30/11/2009

Les Gripen atteignent les 130.000 heures

 

 

Czech Rep, Hungarian and SwAF Gripen.jpg

La flotte des Gripen a atteint les 130.000 heures de vols. L’ensemble des avions de combat Gripen en service en Suède, République Tchèque, Hongrie et l’Afrique du Sud sans oublier l’école Britannique du personnel de vol d’essais, l’Empire Test Pilot School (PTE) totalisent ce chiffre.

 

La Force aérienne est le plus important exploitant de l‘avion de combat Gripen dont le premier escadron a été  déclaré opérationnel en 1997. La République tchèque a pris livraison de ses Gripen C/D en 2005, suivie de la Force aérienne hongroise en 2006. Les livraisons à la South African Air Force ont  commencé en 2008 et se poursuivent actuellement.

Il faut en outre inclure le nombre total d'heures de vol et  d'essai effectués de Saab à Linköping, en Suède, pour la mise à jour des systèmes. En effet, Gripen C/D est en cours d’évolution en continu avec de nouveaux équipements et logiciels dont les tests se poursuivent  avec le Gripen NG.

1000 heures pour le C :

Le 5 novembre dernier, le premier  Gripen C suédois à passer le cap des 1 000 heures de vol. Il s’agit de l’avion n° 39210 en service à la 17e Escadre à Ronneby.

 

P1000517.jpg

 

 

Photos : 1 Gripen tchèque, hongrois et suédois. @ SAAB Gripen - Jan Gustavsson. 2 Gripen tchèque. @ SAAB Gripen - Lasse Jansson

 

17:02 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : forces aériennes, avions de combat, gripen |  Facebook | |

29/11/2009

Livraison du 200e Typhoon

 

 

lowres_200gld-095854.jpg

 

 

EADS annonce la livraison du 200e Eurofighter Typhoon II à la Luftwaffe allemande, lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Manching, près de Munich.

L’Eurofighter produit par EADS Deutschland, EADS CASA (Espagne), BAE System (Angleterre) et Alenia Aeronautica (Italie) est aujourd’hui en service dans 6 Forces aériennes au sein de 12 escadrilles et remplace 11 types d’avions de combat.

A ce jour, la flotte totale comptabilise plus de 70.000 heures de vol au total.

En opérations :

Récemment, quatre Typhoon  de la Royal Air Force ont effectué un record de vol de 18 heures à destination des  îles Malouines dans la mer de l'Atlantique Sud, dans le cadre d’un  Quick Reaction Alert (QRA).

Dans les rôles opérationnels similaires, la Luftwaffe a effectué des fonctions de police aérienne dans le cadre de l'OTAN au profit des Etats baltes, la Force aérienne italienne effectue des fonctions de police de l'air sur l'Albanie en ce même.

En chiffres :

L'Eurofighter Typhoon a été choisi  par le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, le Royaume d'Arabie Saoudite et l'Autriche qui ont commandé au total 707 avions. La production de l’Eurofighter assure actuellement 100.000 emplois dans 400 entreprises.

lowres_200_dsc8303.jpg

 

 

Photos : 1 Typhoon de la Luftwaffe du Jagdgeschwader 74. 2 Cérémonie pour le 200e appareil. @ EADS Eurofighter.

 

27/11/2009

L’Australie commande le F-35 et active sa modernisation !

 

 

2416287641_4089d18488.jpg

 

 

 

Canberra, le gouvernement australien a approuvé la commande d’une première série de 14 avions de combat Lockheed Martin F-35 Lightning II, a annoncé le ministre de la Défense John Faulkner.


Une première commande :

Cette première commande d’un montant de 3,2 milliards de dollars australiens, prévoit également la fourniture d’infrastructures et d’une assistance pour l’entraînement et les essais.

Il s’agit là d’un début, car la RAAF devrait à terme se doter d’une flotte de 72 à 100 F-35, dont la prochaine commande devrait être avalisée en 2012.  L’entrée en service des premiers  F-35 est planifiée pour la mi-2018. Ces appareils commenceront à remplacer progressivement les premières versions de F/A-18 A/B non modernisées acquises au début des années quatre-vingt. Puis se sera le tour des F/A-18 modernisés qui seront remplacés d’ici 2030.

