31/08/2009

Diminuer les nuisances sonores de l’aviation

MD11LuisRosa.JPG

Les nuisances sonores des avions sont devenues des préoccupations majeures pour les populations qui vivent autour des aéroports. Le problème devrait devenir encore plus important avec l'augmentation continue du trafic aérien. Toutefois, de nouvelles procédures en matière de bruit doivent être mises en œuvre couplée avec l’arrivée de la future génération d’avion encore moins bruyante.

 

L’homme aime les aéroports :

 

De tout temps, les Etats on cherché à délocaliser les aéroports des centres villes afin de réduire les nuisances. Le développement commercial étant inhérent aux aéroports, l’homme se rapproche et finit par s’établir en bordure de ceux-ci !

 

Continuous Descent Approch (CDA) :

L'utilisation de pistes parallèles avec des procédures d'approche en descente continue (CDA) a été soulignée comme question de sécurité. Cela est dû au fait qu'elle ne reflète pas les instructions actuelles de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OIAC). Une solution possible consisterait à faire suivre aux avions des courbes d'approche basées sur une procédure d'approche avec guidage vertical (APV). Cela nécessiterait généralement l'utilisation de systèmes de navigation satellite améliorés.

La procédure d'approche en descente continue (Continuous Descent Approach, CDA) est une procédure d'approche, selon laquelle un avion descend de façon continue jusqu'à la piste d'atterrissage. Cette approche donne lieu à moins de nuisances sonores et une consommation de carburant amoindrie. De même, les émissions de CO2 et autres particules sont diminuées en comparaison de la procédure standard. L'approche CDA est actuellement testée dans plusieurs petits aéroports (Cologne, Vienne, Manchester) avant d'être généralisée à d'autres aéroports européens.

 

DSCN0853.JPG

Multiples solutions :

 

Ajoutons que de nouvelles procédures de vol misent en œuvres avec des avions récents montrent à quel point le monde de l’aviation prend au sérieux la problématique de l’environnement.

 

 

Photos : 1 MD-11 Martinair à Faro, @ Luis Rosa    2 A330 Edelweiss Air in Flight ! @ Pascal Kümmerling

 

 



 

 

29/08/2009

Airbus livre le 4’000ème A320/321/319 !

A320DAvidBarrocasribeiro.JPG

Airbus a livré son 4 000ème appareil de la famille A320/321/319 au transporteur brésilien TAM, sur sa chaîne d’assemblage final (FAL) de Hambourg.

 

 

Un vol humanitaire :


Cet appareil un A319, équipé de réacteurs IAE, présente une configuration confortable en classe unique pouvant accueillir 144 passagers. Sur le vol de livraison de cet A319 reliant Hambourg au Brésil, TAM transportera des équipements destinés à des écoles d’enfants handicapés de la région. Aviation sans frontières Allemagne (LOG), aidée par la Fondation d’Airbus, a fait don de ces équipements.

Optimisation constante :

 

Depuis sa première version largement décriée pour de nombreux problèmes informatique, Airbus a su résoudre les maladies jeunesse de la famille A320 pour être en mesure de développer avec succès ce programme et permettre une optimisation constante avec des améliorations multiples tels : l’aérodynamisme, la réduction de masse et l’augmentation des performances opérationnelles et du confort.



En juillet, plus de 10 000 employés d’Airbus travaillant sur le programme dans tous les sites d’Airbus ont fêté la production du 4 000ème appareil de la famille A320.

 

TAM et l’A320 :

TAM est devenu un utilisateur d’A319 d’Airbus en 1998, lorsque la compagnie a fait une acquisition groupée de 90 appareils avec les compagnies TACA et LAN. Aujourd’hui, la compagnie exploite une flotte dotée de 125 appareils d’Airbus. Plus de 350 appareils d’Airbus sont exploités en Amérique Latine par 22 transporteurs représentant plus de 40 pour cent de la flotte d’appareils de plus de 100 sièges en service à l’heure actuelle en Amérique Latine.

Photo : A320 TAM, @  David Barrocas Ribeiro.

27/08/2009

B787 « Dreamliner » nouveau calendrier !

b787boexku3[1].jpg

The Boeing Company a annoncé aujourd'hui que le premier vol du B787 « Dreamliner » est prévu d'ici la fin de 2009 et la première livraison devrait avoir lieu au quatrième trimestre de 2010.

Modification de cellule :

Pour expliquer ce nouveau retard, Boeing annonce devoir renforcer une section du fuselage de l’appareil qui devrait durer plusieurs semaines. Le but étant de réduire les risques lors des essais en vol et de ne pas péjorer la certification.

L'équipe du B787 qui travaille au renforcement du fuselage a réussi le test initial et est à finaliser les détails de conception de nouvelles pièces qui sont censées veiller à l'intégrité structurelle complète de l'articulation des ailes. La procédure d'essai statique qui a permis de découvrir  le problème sera répétée, et les résultats pleinement analysées avant le premier vol. Des essais de fatigue seront également effectués sur des longerons pour valider la durabilité à long terme de la modification.

