20/12/2010

Première conversion du PC-21 au F/A-18 réussie !

PC-21-12.jpg

La première conversion d’élèves pilotes sur l’avion d’entraînement Pilatus PC-21 sur le F/A-18 Hornet est un plein succès ! Les élèves pilotes des Forces Aériennes Suisses transitent dorénavant du NCPC-7 au PC-21 puis directement sur Hornet.

 

Commentant les résultats encourageants du premier cours de formation (FAUK F/A-18 ) basé sur le nouveau cursus, le Lieutenant-Colonel Michael Von Jenner, responsable de l’introduction du PC-21, se déclare très satisfait  du nouvel appareil et permet une diminution des coûts de formation. De plus, le fait ne plus transiter  sur un avion école à réaction ne change en rien la qualité de la formation.

 

 

Excellente préparation pour le Hornet :

 

Avec l’avionique de pointe qu’offre le Pilatus PC-21, il est possible de simuler l’ensemble des fonctions d’un cockpit d’un avion de combat de pointe. Les quatre premiers  jeunes pilotes sélectionnés  ont commencé leur formation par 30 semaines sur le NCPC-7 (PC-7 modernisé) dans la région du Tessin, puis 45 autres semaines sur le PC-21 sur les bases aériennes d’Emmen (LU) et Sion (VS), le tout agrémenté de nombreuses heures de théorie ! Au total, les élèves pilotes auront accompli  210 missions aériennes sur la nouvelle machine.  Puis, après huit mois de formation toujours intensive à Payerne, ils ont été les premiers à obtenir à l’aide de cette nouvelle formation le diplôme de conversion sur chasseur F/A-18 Hornet.

 

Avec le recule, on s’aperçoit que les pilotes formés sur PC-21 maîtrisent beaucoup mieux la gestion des différents systèmes informatiques qui composent un avion de chasse moderne, l’élève peut en effet se familiariser immédiatement avec le monde des cockpits numériques, comme l’affichage tête haute, la gestion des écrans EFIS et les principes d’un radar moderne. La routine acquise à bord d’un PC-21 peut alors être transférée sur un F/A-18 sur une base de un pour un.

 

Previewimage35.jpg

 

 

Le PC-21 un formateur exceptionnel :

 

Les Forces Aériennes Suisses  exploitent une flotte de six Pilatus PC-21depuis l'été 2008. Les machines ont été achetées dans le cadre du programme d'armement 2006.  Pour le Lieutenant-Colonel Von Jenner: «L'objectif principal de l'achat du PC-21 est de nous donner accès à un rapport coût-efficacité avec un système de formation performant qui nous permet de former les futurs pilotes militaires à un niveau plus élevé dans un temps plus court. Ce faisant, nous pouvons raccourcir certains modules de formation sur  avion de combat F/A-18. Les résultats obtenus jusqu'ici ont été très bons, ce qui indique que nous sommes sur la bonne voie avec la polyvalence du PC-21. » !

 

Le système innovant de PC-21 de formation a également suscité  de  l'intérêt en dehors de la Suisse. De nombreuses Forces aériennes se sont mises à scruter de manière critique comment notre pays gère cette nouvelle formation et plusieurs instructeurs étrangers sont directement venu en Suisse pour voler  au sein l’école des Forces Aériennes Suisses. Sans exception, ils ont été très impressionnés par le PC-21 et les performances ainsi que la  philosophie de ce système de dernière génération.

 

 

L'avis des 4 premiers diplômés :

 


Le  Premier lieutenant Alain von Büren, Escadron de chasse 17,

FromPropToHornet01.jpg


«Par rapport au PC-7, l'un des aspects les plus difficiles de la formation sur le PC-21 est que l'on doit être beaucoup plus flexible pour réussir une mission, il faut être beaucoup plus rapide en pensée, d'analyse et d'action. La formation sur le PC-21 a été une excellente préparation pour la conversion sur le F/A-18. Le système moderne d'avionique avec simulation de radar, affichage tête haute et la configuration du poste de pilotage HOTAS (Hands-on-gaz-et-Stick) permet aux pilotes d'acquérir des routines de gestion du système tout en continuant à voler sur une machine de type turbopropulseur.

 

 



Le Premier lieutenant Cédric Aufranc,   Escadron de chasse 18,

FromPropToHornet04.jpg
«Le Combat en  vol exige la capacité de prioriser et de faire plusieurs choses en même temps: voler, de maintenir la formation de l'escadron, traiter les données et informations et de travailler avec les radars et autres systèmes - tout en manoeuvrant dans la troisième dimension et en restant concentré sur les scénarios tactiques. Les similitudes entre le PC-21 et le  Hornet sur le plan de la philosophie du poste de pilotage et de la gestion des systèmes, est très efficace, et permet de donner aux pilotes stagiaires une excellente base pour la conversion ultérieure au F/A-18. »

 

 


Le Premier lieutenant Christoph Käppeli, Escadron de chasse 11

FromPropToHornet03.jpg
«Train as you fight»: Le grand défi n'est pas tant aux commandes d'un avion de combat moderne, mais de savoir comment faire le meilleur usage possible du système complet avec toutes les armes de ses capteurs et ses options. Le CNPC-7 et le PC-21 sont équipés de l'avionique moderne qui offre donc la pierre idéale pour intensifier une formation sur  avion de combat de haute performance. La formation à la gestion des systèmes de l'avionique complète disponible dans le PC-21, plus les options de simulation des armes, permet de se rapprocher au plus près du Hornet »

 

 



Premier lieutenant Cyril Johner, Escadron de chasse 11

FromPropToHornet02.jpg
«Rétrospectivement, je peux certainement dire que la conversion du PC-21 au F/A-18 a été absolument bonne, et je suis fier d'avoir été impliqué dans le déploiement d'un tel système de formation tournée vers l'avenir, et de ce fait,  je fais partie d'une «nouvelle génération de pilotes». Par rapport au F-5 Tiger anciennement utilisé  pour la formation, un autre grand avantage du PC-21 est le système de compte rendu: il permet de visualisé la totalité du vol en 3D, y compris les vues du cockpit, de travail du pilote, pour être ensuite analysé en détail . Le PC-21 fournit un solide

premier contact avec l'avionique, le cockpit et la philosophie des mission que les pilotes doivent se familiariser pour une conversion sur avion de chasse ».

