23/10/2009

Avions de combat :CQFD !

 

 

DSC_0163.JPG

 

 

Depuis quelques jours nous assistons à une série de messages ambigus sur l’avenir du remplacement des avions F-5 et la position du Chef du DDPS semblait équivoque. Il est temps de clarifier les choses une bonne fois pour toute !

La problématique financière :

En premier lieu, il s’agit de reprendre le problème à sa racine, soit le projet de loi militaire (LAAM) que le peuple a voté à une très large majorité (oui à 76%) le 18 mai 1993. Plus connu sous le nom d’Armée XXI. Ce projet d’organisation de l’armée devait remplacer l’ancien modèle soit Armée 95. La nouvelle organisation de l’armée soumise à votation comprenait  une réduction des effectifs et cela avec un budget annuel de 4,3 milliards (armée 95 = 6,7 milliards). Là où le bât blesse, c’est que nos joyeux parlementaires de milice, à Berne, n’ont JAMAIS libérer l’argent nécessaire à la mise en place d’Armée XXI!

En effet, seul 3,8 milliards ont été alloué (parfois moins) chaque année à la Défense ! En conséquence il manque aux environs de 500 millions par année  au DDPS pour assurer la logistique, l’engagement d’instructeurs et/ou d’Officiers contractuels, modernisé l’infrastructure des bâtiments et bien sûr l’achat et la modernisation des systèmes d’armes.

gripemmen.JPG

 

 

Le remplacement partiel des F-5, la genèse:

Une telle planification se prépare  à long terme, pour ce faire un « Master Plan » a été crée en 2004 avec pour vision : l’idée d’acquérir 33 avions en remplacement de 54 F-5, avec un budget de 4 milliards. En 2006, ce plan directeur de planification réduit à 2,7 milliards l’enveloppe destinée aux nouveaux avions, ce qui diminua donc, la possibilité d’acquisition à environ 25 appareils. Et, finalement en 2008, le montant final alloué fût stabilisé à 2,2 milliards. Il est donc clair, que l’on ne parle plus ici, contrairement à ce que l’on a pu lire dans  la presse, de 33 ni même 25 avions  !

Il est FAUX, comme écrit dans la presse qu’il faudrait aujourd’hui 4 milliards pour 12 avions !

rafa3.JPG

 

 

Achat et exploitation :

La disponibilité de 2,2 milliards pour l’achat de 22 avions et d’hors et déjà prévue et les constructeurs concurrents (Dassault, EADS, SAAB) doivent répondre avec une extrême rigueur aux demandes du cahier des charges établit par Armasuisse. L’ensemble de la facturation et scrupuleusement étudiée par la sous-commission de sécurité qui comprend par ailleurs, des élus de gauche comme de droite.

Là où, l’inquiétude de notre Conseiller Fédéral Ueli Maurer se fait sentir, ne concerne pas l’achat proprement dit des avions, mais bien le manque annuel de moyen de son département. On retrouve donc ici, ce manque de 500 millions annuel ! Si cet argent peut servir à différent niveau de l’armée (exploitation ou armement) le fait que cet argent fasse défaut, notre responsable de l’armée s’inquiète à juste titre, qu’une partie de cet argent n’étant pas disponible, la maintenance pourrait s’en trouver compromise à terme pour les nouveaux avions!

Il est donc impératif, pour un bon fonctionnement qui respecte le cadre d’armée XXI, que celle-ci  dispose des moyens prévus à cet effet !

Prise de position :

En aucun cas, Monsieur Maurer n’a remis en cause le besoin de se doter de 22 avions modernes, pour le remplacement des 54 vieux F-5 ! Une remise en cause de l’achat aujourd’hui, compromettrait non seulement le maintien d’une Force aérienne moderne, mais serait une perte, puisque les données acquises pour l’évaluation actuelle devraient être reconduites en entier d’ici 10 ans !

ef-4[1].jpg

 

 

L’industrie :

Contrairement à ce que l’on a pu lire dans la presse, le projet de remplacement des avions F-5 (TTE) prévoit une part belle à notre industrie aéronautique, qui pour une fois, ne se contentera pas de fabriquer sous licence et d’attendre quelques compensations. En effet, celle-ci entrera dans le programme d’évolution de l’avion et deviendra un partenaire directe du constructeur principal. Et ceci, également dans le cadre de programme d’avions civils communs ! On estime le retour de l’investissement pour notre industrie et nos centres de recherches ( EPFL et EPFZ) entre 4 et 7 milliards !

