06/11/2008

Arrivée de L'Eurofighter Typhoon II !

 

home.parsys.91394.Image.direct[1].jpg
  L'Eurofighter, troisième et dernier candidat en vue du remplacement partiel de la flotte de Tiger et arrivé cette après-midi  sur l’aérodrome d’Emmen. Les Typhon II en provenance d’Allemagne, appartenant au Jagdgeschwader JG74 "Mölders" (Werner Mölder As aux 118 victoires Seconde Guerre mondiale) de Neuburg se sont posé à 14h20.
ankunft_eurofighter.parsys.59396.2.photo.Photogallery[1].gif
Ce candidat subira le même programme de tests que le « Gripen » et le « Rafale ». Des vols de nuit sont également prévus à deux reprises dans le cadre de ce programme. Les essais en vol devraient s'achever le 5 décembre 2008.
Activités subséquentes
Une fois les essais en vol et au sol et l'évaluation parallèle des premières offres terminés, les données collectées seront analysées et les fabricants seront invités à présenter une deuxième offre. Il est prévu de procéder au choix du type en juillet 2009, sur la base de la deuxième offre et du rapport
d'évaluation.
ankunft_eurofighter.parsys.59396.4.photo.Photogallery[1].gif
Indication à l'attention des médias :
Comme pour le Gripen et le Rafale, il est prévu de présenter l'Eurofighter à la presse le 25 novembre 2008. La participation à cette présentation, sur l'aérodrome militaire d'Emmen, nécessite d'être en possession d'une accréditation, en raison des mesures de sécurité en vigueur sur ce site.
Une formule d'accréditation est en ligne sur le site Internet d'armasuisse. Cette formule reste disponible jusqu'au 18 novembre 2008 à 12h00. Les personnes qui se seront inscrites recevront une information par courrier électronique quelques jours à l'avance.
5415085[1].jpg
Indication à l'attention des curieux ( Spotter ) :
Une brève manifestation sera organisée sur l'aérodrome militaire d'Emmen dans le cadre des essais en vol et au sol, à l'extérieur de la zone sécurisée. Il ne sera pas possible d'accéder aux appareils. Une formule d'enregistrement est en ligne sur le site Internet d'armasuisse. Cette formule reste disponible jusqu'au 7 novembre 2008 à 16h00. Les personnes qui se seront inscrites recevront une information par courrier électronique quelques jours à l'avance.
eurofighter_in_emmen_gelandet[1].jpg

Commentaires

Magnifiques photos, comme d'hab' !
Merci !
Je me réjouis de lire les avis et commentaires des spécialistes & connaisseurs qui s'arrêteront ici.

;o)

Écrit par : Blondesen | 06/11/2008

Perso¨, je ne le sent pas cet avion, mais celà n'engage que moi ! A propos je constate qu'ils sont équipé de l'OSF ,contrairement à des photos récentes dont la plus part du temps l'OSF n'existe pas , ont-il déjà le radar CAPTOR ? Visiblement il s'agit de la dernière version disponible !

Écrit par : Steeve | 07/11/2008

Cher Steeve, oui il s'agit de la dernière version de l'Eurofighter soit le DA7.

Bonne fin de semaine !

Écrit par : Pascal Kümmerling | 07/11/2008

Constructeur Eurofighter Jagdflugzeug GmbH
Longueur 15,97 m
Envergure 10,95 m
Hauteur 5,29 m
Masse à vide 11‘285 kg
Masse maximale au décollage > 23‘000 kg
Constructeur des réacteurs Eurojet GmbHNombre et types de réacteurs 2x EJ200
Poussée maximale par réacteur, sans/avec postcombustion 60 kN/90 kN
Canon 27 mm Mauser BK27
Charges externes ( jusqu‘à 6‘500 kg ) 13 points d‘emport externes pour - missiles air-air - réservoirs supplémentaires de carburant - nacelle de reconnaissance aérienne et d‘illumination de cibles - armes air-sol
Performances avec équipement pour le service de police aérienne : Distance minimale de décollage sans/avec postcombustion < 700 m/500 m
Distance minimale d‘atterrissage 700 m
Vitesse ascensionnelle maximale > 200 m/s
Vitesse maximale à basse altitude 1‘390 km/h
Nombre maximal de Mach Mach 1.8
Facteurs de charge de -3 à +9 gPlafond pratique > 16‘770 m s.M.

