30/09/2010

L’US Navy commande  124 Super Hornet !

 

 

sph.jpg

 

 

ST-Louis, Boeing annonce une commande du Pentagone concernant  124 F/A-18E/F Super Hornet et EA-18G Growler  qui viendront  équiper  l’US Navy. Ce contrat est estimé à 5,3 milliards de dollars.  Les appareils, répartis entre 66 Super Hornet et 58 Growler, seront livrés entre 2012 et 2015.

Troisième volets  pour les Super Hornet :

Il s’agit  là, du troisième contrat pluriannuel que le Pentagone signe avec l’avionneur américain pour des F/A-18E/F. Les deux précédents portaient respectivement sur 210 et 257 appareils,  dont les livraisons se termineront en 2011. Précèdement, Cette troisième commande préfigure l’arrivée en ligne en 2015 du nouveau porte-avions nucléaire CVN78 « Gérald R. Ford » (Class 21), qui remplacera le CNV65  "USS Enterprise" vieux de 50 ans  ! (voir image de synthèse).

Le Super Hornet :

Le Boeing F/A-18E/F Super Hornet est un avion multirôle, capable d'effectuer pratiquement toutes les missions dans le spectre de tactiques, y compris la supériorité aérienne, de jour comme de nuit avec des armes à guidage de précision, chasseurs d'escorte, de soutien aérien rapproché, la suppression de défenses aériennes ennemies, de reconnaissance.  En comparaison du Hornet le Super Hornet permet des missions à très grand rayon d’action. Le Super Hornet est doté du radar AESA (Active Electronically Scanned Array) APG-79 de Raytheon.

cvn78.jpg

 

 

Le EA-18G Growler :

Tout comme son grand-frère le super Hornet, l’EA-18G dispose du radar AN/APG-79 à antenne active (AESA) lui permettant non seulement d’être autonome en comparaison de son prédécesseur  EA-6B en mode air-air, mais intègre des possibilités de liaisons de données numériques et de brouillage dirigé indépendant du reste des systèmes embarqués.

Pour la lutte contre les défenses ennemies, l’EA-18G dispose de pod ALQ-99 de brouillage  couplé à un système d’analyse à large spectre ALQ-218 lui permettant de différencier les types de radars (surveillances, poursuites, sol ou embarqué) et l’analyse des types de fréquences. Le système enregistre  et répertorie l’ensemble des menaces pour permettre leur restitution sur un écran tactique, avec une plus grande précision que par le passé.

Les systèmes embarqués du Growler lui permettent d’agir sur trois modes tactiques :

- Reconnaissance électronique (analyse des diverses menaces, radar et missiles)

- Suppression des menaces connues et mémorisées selon un scénario prévu.

-  Réaction immédiate à l’engagement d’une nouvelle menace non répertoriée.

Du point de vue des communications, l’avion dispose du système AlQ-227 qui lui permet d’épier et de brouiller les communications adverses, en contre partie le Growler dispose pour sa propre protection le nouveau concept INCANS  qui améliore les communications et transferts de données à l’intérieur d’un groupe naval.

Capacités ECM :

-          Détection passive/active.

-          Analyse des menaces et classifications.

-          Brouillage actif, perturbation électronique (radar et communication).

-          Paralysie électronique avec des virus informatiques.

Capacités de tirs :

-          air-air (AIM-9X Sidewinder, AIM-120 AMRAAM,)

-          Elimination de radars ennemis (AGM-88 HARM)

L’ensemble de ces possibilités offrent l’opportunité aux équipages du Growler de pouvoir participer directement à l’escorte d’un groupe d’attaque tout en étant susceptible de se défendre face à n’importe quelles menaces en vol.

 

growler.jpg


 

Photos : 1 F/A-18F Super Hornet @ K. Scott 2 vue d’artiste du CVN78 @ US NAVY 3 EA-18G Growler @ Boeing

 

21:35 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : super hornet, boeing, us navy, ea-18g growler |  Facebook | |

29/09/2010

IFTM TOP RESA, le salon international B2B du marché touristique français

 

Les portes viennent de se refermer sur l'IFTM Top Resa Paris, il convient de dresser un premier bilan des annonces et nouveautés qui préfigurent l'évolution du transport aérien et du tourisme pour la prochaine saison.

Ce salon professionnel qui reste un des baromètres du secteur, nous a agréablement surpris par le nombre croissant d'exposants, ainsi que la présence de sociétés high-tech orientées vers des solutions dédiées au secteur. ; on ne compte plus le nombre d'iPad de chez Apple présents

nouvelles-tech.jpg

 

Toutefois, il est à signaler l'absence majeure de la Star Alliance qui de part son actualité aurait eu toute sa place ici.

 

stand_air_france.jpg

 

 

Air France qui nous a présenté sa nouvelle configuration affaire qui se retrouvera en 2011 sur une vingtaine d'appareils, une quarantaine prévue pour l'horizon 2013.

Cette nouvelle configuration propose d'avantage de confort : un lit de plus de deux mètres, de nouveaux rangements et un système astucieux de repose-pieds intégré dans le siège du passager de devant.

