22/04/2009

Les Suédois séduits par le PC-21 !

 

DSC_0156.JPG

 

La Flygvapnet  (Force aérienne suédoise) cherche à remplacer pour son école de pilotes militaires ses vieux et obsolètes SAAB-105, le Pilatus PC-21 intéresse très sérieusement la Suède !

 

 

Contrat d’un milliard de francs suisse :

 

La Suède prévoit l’achat de 50 avions école de dernière génération soit un contrat d’environ 1 milliard de nos francs ! Si, Pilatus remporte le marché, il s’agirait là d’un énorme contrat pour le dernier né des avions d’entraînement, le PC-21 et le troisième client pour cet avion. Des contacts entre le constructeur de Stans et l’aviation suédoise durent depuis déjà un certain temps et la visite du Commandant de la Flygvapnet ces derniers jours, a confirmé l’intérêt !

 

 

Gripen contre PC-21 ?

 

La presse suisse alémanique suppose une action de séduction pour la vente du Gripen en Suisse, réaliste ? Non !  Bien que la décision Suédoise pour l’achat d’un nouvel avion d’entraînement se fera avant la décision Helvétique, ces deux ventes n’ont rien en commun, du moins pour l’instant. L’avenir par contre pourrait entrouvrir, dans le cas de l’achat du Gripen par la Suisse, d’une coopération très approfondie entre les deux Forces aérienne.  En effet, le PC-21 permet la transition directe sur n’importe quel jet de combat (F/A-18, Gripen, Rafale, par exemple) de ce fait des échanges et une collaboration dès le début des formations avancées des élèves  pilotes sur PC-21 pour finalement se retrouver sur Gripen aurait une synergie très importante pour les deux pays !

 

Mais attention, la France projette également de remplacer ses Alpha-jet et ses Tucano 312 par un nouvel avion d’entraînement et pourrait également être séduite par le PC-21 suisse ! A suivre !

 

 

Saab105JanJorgensen.JPG

 

 

Billets sur le PC-21 à lire ou relire :

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2009/03/16/le-simulateur-du-pc-21.html

 

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/09/30/pilatus-pc-21-excellents-debuts.html

 

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/07/30/le-pilatus-pc-21-a-singapour.html

 

 http://psk.blog.24heures.ch/archive/2008/04/13/pilatus-pc-21-debut-de-carriere.html

 

 

Photos : 1 Pilatus PC-21 à Sion. @Pascal Kümmerling, 2 SAAB-105 de la Flygvapnet, @Jan Jorgensen.

 

 

 

 

 

 

Commentaires

J’ai lu aussi un truc dans le genre en suisse allemande au sujet d’un « Deal Gripen, PC-21 » mais effectivement je n’y crois pas trop ! De plus, et merci Pascal de nous présenter une version du sujet plus réaliste ! En effet, la plus part des pays européens devront remplacer leurs avions d’entraînement dans les 5 à 15 années à venir, de ce fait tant les producteur s du Gripen, du Rafale et de l’Eurofighter devraient être intéressé par les possibilités du PC-21.

Il y avait un projet d’avion d’entrainement chez EADS ,le Mako ou un truc dans le genre et il me semble que celui-ci à du plomb dans l’aile, peut-être une voie royale pour Pilatus qui sait ??

Écrit par : Steeve | 22/04/2009

Acquérir 50 avions école de dernière génération pour une force aérienne suédoise qui va être réduit à 100 gripen C/D ces prochaines années me semble enorme.

Écrit par : Crys | 22/04/2009

Je continue de taper sur mon clou. Acheter un avion, c'est un acte profondèment politique. Acheter le FA-18, c'était s'aligner sur les Américains. ceux qui envahissent l'Irak contre le bon sens et contre le droit international. Ceux qui n'ont pas d'amis, que des intérêts. Ceux qui n'ont aucun scrupule à baiser la Suisse quand ils veulent, comme ils veulent.
Les Français sont leurs petits frères en Europe. Arrogants et stupides et cupides. Le Rafale est un avion magnifique, mais ce serait une immense connerie de le leur acheter. Le Mirage, ils nous l'ont fait payer beaucoup trop cher. Merde aux Français, merde à leur président ridicule et fascistoïde, vive la Suède...

