29/01/2010

Premier vol du Sukhoi T-50

 

 

show_image_615.php.jpeg

 

 

Je vous l’annonçais il y a quelques jours déjà, le renouveau de la chasse russe le prototype Sukhoi T-50 (PAK FA) a effectué son premier vol ce matin ! La ressemblance avec F-22 est significative, comme l’étaient les MIG-29 et SU-27 avec les F-14 et autres F-15 de l’époque.

Omnirôle et furtif :

Comme prévu, le prototype de démonstration T-50 représente l’archétype de l’avion multirôle ayant des capacités furtives, soit un appareil de cinquième génération, capable d’emporter des charges militaires en interne. Surnommé le « raptorski» en référence à sa proche ressemblance avec son homologue américain le F-22 Raptor.

Le vol d'essai s'est déroulé à Komsomolsk-sur-Amour, dans l'extrême-orient russe et il a duré 47 minutes.

En développement depuis les années 90 (voir lien), il devrait entrer en service dans l'aviation russe à partir de 2015. Il doit remplacer les Mig-29 et Su-27.  L'Inde est également partenaire de ce  programme. Cet appareil devrait d’ailleurs à l’avenir former l’épine dorsale de l’Indian Air Force (IAF). Le coût du développement du T-50 partagé entre les deux pays, devrait  être de 6 à 7 milliards d’euros. Le coût d’un appareil devrait dépasser les 70 millions d’euros.

Les caractéristiques de l'avion sont incertaines. On parle d'un poids de 26 tonnes et 37 à pleine charges.

En comparaison des Sukhoi Su-30 actuels, la signature radar devrait se situer à 0,5 mètres carré par rapport aux 20 mètres carrés de celui-ci !

 

IMG_9631.jpg

 

 

Il disposera, comme le F-22 Raptor, d’une capacité  « supercruise », de la prochaine génération missiles air-air, air-surface et air-mer, nouvelle capacité  de senseur  infrarouge et d’une intelligence artificielle. Ses capteurs visuels seront combinés par voie électronique et alimenteront les pilotes dans un format facile à lire et à comprendre.

Le TU-50 est doté  pour ses vols des deux  premiers moteurs Saturn 117S (environ 14,5 tonnes de poussée chacun). Le 117S est une version avancée de l’AL-31F, mais construit avec l’expérience acquise sur l’AL-41F. On suppose que la version définitive utilisera un nouveau moteur de 17,5 tonnes de poussée (x2) développé par NPO Saturn.

 

sukhoi-t-50-pak-fa.jpg

 

 

lien avia news  sur le T-50 :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2010/01/10/le-prototy...

lien vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=vIc6iVVJelg

Photo : 1 & 2 Le premier vol du T-50 @ Sukhoi. 3 planche comparative T-50/F-22.

 

Commentaires

Quelle réactivité Mr le BlogMaster !! Un article tout chaud.
A part ça c'est sidérant de voir les différences dans les coûts de développement!
60 milliards de $ pour le F-22 et env. 10 milliards pour le PAK FA. Faudrait surement attendre la fin du développement pour faire un bilan financier réaliste. Sans oublier que l'équivalence des deux coucous reste à démontrer.

Écrit par : Didou | 29/01/2010

Magnifique engin !

Vivement d'autres photos ou des vidéos.

Écrit par : Martin | 29/01/2010

Ben voilà, suffisait de se pencher :D

http://www.youtube.com/results?search_query=Sukhoi+T-50&search_type=&aq=f

Écrit par : Martin | 29/01/2010

Belle bête :-)

je suis par contre étonné de le voir freiner au parachute. C'est un peu has been, non? Vous en pensez quoi ?

Écrit par : pascal (l'ing) | 29/01/2010

@ pascal: L'usage du parachute n'est peut être que provisoire. Il s'agit en effet du premier vol d'essai qui s'est déroulé apparement avec le train d'atterrissage sorti.
On peut également noter sur l'une des vidéos les rivets sur le revêtement de l'avion, chose que le Raptor a banni pour diminuer la signature radar. La version finale sera peut être très différente de ce prototype.

Écrit par : Didou | 30/01/2010

En fait pour les rivets: j'ai pu voir un Su-27 au Bourget 2007 et j'ai été étonné de voir que tous les rivets sont apparents: cela reste un avantage de robustesse et de maintenabilité par contre on peut se poser la question du rendement aérodynamique de ce genre de choses...
Après on peut se poser la question du niveau de furtivité que veulent les Russes, il est tout à fait possible qu'ils aient décidé de sacrifié un petit peu de la furtivité au coût de développement et de maintenance.
Si c'est bien le cas, ce n'est pas forcément stupide: les analystes disent que la furtivité radar du F-35 est hasbeen et pour une très simple raison. Le F35 est équipé du moteur le plus puissant jamais embarqué sur un chasseur de combat, et du coup il émet bien plus de rayonnement infrarouge qu'un moteur classique. Pour faire simple, si l'appareil est furtif au radar (lorsqu'il ne pleut pas!) il ne l'est pas du tout pour les missiles à guidage IR. Les russes ont dailleurs préféré travailler depuis quelques années sur les guidages IR de leur nouvelle génération de missile plutôt que de se prendre la tête sur la furtivité radar.

En résumé, la furtivité radar c'est bien de loin, mais inutile en combat tournoyant contre les chasseurs équipés de la nouvelle génération de missiles...

Écrit par : Rowhider | 02/02/2010

Les commentaires sont fermés.