 

image.php.jpeg

 

 

Arrivée des premiers Super Hornet :

Boeing  a annoncé la livraison à  la Royal Australian Air Force (RAAF) du troisième F/A-18F Super Hornet Block II, avec trois mois d'avance sur le calendrier initial. Les F/A-18F

australiens disposent du nouveau radar APG-79 AESA (Active Electronically Scanned Array). Ces nouveaux appareils au standard Block II multirôle sont en mesure d’effectuer toutes les missions dans un large spectre tactique, y compris la supériorité aérienne jour/nuit, et disposent d’une large panoplie en matière d’armement susceptible de remplir des missions d’escortes, de l’appui aérien rapproché et la suppression des défenses aériennes ennemies. La reconnaissance ainsi que la lutte de bâtiments de surface sont également au menu !

Les Super Hornet remplacent les vénérables General Dynamic F-111 en service depuis 30 ans. Les livraisons vont s’échelonner jusqu’en 2011.

image-1.php.jpeg

 

Arrivée des B737 AEWC :

Boeing a également livré cette semaine les deux premiers exemplaires de B737 AEWC (Airborne Early Warning and Control) Wedgetail  à la RAAF. Les avions ont été livrés au cours d’une cérémonie sur la base de Williamtown. Trois avions supplémentaires seront livrés d’ici la fin 2010 et le dernier en 2011.

Basé sur une cellule de B737 NG (Next-Generation) le 737 AEWC est conçu pour fournir une capacité complète de gestion tactique aéroportée capable de suivre des mouvements aériens rapides et lents, maritimes et terrestres. L’équipage peut ainsi diriger les forces offensives et défensives tout en maintenant une surveillance continue de la zone opérationnelle. Le B737 AWEC dispose d’un radar multirôle AESA et d’un système de liaison électronique Link16. Boeing a incorporé un nouveau système de contre-mesures CMDS (Counter Measures Dispenser System) couplé au système d’auto-protection EWSP (Electronic Warfare).

Photos : 1 Lockheed F-35 @ Lockheed Martin. 2 F/A-18F Super Hornet de la RAAF 3 Les deux premiers B737 AEWC de la RAAF @ Boeing communication

 

26/11/2009

Airbus : modification aérodynamique des A320

 

 

 

42617180.jpg

 

 

Dans le cadre des améliorations ayant pour but la diminution de consommation de carburant et de CO2, Airbus lance sa nouvelle génération de «Sharklet» !

Ailerons d’extrémité d’aile :

Depuis près de 30 ans les améliorations éprouvées en matière d’ailerons de bout d’aile «Winglet» ont permis de réduire les tourbillons marginaux généré par la fin de voilure. Cette diminution a contribué à la diminution de la consommation de kérosène et une amélioration du rayon d’action des aéronefs.

La décision du constructeur européen fait suite aux récentes percées en matière d’aérodynamisme qui ont permis de mettre à jour une nouvelle génération d’ailerons encore plus efficace.

Les nouveaux «Sharklet» sont beaucoup plus grands et spécialement conçus pour optimiser l’éco-efficience et les performances en termes de charge marchande-rayon d’action. Le bénéfice sera de 500 kg de marchandise ou 186 km de rayon d’action supplémentaire. Proposés en option sur les avions en production (forward-fit), les Sharklet entraîneront une réduction de la consommation de carburant d’au moins 3,5 % (selon Airbus) sur les lignes les plus longues ainsi qu’une réduction annuelle d’émissions de CO2 de quelque 700 tonnes par appareil. C’est la gamme A320 (318/319/320/321) qui sera en premier équipé de cette nouvelle génération d’ailerons d’ici 2012, puis progressivement l’ensemble de la gamme Airbus d’ici 2013.

media_object_image_lowres_A320_Air_NewZealand_Nov09_lr.jpg

 

 

Premier client : Air New Zealand :

La première compagnie ayant à ce jour opté le «Sharklet» est Air New Zealand dont l’ensemble de la flotte intérieure et internationale sera doté de ces nouveaux ailerons. Le bénéfice de cette ajout sera particulièrement efficient sur les longues lignes trans-tasmaniennes.