Écrit par : Géo | 22/04/2009

Merci de nous mettre tous dans le même sac... Quant au président, "seules" 19 millions de voix l'ont élu (dont un certain nombre par défaut), sur 36 millions de votants. Que fait-on des 17 millions d'autres ?

Enfin, heureusement que nous ne sommes pas sur un blog politique.

Pour en revenir au sujet, je pense que la Suède fait là montre d'un volontarisme qui devrait plaire aux Suisses : échanges de bons procédés entre pays de tradition neutre. La question est : si les Suisses ne choisissent pas le Gripen, est-ce que les autorités suédoises pousseront la rancune jusqu'à renoncer au PC-21 ?

Écrit par : Matthieu | 22/04/2009

He, He, toujours le verbe direct notre amis Géo ! De toute manière, si la Suisse achète le Rafale celui-ci arrivera d'ici 2015-2016 donc à la fin du second mandat de M. Sarkosy. le Mirage III fut tout même un sacré avion, et puis si il a couté cher c'est à cause des nombreuses modifications : radar et armement US, nez pliable et système hydraulique pour lui permettre de rentrer dans les cavernes, nouvelle ergonomie du cockpit etplus tard les fameux ailerons canard !
Et si je ne m'abuse tous les pilotes suisses ayant voler le Mirage sont unamimes sur ses qualités de vol et de fiabilité !! Merci Dassault !

je ne pense pas, dans le cas d'un refus du Gripen que la Suède change d'idée, mais qu'en est-il donc de la France et du rempacement des alpha-jet ? Voilà peut-être l'occasion de refaire copain ?

Je ne crois pas trop au volet politique, car l'aspect technique et surtout industriel devrait faire la différence !!

Écrit par : Eric | 22/04/2009

Franchement je déplore que ce blog aéronautique publie des commentaires haineux et grossiers. Quel rapport entre l'acquisition d'un avion de combat et la personnalité d'un chef d'état !!!
Enfin, grâce à Géo on peut voir que la bétise est universelle !!! (Je me permets cette phrase puisque ce genre de propos sont malheureusement tolérés.)

Pour revenir au sujet, le duel sera très serré, tout particulièrement entre le Gripen et le Rafale, même si d'après certains commentaires (indiscrets) de nos pilotes d'essais, la balance semblerait pencher plutôt en faveur du second au niveau des performances pures.

Écrit par : Charcot NE | 22/04/2009

Chères lectrices et lecteurs,

Je me permets de vous rappeler que si chacun à le droit d’avoir ses convictions politique, et c’est bien ainsi, il est dommageable d’exprimer ici certaines velléités, par ailleurs pas très respectueuses !

Comme vous l’avez certainement remarqué, j’ai laissé les commentaires libres afin de vous permettre de vous exprimer sur mes billets à volonté et de pouvoir échanger vos points de vue. Ce qui marche généralement très bien. Je dois vous avouer que je n’aimerais pas devoir à l’avenir filtrer ceux-ci et de ce fait prendre le rôle de censeur.

Merci à toutes et tous pour vos commentaires souvent émérites !

Écrit par : Pascal Kümmerling | 23/04/2009

Cher Géo,
le ton conviviale, le contenu hautement pertinent, le verbe, la grossièreté, la haine et la profondeur qui transpire de votre propos, me donne pas vraiment une bonne idée de l'individu que peut-être Géo ...
Bref, chacun est libre de sa pensée bien heureusement, mais il est de règle de défendre son point de vue en respectant un minimum les individus, et sans porter des insultes stupides et incorrectes ...
Jusqu'à présent je trouvais celà plutôt drôle, mais là, pour ma part, je vous trouve vulgaire et insultant, et çà me peine.

Matthieu, Eric, Charcot NE, je partage vos points de vue et vos interrogations.

Pascal Kümmerling, merci de votre intervention, et merci de faire confiance aux intervenants que nous sommes pour leur auto-discipline.

Écrit par : Joël | 24/04/2009

Je reconnais volontiers avoir un ton hautement provocateur, avec comme but de faire remonter les vieux remugles qui traînent depuis longtemps. Mais ils existent ! Ils font partie du tout, et le nier est contra-productif. La Suisse est prise à partie de tous les côtés réputés amicaux )Français, Américains, Israéliens) qu'elle a à maintes reprises défendus et favorisés. Acheter un avion de combat est un acte politique. N'en déplaise à Joël, dont les arguties pro-rafale sont plutôt amusantes, je suis certain que la grande majorité des citoyens suisses ne supporteraient pas que l'on achète un avion français, quelles que soient ses qualités. Dans ce pays, on ne passe pas son temps à faire grève ou à séquestrer les patrons, mais on a des droits et on y tient.
Tous les indicateurs politico-économiques indiquent le Gripen suédois...
Les ripimsels suivront, comme on dit en France !