Écrit par : michel | 07/11/2008

Constructeur Saab AB
Longueur 14,2 m
Envergure 8,4 m
Hauteur 4,5 mMasse à vide 6‘800 kg
Masse maximale au décollage 14‘000 kg
Capacité des réservoirs de carburant,
Constructeur du réacteur Volvo Aero
Nombre et types de réacteurs 1x RM-12
Poussée maximale par réacteur, sans/avec postcombustion 54 kN/80 kN
Canon 27 mm Mauser BK27
Charges externes ( jusqu‘à 5‘300 kg ) 8 points d‘emport externes pour - missiles air-air - réservoirs supplémentaires de carburant - nacelle de reconnaissance aérienne et d‘illumination de cibles - armes air-sol
Performances avec équipement pour le service de police aérienne : Distance minimale de décollage sans/avec postcombustion 800 m/500 m
Distance minimale d‘atterrissage 400 m
Vitesse ascensionnelle maximale > 200 m/s
Vitesse maximale à basse altitude 1‘400 km/h
Nombre maximal de Mach Mach 2.0
Facteurs de charge de -3 à +9 g
Plafond pratique > 16‘000 m s.M.

Écrit par : michel | 07/11/2008

Constructeur Dassault Aviation
Longueur 15,27 m
Envergure 10,21 m
Hauteur 5,34 m
Masse à vide 10‘220 kg
Masse maximale au décollage 24‘500 kg
Constructeur des réacteurs Snecma
Nombre et types de réacteurs 2x M88-2
Poussée maximale par réacteur,sans/avec postcombustion 50 kN/75 kN
Canon 30 mm GIAT 30M791
Charges externes ( jusqu‘à 9‘500 kg ) 14 points d‘emport externes pour
- missiles air-air
- réservoirs supplémentaires de carburant
- nacelle de reconnaissance aérienne et d‘illumination de cibles
- armes air-sol
Performances avec équipement pour le service de police aérienne :
Distance minimale de décollage sans/avec postcombustion 820 m/590 m
Distance minimale d‘atterrissage 490 m
Vitesse ascensionnelle maximale > 250 m/s
Vitesse maximale à basse altitude 1‘350 km/h
Nombre maximal de Mach Mach 1.8
Facteurs de charge de -3,2 à +9 g
Plafond pratique 15‘240 m s.M.

Écrit par : michel | 07/11/2008

voici les données pour les 3 NAC et comparer le poid à vide entre l'EFA 2000 et le gripen (Goliath et David) ??? on a une différence de 4485 kg et concernant la charge militaire est de 1200kg...

super rigolo l'EFA 2000 un avion presque 2x plus lourd que le gripen et ne peut transporté que 1200kg d'armement de plus ... wouahhh une vraie prouesse ...

donc je comprend mal l'armée de tester un tel engin car il est deja 2x plus cher qu'un gripen donc avec 25 EFA 2000 on achèterait 50 gripens ... pas mal vous trouvez pas !!!

ou de tester ces 3 modèles est plus car à l'heure actuel il n'existe en europe que peut de modèles ??? et on ce contente de ce que l'on trouve sur le marché mais à mon avis l'EFA 2000 est plus une machine de promenade pour pilotes branché voiture de course ...

le choix doit ce faire entre le francais ou suédois ... ma préférence et du côté des suédois et je mise sur lui comme vanqueur et futur avoir de notre armée

Écrit par : michel | 07/11/2008

Le problème avec cette avion c'est qu'au niveau industriel la répartition est déjà faite au niveau des productions et des sous traitants, alors que le Gripen et le Rafale il est possible de partager avec l'industrie Suisse, donc des emplois à la clefs ! le meilleurs avions et le melleur en matière de collaboration industriel, voilà me semble-il le compromis idéal !

Écrit par : Carlos | 08/11/2008

Autre comparaison interessante entre les 3 apparareils mais cette fois en net défaveur du gripen. Il semble être le modèle le plus sous motorisé des 3 selon les ratio poussée/poids de wikipedia langue anglaise:

Gripen: Thrust/weight: 0.97

Rafale: Thrust/weight: 1.13

Eurofighter: Thrust/weight: 1.23

Ainsi, on constate bien que la principale qualité de l'Eurofighter est sa conception chasseur intercepteur avec des qualités appreciables dans ce domaine. Par contre la polyvalence notamment air sol semble être encore une de ses faiblesses.

