22/05/2009

F/A-18 Hornet « Upgrade25 »

1003_WEF_2009[1].jpg

 

La seconde modernisation de la flotte de F/A-18 (en parallèle avec d’autres pays utilisateurs) doit permettre à cet avion de rester parfaitement opérationnelle face à l’évolution des techniques et des menaces. Suite au premier « Upgrade21 » les Hornet suisse se préparent pour «L’Upgrade25 » !

 

Modernisation par étapes :

 

Notre pays avec la Finlande disposait lors de la remise des Hornet, de la version la plus récente disponible à la fin des années nonante. L’évolution des techniques et le développement de menaces toujours plus diffuses, obligent la mise à jour régulière des systèmes. Contrairement à d’autres utilisateurs de Hornet plus anciens (Canada, Espagne, Australie et USA) qui ont dû entreprendre une longue et coûteuse mise à jour (nouveau radar et système électronique, réacteurs, avant de passer à l’Upgrade21), notre pays adapte celui-ci de façon progressive en complétant les systèmes actuels. L’Update21 : MIDS/LInk16, viseur de casque JHMCS et missiles AIM-9X, nouvel IFF et simulateur TOFT (voir billet sur le sujet).

 

L’Update25 :

 

Tout comme les autres utilisateurs de Hornet, nous voici en phase de démarrer le nouvel « Upgrade » dont les éléments sont acquis par l’ensemble des utilisateurs de F/A-18 afin d’en réduire les coûts. En voici le détail :

 

Nouveau capteur d’alerte infrarouge tactique :

 

L’AN/AAQ-28 LITENING (ATFLIR) et un pod électro-optique de troisième génération fixé à un point d’accrochage latéral du fuselage du F/A-18. IL complétera l’actuel pod acquis en petit nombre (NITE HAWK).

 

ELEC_ATFLIR_On_F-18C_lg[1].jpg

 

Complémentarisation du système d’alerte radar :

 

l’ALR-67v3 de nouvelle génération va permettre en s’intégrant à la version actuelle grâce à de nouvelles antennes plus sensibles et plus précises d’amélioré la détection passive du système de guerre électronique et d’identification/classification des menaces.

 

ELEC_AN-ALR-67v3_lg[1].jpg

 

Nouveaux écrans de cockpit :

 

Les écrans actuels à tubes cathodiques seront remplacés par des écrans plats à matrice active couleur. Plus économique en énergie, il permettront également l’utilisation de lunette de vision nocturne et offre une meilleure définition.

 

Mise à jours des logiciels :

 

Régulièrement, tous les trois ans, les F/A-18 reçoivent une mise à jours des logiciels informatique. Ici il s’agit de grands travaux de mise à jours des Hardware en ce qui concerne le logiciel du système d’identification ami ennemi qui doit répondre aux nouvelles normes sur la sécurité des vols civils et de la navigation aérienne (mode S). Et d’une manière générale de nouveaux logiciels remplaceront les actuels et permettront de rester à la pointe du domaine informatique.

 

Nouveau GPS :

 

Le nouveau récepteur GPS militaire codé pourra traiter simultanément les signaux de 12 satellites, il sera plus résistant au  brouillage que le système actuel et sera encore plus précis. Le remplacement de l’ancien GPS se justifie également par des raisons de logistique, en effet les pièces de rechange pour l’ancien n’étant bientôt plus disponible.

 

Système numérique d’enregistrement des données :

 

Le système analogique d’enregistrement vidéo  qui équipe le F/A-18 sera remplacé par une version numérique plus performante et disposant d’une grande capacité de mémoire permettant d’enregistrer l’ensemble des données affichées sur les écrans du cockpit.

 

 

Réalisation :

 

La réalisation de la modernisation de la flotte de F/A-18 s’étendra de 2009 à 2015  en harmonisation avec les autres pays utilisateurs de Hornet.

 

 

1019B_WEF_2009[1].jpg

 

 

Photos : 1 & 4 : F/A-18 suisse actuel à Meiringen. @ David Studer.

Photo 2 : Pod AN/AAQ-228 ATFLIR. @ Raytheon Boeing.

Photo 3 : Eléments ALR-67v3. @ Raytheon.

 

Remerciements : A David Studer pour les splendides photos ! Retrouvez l’ensemble de son travail sur son site : www.lerx.net   / accessible en permanence depuis les liens sympathiques sur votre droite !!

 

 

 

 

Commentaires

précis, complet toujours au top ! .-)(le F/18 et le blog ).

Écrit par : Serge | 22/05/2009

Les F/A 18 seront au top quand arriveront les Grippen, donc. Puisque les Rafales feront deuxième, comme à chaque fois et que le Typhoon est un gouffre à fric....

Ah, vous ne saviez pas que le Grippen avait gagné?

PS: Les EAU sont sur le point d'acheter 60 Rafales, en échange de la reprise de 60 Mirages 2000-5...

Écrit par : buck danny | 23/05/2009

Oui mais bon, le Contrat du Rafale aux EAU traine depuis bientôt deux ans et que fera la France avec 60 Mirage 2000 d'occasions ? De plus c'est pas gagné pour le RAfale : "Les négociations de Dassault Aviation avec les Emirats sur la vente d'avions de combat Rafale "se poursuivent normalement", mais la "finalisation d'un éventuel contrat ne devrait pas intervenir dans les prochains jours", a déclaré samedi à l'AFP un porte-parole de l'avionneur."
Bref ça traîne sous le soleil!

Mais bon rien avoir avec nous, et celà ne change rien à l'achat de l'avion qui épaulera nos F/A-18, sauf qu'il paraît que le Rafale ne recevra pas de visuer de casque ! Voilà un bel handicap !

Écrit par : Franz | 23/05/2009

Petite infos les EAU n'ont pas de mirage 2000-5 mais des 2000-9 qui est la dernière évolution du mirage 2000 dont même la France ne dispose pas. La possibilité de les revendre sur le marché de l'occasion est assez élevé mais entamerais la marge sur le contrat des Rafale de près d'un milliard d'euro

Écrit par : BiLKiNiS | 24/05/2009

Oui très juste il s'agit de 2000-9 ! Effectivement ce retrait serait un peu une épine dans le pied de Dassault, en proposant ces avions à la revente, et donc, à un prix raisonnable, le constructeur français se priverait de vendre le Rafale a moins de trouver un pays dont les ressources financières limitées l'obligerait à préférer le 2000. Ce genre de client et malheureusement de plus en plus rare et les USA on profité de vendre un max de F-16 à ce genre de clientèle (Pologne, Maroc, par exemple). Paradoxalement la France à l'époque ne disposait pas d'avion d'occasion pour gagner ces marchés et là si cette vente devait se concrétiser elle risque de se retouver avec des 2000 qui ne trouvent pas de client !

Écrit par : Steeve | 24/05/2009

Une chose est sûr, nos autorités manquent de courage, je pense en effet, que nous aurions dû acheté plus de F/A-18, probablement un vingtaine de plus. Cette avion se modernise très bien et une flotte unique aurait été plus éfficiente ! Mais bon les choses sont ce qu'elles sont !

Écrit par : Romain | 24/05/2009

Les commentaires sont fermés.