03/04/2008

Premiers vols grâce à une pile à hydrognène

458013507.jpgLe monde de l’aviation et de l’écologie vienne de connaître une petite révolution !

Pour la première fois dans l’histoire un avion à voler grâce à l’énergie de piles à combustion !

Sous la responsabilité de la Division R&D de Boeing Europe en collaboration avec des industriels Allemand, d’Autriche et d’Angleterre, un petit moto planeur  bi place de type Dimona  ( Dimona Aircraft Autriche) (voir photo) à effectué trois vols d’essais fin février et en mars dernier depuis l’aérodrome d’Ocana au sud de Madrid.

Pour ce faire, le moto planeur a été équipé d’un moteur électrique couplé à une hélice conventionnelle dont la puissance est générée de façon hybride entre une batterie Lithium Ion et une pile à combustion. Le principe étant que le système électrochimique convertit directement l’hydrogène en électricité et chaleur sans aucun rejet de dioxyde de carbone !

L’eau étant le seul échappement.

 

Lors de ces vols, le pilote à atteint une altitude 1000 mètres (3300 pieds) et une fois en vol palier il a déconnecter la batterie pour n’utiliser que la puissance générée par la pile à combustion. La vitesse de 100 kilomètres heures  pendant 20 minutes a pu être mesurée !

Quel avenir :

 

Les piles à combustible pourraient dans un proche avenir être utilisées pour les petit vols non habité tel que ceux des drones d’observation, puis équiper progressivement les ultra léger motoriser et prendre une part non négligeable dans l’aviation de tourisme. Bien que ce type d’énergie deviendra pas le principal fournisseur en alimentation de l’aviation commerciale, cette technologie s’ouvre un bel avenir en tant que système alternatif au groupe auxiliaires de puissances des avions de ligne de demain ainsi que dans l’aviation militaire.

18:20 Écrit par Pascal | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook | |

Commentaires

Bonsoir,
J'aurais bien aimé avoir un petit retour de votre part suite à mon dernier message sur votre ancien texte intitulé "Livraison du premier EC-635 suisse".
Sans vouloir déranger.
Merci

Écrit par : Olegna | 03/04/2008

Excellente nouvelle technologique...comme quoi, si l'on veut, on peut...comme je l'écris souvent, au sujet du péage urbain, par exemple, que va-t-on rétorquer lorsque les voitures seront à 100% du parc automobile, équipées de pile à combustibles ?
Voila que l'évolution technologique nous sauvera d'un retour en arrière ( au cheval, charrette, vélo, etc. ), prôné par l'ATE, les Verts, etc.
Bénis soit les ingénieurs, les inventeurs, les investisseurs, etc.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 04/04/2008

Olegna@ que voudriez-vous que l'on vous réponde à part une bonne grosse méchanceté ? Que oui, vous êtes un gentil petit garçon dont sa maman peut être fière parce qu'il a une belle petite conscience toute propre ? Allez, dormez bien et faites de beaux rêves, cette nuit. Et oubliez ces affaires de grande personne...

Écrit par : Géo | 07/04/2008

@Géo,
Je croyais que les grandes personnes c'étaient celles qui avaient le courage de se positionner face aux questions qui dérangent et non pas celles qui prennent les autres de haut pour masquer leur lâcheté...
ps: c'est gentil de votre part de jouer au papa qui répond à la place du fiston qui ose pas.

Écrit par : Olegna | 09/04/2008

Quand toutes les voitures seront à hydrogène, les automobilistes continueront à payer les mêmes taxes qu'aujourd'hui mais pas à cause du rejet de CO2, à cause du rejet d'eau qui augmentera la vapeur d'eau dans l'atmosphère (qui a un facteur d'effet serre 300 fois plus puissant que le Co2).

Donc pas de soucis, y'a pas de raison que ca change ;-)

Écrit par : DdDnews | 10/04/2008

David, au moins elles ne fonctionneront plus au pétrole, qui enrichi, au passant les pays producteurs, qui font ce qu'ils veulent du prix et de la politique ( à se rappeller la Russie et son gaz )...

Mais, il n'y a pas QUE la pila à hydrogène et les taxes ( perdues ), seront maintenues au nom d'un autre effet ( à trouver ), par nos chers politiciens...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 10/04/2008

Lä je suis d'accord vous, on pourra se passer des pays producteur Mais vous verrez que comme je l'explique ici:
http://www.dddnews.ch/index.php?2007/01/20/85-et-si-on-poussait-lexageration-ecologique-jusquau-bout-du-raisonnement

Le Co2 n'aura rien à envier à la vapeur d'eau, l'ONU et l'OMS (leader sandro, M. Rossi) vous expliqueront que le Co2 n'était pas si nocif que ca ;-)
D'un autre côté il faudra trouver les sources d'energie pour fabriquer l'hydrogène si vraiment on veut se passer du nucléaire ;-)

Bien que je sois grandement favorable à la pile à combustion ;-)

Écrit par : DdDnews | 10/04/2008

...et si la vapeur n'était que des gouttes d'eau ? cela aiderais à en avoir plus d'eau ( à boire ? )...
...quant au nucléaire, personne ne veut payer pour des panneaux solaires photovoltaïques...le SOLEIL est gratuit et ce, pour toute la planète...à moins que l'on demande des impôts pour cela, ce qui, connaissant les politiciens, risque bien d'arriver...comme les impôts sur l'air que nous respirons, l'eau que nous buvons...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 10/04/2008

Oui mais les diététiciens vous dirons que l'eau pure est mauvaise pour la santé car elle ne contient aucun minéral, aucun nutriment, rien du tout.