Au passage, voici une video sympa de l'arrivée du Typhoon en Suisse dans le lien ci-dessous:

http://www.kriensnet.ch/videos/EADS_Eurofighter_061108.wmv

Écrit par : Crys | 09/11/2008

merci Crys pour la vidéo, très joli, je suis allé sur youtube et il y en a sur les 3 avions en test à Emmen.
on peut ce faire une petite idée sur le bruit au décollage (gripen et rafale) mais aussi au roulage et on voit le rafale qui a pas un son génial et même très désagréable à mon avis

Écrit par : michel | 09/11/2008

voici quelques vidéos des 3 NAC

1. l'eurofighter http://fr.youtube.com/watch?v=m0EiIE8G2AU la même vidéo que Crys

2. le rafale http://fr.youtube.com/watch?v=lR9Sf2lZDLA&feature=related

3. le gripen http://fr.youtube.com/watch?v=Aw89_d40NSM&feature=related

regarder sous les liens vous en avez d'autres ...

selon les vidéos on ce donne une idée ...

l'eurofighter on a pas de vidéo au décollage mais ca va venir, le bruit des réacteurs au roulage n'est pas désagréable.

le gripen au roulage a un bruit de réacteur pas désagréable non plus (même réacteur que nos F18)

le rafale au roulage un bruit de réacteurs strident et très désagréable

entre le rafale et le gripen lors du décollage on dirait que le rafale est légèrement plus silencieux que le gripen mais faudra voir lors des tests sur le bruit.

bel atterissage du gripen rien à dire par contre le rafale un bel oiseau qui déteste atterir un peu comme le F16 vous verrez sur une vidéo il ce pose bien et soudain l'avant de l'avion ce relève ... et aussi lors du roulage l'avant de l'avion ce lève de haut en bas comme si son train avant était mou ???

Écrit par : michel | 10/11/2008

Très sympa ces histoires de bruit de réacteur, mais bon le Rafale risque de recevoir une version plus puissante et qui c'est quelle version le Gripen pourrait équipé la suisse (de ce fait pas la même version de réacteur non plus) Et bon qu'un avion fasse du bruit c'est normal et ce n'est à mon sens pas le principal mais totalement secondaire ! L'électronique et les capacités de comportement général sont elles la priorité !

Écrit par : Yann | 10/11/2008

il est vrai que le rafale va recevoir des M88-3 si je me trompe pas avec 9t de poussé unitaire au lieu des 7,5t
le gripen aura 9t avec la nouvelle version NG ou E/F

ce que j'ai constaté avec le rafale qu'il est un peu comme une cadillac sur une route avec des nids de poule, il rebondit dans tous les sens, de quoi avoir le mal de mer pour les pilotes quand ils doivent prendrent la piste secondaire et ce préparer pour le décollage. (voir la vidéo ca en dit long sur le train avant du rafale) un avion très beau mais beaucoup de défaut aussi.
sur la vidéo lors de son atterissage il la vraiment manqué, après avoir posé le train arrière, le train avant a touché le sol et a parcourut quelques mètres et soudain le train avant était en position décollage ??? au niveau du train en général il est mal adapté pour nos pistes donc un système à revoir car le train du rafale est une berceuse.
par contre le jas39 un atterissage parfait et roulage impect l'avion suit bien les défauts de la route lors du roulage et bien une note 10 sur 10

Écrit par : michel | 10/11/2008

il y a 4 pays qui participe à l'élaboration et construction de l'eurofighter : le royaume-uni, l'italie, l'allemagne, l'espagne.

si c'est un avion super génial je me demande pourquoi le royaume-uni a faite une annonce officielle pour l'achat de 150 avions F35 made in USA !!!

Écrit par : michel | 10/11/2008

Hello Michel,
Si les anglais ont commandé le F35 c'est pour une raison indépendante de l'eurofighter, soit la version ADCAV du F35 censée remplacé les HARRIER dans la RAF et les SEA HARRIER de la Royal Navy ! En fait à terme il n'y aura plus que deux types d'avion en angletterre soit les F35 à décollage court et les Eurofighter.

Écrit par : Steeve | 10/11/2008

"il est mal adapté pour nos pistes donc un système à revoir car le train du rafale est une berceuse.
par contre le jas39 un atterissage parfait et roulage impect l'avion suit bien les défauts de la route lors du roulage et bien une note 10 sur 10"

ah l'objectivité et l'expertise légendaire de Michel :-)

Si t en est reduit à regarder comment roule le train d'atterisage avant des avions pour défendre le gripen, c'est qu'il est mal barré :-P

Écrit par : Crys | 11/11/2008

hello Crys et Steeve

oupsss je n'expertise plus juste je constate, je sais que ca pas de valeur tel mais je vois en général le suivi des tests et me fais une opinion mais aussi je compare les 3 NAC entre eux ... ! et un oubli du côté ingliche qu'ils devaient remplacer leurs harrier ... désolé

le rafale est une belle machine mais pas encore mature, la suisse a pas besoin d'un tel appareil que ce soit l'efa ou rafale : trop gros, trop cher et technologiquement ils ont quoi de plus que le jas39 ??? un peu plus puissant - un apport armement plus grand ?

