17/06/2008

Nouvel avion de combat les dernières nouvelles !

1220703378.JPG1221981815.JPG1016662760.JPG
1)JAS-39 Gripen, 2) Eurofighter Typhoon, 3) Rafale  
Je vous retransmets ici le communiqué du DDPS :

 

Les essais en vol et au sol commenceront le 28 juillet avec le premier candidat, l'appareil suédois Gripen. Il sera suivi du Rafale ( France ) au mois d'octobre, puis de l'Eurofighter qui bouclera la série d'essais au sol et en vol au début décembre.

Les essais en vol et au sol sont une composante fondamentale du processus d'évaluation, en plus d'autres critères tels que les coûts d'acquisition, la maintenance, l'adaptation nécessaire de l'infrastructure existante et le bruit. Les tests prévus serviront notamment à vérifier la palette des missions que chaque type d'avion est en mesure d'exécuter, de même que l'efficacité opérationnelle en vol et l'adéquation opérationnelle au sol.

Essais en vol et au sol
Les essais comporteront une trentaine de vols par candidat. A cet effet, chaque fabricant met à la disposition d'armasuisse deux biplaces dans la configuration souhaitée. Ces avions seront pilotés par des pilotes d'essai d'armasuisse et des Forces aériennes, en présence d'un pilote d'essai du fabricant. Les appareils décolleront généralement de l'aérodrome militaire d'Emmen. Les appareils atterriront aussi sur les aérodromes militaires de Meiringen, Sion et Payerne. Les scénarios de tests sont identiques pour les trois candidats.

Les Forces aériennes contribuent à cette évaluation avec une cinquantaine d'engagements de F-5E / F et de F / A-18C / D pour la représentation des cibles et pour le vol en formation. Des vols de nuit et des vols supersoniques seront également effectués. Les vols d'évaluation se déroulent dans le cadre du contingent de vols à disposition, ce qui signifie qu'il n'y aura pas un accroissement du nombre de vols sur les aérodromes concernés. L'évaluation est effectuée sous la responsabilité d'armasuisse, le Centre de compétences du DDPS pour les acquisitions, les technologies, l'immobilier et les géodonnées.

Périodes des vols d'essais en Suisse
Les trois candidats seront testés aux périodes suivantes:
Saab Gripen : du 28.07 au 22.08.2008 ; informations des médias le 12.08.2008
Dassault Rafale : du 13.10 au 07.11.2008 ; informations des médias le 28.10.2008
EADS Eurofighter : du 10.11 au 05.12.2008 ; informations des médias le 25.11.2008

Activités subséquentes
Une fois les essais en vol et au sol terminés, les données seront analysées et les fabricants seront invités à présenter une deuxième offre. Il est prévu de procéder au choix du type en juillet 2009, sur la base des offres et du rapport d'évaluation.


Indication à l'attention des médias:
Une présentation à la presse de chaque candidat sera organisée sur l'aérodrome militaire d'Emmen. La participation à cette présentation nécessite d'être en possession d'une accréditation, en raison des mesures de sécurité en vigueur sur l'aérodrome militaire.

Une formule de contact sera mise en ligne prochainement sur le site Internet www.armasuisse.ch ( rubriques Aktuell / Veranstaltungen [Medien] ). Vous recevrez des informations en temps utile après votre annonce.

Indication à l'attention des curieux ( Spotter ):
une brève manifestation sera organisée sur l'aérodrome militaire d'Emmen dans le cadre des essais en vol et au sol, à l'extérieur de la zone sécurisée. Il ne sera pas possible d'accéder aux appareils.

22:37 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | |

Commentaires

Question:
Je constate que les trois avions sur les photos arborent la croix suisse. Avons-nous déjà des exemplaires de ces avions dans notre armée?

Écrit par : Olegna | 18/06/2008

Bonjour Olegna,

Non bien sur ! Il s'agit de photos montages réalisé par les constructeurs en concurences pour la vente.

Écrit par : Pascal | 18/06/2008

c'est bien au moins on a des infos et date comme ca on va pouvoir faire des photos ... pauvre olégia pas de chance mais on en a pas encore.

Écrit par : michel | 18/06/2008

quels sont les raisons que Boeig c'est retiré de la compétition ???

Explication de Boeing suite à sont retrait anticipé de la compétition pour le remplacement des tigers Suisse. À 49,9 millions de dollars le prix unitaire de l'avion est actuellement payé par l'us navy, le F18 seraient selon l'avionneur américain encore trop cher pour répondre aux besoins suisses qui est qualifié à Saint-Louis de très basique. Le radar à antenne active le super hornet n'est plus le construit désormais qu'avec ce nouveau type de radar, sur ce marché, plus un handicap qu'un avantage. Un point de vue qui remet en question un argument commercial souvent utilisé selon lequel souvent utilisé de l'antenne active à l'achat est plus que compensé suite par les économies de la maintenance. Un point de vu aussi qui donnerait gagnant le gripen, seuls avions suffisamment simple dans cette compétition.

Écrit par : michel | 20/06/2008

je vois que tous nos lecteurs sont cloué devant leur poste TV dommage mais période du Foot ...

à bientôt

Écrit par : michel | 21/06/2008

il est super bien que le f18e ce soit retiré car déjà un avion 10x trop gros pour la suisse et de plus il ne faut pas acheté deux sortes d'avions d'un même pays cause d'embargot ... bon le gripen a bien quelques pièces ou élément qui viennent de USA mais à l'heure actuel peu d'avions sont 100% de produit national.

Écrit par : michel | 22/06/2008

Les commentaires sont fermés.