Le premier B787 d'essai et l'unité d'essais statiques ont été préparés pour l'aménagement des nouvelles pièces. L'installation devrait commencer dans les semaines à venir.

image[1].jpg

Pourquoi tant de retard :

Comment expliqué un tel retard ? Deux facteurs permettent de mieux situer les difficultés rencontrées par Boeing, tout comme Airbus d’ailleurs avec l’A380.

Premièrement la nouvelle génération d’avion, englobe de nouveaux matériaux composite dont la solidité réside en l’application de différentes couches. La problématique en est la méconnaissance des propriétés de résistances et chaque pièce doit être repensée totalement. Par ailleurs, de nouvelles techniques d’assemblages ont été utilisées et le manque de recul n’a pas permis de détecter immédiatement certain problème apparu tardivement notamment lors des essais de fatigue des ailles et de la cellule.

Le second problème vient du fait des sous-traitant parfois peu habitués aux nouvelles technologies intrinsèque aux “Dreamliner”, et qui n’ont pu résoudre à temps l’industrialisation des pièces.

image[6].jpg

Liens sur les billets précèdents sur le B787 :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/06/17/le-premier-b787-aux-couleurs-d-ana.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/05/06/b787-pret-pour-l-alignement-avant-decollage.html

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/02/04/boeing-787-reprise-de-la-production.html

 

 

Photos : 1 B787 peint aux anciennes couleurs Boeing. 2 & 3 B787 avec les nouvelles couleurs. @ Boeing press.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

25/08/2009

Le B-737 NG se porte bien !

image[5].jpg

L’ultime génération du célèbre Boeing B737 se portent bien et continue non seulement d’évoluer mais continue d’engendrer des commandes !

Satisfaction chez Norwegian Air Shuttle :

Suite à la livraison ce printemps du premier exemplaire du B737-800 à la Compagnie Norwegian Air Shuttle (voir lien), celle-ci ce  félicite de la mise en ligne de l’avion du constructeur de Seattle. Le nouvel intérieur Boeing Sky calqué sur le celui du futur B787 « Dreamliner » permet une augmentation du confort passager avec plus de place pour les jambes. L’ajout de « Winglet » en bout d’ailes améliore le rendement de l’avion en terme d’économie de carburant. Sur ce sujet Boeing annonce que les améliorations constantes permettront encore de diminué la consommation d e2 pourcent d’ici 2011 grâce à une combinaison de la cellule et des améliorations au niveau des moteurs.

 

image[9].jpg

B737-700 pour WestJet :

Boeing et la compagnie aérienne canadienne WestJet a annoncé aujourd'hui une commande pour 14 B737-700 Next-Generation en complément d’une flotte actuelle de 81 B737-700. Avec cette commande la Compagnie Low-cost canadienne va pouvoir continuer son expansion et espère devenir l’une des cinq plus grande compagnie à bas prix au monde !

 

image[7].jpg

B777 peinture chrome-free :

Boeing à également dévoilé aujourd’hui un B777-300ER (Extented Range) aux couleurs de la compagnie KLM avec une livrée spécial à l’occasion du 10ème anniversaire de l’alliance Skyteam.  Pour cette occasion Boeing test une peinture décorative extérieure ayant un impact réduit sur l’environnement car dépourvue de chrome. Au total 14 avions seront repeints avec ce procédé à des fins d’évaluation.

Lien sur la livraison du 6’000ème B737 :

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/04/18/livraison-du-6000eme-b737.html

 

Photos : 1 B737-800 Norwegian Air Shuttle, 2  B737-700 WestJet, 3 B777-300ER de KLM chrome-free. @ Boeing press.

 

 

23/08/2009

Préparation à l’industrialisation de l’A350

media_object_image_highres_A350-900_AIR_ASIA_X_June09_hr.jpg

Chez Airbus, les choses avances et se concrétise chaque jour un peu plus avec le futur A350. Il y a quelques jours, le constructeur européen a présenté le second prototype de fuselage en composite du nouvel appareil. Principalement destiné au programme d’essais et aux tests de fatigue.

media_object_image_highres_A350XWB_barrel1_aug09_hr.jpg

 

 

18 mètres Hi Tech :

 

Ce tronçon de fuselage mesure 18 mètres de long avec un plus de 6 mètres de diamètre.

Produit sur 11 sites airbus, il se compose de trois sections, qui à l’avenir sera produit en un seul tenant pour les appareils de série.

 

La construction de ce second prototype a permis à Airbus de développer et valider la chaîne complète de processus, de la fabrication des panneaux à l’assemblage des sections et la production et la pose des joints sur toute la circonférence du fuselage.

 

Bref rappel :

 

Tenant compte des critiques des compagnies, l'avionneur européen a conçu un appareil plus proche de son concurrent le  Boeing 787. En même temps, avec les trois versions annoncées, l'A350 s'attaque au 777, l'autre cheval de bataille que construit à Seattle. Certes, l’A350 sonnera le glas de l’A340 et fera le lien entre les A330 et l’énorme A380.

 

media_object_image_highres_A350XWB_barrel2_aug09_hr.jpg



Photos : Airbus Industrie.

Billet déjà publié sur l’A350 :

 

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/05/04/le-point-sur-l-a350-xwb.html