un rafale plustot bombardier que chasseur avec ces 9t d'armement, un efa puissant qui emporte 1'200kg d'emport de plus qu'un jas39.

je comprend vos points de vue, on soutient un tel ou tel ...

a bientôt

Écrit par : michel | 11/11/2008

Michel: pour rigoler:

tapez sur google : eurofighter crash
Les Anglais ont d'autres problèmes avec leur roulettes...

tapez sur youtube: gripen crash
Il y a deux vidéos rigolottes

Écrit par : Pascal (l'ing) | 11/11/2008

Je viens de voir le décollage de l'eurofighter, et bien, quelle puissance !!!

Le FA/18 juste après donnait l'impression d'être un gros veau!!! Et on parle pas des Tigres...

A 13h30, j'irais voir ça du bord de piste...

A+

Écrit par : Pascal (l'ing) | 11/11/2008

Heuuu.... je pense qu'il y a plus important que de se soucier de la suspension du train avant du Rafale ou du bruit émis lors du roulage sur le taxiway ;)
Par exemple, il serait beaucoup plus intéressant de comparer la performance du radar (porté, nombre de cibles engagées simultanément...)des 3 chasseurs, la puissances de leur contre-mesures électroniques, leurs systèmes d'auto-protection... et j'en passe !

Mais là je pense que le Gripen ferait bien pâle figure devant le Rafale et peut être même devant le Typhoon.
Mais il faut reconnaître qu'ils ne sont pas dans la même catégorie, le Gripen est, à la base, un chasseur léger et malgré les modifications sa structure restera celle d'un chasseur léger (tout comme le F16). Et il est difficile de comparer chasseur léger et chasseur "plus lourd".

Malgré tout je pense que le Gripen sera choisi même s'il n'est pas "le meilleur" en terme de performance mais plutôt parce qu'il répond le mieux aux besoins de l'armée suisse de disposer d'un remplaçant du F5.

Écrit par : ChecK | 11/11/2008

En effet, merci ChecK de revenir sur les priorités ! Question électronique il ne me semble pas que le Gripen soit en retard vis-à-vis des ses concurrents, question radar là se trouve la vraie question est-il assez puissant ? Et puis la Suisse devrati pencher sur un radar ASEA donc à moins d'installer le nouveau radar sur le Gripen actuel ou de choisir la version NG, le Rafale pourrait tirer son épingle du jeux !

Écrit par : Steeve | 11/11/2008

Bonjour !
Question à Pascal et à tous les intervenants:
comment expliquez-vous cette espèce d'arrivée "en danseuse" du Gripen, sur la vidéo du crash ? Le pilote n'aurait-il pas dû remettre les gaz et faire une nouvelle tentative ?

Écrit par : Blondesen | 11/11/2008

A mon sens, c'est un problème de stabilité des commandes de vol. C'est-à-dire que l'ordinateur compense mal (trop) les erreurs.

Par analogie, si on corrige trop la température de l'eau sous la douche, on a le même effet: eau froide -> on met l'eau chaude -> l'eau sort trop chaude -> on met plus froid -> l'eau est trop froide... etc...

Écrit par : Pascal (l'ing) | 11/11/2008

pour compléter ce post, regardez la video du F-22 qui se crash... c'est très similaire.

Et comme je suis fan du Rafale, j'ajoute que Dassault est LE spécialiste des commandes de vol.

Écrit par : Pascal (l'ing) | 11/11/2008

pour Pascal fan de la berceuse Française

merci pour les crashs : efa2000 et jas39 mais je retourne le compliment et voici le rafale en crash

http://fr.youtube.com/watch?v=tOyXTz1sk2U&feature=related

je pense que chaque avions de importe quel pays que ce soit des avions récent ou ancien ont subit un jour un crash, ma fois c'est comme ca et la chose qui compte et que le pilote soit sain et sauf et les gens en dessous aussi.

