15/05/2008

Listes noires des compagnies aériennes !

329334003.JPG
Les vacances d’été approchent et beaucoup d’entre nous prévoient de prendre l’avion pour rejoindre un lieu de villégiature, mais chaque année, ressurgit la crainte de voyager  avec une compagnie d’aviation potentiellement dangereuse, je vous propose donc un petit aide- mémoire !

 

La liste de l’UE :

 En date du 22.03.06, l’UE a publié une liste des compagnies aériennes interdites jusqu’à nouvel ordre d’atterrissage sur les aéroports de celle-ci, tant qu’elles n’auront pas remédiés à certaines lacunes. Cette liste et d’ailleurs régulièrement mise à jour ! Ce qui frappe au premier coup d’œil avec cette liste, c’est que la plupart des transporteurs qui y figurent sont des compagnies africaines, indonésiennes ou kirghize qui assurent toutes des lignes intérieures! Aucune chance donc, de voyager avec, depuis un aéroport de l’UE !!La dernière mise à jour qui date du 11 avril 2008 mentionne entre autre la compagnie Ukraine Cargo airways ! Personnellement, je n’ai jamais voyagé en « classe fret » et vous ? Certes, on peut penser que cela intéresse les directions d’aéroports, mais pas le grand public ! Bizarrement, cette liste ne reprend pas les noms des compagnies qui figurent en interne des autres pays de L’ UE ! Etrange, non ?

 Et en Suisse ?

Notre pays participe à la mise à jour de la liste de l’UE et participe au programme de contrôle inopiné des compagnies étrangères, ceci dans le cadre du SAFA (Safety Assessment of Foreign Aircraft). Mais la Suisse préfèrent mettre en ligne sur le net (www.aviation.admin.ch) une liste des transporteurs autorisés à exploiter des aéronefs sur notre territoire.

Ce que les listes ne disent pas !

 

Il y a quelques années, une série de crash mettant en causes des compagnies charters à endeuiller l’Europe, comment se fait-il que certaines d’entre elles soient toujours en activités dans certain pays de l’UE, mais interdites chez le voisin ? Pires, certains avions, dont les contrôles ont clairement mis en évidence de graves problèmes techniques (dysfonctionnement d’instruments de bord, panne de certain système) continue d’être exploité en toute impunité sous les couleurs d’un nouveau transporteur ? Cela, les listes malheureusement ne peuvent le refléter.

Difficile de comparer !

Une chose est certaine, comparer les diverses listes des pays devient très vite chose ardue pour le quidam ! Après plusieurs tentatives, je vous propose un site français www.listenoire.fr  qui a le mérite de regrouper plusieurs informations nationales et qui démontre clairement les différences entre les pays de l’UE et la Suisse. Bien que non officielle, cette liste est faite par des passionnés qui prennent le temps de fouiller pour obtenir les meilleures informations possibles. Certains site, essayent de classifier les compagnies aériennes, malheureusement, la complexité du travail fait que certaines infos "bonnes ou mauvaises" qui ne sont plus d'actualité apparaissent encore, et induise donc le passager en erreur ! L'Observatoire de la sécurité aérienne et du tourisme, basé à Genève (www.obssat.com) fait par ailleurs un excellent travail mais payant ! Bref, même si le prix est très abordable (5 euros la consultation) rien n'est gratuit pour le passager !!

Evaluation de sécurité :

Dans notre pays, l’OFAC procède en moyenne à 200 contrôles annuels d’une durée de 15 à 45 minutes. Les inspecteurs travaillent toujours en binôme et se répartissent la tâche en deux groupes : l’aspect opérationnel et l’aspect technique. Ce type de sondage ne donne qu’une image de la situation de l’appareil et de l’équipage, en effet, seul les inspections approfondies incombe à l’autorité du pays d’origine de l’avion.

Erreur de vison, ce qu’il faut changer :

Une chose est certaine, ces listes ne sont pas pratiques et n’aident pas réellement à une amélioration de la sécurité du transport aérien. Pour ce faire, il faudrait changer d’optique, ne plus mettre la pression directement sur les compagnies, mais sur les Etats ! Car se sont bien les gouvernements qui ont la charge de surveiller à la sécurité des passagers et l’entretien des flottes d’avions. Manque de moyen et corruption pour certain, laxisme pour d’autre, bref, la communauté internationale se doit de mettre de l’ordre en aidant les Etats les plus pauvres, mais aussi en faisant pression sur ceux qui se montrent volontairement négligeant.

23:30 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |

Commentaires

bravo ! Il faut mettre la pression maximum sur les Etats (voir les contraindre énergiquement) pour obtenir et maintenir une sécurité maximum NON STOP !

Écrit par : bernard dupont | 16/05/2008

La dernière fois que j'ai volé avec Aviation sans chaussettes, le pilote s'est cru obligé de laisser piloter et atterrir le coordinateur de médecins sans chaussettes, entre Bamako et Tombouctou. Bonjour l'ambiance. L'avion d'avant de ASF s'était planté à Goundam, on disait que c'était parce que le pilote venait d'une grande compagnie, où on vole pas avec des monomoteurs à hélice. ASF est sur liste noire ?
Je vous recommande par contre Aviation Fellowship. Ce sont des curetons, mais eux sont sérieux...Aide-toi, le Ciel t'aidera ?

Écrit par : Géo | 18/05/2008

Bonjour,

Veuillez me communiquer vos commentaires à propos de Turkish Airlines.

Merci et meilleures salutations

Jean Rawyler

Écrit par : Jean Rawyler | 19/05/2008

a Jean Rawyler,

personnellement, je n'ai pas eu l'occasion de voler avec cette compagnie, a prioris elle ne souffre pas de problèmes en particuliers à l'heure actuelle. Par contre, il faut noter des problèmes de sécurité régulièrement mis à jour sur les compagnies charter Turques ( je pense à ONUR AIR, entre autre)Les Tours Opérator Helvétique comme Hotelplan, Migros Travel et Kuoni ne traite généralement plus avec ces compagnies et font appel à des compagnies charters suisses telles que Hedelweiss ou BElair.
En espérant avoir répondu à votre question, bien a vous

Écrit par : Pascal | 21/05/2008

Les commentaires sont fermés.