24/10/2008

Super Puma & EC-635 : Quelques infos !

Photo 011.jpg

Super Puma suisses : 50'000 heures de vol

Les Forces aériennes suisses disposent d'une flotte de 15 hélicoptères de transport du type Aérospatiale AS-332 Super Puma. Ils passent le cap des 50'000 heures de vol depuis leur introduction il y a 22 ans. Les Super Puma sont surtout utilisés pour le transport aérien. Cet hélicoptère est la véritable « bête de travail » des Forces aériennes. Le grand public le connaît avant tout parce qu'il est engagé dans des missions d'aide en cas de catastrophe et dans le domaine humanitaire.

Les 15 Super Puma des Forces aériennes ont été acquis en deux tranches. Les trois premiers exemplaires ont été mis en service en 1987 et 1988. Les 12 suivants l'ont été entre 1991 et 1993. Depuis lors, les hélicoptères de transport sont souvent aperçus dans le ciel suisse. Pendant les 50'000 heures de vol accomplies à ce jour, un large éventail de tâches a été couvert. Le transport de personnes, principalement des soldats, mais également des VIP dans le cadre du Service de transport aérien de la Confédération, ainsi que le déplacement de charges en font partie. Le Super Puma peut intervenir d'opérations de lutte contre les incendies et de recherche des personnes avec une caméra infrarouge (FLIR) embarquée. Au total, 139 pilotes de milice et pilotes militaires de carrière ont été formés au pilotage du Super Puma ; 110 d'entre eux sont encore en activité.

Les Super Puma ont connu une grande notoriété en Suisse et à l'étranger grâce aux vols qu'ils ont accomplis pour l'aide en cas de catastrophe et au profit des missions humanitaires. Peu après son introduction, le premier Super Puma était engagé, en 1987 déjà, pour des vols dans le cadre de l'aide en cas de catastrophe lors d'inondations dans les cantons d'Uri, de Berne et du Valais. En 1996, le premier grand engagement pour éteindre un incendie a eu lieu au-dessus du Bois de Finges près de Sierre (VS). L'année 1999 a vu les Super Puma participer à deux autres événements significatifs; de nombreux vols d'assistance ont été accomplis durant un hiver marqué par les avalanches et la première mission humanitaire avec des hélicoptères suisses s'est déroulée en Albanie. En 2005 ont suivi les vols d'assistance après le tsunami à Sumatra et le pont aérien suite aux crues dans la région d'Engelberg. Les Super Puma suisses ont éteint des feux de forêt en Grèce en 2007. Enfin, deux Super Puma sont stationnés depuis 2002 au Kosovo au profit de la KFOR.

DSC_0158.JPG
Les Forces aériennes continueront à exploiter pendant 15 ans encore les hélicoptères de transport qui ont fait leurs preuves. Cela est possible d'une part, parce que le nombre d'heures de vol accomplies est assez faible en comparaison avec celui des hélicoptères utilisés au civil. D'autre part, les Chambres fédérales ont approuvé, avec le programme d'armement 2006, un montant de 194 millions de francs pour le maintien de la valeur. Ce montant servira en premier lieu à adapter les systèmes du cockpit aux exigences actuelles. Parallèlement, une harmonisation supplémentaire avec les douze hélicoptères de transport Cougar exploités par les Forces aériennes sera entreprise. A l'avenir, la reconversion au pilotage du Super Puma et du Cougar sera possible dans le même cours.