merci

Écrit par : michel | 11/11/2008

En réponse à la question de notre ami Blondesen :
Pascal (L'ing) a vu juste ! Il s'agit en effet d'un disfonctionement des commandes de vol électrique. Pour mémoire, SAAB a été le premier a doté le Gripen de commandes de vols triples chaînes dont l'origine est l'américaine Lockeed Martin, la difficulté consistant à adapter les logiciels aux spécificités de l'avion, nous assistons là aux nombreuses difficultés qu'a rencontré le constructeur suédois. Ces problèmes sont aujourd'hui un mauvais souvenir ! Notons au passage que tous les constructeurs sont fâce à ce genre de problèmes au moment de la mise au point.
Il faut savoir que les avions de chasses modernes sont tous centré arrière et de ce fait incontrolable sans une aide informatisée ! Avez-vous déjà regardé un F/A-18 à l'atterrisage ? et bien la prochaine fois soyez attentif et fixez les empennages horizontaux arrières et vous les verrez bouger sans arrêt ! Imaginez que le pilote lui ne fais qu'imprimer un angle donné avec le manche, maintient les palonniers au neutre et déccélère légèrement avec la poignée des gaz, pendant ce temps c'est l'ordinateur qui obeis et fait tout le travail en actionnant avec précision les ailerons arrières pour tenir l'angle et la vitesse choisie par le pilote !

Écrit par : Pascal Kümmerling | 11/11/2008

Petite précision Michel, après enquete, le crash du rafale était due à la désorientation spaciale du pilote(cause similaire au crash d'un f/a-18 Suisse en 1997) et non pas à une défaillance de l'appareil comme pour le gripen.

Écrit par : Crys | 11/11/2008

merci Crys pour l'info

je trouve dommage dans les nouveaux avions en général que ce soit côté américain ou européen qu'une chose n'est pas était étudié et mis en série sur tous les modèles, c'est la poussée vectorielle.

il existe à l'heure actuel 1 ou 2 modèles pourvut de ce système mais si l'on regarde du côté de la russie tous les avions en sont équipé.

mais pour quelle raison en europe rien a était fait en série mais juste comme test et si je rappel bien il y avait eut en Allemagne un X31 qui avait il y a quelques années une poussée vectorielle par 3 déviateurs qui pourrait le flut de pousser d'un côté à un autre, ce X31 était là plus pour test pour de futur avion comme le F22 ??? en fin je pense .

et pourtant cette technologie est fiable et métrisé ...

avez-vous des infos sur ce sujet et pourquoi ne les vois ton pas sur un rafale, gripen ou eurofighter

Écrit par : michel | 11/11/2008

Depuis quant les avions Russes sont-ils équipé de poussée vectorielle en série ? Seul le SU-37 Berkut la utilisée mais il s'agissait d'un avion de démonstration ! La poussée vestorielle permet en fait de supprimer les empennages verticaux et horizontaux, hors à ce jour même le F22 et le F35 en sont pourvus, dès lors si les avions n'ont pas de poussée vestorielle c'est pour une raison de technique, nous ne sommes pas encore capable de métriser un avions sans empennages et dont les commandes électriques serait capable de dirigé. Il s'agit là d'un futur proche probablement la génération 2030-2040!

Écrit par : Christophe | 11/11/2008

En lisant certains commentaires je me demande si bientôt nous ne lirons pas sur ce blog que le choix du remplaçant du Tiger sera fait en fonction de de la palette de couleurs proposée par le constructeur ou la forme de ses roues à moins que cela ne soit peut-être s'il est capable de slalomer sur une piste en cas de fortes chutes de neige !!!
Arrétons de marcher sur la tête, le choix d'un avion se fait sur des critères de performances, de coûts de maintenance et chose aussi que l'on oublie aussi : s'il a été utilisé en mission de guerre, s'il est "combat proven"
Concernant la poussée vectorielle celle-ci est vue pas bien des pilotes comme un gadget

Écrit par : charcot NE | 11/11/2008

"Concernant la poussée vectorielle celle-ci est vue pas bien des pilotes comme un gadget"

En effet, les combat à vue style dogfight acrobatique dans lequel la poussée vectorielle pourrait être un avantage ne correspond plus au combat aérien moderne.

En effet dans 95% des cas, le combat aérien se fait en BVR (Beyond Visual range), donc hors de portée visuelle. C est bien pour cela que les système d'arme comme l'optique secteur frontal, le radar ASEA et la capacitié de discretion ont bien plus d'importance que le développement d'une poussée vectorielle.

Écrit par : Crys | 11/11/2008

Je ne suis pas exactement du même avis que Crys, en effet, la poussée vectorielle est plus unproblème technique qu'un problème de combat rapproché "dogfight" si le combat moyenne distance s'est accrus, mais le combat tournoyant et toujours d'actualité j'en veux pour preuve l'arrivée des viseurs de casque et la nouvelle génération de missile courte portée tel l'AIM-9X par exemple.