Écrit par : Géo | 24/04/2009

bonjour à tous

je vois que ca va bon train...

personellement je suis pour le gripen qui est un avion mieux étudié pour notre pays car la suède est très proche de nous au niveau climat mais juste la différence est la taille du pays et que c'est avion est bien étudé donc choisissons le suédois qui mon choix a était depuis le début le favorit par: son prix ... sa taille ... ces perfomances ... son faible coût d'entretient ... la qualité de conception ... multi-rôle a 100% ... etc.

il est vrai qu'il est le plus petit mais il en a dans le ventre quand on voit qu'il emporte plus d'armement que le gros EFA2000 ... le rafale le bas sur cette tâche mais un rafale inutile pour nous car nous ne cherchons pas un chasseur bombardier ... le gripen est aussi en négatif au niveau distance mais avec des reservoirs il est largement suffisant pour nous ...

il y a qu'a voir nos F18 ou tiger, ont les voit presque a 100% toujours avec des réservoirs auxiliaire donc on peut dire que le F18 na pas était le meilleur choix vu sa taille ...

personnellement le choix du F18 est un erreur même s'il est formidable mais on ne pouvait pas forcément modernisé nos avions de ~ 30ans car le coût d'entretient devenais wouahhh ...

Écrit par : michel | 24/04/2009

désolé me suis trompé suis sur le Pc21

Écrit par : michel | 24/04/2009

Géo,
je suis rassuré que vous entendiez (un peu) raison ! Excès reconnu n'est-il pas à demi pardonné ? !!
Bref, je comprends votre point de vue, et en tant que tel il est respectable comme tous les autres ... Sauf qu'il doit-être lui même un minimum respectable lui aussi des autres !!
Vous dites : "Tous les indicateurs politico-économiques indiquent le Gripen suédois..."
Oui mais ce n'est peut-être pas l'avis des principaux intéressés, à savoir Armasuisse et Les Forces Aériennes !! ??
Du reste, il existe déja beaucoup de coopération entre l'industrie Suisse et Dassault Aviation, que ce soit pour les Falcon, le programme Neuron, l'électronique, les systèmes ... Et ce depuis longtemps !! Et ce sera encore tout autre chose en cas d'achat du Rafale, tant au point de vue coopération industrielle à haute échelle, coopération sur toutes les évolutions à venir, transfère de technologie sans précédent etc etc ... Et celà pèse en terme d'activité et d'emplois !!
-fin de parenthèse-

Bonsoir Michel !! Et oui, ça va bon train !!!
Juste quelques corrections sur le Gripen :
- ses performances lui sont propres, sans les comparer ce n'est pas vraiment un argument !
- la taille, oui, Gripen plus petit que ses deux concurrents.
- la qualité de conception globale irait plutôt en faveur du Rafale.
(je précise la qualité de conception, pas de fabrication bien sûr, toutes de bons niveaux)
- son prix : oui, bien que la différence d'avec le Rafale n'est pas extraordinaire.
- multirôle à 100%, pas tout à fait, et nettement moins que le Rafale qui l'est lui totalement. ("omnirôle")
- armement externe :
- Gripen : 5'300kg en 8 points
- Typhoon : 6'500kg en 13 points
- Rafale : 9'500kg en 14 points
> pour le reste (la liste est longue) je nous renvois dans la bonne rubrique !!