L'ambiance lumineuse du bloc cabine est elle aussi complètement revue, ainsi que la gastronomie.L'application iPhone a elle aussi été annoncée cette semaine, elle prend en compte votre compte Flyingblue.De plus, de nouvelles destinations ont elles aussi été annoncées, Orlando et Lima à partir de juin 2011.

Corsairfly a été sous les feux de l'actualité ces deux dernières semaines suite à la sulfureuse campagne de publicités osées, qui a fait un "buzz" sans précédent sur la toile avec sa campagne publicitaire "A ce prix là, j'emmène..."

L'arrivée de son nouveau Directeur général, tent à annoncer une montée en puissance de la compagnie, des orientations osées pour sa classe affaire ainsi qu'un renouvellement prochain de la flotte par le remplacement d'une partie des 747-400 actuels par des A330.

 

pear_air-Seychelles.jpg

 

 

Air Seychelles, qui attendait depuis longtemps sa nouvelle classe affaire "Pearl" a eu l'immense plaisir de nous la présenter, il convient d'ajouter aux standards des grandes compagnies, un écran LCD qui se pose comme une tablette graphique autonome, ainsi qu'une trousse atypique et exotique pour les passagers. La compagnie attend elle aussi quelques renouveaux de sa flotte, qui accompagnera   l'arrivée de deux grands hôtels de très haut de gamme sur l'archipel.

Finnair a quand à elle fait savoir qu'une nouvelle charte graphique de sa flotte sera présentée, à partir du 4 décembre, sur un Airbus A330.

Nous nous attendions à quelques informations concernant le rapprochement de LAN (Chili) avec TAM (Brésil), hélas rien n'a filtré ! Il faut avouer que le sujet est sensible et risque bien d'être à rebondissements, car nous nous trouvons dans le cas précis où l'une des compagnies est membre de l'alliance One World et l'autre de la Star Alliance. Ce duel risque bien d'être le feuilleton à suspens pour la fin de l'année.

Non présente sur le salon, Jet Airways, compagnie indienne ouvre une nouvelle ligne sur Milan.

 

stand_panama.jpg

 

 

Passons à la partie tourisme, où là chaque pays présent a rivalisé d'ingéniosité dans les décors pour nous apporter chaleur et envie sur leurs stands. Le salon était configuré par zones géographiques, où la présence de petites îles ou pays apportait un réel plaisir : tenues folkloriques, gastronomie locale, et bien entendu musique. À ce jeu-là, l'Amérique du sud est difficile à battre, tellement le rythme est soutenu, entre le Brésil, la Colombie, l'Argentine et quelques îles des Caraïbes.

 

danseuse.jpg

 

 

L'Asie était nettement moins représentée que l'an dernier, avec une Chine discrète.

L'Afrique emmenée par l'Afrique du sud - qui surfe toujours sur l'effet Coupe du Monde -  a fait le plein.

Malgré les situations géopolitiques (tensions, otages) nous ne pouvons que féliciter les initiatives de participation de l'Iran, la Libye et du Niger, qui recèlent réellement de trésors cachés qu'il est encore difficile de découvrir.

La mauvaise note du salon sera attribuée, hélas, à la Nouvelle-Calédonie, qui par un petit stand perdu au fond d'une allée, se retrouve dans l'impossibilité de promouvoir une destination qui reste pour beaucoup comme le plus bel endroit du monde, un paradis merveilleux aux antipodes de l'Europe !

Paul Marais-Hayer


 

28/09/2010

Hornet suisses au Tactical Leadership Programme d'Albacete !

 

 

f18sw.jpg

 

 

Les pilotes des Forces aériennes suisses effectuent jusqu’au 8 octobre 2010 des exercices de défense aérienne en Espagne. Cinq avions de combat F/A-18 «Hornet», quatre avions engagés et un de réserve, participent à cette campagne. Elle a lieu à Albacete et sert de complément à l’entraînement de défense aérienne, un type d’entraînement qui est limité en Suisse. La délégation suisse des Forces aériennes comprend 26 personnes, soit  6 pilotes et 20 spécialistes au sol. Le retour est prévu le 8 octobre 2010.

Les Hornet suisses engagés sont : F/A-18C J-5004 ,J-5008, J-5019 et  J-5023  ainsi qu'un F/A-18D J-5237

Ce type d’exercice est régulièrement  organisé chaque année sur des polygones d’exercices en collaboration avec les Forces aériennes voisines, ces exercices permettent à nos pilotes de maintenir un haut niveau d’entraînement et  de parfaire la collaboration avec nos voisins.  Il est également important pour nos Forces aériennes de pouvoir effectuer des combats aériens qui permettent de valider les procédures d’engagement des systèmes d’armes  et de pouvoir évaluer ceux-ci face à des aéronefs différents. L’avantage étant que ces exercices particulièrement bruyant  peuvent s’effectuer sur des zones particulièrement adaptées et qui de surcroît dégage la population suisse des nuisances dues au bruit. Un accord technique entre la Suisse et l’Espagne constitue la base légale pour la participation à cette campagne.