Écrit par : Christophe | 12/11/2008

un système complexe les poussées vectorielle

j'ai trouvé quelques articles là-dessus (les articles sont sur plusieurs pages)

http://accrodavion.jexiste.be/Accrodavions/l%27hypermanoeuvrabilite1.html

Écrit par : michel | 12/11/2008

Le plus "marrant" avec le Typhoon, c'est qu'il a besoin d'un parachute de freinage... Ca fait un peu démodé... Quant on sait que le Gripen est capable de se poser presque n'importe ou (il est le plus léger du lot, on est d'accord) et que le Rafale ne s'en sort pas si mal sur nos pistes un peu plus étriquées qu'en France, on se demande un peu si le Typhoon est vraiment adapté à nos configurations suisses. Mais ce qui joue, pour moi, en défaveur du Gripen, c'est qu'il est mono réacteur. Et dans un pays à forte densité de population au km2, il serait préférable de bénéficier d'un biréacteur. en cas de panne de l'un d'eux, il peut encore rentrer se poser. Si il n'a qu'un réacteur, il est perdu, et on préférerait pas savoir ou il tomberait... A l'époque de la sélection du Hornet, l'argument biréacteur avait pesé lourd et en sa faveur. Et pourtant, je suis un fervent partisan du Gripen.

Écrit par : Lolo | 13/11/2008

Oui je suis d'accord, le parachute de freinage démontre que l'aérofrein dorsal sur l'eurofighter et insufisant ! Cet avion et visiblement en surcharge et probalblement mal adapté aux courtes piste de notre pays et qu'en serait-il sur les fameux tronçon d'autoroute prévu à cet effet ? Le Gripen est par contre spéacialement adapté puis que les suédois utilisent aussi leurs autoraoutes comme piste de dégagement ! Finalement monoréacteur n'est pas si important me semble-il et je ne crois pas que ce soit un arguement prioritaire, juste un petit plus. On se souvient que les deux concurrents du F18 étaient monoréacteur et finbalement la différence venait de l'électronique et surtout de la puissance du radar du F18.

Écrit par : Max | 13/11/2008

l'eurofighter est déjà le plus lourd des 3 et c'est vrai que voir qu'il a besoin d'un parachute de freinage pas génial et il est aussi le plus désavantagé car il lui faut min. 700m de piste pour atterir et un gripen que 400m vraiment différent et surtout lors d'atterissage sur les portions d'autoroute ...
l'eurofighter a besoin de 700m minimum de piste pour atterir donc avec le parachute ??? et sans parachute il va ou !!! on pourra resortir le film: les faucheurs de marguerites ...

maintenant la question d'avoir un ou deux réacteur je pense que ca na pas d'importance car quand l'on voit dans le monde les avions avec qu'un réacteur: F16 - mirage F1+2000 ... etc..

on voit aussi bien des crashs avec des avions bi ou mono réacteur ... ma fois c'est une fatalité et c'est pas maintenant que l'on verra tous les constructeurs faire que des bi-réacteurs et les 2 variantes sont aussi bien l'un que l'autre.

Écrit par : michel | 13/11/2008

Bonjour Michel !
Petite remarques suite à tes messages ci-dessous:
"...lors d'atterissage sur les portions d'autoroute"
L'utilisation des autoroutes en temps que piste d'atterissage n'est plus dans la doctrine des forces aériennes. Cela appartient au concept d'engagements en vigueur durant la guerre froide.

"on voit aussi bien des crashs avec des avions bi ou mono réacteur ... ma fois c'est une fatalité et c'est pas maintenant que l'on verra tous les constructeurs faire que des bi-réacteurs et les 2 variantes sont aussi bien l'un que l'autre."

Je ne suis pas tout a fait d'accord. Le fait de parler de jet multirôle a pour conséquences que ces avions doivent pouvoir être à l'aise à la fois en haute altitude et en très basse altitude notamment pour les missions recco et attaque air sol. Lors d'un passage à basse, altitude il est évident qu'une défaillance du moteur au mauvais moment au mauvais endroit peut être fatal. Le fait d'avoir deux moteurs n'empeche pas forcement le risque de défaillances mais evite que celui-ci entraine la perte de l'avion voir même du pilote.

Écrit par : Crys | 13/11/2008

A propos du grippen NG

http://www.aviationweek.com/aw/generic/story_generic.jsp?channel=awst&id=news/aw111708p1.xml&headline=For%20Saab,%20the%20Challenge%20Is%20Gaining%20Traction%20for%20the%20Gripen%20NG

extrait:
"As for projects other than the Gripen NG, Saab officials are optimistic. In Switzerland, the company is still offering the C/D model that's now in production. Bern's requirement is more "near term," and the country has indicated that it's looking for an F-5 replacement, rather than chasing new combat aircraft technology. After withdrawing the F/A-18E/F from the Swiss contest, a Boeing official said Bern's approach means the Gripen is in the best position to win. However, representatives for the Typhoon and the Rafale, which remain in the running, dismiss Boeing's view. Around 30 fighters are at stake."

