20/07/2010

Farnborough : Boeing en force !

 

 

B777emirates.jpg

 

 

Le constructeur américain Boeing est décidé à frapper fort lors du salon aéronautique de Farnborough qui se tient actuellement au Royaume-Uni ! Tour d’abord avec la présentation en première mondiale à l’étranger de son B787 «Dreamliner», puis avec une série de commandes !

B787 «Dreamliner» :

Le B787 "Dreamliner", le nouveau long-courrier de Boeing, a atterri en Grande-Bretagne dimanche, effectuant son premier vol en dehors des Etats-Unis pour le plus grand plaisir des passionnés d'aviation. Le vol du nouveau long-courrier a également été suivi dans ses moindres détails par les médias en général témoignant de l'intérêt que suscite l'appareil au-delà du secteur et des passionnés d'avions.

Le B787 s'imposer déjà comme la vedette du salon aéronautique de Farnborough qui vient de débuter.

 

B787Farnb.jpg

 

 

Nombreuses commandes annoncées :

Première grosse commande annoncée par Boeing, la compagnie Emirates vient de passer  commandes de 30 B777-300ER. Emirates est déjà la compagnie qui exploite le plus de B777 au monde. Elle en opère 86 exemplaires, de tous les modèles existants, et attend encore seize B777-300ER de son accord de 2004.

Cette commande s’associe automatiquement à un contrat avec General Electric, le GE90-115B étant la seule solution de motorisation. Le motoriste américain a indiqué que ce nouvel accord avec Emirates avait une valeur de trois milliards de dollars, en comptant les moteurs de réserve et des services de maintenance et de révision sur douze ans.

La compagnie Low-Cost Norwegian annonce une nouvelle commande de 15 B737-800 Next-Generation supplémentaires. Les appareils, issus de la conversion de droits d'achat et estimés à 1,15 milliard de dollars, devraient être livrés entre 2014 et 2016. Norwegian avait passé sa première commande de B737-800 en 2007. Elle s’était alors engagée sur 42 exemplaires, un nombre qui est rapidement monté à quarante-huit. Tous ces mono-couloirs doivent lui être livrés d’ici 2014. Quatre sont en service aujourd’hui.

La compagnie norvégienne a précisé qu’elle était parvenue à accélérer le rythme de remplacement de ses B737-300. Elle estime qu’en 2012, elle exploitera une flotte de soixante-trois B737-800, acquis en partie en leasing. C’est également elle qui lancera la nouvelle cabine Sky Interiors en Europe au mois de décembre.

Et pour terminer, la société de leasing GECAS vient de signer avec Boeing une commande de 40 B737-800 Next-Generation évaluée à trois milliards de dollars, selon les prix affichés au catalogue de l’avionneur américain. GECAS compte déjà plus de trois cents mono-couloirs de nouvelle génération de l'avionneur américain dans sa flotte et en attend encore 105, en tenant compte de la commande annoncée aujourd’hui.

B737-800norw.jpg

 

 

Photos : 1 B777-300ER Emirates 2 B787 Dreamliner à Farnborough 3 B737-800NG Norwegian @ Boeing


 

Commentaires

en force ? vraiment ?
bof bof bof pour l'instant :

Le géant européen a reçu la commande de 122 appareils pour un peu plus de 11 milliards de dollars devant son rival américain qui n'en totalise que 70 pour 12 milliards.

http://www.lefigaro.fr/societes/2010/07/19/04015-20100719ARTFIG00442-airbus-et-boeing-rivalisent-de-commandes.php

mais le match ne fait que commencer

Écrit par : Buena | 20/07/2010

La différence est marquée par le fait qu'Airbus attend volontairement les Salons aéronautique pour annoncer ses commandes à contrario de Boeing qui les annonces tout au long de l'année. L'idée ici, si j'ai bien comprit c'est de démontrer une augmentation significative des commandes de Boeing depuis juin et ceci indépendamment du reste de l'année, le tout combiné avec la présentation du Dreamliner !

Écrit par : Liv | 20/07/2010

... et d'ajouter que les commandes d'Airbus ont été gardées secrètes jusqu'à ce matin alors que l'annonce commandes de Boeing date d'hier !
Mais le plus important c'est le constat du redémarrage de l'industrie aéronautique suite à la crise et au volcan. D'ailleurs, parler de "match" entre les deux constructeurs est en soi ridicule car avec plus 60% du marché peu importe réellement qui l'emporte en matière de total des ventes. je préfère l'appellation "seine concurrence" !

Écrit par : Liv | 20/07/2010

C'est clair, il s'agit ici d'une action "coup de projecteurs" de la part de Boeing! Mais j'aurais l'occasion de revenir sur le sujet, le Salon de Farborough marque, en effet, une certaine reprise des ventes et pas seulement en ce qui concerne Airbus & Boeing !!

Écrit par : Pascal Kümmerling | 20/07/2010

@liv . argument qui ne tient pas ! avant le salon : 133 commandes pour Boeing contre 131 pour Airbus.

Écrit par : Buena | 20/07/2010

N'empêche que je le trouve sacrément gracieux, ce B787. Ces ailes légèrement ployées flattent le regard.

Écrit par : Matthieu | 20/07/2010

apres 2 jours:

Airbus: 199 commandes pour 16,4 milliards
Boeing: 160 commandes pour 14.7 milliards

http://www.latribune.fr/entreprises/industrie/aeronautique-defense/20100719trib000531470/salon-de-farnborough-avantage-airbus.html

Écrit par : Buena | 21/07/2010

Je vois mon cher Buena, que vous n’avez pas comprit le sens « profond » du changement de politique de communication de Boeing, et c’est en cela qu’il faut comprendre cet article. Ceci demande une analyse macro-économique et non global. Les commandes vont se succéder mais il ne s’agît pas ici d’engendrer, comme vous sembler le croire, en une course aux commandes, et de ce fait de déterminer qui serait le gagnant entre les deux constructeurs !!

Écrit par : Liv | 21/07/2010

Il me semble que Boeing à changé effectivement son mode de communication, en quoi cela est-il dû ?

Écrit par : Franz | 21/07/2010

@ Liv , baratin ;) le gagnant est celui qui engrange le plus de commandes et qui a la plus grosse part du marché mondial. Point final. Et la communication n'est qu'un moyen parmi d'autres pour atteindre un tel objectif.
Et il n'y pas specialement de changement de communication , Boeing met en géneral le paquet sur Farnborough comme le fait Airbus au Bourget une année sur deux.

Écrit par : Buena | 21/07/2010

Mon Cher Buena, il n'y a pas de concours et encore moins de gagnant, cette soi-disante compétition Airbus/Boeing est une pure invention journalistique issue du conflit avec le Concorde mais régulièrement mise en avant avec la publication des chiffres des constructeurs en début d'année !

Écrit par : Liv | 21/07/2010

Oula faut songer a atterrir la ... non sérieux ...

Écrit par : buena | 21/07/2010

bon de l'info
Apres 3 jours:

Airbus: 210 18,8 milliards (intention d'achat Thai airways non compris)
Boeing: 197 17,18 milliards

http://www.latribune.fr/entreprises/industrie/aeronautique-defense/20100719trib000531470/statu-quo-entre-airbus-et-boeing-a-farnborough.html

cela fait beaucoup de commandes quand meme

Écrit par : buena | 22/07/2010

Les commentaires sont fermés.