Je lisais jsutement un article hier sur le photovoltaic (et les éoliennes) qui expliquait qu'en Suisse, pour la même surface au bord de mer (ou au USA), on produirait beaucoup moins d'énérgie et ne serait pas très rentable.

Personnellement ca me dérangera pas le photovoltaic mais trouver des régions pour en faire une production qui suffirait au besoin est une autre quetion.

Écrit par : DdDnews | 10/04/2008

suffiras, suffiras pas, telle est la question...toutes les excuses sont bonnes pour ne pas faire bénéficier la population de la gratuité du SOLEIL...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 10/04/2008

Là je suis d'accord avec vous. Mais pensez bien qu'il y'a des gens qui empêcheront d'avoir de l'électricité gratuite sous pretext que les "riches" pourront eux aussi en bénéficier...

Écrit par : DdDnews | 10/04/2008

toujours les mêmes...Copernic et Galiléo, doivent se tordre de rire...et dire que les socialo-coco sont des athées...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 10/04/2008

Vous êtes sûrs que c'est Géo, qui a volé la pile ?

Écrit par : Pierre-André Rosset | 10/04/2008

Bon, j'dois rectifier certaines choses ici:
1. pour l'instant, sur Terre, l'hydrogène est encore produit par le réformage de produits pétroliers, donc il est encore dépendant du pétrole, pas de quoi pavoiser.
2. la seule solution valable de créer de l'hydrogène propre est le solaire ou l'éolien, mais pour l'instant, on l'utilise pour l'électricité du monde statique.
3. la vapeur d'eau crée de l'effet de serre?? et les cocottes en papier le cancer du lobe de l'oreille!
N'importe quoi: la concentration dans l'air ambiant de vapeur d'eau est contrôlée de façon naturelle depuis que la terre tourne, il est impossible de la sur-saturer, car celà produirait un phénomène connu sous le nom de pluie, ou drache, crachin, neige, j'en passe et des meilleurs, rassemblés sous le terme d'intempérie. Désolé de vous faire un cours mais là, quand même...
4. la pile à combustible ne guérira pas le monde. Son rendement électrique n'est que de 50% maximum pour les PEM (piles à membrane basse température) et rejettera toujours une fraction en chaleur même si elle n'est pas vraiment limitée en rendement par Carnot comme le sont nos moteurs actuels, ce qui veut dire qu'on rejettera 50% de l'énergie en chaleur inutile. Pensez plutôt au stockage haute performance qui nous arrive comme les supercondensateurs à nanotube de carbone, cà, c'est le vecteur d'énergie propre par excellence.
5. Inutile de vous envoyer des invectives aux visages via les sites: c'est pueril et de toute façon, tout l'monde s'en fout.

Écrit par : Mick | 14/04/2008

"Quand toutes les voitures seront à hydrogène, les automobilistes continueront à payer les mêmes taxes qu'aujourd'hui mais pas à cause du rejet de CO2, à cause du rejet d'eau qui augmentera la vapeur d'eau dans l'atmosphère (qui a un facteur d'effet serre 300 fois plus puissant que le Co2)."

Archi faux, puisque pour produire l'hydrogène, on aura au préalable soustrait du système la même quantité d'eau qu'on produira par la suite en le brûlant.

Comme pour le CO2: brûler du bois ou respirer c'est neutre, pas brûler du pétrole qui était sous terre depuis des millions d'années..

Écrit par : PtitSuisse | 14/04/2008

PtitSuisse ca n'a rien a voir avec la fabrication d'hydrogène. C'est que les milliers de vapeur d'eau qui seront dégagé par les voitures seront utilisés pour excuser un réchauffement climatique (comme ce qui se fait aujourd'hui avec le Co2).

Et contrairement à ce que dit mike la vapeur d'eau est un effet de serre et sa théorie sur la sur-saturation est tout à fait apllicable avec le Co2 aussi, pourtant on entend tous les jours qu'on sature l'air avec du co2...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_de_serre
(eh oui , l'eau une fois sorti du pot d'échapement se fera au delà de 2°C vaporiser)

Et pour info, l'hydrogène utilisé (plutot fabriqué) pour ces piles ne se trouvent absolument pas plus à l'état naturel que l'uranium utilisé par les centrale nucléaire.

Écrit par : DdDnews | 14/04/2008

Tout d'abord, premier point. Les voitures actuelles dégage AUSSI de la vapeur d'eau, comme toute combustion qui se respecte et comme le petit nuage de vapeur que vous dégagez en respirant l'indique.


Si l'hydrogène est fabriqué par electrolyse de l'eau, le bilan est neutre, la combustion de H2 rendant à l'atmosphère/hydrosphère ce qui lui a été prélevé précédement. De même que votre respiration n'enrichit pas l'atmosphère de CO2 puisque c'est la salade que vous avez mangé à midi qui l'avait prélevé dans l'atmosphère quelques semaines auparavant pendant sa croissance.


Finalement l'effet de serre induit par la vapeur d'eau c'est assez différent de l'effet du CO2, la vapeur d'eau ayant assez peu tendance à rester mélangée à l'air (vous savez, les nuages ;-))

Écrit par : PtitSuisse | 14/04/2008

Le Co2 dégagé par les moteurs sont constitués de deux atomes d'oxygène présent dans l'atmosphère qui seront à nouveau libéré plus tard par la nature.

C'est vrai, la vapeur d'eau n'est qu'en partie responsable qu'entre 64% et 95% de l'effet de serre. C'est pas grand chose comparé au quelques % du Co2

Écrit par : DdDnews | 14/04/2008

Les commentaires sont fermés.