En espérant que le point de vue de Boeing s'avère faux dans le sens où on chercherait un avion performant et non un remplacement du Tigre (sinon on aurait pu grader nos Hawk :-) )

Écrit par : Pascal (l'ing) | 17/11/2008

Merci pour le lien Pascal !
L'article est très intéressant.

J'espère comme toi qu'on ne raisonnera pas par une bête analogie au F/5 sans avoir une vision prospective des besoins à venir. Parce que le Gripen C/D comme solution intermédiaire ca fait cher tout de même.

J'ai été aussi surpris de constater à quel point le Gripen NG est encore un pulzze d'éléments qui ne sont pour l'intant pas intégré.

Écrit par : Crys | 17/11/2008

Spécial dédicace à Michel, aimant spécialement bien le train d atterissage du Gripen, dans le lien ci-dessous :-P

http://www.militaryphotos.net/forums/showthread.php?t=84527&page=82

Bonne journée !

Écrit par : Crys | 17/11/2008

Bon le Rafale a aussi déjà eu un ou l'autre soucis:

http://www.arm-asso.fr/archives/2078

Mais pour être honnête, avec des systèmes si complexes, c'est presque normal qu'il y ait des soucis. les trois systèmes sont très récents.

Sinon j'étais en bord de piste à 14h pour le départ de l'Eurofighter, et je dois dire qu'il était extrêment silencieux (pas de pc, taux de montée faible). Si le bruit devait être le critère, l'eurofighter serait notre prochain chasseur, j'ai bien l'impression...

Écrit par : Pascal (l'ing) | 17/11/2008

merci Crys pour la photo mais je vois que vous n'avez pas tout lu le texte, cette position du gripen est normal car il teste une nouvelle paire de ski ...

et oui ma fois c'est comme ca on ne peut gagné à tout les coups.

merci à tous pour vos dialogues sympa avec beaucoup de chose intéréssante et ma fois de temps en temps une pointe d'humour très rigolote

mais je ne change pas mon fusil d'épaule et reste fidèle aux petites suédoise et à leur avion ... ih ih ih

Écrit par : michel | 17/11/2008

Le Rafale un peu limite pour entrer et sortir des boxs, oui appriori, Le Gripen un peu juste d'un point du radar actuel certes ! Et l'eurofighter super cher et trop gros ! Bon bref chacun à ses points forts et points faibles me semble-t-il ! Et puis finalement ce qui est important c'est ce qui sortira des chaines de montage d'ici 2015 car chacun d'eux peu évoluer d'ici là (oui bon pas le poid ni le prix de l'eurofighter..est-ce un signe??)! Mais je voudrais revenir sur un point, l'article transmit par l'ingénieur, "bête analogie du F5" Bon de toute manière les trois concurrents sont très largement supérieur au Tiger qui ne l'oublions pas ne pouvait servir que de chasseur de couverture soit l'interception de moyenne altitude et par beau temps !! Les trois concurrents sont non seulement polyvalent, sinon, omni rôles donc peuvent voler tout temps, faire de l'intercpetion courte et moyenne et pourquoi pas longue portée, assurer la reconnaissance et l'attaque au sol tactique (ce qui nous concerne) et l'attaque statégique (nucléaire :Rafale, Eurofighter, grande distance missiles a grans rayon d'action : SCALP par exemple) mais ceci ne concerne pas la Suisse ! Donc faut-il absolument le modèle le plus lourd, le plus gros ? pas forcément, et le Gripen conviendrait donc parfaitement...mais il serait certainement adéquat de le doter d'un radar à antenne active et la dernière génération et du nouveau système d'alerte ! J'imagine que chez Gripen on y a pensé et je ne serais pas étonné qu'il propose à la Suisse une version modernisée, car en effet, je ne serais pas étonné que d'ici 2015 les utilisateurs de la version actuelle veuillent moderniser leurs montures comme celà se fait avec le F18 ! Qu'en pensez-vous ????

Écrit par : Christophe | 17/11/2008

Bonsoir Christophe,

Je ne suis pas tout à fait d'accord sur ta conclusion.
En ajoutant au gripen un nouveau reacteur, du nouveau systemes d'alerte et le nouveau moteur le prix de celui-ci risque ne plus être très loin de celui du rafale sans pour autant égaler sa capacité d'emport.

De plus, le wing load me semble aussi un élément important permettant d'évaluer les candidats.

