 

Le B787 "Dreamliner" D'ANA est arrivé à Tokyo !

787_first_flight-1024x768.jpg

TOKYO, ce matin Le tout nouvel avion B787 «Dreamliner » de l'américain Boeing a atterri mercredi matin à l'aéroport de Tokyo, accueilli par les médias, des dirigeants d'entreprises et les passionnés d'avions !

Photo : B787 au départ hier de Seattle @ Boeing

11:25 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : boeing, ana, all nippon airways, b787, dreamliner |  Facebook | |

27/09/2011

Cessna lance le Citation M2 !

 

Citation_M2_Flight1_rendering.jpg


 

Wichita, au Kansas,- Cessna Aircraft Company, vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle version dans la gamme Citation, le M2. Le Citation M2 doit combler le vide entre la gamme Mustang et Citation.

Le Citation M2 :

Le Citation M2 sera doté d’une avionique  Garmin G3000 avec trois écrans EFIS LCD de 14 inch, tactiles.  Les pilotes peuvent afficher simultanément des cartes, des graphiques, le TAWS, la planification des vols ou des conditions météorologiques. Cette nouvelle conception de cabine, avec un cockpit deux places qui peut accueillir jusqu'à six passagers. L’avion intégrera une cellule en aluminium, une aile droite et un empennage en T. L’éclairage sera dorénavant doté de feux LED.

 

Citation_M2_panel1.jpg

 

 

L’appareil aura une vitesse de croisière maximale de 400 nœuds (741 kilomètres par heure) et une distance maximale franchissable  de 1300 miles nautiques (2408 km). Le M2 pourra utiliser des aéroports avec des pistes courtes  soit de  3 250 pieds (991 mètres) et devrait grimper à 41 000 pieds (12 497 mètres) en 24 minutes.

En matière de motorisation, le M2 reprendra deux  Williams International FJ44-turboréacteurs dans la nouvelle version  1AP-21 doté d’un FADEC. Chacun produisant 1965 livres de poussée. Cette nouvelle version améliorée du moteur FJ44 Williams intègre des améliorations tirées de plus de 6 millions d'heures de fonctionnement des  4000 FJ44 en service. Le FJ44-1AP-21 produit une poussée d'altitude de 10-15% supérieur  (selon conditions) et consomme moins de carburant en croisière que les versions précédentes.

Les options seront les mêmes que pour l’ensemble de gamme Cessna Citation mais le M2 sera doté automatiquement du système d’avionique composé du  radar météorologiques, d’un  TCAS I, d’un système de connaissance du terrain et système d'alerte (TAWS) et ADS-B.


L’appareil disposera d’un cabinet de toilette à l’arrière, l’habitacle du M2  aura   58 pouces de large (1,47 m) et 11 pieds (3,3 mètres) de long avec une allée de 5 pouces  offrant une hauteur de cabine de 57 pouces (1,45 mètres). Huit grandes fenêtres, des sièges. Le tout nouvel intérieur, dont les matériaux et les couleurs peuvent être sélectionnées à la main par les clients offrira  une grande palette de possibilité et de variétés. Le client pourra également parmi des systèmes de connectivité et d’interface pour le travail ainsi que pour le divertissement individuel.


Programme du M2

Cessna prévoit que son M2 devrait voler durant la première moitié de 2012 et atteindra sa certification lors de la première moitié de 2013, suivie par les livraisons à partir de la deuxième moitié de 2013.

Citation_M2_cabin1.jpg

 

 

Photos : 1 Image de synthèse du M2 2 Maquette du cockpit 3 Maquette de la cabine @ Cessna