26/10/2009

Avions de combat : le complément d'information

 

En complément de mon derniers article sur le sujet du "Nouvel avion de combat", je vous transmets ici une série d'informations complémentaires avec notamment un tableau des coûts avec mise à jour :

 

Des quiproquos des milieux politiques au sujet de l’acquisition des avions de combats ainsi que les commentaires erronés dans les médias ont causé confusion et irritation dans le public. Nous informons ci-après sur les coûts de ce système d’arme pour la protection de la Suisse face à des menaces aériennes et rectifions les fausses informations.

Le financement du remplacement partiel du Tiger (TTE)
Selon la planification à long terme du financement de l’armée (Masterplan), la somme de 4 mia de CHF prévue en 2004 pour l’achat futur de 33 nouveaux avions de combat pour remplacer les 54 Tiger F-5 vieillissants était correcte. La planification 2006 indiquait le montant de 3 – 5 mia. En 2007, le montant a été réduit une première fois à 2.7 mia et en 2008 une nouvelle fois à 2.2 mia.

Le conseiller fédéral Ueli Maurer a donc hérité de l’enveloppe de 2.2 mia pour l’acquisition de nouveaux avions de combat. Cette somme ne permet tout simplement pas l’achat de 33 avions.

 

 

5153_0511_lbb.jpg

 

 

 

Le prix du remplacement partiel du Tiger (TTE)
Les fabricants ont eu la possibilité de faire en plus de l’offre pour 33 et 22 unités, une offre portant sur un nombre à définir par eux-mêmes pour le somme de 2.2 mia de CHF.

Ni la Confédération ni ses instances concernées n’ont parlé des coûts globaux d’utilisation de ce système d’arme pour toute sa durée de vie (env. 40 ans).

A propos du coût d’acquisition de 2.2 mia, il n’y a pas de « surprise » contrairement à ce qui est suggéré par les médias faisant référence à des déclarations de politiciens. Qui traite la thématique des systèmes d’armes fait la distinction entre le coût unique d’acquisition et les coûts d’exploitation générés durant toute la durée de vie du système d’arme. Ces derniers ont un rapport connu avec les premiers : coût d’acquisition x facteur trois.

 

 

5153_0541_lbb.jpg

 

 

 

Le coût global du TTE
Le coût global couvrant toute la durée d’utilisation ne figurait pas jusqu’ici dans les contraintes d’acquisition de la Confédération. D’ailleurs jamais une telle somme globale n’a fait l’objet d’une votation populaire (combien nous coûte une NLFA dont la durée de vie est de 100 ans ?).

Ainsi, comme on a pu le lire dans la presse, le fait d’opposer les chiffres de 7 mia pour 22 avions ou de 4 mia pour 12 au coût d’acquisition de 2.2 mia est faux.

Les estimations rudimentaires d’un « coût global » comprenant le montant unique d’acquisition augmenté des frais de maintenance, d’exploitation, d’engagement ainsi que des coûts prévisibles de modernisation et d’augmentation des performances d’engagement est une construction floue qui ne se justifie ni pour des motifs organisationnels d’acquisition, ni par des impératifs monétaires liés à ce processus.

Par contre, d’importants facteurs technologiques, économiques et financiers ne sont pas pris en compte comme, p. ex. les affaires compensatoires exigées du fabricant (portefeuille du programme industriel suisse) à hauteur du coût d’acquisition de 2.2 mia, mais aussi les amortissements sur toute la durée d’utilisation. Autre aspect qui est totalement ignoré : l’acquisition et le développement d’un avion de combat de la nouvelle génération vont de pair avec un transfert technologique vers l’industrie suisse.

 

Les frais d’exploitation d’un nouvel avion de combat
Les nouveaux avions de combat ne deviendront pas non plus un « gouffre financier » en raison de « coûts d’exploitation incontrôlables ». Les fabricants ont fourni à Armasuisse une offre partielle complémentaire portant sur les coûts d’exploitation de leur avion.

Les coûts d’exploitation des trois types d’avions offerts sont connus car déjà éprouvés à l’engagement depuis plusieurs années auprès de diverses forces aériennes. D’ailleurs, ces dernières attestent que les nouveaux avions de combat ont des coûts d’exploitation en diminution pour une disponibilité opérationnelle nettement améliorée. (C’est p. ex. le cas dans la Luftwaffe allemande en comparaison avec l’avion de combat Mig 29).

 

L’ajournement de l’acquisition
Une acquisition d’un avion de combat dure aujourd’hui de 7 à 10 ans. En cas d’un ajournement de trois ans, toute l’évaluation serait obsolète et les investissements consentis à ce jour perdus. On devrait recommencer à zéro.

