30/09/2008

Pilatus PC-21, excellents débuts !

 

DSC_0155.JPG
Les Forces aériennes suisses ont fait part mardi matin à Emmen de leurs premières expériences vécues avec l’avion d’écolage Pilatus PC-21. Les responsables de l’école de pilotes se sont montrés très satisfaits des nouvelles possibilités d’instruction qu’offre le PC-21. Les retards pris lors de l’acquisition du simulateur PC-21 n’ont pas eu d’influence sur leur jugement.

Après dix semaines d'instruction avec le Pilatus PC-21, il est possible de dresser dans l'ensemble un bilan positif. Le PC-21 est performant concernant l’avionique et l’entraînement au système et permet d’effectuer un entraînement qui n'a jamais pu être réalisé sur les anciens jets d’écolage. Le PC-21 présente l’inconvénient d’avoir des performances de vol limitées parce que les turbopropulseurs ne peuvent pas fournir les performances d'un jet. Le retard pris lors de l’acquisition du simulateur PC-21 importe peu, notamment en ce qui concerne les conséquences sur l’environnement (bruit), les coûts d’instruction et la sécurité de vol.

DSC_0154.JPG
Avec le système de formation des pilotes de jet sur PC-21 (JEPAS PC-21), les Forces aériennes suisses sont pionnières en reconvertissant leurs pilotes, sans étape intermédiaire, directement du  PC-21 sur le F/A-18. Il s’agit d’une première mondiale (saut pour singapour dont les élèves passent directement sur F-16). Dans les années 90, l’objectif de l’instruction était la reconversion des pilotes sur des Hunter ou des Tiger F-5. A la fin des années 90, il était devenu clair que la reconversion devait s'orienter sur les directives établies pour les FA-18. Les pilotes ont donc d'abord été reconvertis du PC-7 au F/A-18 Hornet en passant par le Tiger F-5. Toutefois un jet d’écolage devait satisfaire aux exigences d’un avion d’engagement ultérieur, ce qui n’était pas garanti avec le Tiger F-5. L’idée de passer directement d’un avion à hélices moderne au F/A-18 était née. Le PC-21 représente sa concrétisation.

L’instruction d’un pilote militaire de carrière dure environ 5 ans et 4 mois. 3 ans et 4 mois d'études en avionique avec une instruction de pilotes de ligne sont d’abord nécessaires.  L’instruction au vol militaire proprement dite dure deux ans : 30 semaines sur un NCPC-7 et 45 semaines sur le PC-21. Pendant ces 45 semaines d’instruction, des cours sont donnés sur des sujets tels que la reconversion technique, l'instruction lors de vols effectués dans les nuages (IFR), le vol en formation, la navigation, les attaques air-sol, le service de police aérienne et le combat aérien.   210 missions sont prévues pour chaque élève.

cppc21.JPG

Photos 1 & 2:  PC-21 à Sion lors des Portes ouvertes /Pascal Kümmerling

Photo 3: cockpit du PC-21 / Pilatus press.

18:12 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Bonjour !
Toujours extrêmement intéressants et bien illustrés, vos billets, merci !
Belles bêtes, ces PC-21... waow !

:o)

(et merci pour le clin d'oeil sympa)

Écrit par : Blondesen | 01/10/2008

Les commentaires sont fermés.