Acquisition de l'EC635 conforme à la planification

ec.JPG

Le nouvel hélicoptère des Forces aériennes suisse - l'EC635 - est un produit de la société Eurocopter ( EC ) à Donauwörth, en Allemagne. 20 exemplaires de cet appareil ont été commandés pour les Forces aériennes, avec le programme d'armement 05, pour succéder à l'Alouette III. Les 4 premiers EC635 ont été produits intégralement dans l'usine d'EC, en Allemagne, tandis que les 16 autres EC635 sont assemblés chez RUAG Aerospace, à Alpnach, qui est le partenaire d'EC. Sept hélicoptères ont été remis aux Forces aériennes jusqu'ici. Le projet progresse conformément aux indications du message d'armement 2005 sur les plans des performances, de la qualité, des délais et des coûts.

ec635fp.JPG

La problématique du centre de gravité constatée lors du contrôle de réception d'un hélicoptère, a été clarifiée entre les partenaires contractuels armasuisse ( le centre de compétences des acquisitions et des technologies au DDPS ) et Eurocopter. Vu l'importante avionique civile et militaire embarquée par l'EC635 des Forces aériennes, le centre de gravité se trouve un peu plus en arrière que sur la plupart des autres EC135 et EC635, en service à raison de plus de 650 exemplaires. Dans certaines conditions d'exploitation, cette situation peut causer un dépassement de la limite arrière admissible du centre de gravité. Eurocopter a élaboré des mesures correctrices. Comme première mesure, Eurocopter monte un contrepoids à l'avant des EC635 du service de transport aérien de la Confédération ( EC635 VIP ), qui sont équipés d'une installation de climatisation. Comme la masse à vide maximale spécifiée dans le contrat n'est pas dépassée, armasuisse a accepté cette solution. Eurocopter assume elle-même les charges de cette correction applicable aussi pour les 18 hélicoptères destinés à la troupe.
La conséquence, pour les Forces aériennes, est une restriction décidée provisoirement à titre préventif jusqu'à la réalisation des mesures de correction, en ce sens que « en raison de la tendance de l'appareil à cabrer, les opérations avec un seul pilote ne sont autorisées qu'à la condition que le siège du copilote soit occupé par un passager ou par un autre membre de l'équipage». Dans les hélicoptères pour la troupe, les pilotes veillent pour l'instant au moyen du chargement au respect des limites du centre de gravité. Il s'agit, pour eux, d'une tâche de routine nécessaire pour tous les aéronefs.

ec_635_fotos.parsys.82028.2.photo.Photogallery[1].gif

Photos 1 & 2 : Super Puma à Payerne en 2004 et à Sion cette année // @Pascal Kümmerling

Photo 3 : EC-635 à l'Axalp cette année //@ Stefan Ledermann

Photo 4 :EC-635 exercice avec les soldats d'élites du DRA 10 (Forces particulières) @ Andréas Weber, Jetphotosnet.

Photo 5 : EC-635 //@ DDPS Forces aériennes suisses

16:31 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook | |

Commentaires

Et ils sont armés avec quoi, ces machines très chères destinées à sauver la malheureuse victime de tsunami pendant que rouillent les léopards dans les hangars ??? Il parait qu'un Apache est capable de détruire une bonne dizaine de chars simultanèment. Il faudrait un jour qu'on nous explique pourquoi on n'a pas une flotte d'hélicoptères de combat et autant de chars inutiles...
Donc, quel est l'armement de l'EC-635 ?

Écrit par : Géo | 24/10/2008

Bonjour Géo, Il n'est pas prévu de les armer pour l'instant, bien qu'il soit possible de le faire. La raison principale étant la diminution des budgets militaires par les Chambres Fédérales ! Concernant une éventuelle flotte d'hélicoptères de combat, il était prévu d'en acquérir au milieu des années 80 (l'Agusta 129 Mangusta avait été testé en Italie)mais là aussi les crédits ne furent jamais voté ! Ces hélicoptères faisaient d'ailleurs parties du "caddie" proposé à l'époque par Georges-André Chevallaz en même temps que les chars Léo !

Bien vous mon cher Géo !

Écrit par : Pascal Kümmerling | 24/10/2008

On pourrait peut-être transformer les Léopards en hélicoptères de combat, ce serait vraiment une solution très suisse...

