17/11/2009

Les Emirats choisissent le Pilatus PC-21 !

 

 

topelement.jpg

 

 

Salon aéronautique de Dubai, les Emirats Arabes Unis (EAU) annoncent l’achat du dernier né des avions d’entraînement Pilatus PC-21 ! Il s’agit là du troisième client pour cet avion de la nouvelle génération.

Un contrat de 500 millions de francs suisses :

Les Emirats et la société  Pilatus à Stans ont conclu la vente pour 25 appareils, dont la livraison commencera en 2011. La décision de choisir le PC-21 en tant que système complet de formation permettra aux EAU de se conformer avec les équipements de 4e génération. L’avion suisse travaillera-t-il en binôme avec le Rafale ? En effet, Dassault aviation est actuellement en discussion pour la vente du Rafale aux EAU, dans le cas d’une telle vente, c’est le PC-21 qui sera chargé de la formation et la transition sur le chasseur français!

Le choix s’est fait après une profonde évaluation, toutes les options disponibles ont été étudiées. Il s’agit là d’une percée majeure de Pilatus au Moyent-Orient.

 

La génération PC-21:

Le PC-21 permet une formation complète des élèves pilotes et ceci avec des possibilités offrant une nouvelle dimension. En effet, il s’agit là d’un système d’écolage en vol performant, qui remplace totalement la transition sur avion école à réaction de type Hawk ou Alpha jet. En effet, le PC-21 offre la possibilité unique au monde  d’assurer une transition directe vers des chasseurs modernes tels que F/A-18, Rafale, Gripen, Eurofighter, pour ne citer que ceux-là. Les coûts de formation, de maintenance sont très largement diminués sans oublier la réduction significative des nuisances sonores et de l’optimisation de la consommation de kérosène. L'avion permet une simulation complète et ceci sans armement, d'ailleurs il n'est pas possible de le modifier sans altéré la connectivité des système et le rendre innutilisable.

Le Succès du PC-21 :

Cette commande porte à 50 le nombre de PC-21 exportés depuis sa mise en service, déjà en service dans la Force aérienne Singapourienne (19), les EAU constituent le second pays d’exportation (25). La Suisse utilise depuis une année le PC-21 (6) avec succès et devrait probablement commander deux autres machines avec le programme d’armement 2010.

DSC_0156.JPG

 

 

Liens déjà publié sur le PC-21 :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/09/30/pilatus-pc...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/09/18/le-pc-21-e...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/07/30/le-pilatus...l

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/04/13/pilatus-pc...

Photos : 1 PC-21 en démo à Dubai. @ Pilatus aircraft. 2 PC-21 Swiss Air Force à Sion. @ Pascal Kümmerling

 

Commentaires

Oh mon Dieu!

Les EAU vont pouvoir bombarder des populations civiles avec leur nouveaux bombardiers!

Plus sérieusement, beau succès pour Pilatus!

Écrit par : Pascal (l'ing) | 17/11/2009

bravo Pascal vous allez faire peur tout le monde lol ... ihihihiihi

c'est un avion d'entraînement et non un avion de combat même avec modification il peut mettre des bombes mais là pilatus ne le vends pas pour ca ...

il est facile par après si un pays a la technique de lui fixé des supports à munition ...

prenez simplement un de ces petits avion que vous trouvez dans les petits club aéronautique et bien la aussi avec quelque bidule on peut l'armé

Écrit par : michel | 18/11/2009

Attention à la confusion en ces temps de votations !
Le PC-21 est de part son architecture électronique, très différent de ses prédécesseurs, et de ses concurrents ! Il serait en effet, très compliqué et très cher de le transformer avec de l’armement. En effet, l’ossature de son système permet une simulation quasi-totale (sauf la vitesse) d’un avion de combat. Pour pouvoir armé l’avion, il faudrait non seulement déconnecter mais remplacer les différents composants informatiques, qui calibré entre eux permettent de faire voler l’avion.
En d’autre terme, une telle modification au-delà de sa complexité risquerait de rendre l’avion incontrôlable en vol !

Il n’y a donc aucun intérêt pour le client de le modifier alors que l’on trouve aujourd’hui une nouvelle génération d’avion antiguérillas chez la concurrence (Tucano 312B, T - 6 Texan II).

D’ailleurs l’intérêt pour les clients et de pouvoir simuler l’ensemble des missions sans à avoir à armer l’avion, ce qui permet une certaine économie non négligeable !

Le PC-21 n’est d’ailleurs pas un avion exportable vers des pays du Tiers-monde, du fait de sa technologie !

Écrit par : Pascal Kümmerling | 18/11/2009

Cher Pascal,

J'aimerai vous féliciter pour votre blog sur 24heures. A quand un site dédié comme Flight Global.com de flight International ou celui de mon ami en Suisse allemande Fliegerweb.com ? Je suis pilote professionnel avec plus de 10'000 heures de vol à mon actif. Je suis toujours à la recherche d'infos professionnels sur le net et en direct, mais malheureusement des bons sites en français...ils sont rares!!!

Encore bravo et continuez.

Sincères amitiés aéronautiques

Y Besançon

Écrit par : Besançon Yves | 18/11/2009

Les commentaires sont fermés.