Tableau comparatif des coûts sur 40 ans :

(selon les données des constructeurs)

Pour 22 Typhoon: prix par avion : 182  coût à l'année : 7,50

Pour 22 Rafale:    prix par avion: 182  coût à l'année :7,50

Pour 22 Gripen:  prix par avion: 100  coût à l'année : 4,55

Pour comparaison (sur 30 ans) :

Pour  34 F/A-18  prix par avion : 97 coût à l'année : 9,51

Voir également le tableau complet ( en allemand) sur Pro-avions de combat sur le lien !

 

Décision du CF au  22 octobre :

Le 25 mars 2009, le Conseil fédéral avait discuté de la coordination dans le temps du projet TTE et du rapport sur la politique de sécurité ainsi que du traitement de l'initiative populaire « Contre de nouveaux avions de combat ». Il avait alors mandaté le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) de lui soumettre une note de discussion sur le choix du type d'appareil destiné à remplacer une partie des Tiger parallèlement au rapport sur la politique de sécurité. Ce dernier sera probablement disponible au printemps 2010.

L'évaluation des appareils se poursuit donc sans changement. Les avionneurs Dassault (Rafale), EADS (Eurofighter Typhoon) et Gripen International (Saab Gripen) sont actuellement en train de mettre à jour les données dans le cadre de la procédure en cours. Ceci pour faire suite à la décision que le Conseil fédéral a prise en mars 2009, d'inscrire vraisemblablement le projet d'acquisition TTE au programme d'armement 2011.

Voilà Ce Qu’il Fallait en Dire !

 

 

 

logo-adresse-druck-01[1].jpg

 

 

Liens :

http://www.pro-kampfflugzeuge.ch/index-f.php

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/06/01/nac-remise...

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/04/20/nac-second...

 

Photos : 1 F-5F en maintenance à Sion. @Pascal Kümmerling 2 Gripen 3 Rafale 4 Eurofighter Typhoon. @ Hermann Keist.

 

Commentaires

merci Pascal pour ces précisions qui éclaircit en général pk ces diminutions d'achats à 22 d'avions ... mais d'un côté décu que vos propos ne soient pas écris par les journalistes montrant ou est le problème ... au lieux de ca ils en font un plat croustillant pour les détracteurs et donne le doute au peuple suisse qui n'est pas forcément informé et ne sait plus que croire surtout un montant de 7 milliards avec bientot des votations sans savoir c'est quoi ce montant.

je pense que le CF a une partie de responsabiliter avec un manque d'information au peuple sur ce sujet car quand on voit des journalistes dire que ces avions couteront 7 milliards qui est bien possible mais ceci est pour 30ans et il y a quelques jours sur le journal coopération Mr Maurer disait sur une question c'est possible sur ce montant des 7 milliards ... désolé mais pas très diplomate notre chef des armées.

il aurait du donné un exemple du style vous vous achetez une voiture qui coute 30'000.- donc vous pouvez vous l'acheter et après vous comptez : l'essence + les services + les pannes + nouveaux pneus ... ETC ... et votre voiture vous aura couter XXX frs dans 10ans.

je sais bien que comparer une voiture à un avion n'est pas une reference mais ca montre au peuple le pk de ces montants.

encore un grand bravo à Pascal pour son site qui a de la vie avec chaque fois de nouveaux sujets et un bonjour à tous nos amis qui suivent ce blog et viennent s'exprimer.

salutation à tous et merci de votre gentillesse envers moi car des fois je navique entre ciel et terre avec mes commentaires.

Écrit par : michel | 23/10/2009

Excellente mise au point ! On y voit en effet plus clair ! Je croît qu'il est temps de réformer notre parlement qui montre effectivement son incompétence ! Quant à nos journalistes, on se demande bien si les mots "impartialité et investigation" signifient encore quelques choses !!

Écrit par : Charognard | 23/10/2009

J'abonde entièrement !

Écrit par : Liv | 23/10/2009

Je suis assez surpris de lire des montants "secs" pour le prix des avions. Quels équipements sont compris dans ces prix? Quels proportions de monoplaces et de bi-places, etc? Qu'en est-il de l'entretien, etc?! Alors à quoi correspondent ces prix?