Écrit par : Géo | 24/10/2008

la suisse a pas encore d'hélicoptère de combat et je ne pense pas que l'on en verra un jour mais sis elle en choisirait un elle devrait prendre le lynx 300 qui est un hélico multi-usage car il fait transport de troupe et de combat, il est le meilleur de sa cathégorie avec un taux de vitesse en monté et en vitesse + en combat antichar il peut tiré des missiles TOW, Hellfire, et roquettes et aussi incorporé un missile a courte porté comme le stinger.

ou une autre possibilité il y a de petits hélico comme le AH-6 qui est très maniable et peut emporté plusieurs missiles comme le lynx 300 mais en plus petite quantité bien sur...

car on a bien vu comme des apaches US ce sont bien planté il y a pas si longtemps et ce sont pas des chars volant même avec leur super blindage qui alourdit un hélico dans tout son foctionnement en combat et avec ce genre d'hélico ce qui fait ca force et bien c'est la masse qui ce déplace sur un objectif mais un hélico seul et bien il est pas indestructible et qui peut ce payé un tell engin ??? et la maintenance aie aie aie

pour la suisse faut je dirais un hélico plus petit et rapide, chaque hélico en mission de combat quelle puisse mettre 4 missiles guidé par laser, 2 missiles stinger et 1 mitrailleuse, un système de désignation qui soit incorporé sur un mat sur le centre du rotor et même an avant juste en dessous de la cabine, car plus l'hélico est petit plus est difficilement détectable

Écrit par : michel | 25/10/2008

Excellent la mise à jour,EC635 avec les comandos d'élites des FP !

Écrit par : Max | 25/10/2008

Hello mon cher Michel ! Le Lynx est bien trop vieux en fait, et pour votre information, lors du choix de l'EC635, le Lynx avait été évalué chez son constructeur avec le MD600 et le Panther, seul l'A109 et EC635 restaient en finale !

Écrit par : Steeve | 25/10/2008

hello

il est vrai que le lynx est vieux mais il y a une nouvelle version qui rentre en service dans l'armée anglaise qui est le lynx 300 légèrement plus grand et plus puissant et il est pas si vieux que ca il a fait son 1er vol en 2001,

http://translate.google.fr/translate?u=http%3A%2F%2Fwww.airforce-technology.com%2Fprojects%2Flynx%2F&sl=en&tl=fr&hl=fr&ie=UTF-8

faut pas oublié qu'il y a eut plusieurs version de lynx et celui-là est la dernière version et c'est comme l'on dit la bonne a tout faire, la suisse avait étudiée la quelle version du lynx ????

Écrit par : michel | 26/10/2008

Hello Michel,

Oui il s'agit bien de la dernière version du lynx ! soit la 300, il me semble même que la version light 400 avait été étudiée, mais pas sûr à 100%!

Écrit par : Steeve | 26/10/2008

bonsoir Steeve

oui c'est bien la dernière version du lynx 300 mais concernant la version 400 je n'est jamais entendu parlé sur le 400 ???

savez-vous quel modèle du lynx la suisse a essayée ???

le lynx est un peu plus lourd que l'ec-635 et aussi plus polyvalent car il fait tout transport de troupe, antichar, etc... ce que notre ec-635 ne le fait pas aussi bien car il transporte que peu de troupe et aussi peu maniable en combat malgré que l'on a vu équipé de lance-roquettes ou mitrailleuse, l'ec-635 est plus un hélico d'instruction que combat.

dommage car quand on voit que nos élèves pilotes passent du PC-21 au F18 (un avion a hélices un avion à réaction) grosse différence ???

pour un hélico c'est different et pk pas revoir la méthode en général car elle a des pumas qui ont bientot 23ans de service et pk pas revoir les urgences ??? avoir un hélico de combat et transport comme les lynx 300 qui permettrait de faire ce que la suisse aurait aimer depuis longtemps ???

actuellement on trouve de petits hélicos de combat et bien plus puissant que des apaches car faut qu'un missile bien placé pour les détruires.

pk toujours cette folie des grandeurs ... moi je verrais une nouvelle armée en général.

Pascal faites nous une page de discution sur notre armée et comment la verrais t'on dans le futur ... merci et encore bravo pour votre blog ... toujours de beaux articles

Écrit par : michel | 26/10/2008

Les commentaires sont fermés.