 

(Source Pilatus Aircraft)

 

PC-21 supplémentaires :

 

Pilatus Aircraft vient de recevoir vendredi dernier la commande pour deux PC-21 supplémentaires pour la Suisse dans le cadre du programme d'armement 2010. Ils seront livré d'ici 2012.

 

 
pc21_parsys_0002_Image.jpg

 

Tous les liens sur le PC-21 avec les commandes Suisses, Singapourienne et des EAU :

 

 

 

Commentaires

Trop top le PC-21 !!

Écrit par : Fabrice | 20/12/2010

Sans remettre en cause les formidables qualités du PC-21 et des Forces Aériennes Suisses, je souhaite quand même approter un bémol:

Il est trop tôt pour crier victoire.

Ok, des jeunes pilotes sont passés directement du PC-21 au F-18, mais attendons un peu ce qu'ils vont devenir comme jeunes pilotes opérationnels...
A ce moment là, on pourra voir avec un peu plus de recul s'il n'y a pas des trous dans la raquette.

Je m'explique: A l'arrivée du Mirage 2000, de mémoire, la phase de transition sur avions d'armes (à la sortie de Cazeaux) se faisait en 50/60heures sur des avions type Mirage III ou F1. L'armée de l'air a décider qu'une trentaine d'heures était assez pour la même transfo sur 2000, car beaucoup plus sipmle à piloter. Seulement, 2/3 accidents de jeunes pilotes dur 2000 ont poussés l'armée de l'air à faire machine arrière.
OK, l'avion était plus simple à piloter mais il était en même temps plus complexe à apréhender au niveau aide à la navigation, systéme d'armes, automatisme...procoquant ces 2/3 accidents.

Pour le passage PC-21 / F-18 c'est à mon avis l'exact inverse...!
Ces jeunes pilotes ne vont ils pas de leur coté être confrontés à des surprises d'un autre ordre?
Vitesses bien supérieures, manques d'heures de vol, consommations trés variables, inertie supérieure, masses trés variables, manque de confiance,...

Au vu de mes expériences, j'exprime ce doute; peut être sans raison...?!
Quoi qu'il en soit, ce cursus reste intéressant à observer.

Écrit par : syntaxerror9 | 21/12/2010

Bonjour syntaxerror9, vous exprimez effectivement des craintes qui étaitent à la base de ce nouveau cursus, l'un des facteur qui pouvait poser un certain nombres de problèmes en était la différence de vitesse, hors, il semble que ce n'est pas le cas. La formation sur PC-21 va encore évoluer dès l'été prochain avec l'arrivée d'un simulateur, de plus, durant cette première formation il a été décidé de modifier certains modules. Certes ces modification restent modestes mis-à-part un relooking des appareils pour les rendres plus visibles.

Il n'en reste pas moins que les quatre premiers pilotes sont tous qualifiés "Hornet" et bien que l'apprentissage d'un pilote de chasse reste encore long, nous avons atteint avec cet appareil une nouvelle dimension en terme de formation.

Je suis entrain de recueillir des informations auprès de l'école de chasse des Forces Singapourienne, qui vole également le PC-21 et les signes semblent pour l'instant également très positifs.

Mais il est vrai qu'il faudra certainement attendre un peu, pour avoir un recul suffisant, quelques corrections sont probablement encore possible mais dans l'ensemble, on peut se montrer serein.

Bien à vous!

Écrit par : Pascal Kümmerling | 21/12/2010

Bonsoir Pascal,

Ce petit commentaire inoffensif pour vous dire
que je visite régulièrement votre blog, que je l'apprécie beaucoup
(car il se trouve que j'aime tout ce qui vole), mais qu'à chaque visite
ou presque, mes yeux ont mal, parce-que vos articles sont truffés de fautes d'orthographe.
Je sais, je vais passer pour un vieux con, mais si ça vous chante, je vous
offre de me les envoyer avant publication, d'effectuer les deux-trois corrections
nécessaires afin qu'ils soient orthographiquement adéquats, et hop, voilà.

Avec mes respectueuses salutations.

Philippe

Écrit par : Philippe | 22/12/2010

Philippe : +

Écrit par : Pascal (l'ing) | 26/12/2010

Ce petit commentaire inoffensif pour vous dire

pauvre Philippe il a été trop méchant cette année donc le Père Noël n'est pas passé chez lui ... sniffffffffffff

pour 2011 prenez une bonne résolution à chaque fois que vous vous voyez meilleur de tous les autres tapez-vous la tête contre le mur ca aide à mieux réfléchir.

personne n'est parfait mais il y a que les snobinares qui pensent le contraire.

je glisse quelques fautes d'orthographe pour les plaisantants ... lol ... faites vous les dents dessus ... MRD



bonne continuation HO HO HO

Écrit par : michel | 27/12/2010

Les commentaires sont fermés.