De plus, que 12 ou 22 avions aient quasiment le même prix me semble peu crédible! Au delà du prix qui évolue en fonction du nombre d'appareils commandés, il y a aussi des charges fixes. Par exemple, le Full Scale Fatigue Test du F/A-18 était du même ordre de grandeur que le prix d'un avion. Autre exemple, les frais d'équipement pour les bancs d'essais, les ateliers, etc De tels coûts sont à diviser par le nombre d'avions achetés. Dès lors, le prix unitaire ne peut être identique quel que soit le nombre d'avions.

Celà dit, le reste d'article est très intéressant.

Écrit par : Pascal (l'ing) | 23/10/2009

Tableau comparatif des coûts sur 40 ans :

(selon les données des constructeurs)

Pour 22 Typhoon: prix par avion : 182 coût à l'année : 7,50
Pour 22 Rafale: prix par avion: 182 coût à l'année :7,50
Pour 22 Gripen: prix par avion: 100 coût à l'année : 4,55

Pour comparaison (sur 30 ans) :
Pour 34 F/A-18 prix par avion : 97 coût à l'année : 9,51

********************************************************************************

je vous comprend Pascal que ces chiffres sont un peu flou pour ma part suis comme vous dans le brouillard.

quand la suisse a acheté le F18, le prix d'un appareil tourné autour des 45 millions + 50 millions pour tout l'équipement, pièces de rehange, ETC... donc au final on arrivé à 100 millions par avion.

la j'ai aussi du mal avec ces prix ??? s'agit t'il pour un avion = son prix de vente + son équipement + l'entretient sur 30ans donc on arrive a ce montant très haut ???

car un gripen coûte environ 50 millions ou un rafale coûte environ 65 millions ou un eurofighter coûte environ 75 millions ... ne pas oublié que ces prix sont des moyennes et après on rajoute les équipements et je pense que l'ont peut comparer au F18 ... 50 millions

1 gripen = 50 + 50 = 100 millions
1 eurofighter = 75 + 50 = 125 millions
1 rafale = 65 + 50 = 115 millions

mais après faut voir car plus un pays en achète plus il a possibilité d'avoir un prix intéréssant.

pour un gripen ou eurofighter ca-vas côté armement si on peu dire car provisoirement on peut en piqué sur des F18 mais pour le rafale pas la même chose car il faut les acheter car il faut que du made in france

Écrit par : michel | 24/10/2009

Il n'y a plus d'armement A2A ou A2G "made in France" (sous-entendu "exclusivement"), excepté l'AASM de Sagem, puisque tout a été mis à disposition sous le consortium anglo-franco-italo-germano-espagnol MBDA (mais à dominante britannique).

Le seul facteur de diversification d'armement sur un avion de combat reste les ventes passées auprès des puissances étrangères et les accords d'adaptation d'armement associés.

Dassault n'a aucune part dans MBDA et n'a donc aucun interêt particulier à installer du MICA plutôt que de l'AIM-9X ou de l'IRIS-T ; évidemment la défense française va favoriser l'achat d'armement français pour son armée de l'air, d'où l'adoption du MICA et d'où le fait que l'interface Rafale-MICA soit rendue disponible "sur étagère" de la part de Dassault pour ses clients potentiels. Bien sûr, si l'Armée de l'air française n'a pas le choix, elle doit aller voir ailleurs : pour le coup, les Raytheon Paveway (GBU-12 et bientôt -24) sont loin d'être "made in France" mais sont pourtant régulièrement tirés depuis le Rafale.

On peut lire sur internet que le Gripen est en mesure de tirer des MICA, mais étant donné qu'aucun pays client de cet avion n'est utilisateur de MICA on peut douter de cet état de fait : les avionneurs ne vont pas développer une interface pour un missile sans qu'aucun client n'en fasse la demande. D'ailleurs le Typhoon n'est pas prédisposé pour le MICA. Ne doutons pas que Dassault sera tout à fait en mesure de rendre son avion compatible avec un AIM-9X ou un IRIS-T, de même que Saab et EADS seront tout à fait en mesure de rendre leur avion compatible avec le MICA. C'est sûrement payant mais qui, ici, est en mesure de donner des chiffres ? D'autant plus qu'il s'agit très probablement de l'un des nombreux points de négociation entre l'avionneur et les armées intéressées (notamment en fonction du stock de ces dernières), ce qui ne facilite pas notre estimations.

Bref, si nous voulons rester raisonnables et éviter de tomber dans la spéculation, évitons de juger à l'emporte-pièce lorsque l'on ne dispose que de ouï-dires et de données approximatives.