Le wing load appelé aussi charge alaire de de l'appareil est le ratio entre la masse de l'avion(Kg)et sa surface ailaire(m2). Wikipedia le définit ainsi:

"It is broadly reflective of the aircraft's lift-to-mass ratio, which affects its rate of climb, load-carrying ability, and turn performance."

Source: http://en.wikipedia.org/wiki/Wing_loading

Au cours de sa vie un avion a tendance à prendre de la masse en fonction des systèmes d'armes,pod, reservoir, qu'on lui ajoute. Cette prise de poids va dégrader le wing load en détériorant les caractéristiques aérodynamique de l'appareil. Le rôle de la propulsion joue certes un rôle, toutefois, il est relativement difficile d'améliorer le wing load d'un avion au cours de son existence a moins de changer sa structure.

C'est pourquoi je pense qu'il est important de choisir un des avions qui dispose notamment du ratio wing load le plus bas afin d'avoir une certaines marge de manoeuvre concernant l'ajout des équipements futurs sans que cela nuise trop aux capacité aérodynamiques de l'appareil et donc ses performances.

Écrit par : Crys | 18/11/2008

Erratum: "En ajoutant au gripen un nouveau reacteur, du nouveau systemes d'alerte et le nouveau RADAR..."

Écrit par : Crys | 18/11/2008

A propos du nouveau radar pour le Gripen, c'était pas prévu qu'il soit fourni par Thales?

http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/11/18/defense-dassault-aviation-aux-commandes-chez-thales_1119866_3234.html

Du coup, est-ce que Thales en main de l'état français et de Dassault sera toujours d'accord de fournir le dit radar à Saab? A mon avis non. Mais alors quel fournisseur de radar restera-t'il à Saab? Les Russes ? Les Européens du consortium Eurofighter? Les Américains? Tous sont en concurrences avec le Gripen...

Que pensez-vous de ces inputs?

Écrit par : Pascal (l'ing) | 18/11/2008

En fait le radar du Gripen est issu de Ericsson devenu SAAB Microwave, le nouveau radar NORA III a antenne active et un dérivé de la version actuel PS/05. Sauf que l'architecture du radar reste Suédoise, certain éléments viennent de l'Américain RAYTHON et l'antenne et produite par THALES ( il s'agit de la même antenne qui sera destinée à la modernisation du radar RBE2 du RAFALE ) seule la forme diffère un peu.

Écrit par : Sven | 18/11/2008

Hello Crys, je ne pensais pas au changement de réacteur, mais une adaptation de l'électronique, quant au prix, il pourrait ne pas être si élevé que ça, je pense à ce qui c'est passé avec les F/A-18, fin 80 on a testé la version A/B (C/D n'étant pas encore disponibles) finalement sur les chaînes de montage nous avons reçu les versions C/D avec une nouvelle électronique, un nouveau radar etcs ! Bref, c'est en celà que je m'appuie et notamment comme l'a souligné à juste titre l'auteur du blog :"il y aura une différence entre la version testée cette année et le modèle qui sortira d'usine d'ici 2015" (quelque soit l'avion choisit d'ailleurs)et finalement le prix est resté le même ! Ta remarque sur le wing load est juste en effet ! Je remarque par contre que nous avons dû ajouté sur les F18 la liaison électronique et le viseur de casque qui n'étaient pas disponible au moment de la livraison, ceci dit le Gripen dans sa version testée et équipé des ces instruments qui ne seront plus à ajouté ! je me demande donc si mis à part une modernisation à mi-vie il y aura beaucoup de système à rajouté sur le Gripen, visiblement pas mais celà n'engage que moi !

Écrit par : Christophe | 18/11/2008

Rebonsoir Christophe,

Pour le moteur, il faut savoir que le gripen à le ratio poussée/poids le plus faibles parmi les 3 candidats avec un Thrust/weight de 0.97 (pour le rafale 1.13 et l'eurofigther 1.23). L'adoption d'un moteur plus puissant semble donc être un passage obligé à la modernisation.

Concernant le prix de la modernisation de l'appareil gripen, je ne suis pas sure que la comparaison avec le F/A 18 soit judicieuse. Le F/A-18, grace à un marché interne considerable (les USA alignaient 1100 exemplaires) a disposé d'une économie d'echelle considérable. En comparaison, sur les 200 gripen équipant l'armée de l'air suédoise seule une centaine on été/vont être modernisés au standard C/D.

Écrit par : Crys | 18/11/2008

Pour rebondir sur le rapport poids/poussée, l'Eurofighter pousse en effet très fort. Le taux de montée SANS PC est très impressionnant! Et le niveau de bruit reste quand à lui très faible.

Écrit par : Pascal (l'ing) | 19/11/2008

Les commentaires sont fermés.