Pour le FA18, c'est un excellent avion qui remplit parfaitement son rôle au sein de la Troupe d'Aviation. Bimoteur a été un plus pour la sécurité des vols. Je note par ailleurs qu'il s'agit nettement plus d'un chasseur bombardier que d'un chasseur pure. (FA18 = F"A" Fighter/Attack). C'est même un peu un "camion à bombes" comme on dit familièrement (!) !!!
Et je pense aussi que le Mirage 2000, à l'époque, aurait peut-être mieux convenu à la Suisse pour les missions de police du ciel et de supériorité aérienne, tout en revenant moins cher à l'achat et en maintenance. Sauf le fait qu'il soit monomoteur ...
Pour conclure deux choses :
1)- depuis le retrait des Hunter, toutes les capacités de frappe air/sol ont été abandonnées au profit des troupes terrestres. Il m'a semblé comprendre, dans des analyses et communiqués (RMS/DDPS), que la stratégie actuelle des états-majors serait éventuellement de revoir cette organisation structurelle des capacités, pour des questions d'efficacité dans certaines conditions. Il semblerait qu'au vue des nouvelles menaces diverses, possibles et analysée auxquelles un pays comme la Suisse pourrait devoir faire face dans les futures décénies en cas de crise grave, commanderait de se rapprocher des schémas capacitaires du passé et disposer de la capacité de frappes air/sol en complément de la capacité sol/sol terrestre. Mais j'ai cru comprendre qu'il y avait autant d'avis favorables que récalcitrants, du moins à la date de ces infos. Je pense (j'espère) qu'aujourd'hui, au moment du choix du nouvel avion de combat, la bonne décision à été prise là où il le faut. Par ailleurs, si Armasuisse teste les capacités air/sol des avions candidats, ce ne doit pas être sans raison.
2)- Peu de pertes et d'accidents avec le FA18 (tout comme le F5E). Le fait que ce soit un bimoteur n'est peut-être pas étranger à celà. Une panne réacteur en monomoteur en règle générale et surtout sur une zone de relief signifie immanquablement la perte de l'appareil et peut-être la vie du pilote ou des gens en dessous ... C'est un point qui ne peut-être sérieusement négligé.


Bref, revenons à nos moutons, le PC-21 !!
Que la Suède soit intéressée par le PC-21, c'est une très bonne chose et surtout un très bon choix !!
Cet avion semble excellent à tout point de vue, et je lui prédit une carrière aussi fructueuse que peut l'être celle du célèbre PC-6 dans son domaine. Et de celà je n'ai aucun doute. Lorsque l'on regarde ce qu'ont été ses prédécesseurs comme l'ont été les PC-2 et autres PC-7, cet avion est bien né, aboutit et de belle filiation. De plus ses capacités à pouvoir former et accompagner un élève pilote jusqu'au jet de combat, est un plus inédit et incontestable pour un seul et même avion de transition. C'est là, outre ses qualités aéro globales, un atout sérieux pour son succès à la commercialisation.
Enfin, c'est une très bonne chose pour la Suisse si cela se concrétise, pour son activité, ses emplois, et pour Pilatus en particulier.

Enfin, je ne pense pas que cela favorise vraiment le Gripen plus que celà. Cet intérêt pour le PC-21 aide les démarches commerciales de Saab bien sûr, c'est évident, mais rien n'est conclu, pas plus que le chiffre de 50 appareils qui semble élevé au vue de la réduction des Gripen suédois à une centaine d'appareils en ligne seulement. Avec 1 PC-21 pour 2 Gripen, il risque bien d'y avoir plus d'élèves que de pilotes en Suède ... Ce chiffre est étonnant. J'espère qu'il est fondé, et que ce n'est pas qu'un effet d'annonce tombant à point nommé pour brouiller les cartes. Maintenant, si cet intérêt se confirme par un vrai contrat pour 50 en bonne et due forme, et que le Gripen est choisit (plus ou moins en échange), je dirais que celà ne me réjouirait, mais ce serait une bonne opération d'échange économique aussi, et très bon pour Pilatus. Rien à dire, sauf que le Rafale, pour ma part, est bien supérieur au Gripen.
Maintenant, comme l'a noté Pascal K., d'autre pays peuvent montrer de l'intérêt pour le PC-21. Il me semble que c'est le cas de la France aussi et justement, notamment pour remplacer (en premier lieu) les Tucano vieillissant. Celà restant à confirmer bien sûr. (Celà me plairait vraiment, des PC-21 à cocardes tricolores ... Mais bon, c'est pas encore fait !!)

Voilà !!

Écrit par : Joël | 25/04/2009

Erratum : J'ai nommé dans mon propos le PC-2 à la place du P-3 !!! C'est une boulette qui n'a pas du vous échapper !! Navré ...

Écrit par : Joël | 25/04/2009

Les commentaires sont fermés.