01/05/2007

Le réveil de L'Aéronautique Chinoise

1639930363.jpgL'industrie aéronautique chinoise est une des plus méconnues en occident, malgré l'importance numérique de ses productions qui existent depuis bientôt un demi-siècle. Principalement équipées d'avions russes construits sous licences, très souvent améliorés et renommés sous une appellation Chinoise, les Forces aériennes Chinoises ont souvent été accusées d'opérer sur des avions "plagiés". Mais curieusement depuis la fin de la guerre froide, c'est en Chine que l'on assiste au développement le plus effréné de nouveaux modèles d'avions de chasse. Tout cela suivant une formule chère aux dirigeants de Pékin qui marie, dans l'esprit des deux voies, à la fois la poursuite de programmes indigènes et celle de programmes en collaboration, afin d'obtenir un savoir-faire étranger non seulement russe mais notamment occidental. Actuellement pas moins de six programmes sont fin de développement: d'une part les constructions sous licence du Sukhoi-27SK alias J-11 et Su-30MK dénommé J-11 II (armée de l'air et marine), d'autre part des machines susceptibles d'entrer en service dans les cinq prochaines années afin de remplacer les modèles locaux actuels. J’en retiendrai deux, soit les plus avancés puisque leur entrée en service est tout simplement en cours. Le FH-7 "flying léopard" construit par XAC (Xian Aircraft Corporation), avionneur dont les usines se situent au centre du pays dans la province du Shaanxi, est un chasseur-bombardier bimoteur doté de deux copies du célèbre Spey britannique de Rolls-Royce, dont la désignation chinoise est WS.9. Son premier vol remonte à décembre 1988, mais dans l'attente de recevoir une avionique occidentale et principalement d'origine israélienne, le programme a pris un certain retard. Dévoilé dans sa conception définitive au salon aéronautique de Zhouhai en novembre 98, le FH-7 est entré en service en 96 au sein de l'aviation populaire. Puis ayant la chance de recevoir des J-11 (Su-24SK), la totalité des FH-7 a été transférée au sein de la marine au nombre de 80 exemplaires; techniquement, il s'agit d'un gros Phantom mais doté d'une avionique moderne capable de tirer une gamme complète de missiles anti-navires et divers engins en développement en Chine. Le FC-1 construit par la CAC (Chengdu Aircraft Corporation), province du Sichuan, est quant à lui fort différent. Conçu dit-on avec l'aide de MIG, le FC-1 ressemble pour beaucoup au défunt F-20 Tigershark de Northrop. Il est propulsé par un Klimov RD-93 (dérivé du RD-33 qui équipe les Mig-29) de 8.3 t. de poussée. Equipé d'un radar multi mode Doppler russe et d'une avionique hybride franco-israélienne, le FC-1 représente le chasseur tous temps léger, susceptible d'être produit en grande quantité. Notons au passage que le Pakistan participe financièrement au développement et pourrait semble-t-il être le premier client à l'exportation du FC-1. Conclusions

Bien que les programmes aéronautiques Chinois ne soient pas les plus Hi Tech en matière de furtivité et d'aérodynamique, n'oublions pas que l'industrie est rapide et s'adapte très vite. De plus, les transferts de technologies actuelles risquent de favoriser les développements futurs au grand damne des équipementiers occidentaux.

-Ceux-là mêmes qui livrent aujourd'hui leur savoir-faire à Pékin. Le lancement d’un avion de ligne de la classe 100sièges annoncée en début d’année, démontre la volonté des autorités Chinoise d’aller de l’avant.

01:27 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |

Commentaires

http://washingtontimes.com/national/20061123-122450-1979r.htm
http://www.sinodefenceforum.com/showthread.php?t=1069
http://www.armscontrol.org/act/1999_04-05/coxover.asp
http://www.fas.org/nuke/guide/china/icbm/df-31.htm
http://www.fas.org/nuke/guide/china/slbm/type_94.htm
http://www.sinodefence.com/airforce/fighter/j10.asp

La Chine ne se laissera pas faire face à une agression américaine. Comme on peut le voir dans ces sites: la Chine a copié des technologies russes,américaines ou israeliennes :
-Le rapport Cox indique que la Chine a espionné les US pour les dernières technologies en matière d' ICBMs, notamment les SLBMs Trident II.
-La chine a copié les systèmes sol-air russes S-300PMU1 meilleurs que les Patriots PAK 3 ainsi que les TOR M1: FT-2000A ( AWAKS Killer), HQ-15 (copie de S-300 20% moins performants que l' original et 10 fois moins chers), KS-1A .
-Les Chinois ont espionnés le programme des bombardier furtifs US B2.
-L' avion J-10 a été conçu avec une aide technique israëlienne ( programme LAVI ) et russe .
- http://www.corlobe.tk/article4955.html
http://www.corlobe.tk/article4595.html
Les SNLE chinois font du bruit et c' est seulement d’ici 10 à 20 ans que la Chine disposera de sous-marins nucléaires sûrs et fiables, et probablement beaucoup.

De nombreux autres développement chinois sont en cours. Une chose est sûr, l' APL n' est pas aussi faible qu' il y a 20 ans.

Écrit par : Bounga | 20/05/2007

Merçi,pour toutes ces infos,elles m'eclairent davantage,sur les capacites chinoises en matiere de conception et d'adaptation aeronautique,et balistique.

Écrit par : senoussi | 05/12/2007

Il est evident que depuis 50 ans,les chinois ne cessent de faire,du "reverse engenering";Mais sans pour autant,cesser de former des elites en masse,et ce dans de nombreux domaines de technologies dites,de pointe;Comme les techniques informatiques,les mathematiques pures,ou appliquees,la physique theorique;et j'en passe.En mot,toutes les sciences a meme de leur donner la capacite de conception,et de fabrication dans differents domaines ou,ils butent depuis des annees.Et comme dit leur proverbe:"Le boeuf est lent,mais la terre est patiente",ils sauront etre patients,et finiront tot ou tard par y arriver.Et alors, gare au reveil du "tigre" que l'on qualifiait de "papier"

Écrit par : senoussi | 07/12/2007

100% d'accord: les 中国人 forment de grandes pointures au niveau théorique, mais dès qu'ils auront développé ce côté intuitif qui fait l'inventeur, et qu'on ne peut inculquer, le monde pourra enfin trembler.

Écrit par : Rabbit | 07/12/2007

Les commentaires sont fermés.