4000e aileron fabriqué en Suisse :

La Société RUAG à Emmen (Lucerne) est l’un des grands sous-traitant helvétique en matière aéronautique. Dans le cadre des contrats passés avec Airbus, RUAG Aerospace vient de livrer le 4000e aileron pour la famille A320. La société suisse participera notamment à l’industrialisation de la nouvelle génération d’ailerons «Sharklet». La technologie helvétique a permis a celle-ci à remplacer les pièces moulées en fonte en pièces en aluminium usiné plus légères et en réduisant le nombre de pièces à la fabrication.

Winglets.jpeg

 

Photos : 1 Image de synthèse d’un A320 doté des «Sharklet». 2 A320 Air New Zealand avec les anciens ailerons. @ Airbus Industrie. 3 Le 4000e aileron produit chez RUAG. @RUAG Aerospace.

 

25/11/2009

AgustaWestland : la nouvelle gamme d’hélicoptères vole !

 

AW149_01.jpg

 

 

AgustaWestland (consortium italo-anglais) vient d’annoncer les premiers vols des deux nouveaux prototypes d’hélicoptères de la marque, les AW149 et 159 !

L’AW149 effectue son premier vol :

Le premier prototype d'hélicoptère multi-rôle AW149 a effectué avec succès son vol inaugural, d’une durée de 20 minutes,  le 13 novembre à l'usine de Vergiate AgustaWestland.  Cette machine s’inscrit dans le cadre d’un appareil de transport moyen tonnage de la classe 8 tonnes, pouvant accueillir 18 soldats en version militaire et capable d’effectuer une vaste gamme de missions telles que le transport de troupes, les missions de logistiques, de reconnaissance, surveillance et SAR (Search And Rescue). En version civile il sera capable d’effectuer le levage de charges importantes et le transport VIP.

Doté des dernières technologies en matière d’équipements, ce bimoteurs intègre deux turbine General Electric GE CT7-2E1 FADEC et dispose d’un tout nouveau système de transmission de puissance. De part son architecture électronique,il  sera capable d'être équipé des systèmes requis par le client en fonction de ses besoins pour effectuer une vaste gamme de rôles et être facilement re-roled ou mis à niveau pour répondre aux besoins futurs d’exploitations.

L’appareil sera disponible d’ici 2012 pour les Forces armées italiennes.

AW149_04.jpg

 

L’AW159 le nouveau Lynx :

 

 

6481.jpg

 

 

Les spécialistes ne s’y tromperont pas, l’AW159 ressemble comme deux gouttes d’eau au bon vieux Lynx  ! Contrairement à l’AW149 qui est entièrement nouveau, le 159 représente

une version déclinaison du célèbre hélicoptère Lynx. Il s’agit bien là du successeur du Lynx 300, et sera essentiellement à vocation militaire. L’AW159 Lynx Wildcat (dénomination pour la Royal Navy) dont le programme a été lancé en 2006, sera pleinement opérationnel d’ici 2014 pour l’Armée britannique puis la Royal Navy.

Classé dans la catégorie des hélicoptères de 6 tonnes, l’appareil reprendra l’ensemble des missions de son prédécesseur soit la reconnaissance, le transport léger, l’appuis des troupes et une capacité anti-surface pour la Navy.

Doté de deux turbines Rolls-Royce Honeywell CTS800 de nouvelles générations capables d’offrir 12 % de puissance supplémentaire face aux anciens modèles. Le poste de pilotage comprend un système entièrement intégré d'affichage utilisant quatre écrans 10x8 pouces. Les capteurs incluent dans le nez disposeront d’une imagerie TV/IR couplé avec un désignateur laser. La version maritime disposera d’un radar Selex Galileo 7400E actif sur 360 degrés. L'AW159 intégrera  un système d'alerte de missiles, des détecteurs d'alerte radar et un système de distribution des contre-mesures. En outre, pourra disposer d’une palette complète en matière d’armement soit : des mitrailleuses, torpilles, grenades sous-marines et de l'Anti-Surface guidée Future Weapon (FASGW).

6486.jpg

 

 

Photos : 1 & 2 le nouveau AW149, lors de son premier vol. 3 & 4 AW159 Lynx Wildcat lors de ses essais. @ AgustaWestland communication.