Le transfert de savoir-faire technique et opérationnel déjà amorcé par l’évaluation serait interrompu. Les conséquences seraient une perte de temps dans la formation au sol et dans les airs, un surcoût causé par le non respect d’accords et une perte de main d’œuvre et de connaissances spécifiques dans l’économie, l’administration et l’armée/forces aériennes causée par un délai d’attente.

 

 

5153_0571_lbb.jpg

 

 

 

Une acquisition en 2 parties
Des réflexions en matière de politique de sécurité sont à la base de cette proposition issue des milieux politiques. La réduction de l’acquisition à seulement 12 nouveaux avions p. ex., 1 escadrille, améliorerait déjà notablement la capacité des forces aériennes à assurer la suprématie aérienne.

L’acquisition d’une 2ème tranche pourrait, le cas échéant, se faire dans la perspective d’un remplacement ultérieur des FA-18 et en guise de préparation d’ « une politique de flotte ».

 

Coût du système d’arme avions de combat

22.10.2009

Les valeurs indiquées représentent un ordre de grandeur et se basent sur des informations actuelles et publiques. Des adaptations sont possibles après la communication des résultats officiels de l’évaluation avec indications des coûts des fabricants.

Programme TTE – durée de vie de 40 ans (valeur CHF en mio, sources : la presse)

Nombre d’avions

Type

Coût d’acquisition

Coût d’exploitation pour la durée de vie 40 ans

Coût global pour la durée de vie 40 ans

Coût par avion et par année

Total

par
avion

22

Eurofighter ou Rafale

4'000

182

2'600

6'600

7.50

12

Eurofighter ou Rafale

2'200

183

1'800

4'000

8.33

22

Gripen

2'200

100

1'800

4'000

4.55

A titre de comparaison: coût du FA-18* = durée de vie 30 ans (Valeur CHF en mio, div. sources)

Nombre d’avions

Type

Coût d’acquisition

Coût d’exploitation pour la durée de vie 30 ans

Coût global pour la durée de vie 30 ans

Coût par avion et par année

Total

par
avion

34

F/A 18

3'300

97

6'400

9'700

9.51

 

* 250 mio pour l’adaptation initial de l’infrastructure (constructions) non compris

 

* Première livraison 1996 – durée de vie planifiée 30 ans, échéance du support par le fabricant 2020

 

* Modernisation jusqu’en 2008 = 1400 mio inclus dans l’entretien, autres modernisations pas calculées

 

* Coûts effectifs par avion/année 9.80, calculés sur 33 avions (1 perte)

 

Lien complet :

 

http://www.pro-kampfflugzeuge.ch/f/kosten-f.php

 

Photos : Hornet avec Gripen, Rafale, Eurofighter. @ Forces aériennes suisse

Commentaires

Suite aux comportements douteux de l'ancien Ministre Allemand des finances et l'actuel Ministre Italien, dont les deux pays collaborent à la fabrication de l'Eurofighter, on peut sans diffulté se dire que l'avion Européen n'a plus aucune chance d'être acheté pour notre pays !

Écrit par : Sébastien G. | 28/10/2009

je ne pense pas que le CF prendra une décision sur le choix de l'avion suite au problème des paradis fiscaux qui est très dommage car en suisse on a une diplomacie à vous faire dormir, ma fois nos 7 sages ne peuvent plus mordre car y sont tous équipé de dentier ... LOL ... mais de bonne ressource pour baisser la culote et ce penché ...

malheureusement je trouve ca dommage que la suisse c'est laissée mettre à nue sans une réaction energique car on peu nous montré du doigt mais qui va faire la police est réparer les dégâts des autres dans certain pays lors que certain ne peuve rien faire ??? he bien c'est la suisse ...

dans tous ces pays qui ont montré notre pays du doigt ou actuellement mais eux font pareil avec leur sous mais personne ose le dire ouvertement.

Écrit par : michel | 29/10/2009

Visiblement, notre ministre de la défense fonce droit dans un mur...

http://www.tsr.ch/info/suisse/2382675-ueli-maurer-veut-22-avions-et-2-milliards-de-plus.html

J'espère que c'est bien une manoeuvre. En exigeant plus que ce qui est réaliste, il arrivera peut-être à sauver quelque chose, un budget raisonnable pour les nouveaux avions de combat...?