Écrit par : Matthieu | 24/10/2009

une nouvelle info publié dans la liberté du 01.03.10 et le matin du 28.02.10 sur l'achat d'avions.

on dirait qu'il y a de gros conflit en général, selon ueli maurer il faut reporté l'achat, selon doris leuthart il faut acheter que 8 à 12 avions car l'armée a de gros problème financier bon comme partout mais aussi selon maurer il y a d'autre priorité est que l'infanterie manque de munition pour l'entrainement ???

selon EADS armasuisse prefere l'eurofighter mais le rafale tient mieu la route si on peu dire et EADS le reconnait selon un communiqué.

EADS a les faveurs en compensation avec 8 milliards , dassault avec 6 milliards et saab avec 4 milliards

bon EADS faut pas oublié que cet pour 4 pays donc 2 milliards pour chaque pays

avec ces 2 articles on ne sait plus que croire mais on dirait que le futur avion ne sera pas pour aujourdhui mais pour 2015 si tout va bien selon l'article

Écrit par : michel | 01/03/2010

Bonsoir Michel,
D'abord se méfier des faux semblants, Le Matin de part ses articles n'est pas une référence en matière journalistique d'enquête !

Concernant les positions D'Ueli Maurer : il est pour un remplacement partiel des F-5, son problème principal n'est pas l'achat de l'avion, mais le financement de l'armée en général. Il manque en effet, 700 millions par année par rapport au budget de la loi Armée XXI soit 4,3 milliards alors que les Chambres Fédérales n'ont alloué que 3,6 milliards. Il faut ajouté le renchérissement annuel ! Donc première M. Maurer doit garantir le financement annuel avec une compensation de ce qui n'a jamais été versé !

L'achat de l'avion est soutenu à la fois par Mme Leuthard , M. Maurer ! On peut penser également que M. Burkhalter le soutien ainsi que M. Merz !

par contre en fonction de l'avion choisit il est possible que l'achat soit fractionné mais pas obligatoirement !

Les compensations sont une chose, les négociations pour le développement futur de l'avion une autre, bien plus importante !

Écrit par : Pascal Kümmerling | 01/03/2010

il est vrai que tellement de chose rentre en ligne de compte ... merci Pascal

Écrit par : michel | 02/03/2010

http://www.romandie.com/infos/news2/201003301855041AWPCH.asp
"La décision sur les avions de combat se fait attendre. Le gouvernement souhaite d'abord se pencher sur le rapport sur la politique de sécurité. Selon M. Hueber, les sept Sages devraient s'atteler à cette tâche mercredi."

Zut, il me semblait que c'était à la fin de ce mois (mars 2010), que le choix d'Armasuisse allait être présenté au public. Il semblerait que ce ne soit pas le cas et que le Conseil Fédéral doive encore en discuter!?! Ou est-ce que la discussion ne portera que sur le nombre envisagé, voire comment étaler les commandes sur plusieures années?

Écrit par : Jo-ailes | 31/03/2010

Pour information : Le Chef Du DDPS U. Maurer propose aujourd'hui au CF de reporter le choix de l'avion de combat afin de permettre une stabilisation des finances de fonctionnement son Département. Attention cela ne veut pas dire que M. Maurer ne veut pas d'avion, bien aucontraire ! Le CF devra se pencher sur cette proposition et voter pour ou contre! Si elle devait être acceptée, le choix de l'avion interviendrait d'ici 2 à 4 ans ce qui reporterait l'arrivée du premier avion d'ici mi-2019 au lieu de 2015 !

Je vous ferais un billet détaillé sur le sujet en fonction de la décision, en en fonction de celle-ci, car certaines infos ne peuvent encore être divulgées.

Merci de votre patience Chers lecteurs !

Écrit par : Pascal Kümmerling | 31/03/2010

Donc ils seraient en ce moment en train de décider non seulement des délais, mais aussi du type d'avion?!? Il me semblait que ce sujet était établi et qu'au niveau d'Armasuisse et du chef du DDPS c'était OK, il n'y avait qu'à attendre la réponse officielle!
De plus, prolonger le suspens durant 3 ou 4 ans, est-ce bien juste? (oui, je sais, l'armement et la moralité...) Il va y avoir des entreprise (Dassault, EADS et SAAB, entre autres) qui vont investir durant plusieurs années dans notre pays sans savoir si elles seront choisies? Et est-ce qu'elles vont le faire? Ne serait-ce pas plus judicieux de déclarer un des prétendant vainqueur et ensuite travailler avec lui pour les différentes options qui intéresseraient notre force aérienne?