 

EF-18.jpg

 

 

l’Ala 14 Albacete AFB :

Albacete est l’une des principales bases aérienne espagnole en matière d’infrastructures, elle abrite la 14e escadre de chasse  de la Force Aérienne espagnole.  Albacete dispose d’une importante structure logistique permettant la mise à niveau des EF-18, EF-5 et CASA-101, ainsi que les Mirage-F1. Albacete dispose d’un « banc d’essais » moteur qui sert notamment à la mise au point des moteurs de l’Eurofighter EF-2000. Ses installations sont situées dans une zone de 470.000 mètres carrés.

 

eurofighter.jpg

 

 

Tactical Leadership Programme (TLP) :

La base d’Albecete abrite également un centre d’entraînement au combat aérien particulier, le Tactical Leadership Programme dont nos pilotes vont bénéficier lors de ce déplacement. L'objectif de la TLP est d'accroître l'efficacité des Forces aériennes tactiques alliées à travers le développement des compétences en leadership, tactique et capacités de vol, la planification des missions et des capacités de tâches et les initiatives conceptuelles et doctrinales. Les Forces aériennes alliées en Europe centrale (AAFCE) avaient émises il y a plus de 30 ans la volonté de la création d’un tel site d’entraînement dans le but non seulement d'améliorer les capacités tactiques, mais aussi à élaborer des tactiques, techniques et procédures qui renforcent  la coopération aérienne tactiques multi-national.

 

f16danois.jpg

 

 

Photos : 1 F/A-18C Suisses @ Swiss Air Force 2 EF-18 Espagnol 3 Eurofighter espagnol 4 Pilote Danois dans son F-16 lors du TLP 2009 @Force Aerienne Espagnole

 

19:46 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : tlp, albacete, swiss air force, défense |  Facebook | |

27/09/2010

Eurocopter a dévoilé son X3

 

 

75e1ff66-ca32-11df-8901-6fbd366f32cb.jpg

 

 

Eurocopter a dévoilé son  X3, hélicoptère hybride ultra-rapide pouvant atteindre des vitesses de plus de 400 kilomètres/heure.

Lundi, la filiale d'EADS a dévoilé sur la base militaire d'Istres un démonstrateur technologique, baptisé X3. L'engin conserve les caractéristiques d'un hélicoptère avec notamment le décollage et l'atterrissage verticaux et le vol stationnaire. Mais il s'attribue aussi les spécificités d'un avion turbopropulseur avec deux petites ailes qui portent deux hélices de chaque côté de la «cabine». Cet appareil hybride, à la fois mi-avion, mi-hélico, marque une rupture technologique importante. Elle permet à l'engin de gagner en vitesse en l'augmentant de 45 à 50% à plus de 400 kilomètres/heure.

De nombreuses missions réalisées en hélicoptères exigent d'être rapidement sur les lieux: recherche et sauvetage sur de longues distances, opérations des forces spéciales, garde-côtes, patrouille aux frontières, évacuations médicales sur le champ de bataille ou dans le cas de catastrophe naturelle…! Le constructeur estime qu'il pourra lancer la production en série d'ici 5 à 6 ans. Pour autant, il ne renonce pas à produire des engins classiques. Les deux gammes se développeront côte à côte pendant encore plusieurs années.

Le X3 est aussi une réponse aux concepts de deux rivaux d'Eurocopter. Boeing a déjà mis au point son V-22 qui est en opération en Afghanistan mais il s'agit d'un appareil lourd dédié aux seules opérations militaires. De sont côté, Sikorski a développé un démonstrateur, le X2, utilisant une autre option technologique (deux rotors qui tournent en sens inverse et une hélice propulsée) qui vient de franchir le cap des 462 kilomètres/heure.

Photo : le X3 d’Eurocopter @Eurocopter

 

19:24 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : eurocopter x3, ead, hélicoptère rapide |  Facebook | |

26/09/2010

Cathay commande six B777 !

 

 

K64152-02_med.jpg

 

 

La compagnie hongkongaise a passé une nouvelle commande auprès de Boeing en vue d’acquérir six exemplaires de B777-300ER de plus.

Il s’agit de l’exercice de droits d’achat que la compagnie avait sécurisé. Le contrat, ferme, est évalué à 1,6 milliard de dollars, selon les prix affichés au catalogue du constructeur américain.

Cette commande porte à trente-six le nombre de B777-300ER acquis par Cathay. Dix-huit sont déjà en service. Douze autres doivent intégrer la flotte entre 2011 et le début de l’année 2013. Les six nouveaux seront quant à eux livrés en 2013 et 2014.

Les B777-300ER prennent une place de plus en plus importante au sein de la flotte de Cathay. Appelés à doubler leur nombre, ils sont actuellement en service aux côtés de douze B777-300, cinq B777-200, vingt-deux B747-400 et vingt-cinq B747-400F. Dix B747-8F sont également en commande auprès de Boeing et devraient intégrer la flotte à partir de 2011.

Photo : B777 Cathay @ Boeing

 

13:44 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : b777, boeing, cathay pacifique |  Facebook | |