Écrit par : Jo-ailes | 18/08/2010

Nous avons ici un exemple de l'amateurisme des pseudos journalistes de la TSR ! On y mélange les besoins de fonctionnment en général de l'armée avec l'achat d'avions de combat ! De plus, il n'est plus question de remplacer les Tiger, mais d'assurer la transition puis l'après F/A-18 ! Soit l'acquisition d'un avion en plusieurs tranches et dont le coût sera réparti sur plusieurs années en tenant compte des retours économiques des "Offsets".

Je prépare un article sur le sujet d'ailleurs...un petitpeu de patience !!!

Écrit par : Pascal Kümmerling | 18/08/2010

merci Pascal pour ces infos

une vraie polémique avec le montant de ces avions 2.2 milliards et donc U Maurer les veut pas et là retour de manivelle il les veut ??? statégie politique !!!

mais au juste la balance penche vers quel avion ? rafale - eurofighter ou gripen.

3 sur 4 des pays contructeurs de l'eurofighter diminue leur commande ou les revendent mais pk au juste ??? il me semble qu'un avion pas si bon qu'il en a l'air même un escadron Italien a le meilleur taux de disponibilité mais à voir ca parait léger selon un post de Pascal sur d'efa en Italie d'après le nombre d'heure effectué selon les sorties ...

il y a aussi peu de plublicité dans les médias sur l'eurofighter pour la suisse ?? pk au juste est-t'il à la traîne ou il y a astuce ou un fait sur la séléction.

j'ai lu qu'on traiter le rafale de merdre sur un post ?? je ne pense pas car l'avion est bien mais peut-être un peu é la traine sur certain truc mais aussi faut pas oublié que plus le constructeur en vends plus il aura de marge conté finance pour développer son avion ce qui manque un peu chez dassault même s'il est diversifié sur le civil car je pense qu'il ne peut mettre tous les oeufs dans le même panier.

selon vous qui a la meilleure chance ? EADS - saab - dassault de l'emporter ...

Écrit par : michel | 21/08/2010

les montants par avion sont faramineux ?
un efa ou rafale à 182 millions ou un gripen à 100 millions mais le prix de l'avion sans équipement est de combien et pour la différence quel équipement est rajouté sur l'avion

désolé je sais que cet du réchauffé mais voilà

Écrit par : michel | 21/08/2010

Je doute que ces chiffres soient encore valables, de ce qui filtre des diverses competitions , l'Eurofighter devrait être au moins 20 ou 30% plus cher que le Rafale.
En outre quand on parle de tels montants il s'agit de couts d'acquisition incluant outre le prix de l'avion , l'armement , la formation , le transfert de technologie etc .. ...

Écrit par : Buena | 22/08/2010

oui je comprend merci Buena et cet vrai que ca trompe beaucoup ...

je trouve qu'il devrait simplement informé le public avec des détails: combien coûte un avion et après on a un supplément par avion de xxx pour armement, pièces de rechange ... mais au lieu de ca on vous enfile un montant global ...

pas très correct je trouve

il y a une calculation spécial ??? on compte sur 30ans juste ou faux

quand on achète une voiture on choisit le modèle et son prix mais on ne va pas calculé sur 10ans le consommation d'essence + les services + changement des pneus, etc...

je trouverais plus correct le style de calcul comme pour la voiture

Écrit par : michel | 22/08/2010

Entièrement d'accord avec vous Michel!
En effet, les personnes intéressées comme nous, grâce à ce blog et peut-être aussi pour certains d'autres sources, savons ce que englobe ces chiffres. Malheureusement, monsieur et madame Tout-le-monde qui va devoir voter sur cet achat pense que ce n'est que le prix de l'appareil et qu'il va falloir encore des milliards pour le faire voler (par contre, c'est vrai que les mises à jours ne sont pas comprises dans le prix actuel).
Un calcul comparatif avec quelque chose de moins abstrait qu'un avion de combat serait intéressant pour faire comprendre aux gens à quoi correspond ce chiffre.

Imaginons en gros... avec des grandes marges, juste pour se faire une idée (je ne l'ai encore jamais fait jusque là, je l'avoue)...
Prenons une voiture à 25'000FrS sur 15 ans (ce qui est déjà pas mal) et 15'000km/années (ce qui n'est pas des masses), avec l'essence en moyenne à 1,60Fr/L et une consommation à 7L/100Km...

25'000FrS à l'achat.
Assurances+plaques... 1000FrS/années, soit 15'000FrS
1 service à 600FrS/années, plus quelques pièces, etc, on va dire 800FrS/années, soit : 12'000FrS
Pneus: 4 pneus à 150FrS/pièces tous les deux ans, soit 4'200FrS
Consommation: j'imagine que ce n'est pas compté dans le budget pour l'achat des avions, alors on va laisser tomber...