Écrit par : jo-ailes | 31/03/2010

Pas tout à fait, Jo-ailes, Le choix de l'avion est fait sur recommandations des essais d'Armasuisse aux DDPS avec l'appui de la commission de sécurité. Le CF valide ces données avec l'avis du chef des Forces aériennes. Par contre le CF peut ordonner d'attendre pour diverses raisons et/ou donner son aval au choix proposé !

Écrit par : Liv | 31/03/2010

Patience, Patience & petite info :

Berne La publication du rapport de politique de sécurité est une nouvelle fois reportée. Le Conseil fédéral en a certes discuté, mais il "souhaite encore approfondir un point ou l'autre", selon son porte-parole. Le rapport devrait être adopté le 14 avril avant d'être mis en consultation.

La consultation prendra la forme d'une audition des milieux intéressés, a précisé le porte-parole du gouvernement André Simonazzi. Le rapport sera ensuite transmis au Parlement avant l'été en même temps qu'un rapport sur l'armée consacré aux mesures de concrétisation de la politique de sécurité.

La question du remplacement de la flotte des avions de combat Tigers sera traitée en même temps, probablement en juin, d'après le vice-chancelier.

Concernant le Gripen :

Pour ceux et celles qui n'auraient pas su lire entre les lignes de mes articles, SAAB propose à notre le pays le Gripen E/F et pas le C/D actuel !

Le E/F est directement issus du NG ! Voilà qui relance le sujet et les comparaisons techniques !

Écrit par : Pascal Kümmerling | 31/03/2010

Le Gripen E/F !! Waauu je me disait aussi que la version actuel paraissait dépassée ! En effet, je comprends mieux ce que pascal a écrit sur l'offre de SAAB et la visite du Chef des Forces aérinnes suédoise hier !

Écrit par : Nicolas | 31/03/2010

A défaut de connaitre (enfin) le choix final, intéressant de voir que c'est le Gripen E/F (NG) qui est proposé, toutefois, je me demande si les jeux ne sont pas déjà fait, car étonnement on commence à voir des indices dans la presse qui iraient en faveur de l'avion suédois :

http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/24507881

Écrit par : Félix R. | 31/03/2010

Qu'est ce que cela veut dire E/F par rapport à un NG ? le C/D plus un AESA ? , pour ce que j'en sais, E/F c'etait la version du Gripen autrefois proposée (et refusée) aux Emirats. Saab ils ont le chic pour proposer de nouvelles versions papier au fur et à mesure de contrats qu'ils ne remportent jamais ...(le NG , le naval et maintenant le E/F..) moi j'ai plutot le sentiment inverse d'une tentative d'inverser le cours des choses .. et je vois plutot le Rafale et surtout l'Eurofighter l'emporter en particulier si le niveau d'offset et de compensation annoncés est crédible et confirmé. (8 milliards contre 6 pour Dassault et 4 seulement a Saab)

Écrit par : Buena | 31/03/2010

C'est pourtant simple : le NG est le démonstrateur du futur E/F ! Et ce n'est pas du papier, deux NG volent déjà et le troisième préfigure l'avion de série ! La Version SeaGripen en sera issue !

Écrit par : Sven | 31/03/2010

ah oui ? du E/F proposé en 2007 ? ... on va attendre la version G/H qui elle va dans l'espace

Écrit par : Buena | 31/03/2010

quel dommage que le CF n'est pas capable de résoudre ca comme il avait été mentionné pour fin mars.
on va réfléchir encore à quoi ...

problème de budget ??? l'armée a vu son budget annuel coupé qui avait été voté il y a une dizaine d'année environ que l'armé aurait un budget de temps pour xxx année ?

il faut arrêté de dire que le CF a plus d'argent ... combien a coûté le titanic UBS même si le CF ce fait remboursé ... il y a quelque temps 30 millions pour la francophonie ... et j'en passe

par contre je suis un peu surpris car il me semblé qu'il sagissait du gripen C pour la suisse mais avec technologie du NG si cet le gagnant car sur le site saab il ne parle pas du NG pour la suisse ???

tout au debut moi je pensé au NG s'il ete choisit mais concernant la compétition j'ai tj été en faveur du gripen et j'attend le résultat pour etre sur .

Écrit par : michel | 01/04/2010

bonjour je voudrais savoir es-que le f-5 c'est fini . pourrais-ton l'acheter au enchère un jour .c'étais vraiment un avion très maniable.

Écrit par : bonte | 10/04/2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.