Total: 25'000 + 15'000 + 12'000 + 4'200 = 56'200

Et maintenant, je préfèrerai une voiture pour 25'000 FrS ou une voiture sur 15 ans pour 56'200FrS? (sans parler qu'il faudra rajouter plus de 25'000FrS d'essence si on voulait aussi la compter, soit plus de 81'000FrS au total)
Vrai que vu sous cet angle... surtout que l'on a même pas comptabilisé les accidents et pannes éventuelles...

Écrit par : Jo-ailes | 23/08/2010

tout a fais juste Jo-Ailes et merci à vous sur ma comparaison en prenant une voiture comme modèle et super sympa d'avoir fait une estimation sur 15ans et la ca prouve que la facon militaire est vieillotte en matière de calcul.

l'armée doit être plus lucide dans ces propos ... comment vont t'il présenté au public à monsieur et madame tout le monde qui ont aucune information sur le pk de ce montant ...

au début on a besoin que 2.2 milliards pour 33 et ensuite on arrive à 22 wouah la chute pour le peuple qui ne comprend plus rien ... ensuite U Maurer qui a pas de budget ne les veut plus et après il les veut mais lui faut 5 milliards que pour 22 avions .


désolé mais l'armée a tj fait des conneries et ce sont vu des budgets coupé à cause de ce genre de bétise ... la s'il y a une votation et bien ca risque être serré car le peuple suit ca de près et quand elle voit que le montant passe du simple au double le vote est vite fait pour ceux qui ne connaisse rien .

maintenant il faut voir lequel choisir bon on est sur qu'à 99% le choix est fait.

l'eurofighter coule comme le titanic à voir que ceux qui en ont les liquides ou annule le reste des commandes ou diminu le nombre ... je comprend déjà pas pk la suisse la selectionnée et les bruits de couloir disant que cet un avion de transition avant avoir un vrai avion de chasse ??? un gros bourdon qui lui faut de gros effort pour voler.

le rafale a de la chance mais le gripen lui coupe le nez ... à l'heure actuel faut regardé budget ... et un gripen mieu placé pour nous pas trop grand ... passe partout ... etc..

salutation à vous les amis

Écrit par : michel | 23/08/2010

oui bon , on en reparlera donc dans quelques annees

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/36cb32a8-b041-11df-8524-6298955cb482/Le_remplacement_des_Tiger_attendra

Écrit par : Buena | 25/08/2010

merci Buena pour l'info, nous avons aussi vu à la TV lors des infos ... snifff mauvaise décision mais bon cet comme ca.

personnellement je trouve que cet une mauvaise décision.

donc selon l'info on va refaire le tour en 2015 ce qui emplique de refaire les tests donc à nv des millions pour évaluation à moins que le choix ce fera entre le gripen NG et le rafale F??? car ces avions sont connu par notre armée que ce soit en perfomance, qualité de vol, etc... donc il restera juste à voir les améliorations et en ce qui concerne le vol en suisse, montagne, caverne, etc... ils sont connu car les tests sont accomplit en 2009.

aussi en 2015 on arrive encore plus proche de la retraite de nos F18 car le temps que la suisse commande le nv avion et le temps de livraison ou cet le but et de remplacer toute la flotte par les nv avions ?

Écrit par : michel | 25/08/2010

c'est quand meme etonnant de lancer une telle competition pour finalement dire qu'il n'y a pas d'argent disponibre pour le financement

Écrit par : Buena | 25/08/2010

"c'est quand meme etonnant de lancer une telle competition pour finalement dire qu'il n'y a pas d'argent disponibre pour le financement"
C'est juste, mais lors du lancement de la campagne, ils n'avaient surement pas prévu la crise de 2008-2009... En plus, notre "plus grand parti" de Suisse semble tout faire pour dévaloriser le travail et les décision prises en son temps par leur ancien Conseiller Fédéral au DDPS!

Écrit par : Jo-ailes | 26/08/2010

C'est affligeant !
Le conseil fédéral n'a aucune vision d'avenir. Soit on a besoin d'avions, soit on a pas besoin. Le prix des avions était connu dès le début (à plus ou moins 1/3 - pas x 3). Et de l'argent sur 10 ans, il y en a plus qu'assez...

Mais bon, l'ami Maurer est plus doué pour critiquer que pour décider...

Écrit par : pascal (l'ing) | 26/08/2010

Les commentaires sont fermés.